Portrait de Astridvez

Bonjour,

Voilà, j'étais avec des amis de la fac et il m'ont proposé un verre.
Après ça, je ne me souviens de rien... Je me suis réveillée dans un lit avec mes habils mal mis...

Un certain temps s'est écoulé entre le verre et mon réveil... Environ 2-3 heures...

J'étais vierge, je n'avais jamais eu de relations...
J'avais un suçon en dessous de la poitrine...
Le lendemain un peu irritée et un peu gonflée au niveau du clitoris... Des tremblements dans les jambes ( je ne sais pas si c'était le choc ou bien le fait d'avoir été violée )...

Je ne sais pas en réalité si il y a eu pénétration ou pas... Le lendemain je n'ai pas vu de sang en tout cas...

Seul mon copain est au courant...

Ma question est la suivante: Puis-je avoir l'assurance d'être vierge ou pas? Un gynécologue peut-il être sur à 100 pour cent de son diagnostic? Et comment peut-il voir cela? Quels est la méthode utilisée? C'est pour moi important de savoir tout ça...

Merci d'avance...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut normalement dans ce cas vous rendre au plus vite au commissariat et porter plainte ou vous pouvez aller directement à l'hôpital afin de faire des examens gynécologiques.

Si il y a eu pénétration avec préservatif on retrouvera la trace de spermicide.
Et on pourra surtout voir aussi si il y a eu agression ou pas car normalement cela laisse des traces, des lésions vaginales.

Donc si les évènements sont d'hier, faites de suite le nécessaire.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Astridvez
J'aime 0

Merci pour votre réponse.

En fait, je ne suis pas en France et ça a eu lieu il y a un mois...
Je suis dans un pays (République Dominicaine) ou je suis certaine qu'il n'y aura pas de suite si je porte plainte sachant que le père de la personne qui a fait ça est un juge... De plus cette personne est dangereuse et armée donc ça risquerait de se retourner contre moi ou ma famille.
J'ai vu un gynécologue le jour suivant, cependant, j'ai des gros doutes sur son diagnostic... Il ne pense pas selon lui qu'il y ait eu pénétration...
Or, je me demande en France comment font-ils pour le voir...
Lui a seulement regardé brèvement... Ce qui me fait douter est le fait d'avoir eu cette irritation et gonflement... et puis ces tremblements et comme des petites douleurs mais je ne sais pas si c'était psychologique ou réel...

Participez au sujet "Violée Ghb vierge ou pas?"