Portrait de steph21

Bonsoir,
Je vous explique en détails mon interrogation concernant une verrue(ou pas ?)que j'ai au niveau du talon d'achille gauche depuis plus de trente ans. A l'époque où elle est apparue, j'ai du faire une réaction urticaire(peut être allergique, je ne sais pas)je suppose puisque le médecin vu à ce moment là n'a jamais su dire exactement à mes parents ce que j'avais. J'étais couvert de plaques rouges(style tâches de vin)des pieds à la tête, vraiment sur tout le corps et j'ai fait une poussée de fièvre à 40°C. J'avais également des démangeaisons atroces. Donc, le médecin vu à cette époque(je ne connais pas la "marche" médicale à suivre, le protocole ou autre de l'époque, une prise de sang aurait sans doute été la bienvenue pour vérifier certaines choses, peut être, je ne sais pas ???)m'avait prescrit des piqûres de pénicilline à plusieurs milliers d'unités(je réagi extrêmement bien à la pénicilline), et une pommade(de la Parfenac)pour calmer les démangeaisons. Le traitement de piqûres associé à la pommade a été très efficace et tout est parti au bout de quelques jours.
Les démangeaisons importantes bien que sur tout le corps étaient plus particulièrement concentrées au niveau du talon d'achille du pied gauche.Je me grattais jusqu'au sang pour les soulager.
Des années plus tard, j'ai consulté un dermatologue qui a fait un prélèvement. L'analyse de la culture en laboratoire était négative. Donc pour lui, ce n'était que de la peau morte due au fait que je m'étais gratter pendant des années. Alors pourquoi les démangeaisons persistent(encore aujourd'hui) ? Il m'avait dans un premier temps fait des injections en profondeur d'un produit(une crème je crois)censée ramollir le tout et tout faire disparaître, mais rien. Plus tard, il m'a tout brûlé au laser. C'était bien parti. Après être passé par différentes couleurs dues à la cicatrice, c'était redevenu lisse comme le talon droit. Malheureusement c'est réapparu.
Encore des années plus tard, j'ai consulté une autre dermatologue qui elle, contrairement à son confrère, avant de faire une analyse m'a dit que ça ressemblait à une verrue vulgaire. Bingo, suite au prélèvement et à la culture en laboratoire, il s'agissait bien d'une verrue. Alors pourquoi lors d'un premier prélèvement, il n'y avait rien et qu'ensuite il s'avérait bel et bien qu'il s'agissait d'une verrue ?
Donc, cette dermatologue m'a brûlé cette "verrue" à l'azote, elle est partie au bout de quelques jours....
Seulement voilà, elle réapparaît sans cesse(à l'heure actuelle, elle est toujours présente)et les démangeaisons de l'époque(plus de 30 ans)sont toujours présentes elles aussi. Alors c'est beaucoup moins fréquent et virulent mais c'est bien présent.
J'aimerais m'en débarrasser définitivement mais je ne sais plus comment m'y prendre !
Une verrue, c'est contagieux ou pas ? Je précise qu'il m'arrive encore aujourd'hui de me gratter pour calmer les démangeaisons et que je ne me lave pas systématiquement les mains ensuite. Je n'en ai jamais attrapé ailleurs(pieds, mains). Hormis celle-ci, si c'en est bien une, je n'ai jamais eu de verrues de toute ma vie !
J'aurais besoin d'avis, de conseils(encore et encore)pour éventuellement explorer d'autres pistes.
en vous remerciant

Bien cordialement

Participez au sujet "Verrue ou autre ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.