Portrait de neo145

Bonjour à tous !
Voilà, depuis 3 semaines j'ai d'étranges symptômes, impression d'ébriété, d'être comme dans du coton, quand je marche j'ai l'impression que je vais tomber mais ce ne sont pas des vertiges à proprement parler. Analyses de sang normales, scanner normal mais je pensais plutôt à un problème au niveau de l'oreille interne ou des cervicales. Mon généraliste n'a pas cherché plus loin en me disant que c'était de la fatigue ou du stress. Je n'ai que 23 ans, je suis en vacances et loin d'être stressée! Quelqu'un aurait-il les mêmes symptômes ? Je ne sais plus à qui m'adresser. Je ne sors plus de chez moi. Merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui effectivement il est fort probable qu'il s"agisse d'un problème d'oreille interne ou des cervicale.

Donc si ton médecin ne veut rien faire, une seule solution : tu en changes.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de neo145
J'aime 0

Bonjour,
Effectivement je vais changer de médecin traitant qui dois-je aller voir ? un rhumatologue en priorité ou bien un orl ? Si c'est les cervicales peut-être qu'un osthéopathe me sera bénéfique. Merci pour votre réponse.
Cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

D'abord trouver un généraliste qui tiendra compte de ce problème et qui t'enverra alors vers le ou les spécialistes.

Mais si tu as les moyens financiers bien entendu rien ne t'empêche d'aller directement consulter un rhumatologue et un ORL.

L'ostéopathe ne fera pas de diagnostic mais une manipulation et un tel geste sans avoir au préalable un diagnostic ce n'est pas à faire.
Il y a des manipulations qui ne peuvent être faites en fonction de ce qui peut provoquer les troubles.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Pourrais-tu expliquer l'influence des cervicales sur des sensations de déséquilibre/vertige ?

Merci d'avance !

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Alors schémtiquement.
Les cervicales sont liées aux nerfs mais aussi et surtout à la moëlle épinière.

Et donc une simple inflammation à ce niveau peut entrainer des troubles au niveau de ces nerfs, de la moëlle et donc entraîner plein de symptômes tels que ceux que tu cites.

Mais aussi il peut y avoir un nerf coincé par une vertèbre qui provoquera aussi ce type de symptômes.
Comme cela pourrait provoquer des nausées, voire même vomissements, des maux de tête,...etc.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de M7R3
J'aime 0

Merci pour ta réponse.

La perseption de l'équilibre dépend bien du nerf vestibol-cochléaire, non ? Ce nerf quitte la région de l'oreille interne, et passe par le méat accoustique interne. Il pénetre ensuite dans le tronc cérébral à la hauteur du cervelet. Durant tout ce trajet, il n'a jamais quitté l'intérieur du crâne. De même, ses relations avec la moelle épinière sont très limitées, lui étant un nerf cranien.
Tout ça pour te dire que je ne saisi pas comment une inflammation quelconque au niveau de la moelle peut toucher un nerf qui se situe assez loin de celle-ci.
Tu veux dire qu'une inflammation de la moelle au niveau des toutes premières vertèbres (je suppose), pourrait provoquer une déformation jusqu'au tronc cérébral ? Si c'est le cas, comment expliquer que, dans le cas présent, seul la perseption de l'équilibre soit modifiée ? En effet, la région du tronc cérébral étant le lieu de naissance de tous les nerfs craniens, on pourrait aussi associer des troubles de l'audition, des troubles de la déglutition, des troubles des mouvements de l'oeil, mais aussi des problèmes au niveau de la musculature du cou, etc... Je suppose que les nausées et vomissements que tu évoques viendrait de l'atteinte du nerf vague ?

Merci pour ton attention !

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Mais je n'ai pas parlé de ce nerf. Il n'y a pas que celui-là qui peut provoquer ce type de troubles.

Même des troubles de la vue peuvent provoquer des vertiges.

Par exemple, comme nerf passant par les cervicales, il existe les névralgies d'Arnold qui sont dues à un nerf (le nerf d'Arnold) formé par la branche postérieure de la deuxième racine cervicale (nerf issu de la moelle épinière au niveau du cou), le blocage de ce nerf peut se faire au niveau des cervicales.
Attention je n'ai pas dit qu'une Arnoldalgie provoquait les symptômes cités.

Une inflammation localisée dans les cervicales peut donc avoir des répercusions même ailleurs.
Une manipulation afin de remettre des vertèbres cervicales en place, peuvent provoquer nausées, maux de têtes, et vertiges momentanés.
Donc comment ne pas penser que si des vertèbres sont en mauvais état ou position ne puisse provoquer les symptômes cités ?

