Portrait de Spe

Bonjour,

mercredi la gynéco m'a diagnostiqué une vaginite à gardnerella vaginalis. J'avais des symptômes (plus accentués, car en fait, à cause d'un déséquilibre de la flore j'ai CONSTAMMENT des symptômes) depuis quelques jours.

Pourtant je peux continuer à avoir des rapports sexuels avec mon copain, si on fait ça quand c'est bien lubrifié et ouvert (càd sans "forcer" sur la muqueuse, on avait fait ça une autre fois alors que j'étais encore assez fermé et ça m'avait fait des déchirures), et si ça me procure quand même du plaisir (juste à titre d'info, je suis clitoridienne et non pas vaginale donc tant que ça ne me fait pas mal, il n'y a pas de problème pr le plaisir), est-ce que vous pensez que c'est vraiment problématique ?

Et une question qui n'a pas vraiment de rapport direct, mais je lis partout qu'en général, on ne traite pas le partenaire pour les vaginites. Pourquoi ? Sont-elles contagieuses ou non ? Je n'arrive pas à trouver de réponse précise, un coup je trouve oui, un coup non...

Merci !

Portrait de isidore.duparc
J'aime 0

La plus fréquemment de germes rencontrés sont candidats , Trichomonas vaginalis, chlamydia trachomatis, Gardnerella vaginalis, gonocoque. Elles sont le résultat soit d'une contamination sexuelle soit d'un déséquilibre entre la flore naturelle et les moyens de défense du vagin. Elles peuvent également être le résultat d'une prédominance d'une espèce potentiellement pathogène c'est-à-dire entraînant une maladie. Il s'agit d'une affection très fréquente, les principaux facteurs favorisants sont la grossesse de la contraception le toilettage de répéter un indigène. Le diabète de traitement à base de corticoïdes (cortisone (où les antibiotiques sont également de facteurs favorisants.
Il existe des démangeaisons de la vulve des troubles urinaires, des douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunies), des écoulements blanchâtres que l'on appelle des leucorrhées à type de pertes vaginales. Le type de la leucorrhée oriente vers le germe quand la leucorrhée est constitué de coloration blanchâtre ceci est sûrement une candidose (champignon ) Quand elle est de coloration verdâtre et nauséabonde il s'agit sans doute de Trichomonas. Quand elle est grisâtre et malodorante il s'agit peut-être de Gardelerella.
Il est nécessaire de faire des prélèvements pour pouvoir mettre en évidence diagnostique afin d'identifier les bactéries responsables.
Les complications sont une infection de l'utérus lui-même que l'on appelle endométrite ou une salpingite c'est-à-dire une infection des trompes.
Vous pouvez utiliser un traitement local parfois un traitement minute pourvue qu'il soit adaptée aux germes responsables.
Contrairement à tout ce que vous avez déjà entendu, le partenaire est obligatoirement traité. Là-dessus il n'y a aucun doute.

Participez au sujet "Vaginite et rapports sexuels"