Portrait de Pingouine

je souhaite avoir des informations complémentaires sur les valves urétrales.
Mon beau pére et mon mari souffre depuis de nombreuses années de "rétrécissement urétral" qualifiés de post traumatique ( saignements suite à une chute de vélo dans les deux cas)
Ils ont tous les deux des récidives régulières Mon beau pére bénéficie régulièrement de dilatation;
Mon mari a subi des dilatations dans sa jeunesse et a été opéré trois fois, suite à cela le chirurgien lui a conseilleé de faire des auto sondages. ceci depuis dix ans environ.
Deux de mes enfants deux garcons âgés de 10 et 13 ans ont subit une endoscopie et une ablation de valves lors de celle ci.
La découverte de ces valves n'a pas été simple.
Ils sont tous les deux suivi pour un problème d'énurésie résistante au nombreux traitements proposés.( vasobrale, ditropan, kinésithérapie et actuellement minirin )
Ils n'ont pas de signe clinique évident, tous les examens réalisés semblaient normaux (si ce n'est une légére marque sur la portion postérieur de l'urétre à la radio) leurs débitmétries étant situés
au environ de 24; Ce n'est que suite a des épisodes d'infections urinaires à répétition chez le plus petit et un sondage difficile pour pratiquer une urographie isotopique que le chirurgien a accepté de pratiqué une endoscopie en mai 2005 Lors de cet examen deux valves ont été découverte et enlevées. Ceci à la grande surprise du chirurgien qui pensait ne rien trouver. il est à noter que suite à l'intervention la débit métrie est monter à 50
Suite à ceci , notre deuxième fils a subit la meme intervention, pour confirmation. Là encore découverte d'une valve.et résultat idem pour la débimétrie
L'énurésie s'est trouvées réduite mais non résolue;
Mon plus jeune fils a recommencer des épisodes infectieux en décembre et vient de subir une autre endoscopie où une autre valve a été trouvée il n'a plus d'épisode d'énurésie depuis ( un mois)
Ma première question : peut on penser qu'il s'agit d'une pathologie héréditaire et non pas comme une pathologie traumatique (pour le cas de mon beau pere et de mon mari)
deuxième question : comment expliquer la présence de cette valve lors de la deuxième intervention de mon jeune fils ?
Quels sont les risques de récidive au vue de la pathologie familliale ?
Quels sont les risques pour notre fils ainé ?(présence d'une paroi de vessie plus épaisse à l'échographie, mais pas de répercussion visible pour l'instant et pas d'énurésie)
Merci d'avance pour vos informations

Participez au sujet "Valve urétrale"