Portrait de teeran

mon petit cousin age 19 mois souffre d'une vegetation adenoide. l'anestesiste a refuse d'aller de l'avant avec l'intervention chirurgical car durant son sommeil mon petit cousin cesse de respirer pendant quelques secondes. le medecin recommende d'attendre qu'il grandisse pour re-essayer. mais le danger c'est que la vegetation continue de grandir. si quelqu'un peut m'aider a ce sujet...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les végétations pourraient effectivement continuer d'évoluer mais peut-être même ce ne sera pas le cas.

En revanche, le risque d'apnée lui est bien présent actuellement.
Donc de deux risques on choisit le moindre.
Donc reporter ce type d'opération me semble très raisonnable.

Surtout que bien souvent maintenant on attend l'âge de 5 ans pour opérer car les choses évoluent souvent favorablement naturellement.

Portrait de teeran
J'aime 0

Merci beaucoup Christiane. J'espere que la situation evolura favorablement. Je suis inquiet car il est souvent malade..fievre,etc quand il dort c'est tres difficile d'ecouter ses ronflements mais je croise les doigts. mais est-ce que ces troubles respiratoires pouraient affecter son cerveau ou system nerveux ou meme son developement physique? Merci encore Christiane

teeran

Participez au sujet "vegetation adnoide"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "vegetation adnoide"

  • Kwashiorkor ... Le kwashiorkor est une forme de malnutrition qui touche les enfants ayant entre ... J'aime 0 Favoris Le kwashiorkor sévit essentiellement en Afrique tropicale et équatoriale ...
  • ... sevré quand son cadet vient de naître : traduction de Kwashiorkor en dialecte ashanti du Ghana.   Commenter 0 ... en Afrique tropicale et équatoriale, que le kwashiorkor sévit et touche les enfants entre 6 mois et 3 ans, au moment du ...
  •  Les individus, sujets, présentant un risque élevé de malnutrition (calorique), ou un déficit en protéines sont (liste non exhaustive):

    • Les personnes soumises à une alimentation insuffisante de façon générale (famine).
    • Les individus en soins intensifs.
    • Les grands brûlés.
    • Les patients souffrant de maladies chroniques (cancer).
    • Les polytraumatisés.
    • Les patients opérés du tube digestif.
    • Les patients soumis à un traitement par radiothérapie ou chimiothérapie.
    • Les individus présentant des troubles digestifs chroniques (depuis une longue période).
    • Certains diabétiques.
    • Les personnes âgées vivant seules.
    • Les personnes souffrant de pathologie articulaire grave (polyarthrite rhumatoïde, arthrose massive).
    • Les individus économiquement faibles ou négligents, incapables de se préparer une alimentation équilibrée.
    • Certains malades mentaux.
    • Les individus souffrant d'anorexie mentale grave.
    • Le patients obèses présentant quelquefois des déficits en protéines et en vitamines. Ceci est le résultat d'une alimentation déséquilibrée.
    • Les alcooliques.
    • Les toxicomanes (morphine, cocaïne et autres toxicomanies).
    • Certains adolescents surtout durant la grossesse.

    Voir également :
    Alimentation par sonde nasogastrique
    Kwashiorkor
    Marasme
    Dénutrition