Quant on a un problème dans une partie du corps ce n'est pas forcément cette partie qui est en cause mais une autre qui irradie alors.
Comme un syndrome de défilé thoraco-brachial peut provoquer des engourdissements dans les mains.

En ce qui concerne les troubles de la déglution, une inflammation de la thyroïde peut entrainer une perturbation du nerf récurrent appélé aussi nerf pneumogastrique, d'où la raison pour laquelle les personnes qui ont une thyroïdite ont souvent des problèmes digestifs type RGO ou des problèmes d'essouflemments.

Un nerf qui a un problème, la douleur peut irradier parfois bien plus loin qu'on ne croit.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de neo145
J'aime 0

Bonjour,
Bon j'ai pris un RDV chez l'ORL. J'ai toujours l'impression d'être ivre quand je marche bien que je marche droit. J'ai depuis hier l'impression d'avoir comme une pression au niveau des oreilles et vers l'articulation de la mâchoire ainsi que des céphalées. Quelqu'un aurait-il déjà présenté les même symptômes ? Merci pour vos réponses.
Cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'ORL regardera si le problème est de son ressort ou pas.

Si pas il faudra suivre d'autres pistes et donc celles des cervicales et dans ce cas consulter un rhumatologue.

Il se peut aussi que cela ait un rapport avec les glandes parotides, du moins en ce qui concerne la pression des oreilles et la mâchoire.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de sabri 44
J'aime 0

moi aussi depuis quelques temps j'ai le même genre de syptômes sensation d'ébriété, maux de tête, nausée, douleur au niveau du coup, fourmiment dans un bras, prise de sang RAS ainsi que le scanner, mon medecin m'a mise sous anti-dépresseur il pense que je fais des crises d'anxiété pourtant je me sens pas plu stressée. merci pour vos réponses. bien cordialement sabrina

Portrait de decibel56
J'aime 0

Bonjour !

J'ai 58 ans moi aussi depuis des decennies j'ai une sensation de déséquilibre quand je marche je suis comme saoule, j'ai aussi une douleur à l'épaule et devant la poitrine des maux de tête, des troubles de la vue , de l'audition, une gêne à la respiration, à la déglutation , des nausées et parfois des fourmillements, la totale quoi.
J'ai a peu près tout fait comme examen, IRM thoracique, Scanner abdominal et cérébrale, scintigraphie, osseuse, ecographie cardiaque ORL, pneumologue, et j'en passe rien tout va bien sauf que moi je vais de plus en plus mal . J'ai aussi été suivie par un psychiatre car pourquoi pas attribuer mes maux à mon mal être que je n'ai pas puisque les médecins ne trouvent rien.
J'ai récemment consulté un kiné spécialisé dans les vertiges qui ne m'a pas trouvé de vertiges vestibulaires (vertiges où effectivement la pièce tourne autour de vous) mais une épaule en mauvais état, peut être une côte coincée , des vertèbres malades et une raideur anormale il m'a proposé de me faire deux séances d'ostéopathie alors si j'arrive à sortir de cet état bravo aux médecins que je consulte depuis 30 ans environ pour le même problème et qui n'on jamais voulu me faire 'hospitaliser malgré des malaises importants (SAMU, pompiers) et qui s'agravent d'années en années au point de renoncer à aller travailler certains jours où je ne peux marcher dans la rue . Je reviendrai sur ce forum pour donner des nouvelles l

Portrait de omnia50
J'aime 0

J'ai les mêmes symptômes depuis mai dernier. Au début les crises duraient une semaine. Impression d'ébriété, étourdissements, nausées et fatigue extrême. Après la crise tout redevenait normal. Depuis le 25 septembre je suis en crise continuelle, les symptômes sont les mêmes. J'ai passé tous les tests médicaux possibles, Scan cérébral, audiologie et labyrinthologie. D'après ces tests, je ne souffre pas de la maladie de Ménière comme un premier ORL m'avait dit, je souffre de déséquilibre vestibulaire. Ces problèmes ont commencé lorsque j'ai arrêté la prise d'antidépresseurs que je prenais depuis 10 ans. Je n'avais pas besoin de ces antidépresseurs, mais j'aimais l'effet, sentiment de toujours garder la tête hors de l'eau, même dans les périodes de stress intense, c'est pour cette raison que j'en ai pris aussi longtemps. Mais le fait reste, c'est à l'arrêt de ces maudites pilules que j'ai commencé à avoir des problèmes. Maintenant ce qui me soulage le plus, c'est le Xanax, j'en prends un demi comprimé et les étourdissements cesse et je me sens reposée, alors je me suis dit que si le Xanax me soulageait, aussi bien reprendre des antidépresseurs et on verra ce que ça donne. Il faut que je vous dise, je ne suis plus fonctionnelle du tout à cause de ces symptômes, je ne travaille plus, je ne sors plus et j'ai même de la difficulté à faire mes petites tâches à la maison. C'est horrible.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Comment avez-vous arrêté vos anti-dépresseurs ?

