Portrait de sandra_marie

je souhaite avoir votre avis : lorsque j'avais 10 ans, alors que j'allais dormir chez ma meilleure amie, le nuit quand je dormais, son frère alors agé de 13 ans, s'introduisait dans la chambre ou je dormais, et me touchait, biensur je me réveillais, mais j'avais tellement peur que je faisais semblant de dormir. au début il me carresait la poitrine (j'étais formée très jeune) et au fur et à mesure il a finit par me carresser au niveau du sexe, puis me faire des doigts...j'étais tellement apeurée que je n'osais bouger. ma question est : est ce que ce que j'ai subis est un viol ou une agréssion séxuelle? merci pour vos réponses

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Un viol est une agression sexuelle quelle qu'elle soit.

Il y a eu violation de l'intimité = viol.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sandra_marie
J'aime 0

oui mais une fois j'ai commencé a en parler a mon psy, et il est vrai que j'étais pas très a l'aise, et il m'a demandé si au court des agressions il y avait eut pénétration, et je n'ai pas su en parler avec lui, je n'ai pas a ossé lui demander si "des doigts" ca comptait pour une pénétration, car la définition du viol qu'il donne, c'est quand il y a eut pénétration....

Portrait de nina181181
J'aime 0

oui cest considerait comme viol mais le mieux pour toi cest daller de lavant je sais que cest pas evident moi je me suis fait violer je fait des cauchemar mais je me dit que je ne donnerait pas satisfaction a ce monstre

Merci De Votre Aides

Portrait de nina181181
J'aime 0

non tout que ce soie des doigt ou des objet cest violer la personne et les psy si tu narrive pas a parler avec celui la tu en prend un autre et tu verra si tu te sent bien tu aura envie de parler et sa te fera du bien

Merci De Votre Aides

Portrait de lunesse29
J'aime 0

Le Code Pénal est très clair, un viol est tout acte de pénétration sexuel. Le fait de mettre un objet, un doigt ou tout autre chose dans ta partie intime est un viol. Maintenant attention au délai de prescription si tu désires déposer plainte mais sache que même si aucune sanction pénale n'est possible tu peux t'en remettre au tribunal civil pour obtenir la reconnaissance de ton état de victime et des dommages et intérêts.

Portrait de nina181181
J'aime 0

oui cest vrai quelle devrais mais cest tres dure moi jai commencer tout dabort a porter plainte et la chose qui ma fait me sentir encore plus mal que jetait cest que lon ma rie au nez et jai abandonner

Merci De Votre Aides

Portrait de Spes
J'aime 0

lunesse29 a raison

Article 222.23 code pénal
Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.
Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle.

C'est la pénétration qui différencie le viol de l'agression sexuelle (réprimé par l'article 222.22 du Code Pénal).

Portrait de ninette082
J'aime 0

il faut que tu trouves un psy qui accepte que tu lui parles et qu'il n'oppose pas à ton problème , sa façon de considérer s'il y a viol ou pas
c'est ton ressenti à toi qui prime
tu dois te délivrer de ce souvenir afin de ne pas considérer la sexualité comme un mauvais acte et que tu ne deviennes pas une victime
et la parole peut parfois suffire
surtout si ce n'est arrivé qu'une fois
qd à la justice c'est assez difficile d'y être confronté
et puis il y a l'âge de ton agresseur et le délai à respecter pr porter plainte
c'est assez injuste mais c'est la loi
bon courage

Participez au sujet "viol?"

Articles à lire concernant "viol?"

  • Viol ... En France, le viol se définit comme un acte de violence par lequel et au cours duquel une ... est obligée, contrainte, à des relations sexuelles.Le viol est donc un acte sexuel criminel commis sous la menace ou l'utilisation de ...
  • ... ainsi que celle que l'on appelle la drogue du viol a été incriminée dans différents actes de violence pendant lesquels la ... ne pas détourner les effets médicamenteux de "la drogue du viol", terme qui devrait être banni. L'inhibition des réactions ...