Portrait de Spe

Bonjour,

J'ai 19 ans, en 3 semaines j'ai consulté 3 fois le gynéco à cause de douleurs vulvaires et vaginales, de brûlures, etc... bref quelque chose qui pourrait vaguement ressembler à une vaginite. Les généralistes ne veulent pas me soigner.

La première fois il m'a donné un ovule et de la crème pour une mycose : améliration, puis retour des douleurs.
Puis, 2 antibiotiques pendant respectivement 3 et 5 jours, et encore le même ovule que la fois d'avant : amélioration, retour des douleurs après le traitement.

Et là je reviens, et il me donne un papier pour aller voir un chirurgien (je suis en Autriche actuellement, le système n'est pas pareil). Et seulement après il m'observe avec un espèce de truc à échographie.

Pourquoi la chirurgie ? Comme je suis française et lui autrichien le dialogue est difficile, depuis il est très froid, très/trop rapide et limite désagréable, il n'écoute jamais quand je lui parle de pertes, etc... Qu'est-ce qui justifierait de consulter un chirurgien ? Je coirs qu'il a vaguement parlé d'appendicite ou autre (avant de m'avoir observé), je ne vois pas pourquoi...

J'espère que vous pourrez m'aider. Merci d'avance.

Portrait de richard.martzol
J'aime 0

Sans doute envisage-t-il de déceler, au cours de l'intervention chirurgicale de type gynécologique, une éventuelle cause ce que l'on appelle une épine irritative ou quelque chose qui est susceptible d'entraîner une infection au niveau de votre appareil génital.
Peut-être, avant d'envisager une intervention chirurgicale, faudrait-il envisager de modifier l'acidité de votre milieu vaginale de façon à freiner pour pouvoir faire disparaître complètement les infections qui sont le fruit de multiplication (pullulement) microbienne. Ces multiplications microbiennes sont souvent favorisées par un milieu spécifique voir une nourriture délétère (mauvaise). Le système immunitaire doit être relancé avec intelligence également (stress, partenaire, nettoyage excessif etc. etc.. Arrêt des antibiotiques peut-être des antifongiques (contre les champignons).

Portrait de Spe
J'aime 0

N'est-ce pas un peu rapide, après seulement 2 essais de traitement relativement courts tous les deux ?

Sur la boîte d'antibiotique par exemple il y avait marqué 5-7 jours pour les vaginites, il m'a donné le strict minimum,etc... Alors qu'en France j'avais déjà eu des problèmes et jamais on ne m'avait parlé de chirurgie...

Portrait de Spe
J'aime 0

J'ai eu ma consultation "chirurgie" à l'hopital aujourd'hui, palpation, prise de sang, analyse d'urine, etc... et ils m'ont redirigé vers une gynéco de l'hôpital en me disant comme je le pensais que c'était gynécologique et pas chirurgical.

La gynéco m'a trouvé des "déchirures" à l'entrée du vagin du à un rapport sexuel avant la guérison totale, alors que le gynéco la veille n'avait même pas regardé... De plus j'ai eu des résultats d'analyses de la semaine dernière, qui m'ont trouvé un candida albicans et des bactéries "aérobiques" (je ne sais pas si c'est le mot exact en français).

Alors que le gynéco ne m'avait pas traité contre une candidose et m'avait donné des médicaments contre les bactéries anaérobiques...

C'est un léger coup de gueule contre le gynéco que je pousse ici, mais comme quoi, si on a l'impression que les consultations sont bâclées, il faut changer...

Je pense retourner chez la généraliste qui m'avait prescrit les analyses demain, pour soigner la candidose comme il faut... En espérant en avoir fini après.

Portrait de marigo
J'aime 0

Salut, Spee
Le candida est un champignon que l'on retrouve classiquement dans les mycoses ,qui peuvent occasionner lorsqu'elles durent ou ne sont pas soignées ,des micros-lésions vaginales plus ou moins gênantes, voire douloureuses. Toujours est-il que cela ne justifie certainement pas une "chirurgie" abdominale, je pense d'ailleurs que ce médecin pensait plutôt à une coelioscopie d'exploration, mais encore une fois, il n'y a vraiment aucune raison médicale valable d'après ce que vous décrivez.
En attendant, faites soigner correctement votre mycose, portez des sous-vêtements en coton si possible et évitez le plus possible de mettre des protège-slips en permanence.Ayez une hygiène "suffisante", c'est à dire maximum 2 toilettes par jour avec un savon doux et non agressif et le tour est joué ! Allez, ne vous inquiétez pas et profitez des bons moments de la vie du haut de vos 19 ans!

Participez au sujet "Vaginite => chirurgie ??"