L'arrêt doit être très progressif en fonction de la durée de la prise et du dosage prit. Donc plus on en prend longtemps plus il faut du temps pour arrêter et 10 ans cela doit au moins se faire sur un an.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de omnia50
J'aime 0

Bonjour Christiane, j'ai arrêté sur une période de 4-5 mois en diminuant la dose progressivement. Tout allait bien, sauf que rendue à la dose de 10 mg, la dernière dose en fait, j'ai commencé à avoir des problèmes et après l'arrêt complet:sensation d'oreille bouchée, étourdissements, acouphène, fatigue extrême, même en bougeant mes yeux, ça tournait, c'était terrible. Je ne sais pas si les antidépresseurs en sont la cause, mais disons qu'étant donné que c'est arrivé au même moment j'ai de gros doutes. Ou bien je souffre d'un virus, et ça va passer comme c'est venu. Aussi, dans le traitement pour la maladie de Ménière, il est recommandé comme traitement des anxiolytiques (benzodiazépines) qui entraînent une diminution de la sensibilité du système vestibulaire, Pour moi, c'est ce qui fonctionnait, aussitôt que je prenais un Xanax, les étourdissements cessaient,mais on ne peut pas fonctionner dans la vie en étant sur le Xanax, alors j'en prends le moins possible. Et je me dis que si les anxiolitiques fonctionnent bien, c'est fort probable que les antidépresseurs feront le même effet, Aussi bien dire que je serai sur les antidépresseurs toute ma vie, car croyez-moi, j'aurai très peur de les arrêter à nouveau. J'ai recommencé le traitement seulement avant hier, ça fait 2 jours, je verrai bien au bout de 4 semaines si ça fonctionne. Si mes symptômes persistent, je les arrête à nouveau et je saurai que mes problèmes ne sont aucunement liés aux antidépresseurs. Je n'ai pas tellement le choix que d'essayer, il n'y a aucune étude disponible sur les effets secondaires des antidépresseurs pris à long terme lorsqu'une personne cesse d'en prendre, je me sens comme une cobaye.

Portrait de omnia50
J'aime 0

Pour faire suite à mon dernier message, on dirait que la dose minime d'antidépresseurs fonctionne sur mes vertiges vestibulaires. Je n'en ressens plus depuis hier. Je prends 10 mg de Celexa depuis 4 jours, ce qui veut dire que mes symptômes étaient probablement dûs au manque ou bien, que ce médicament fonctionne dans de tels cas. Allez donc savoir!

Portrait de omnia50
J'aime 0

bonjour, pour faire suite à mon dernier message, je pense que le Célexa ne fonctionne pas à 100%. Je suis présentement en crise assez aigue depuis ce matin, mais disons que je ressentais des symptômes depuis 2-3 jours. Merde! Nausée, fatigue extrême et étroudissements. Jene sais vraiment plus quoi faire. J,ai recommencé le Célexa en pensant que ça aiderait étant donné que j'avais commencé à avoir ces vertiges vestibulaires à l'arrêt des antidépresseurs. Donc, je vois bien que ce n'était pas du tout relié. Je vais quand même continuer à les prendre, car ces foutus symptômes sont si difficiles à gérer que ça ne peut qu'aider au moins pour le moral.

Portrait de sirène7
J'aime 0

Bonjour Neo145, je vois que ton message est ancien, mais si tu as le mien dis moi si tes vertiges ont disparu? j'ai exactement la même chose depuis janvier, je dois passer un irm et un examen vestibulaire ces jours, si cela a disparu pour toi dis moi comment? merci!

Participez au sujet "vertiges et déséquilibre"

Articles à lire concernant "vertiges et déséquilibre"

  • ... antiépileptiques doit avoir lieu quotidiennement et toujours la même heure. D'autre part le traitement ne doit pas être ... molécule présentant des effets secondaires à type de vertiges, de maux de tête, de fatigue et de somnolence. Il suffit de réduire ...