Portrait de finor

Celà fait maintenant plus de 20 ans que je presente les symptômes suivants : sensation de tiraillements, de fourmillements sur le visage, localisés sur les lèvres qui deviennent ecarlates, declenchement generalement côté droit pour irradier ensuite sur l'ensemble du visage.
Le globe oculaire me brûle ainsi que mes oreilles qui virent au rouge.
Sensation de brulure, peau cramoisie, visage en carton, comme si j'etais sous une toile d'araignée. Ces symptômes apparaissent regulièrement , peuvent rester plusieurs semaines et s'estomper légérement sans pour autant disparaitre. Des facteurs aggravants comme une pièce surchauffée, un changement brutal de temperature n'expliquent pas tout car il m'arrive de me trouver en situation sans pour autant ressentir ces symptômes. J'ai fait un peu d'introspection pour essayer de trouver dans mon passé un facteur déclenchant mais je ne vois pas : depuis l'âge de 17 ans je vis avec ça, il y a des jours c'est tres difficile de supporter cette gêne continuelle qui me ronge lentement , tapie dans l'ombre . J'ai essayé de nombreuses thérapies jusqu'à des infiltrations , un scanner qui n'a rien donné, de nombreuses crèmes peau sèche (car il est incontestable que j'ai une peau tres seche) des traitements longs comme le bras, consulté de soi disants éminents spécialistes, en vain . Finalement l'homéopathie m'a soulagé sans pour autant irradier cette saloperie qui me ronge ( glonoinum + mercurius solubilis en granulés ) . J'avoue vivre de moins en moins bien cette situation, celà se traduit par une perte de confiance une vie "au rabais ". Je n'ai pour l'heure jamais rencontré de personne connaissant ce même type de symptômes,je me demande si ce cauchemar va un jour cesser . Est un problème circulatoire, nerveux, voire allergique ? Je compte sur vos lumières. Merci

Participez au sujet "Visage en feu, fourmillements"