Portrait de paulbertrand

Bonjour,
je viens de me faire prescrire des injections d' Androtardyl (250 mg ts les 15 jours) et je me pose pas mal de questions.

Suite a des problemes lors d'operations dans mon enfances, je n'ai qu'un seul testicule et il est sous developpe.
J'ai 36 ans et je parais tres jeune, mon developement est plutot celui d'un ado( absence de pilosite, tres peu de muscle aux epaules et aux mollets, etc) que celui d'un adulte.
Cette situation m'a beacoup complexe, et cela reste un gros probleme pour moi , je suis souvent tres deprime avec des tendances autodestructives ( boire et fumer du shit seul , automutilation par brulure de cigarette, etc) surtout il y a qq annees, meme si je commence a assumer mon physique et globalement aujourdhui ca va plutot bien sauf dans ma vie sentimentale et sexuelle ou c'est pas le top. J'ai eu quelques copines, mais le sexe me mets mal a l'aise a cause de cette apparence d'adolescent et je suppose en plus que le manque de testosterone ne me poussait pas bcp a avoir des relations . Surtout Je ressentais cette situation comme une honte . Le fait de devoir subir etant le plus deprimant, j'ai finalement decide de consulter pour la premiere fois - je n'ai subis aucun traitement avant ca -, et dejas cette decision m'a soulage.
J'ai fais recemment et pour la premiere fois un dosage hormonal et une analyse du sperme, je suis sterile ce qui ne me derange pas trop , et je ne produis apparement pas de testosterone.
Je peux donner les resultats si cela est necessaire ( 0,5 nM/l 0,15 ng/ml).

Je me suis donc fait prescrire de l'androtardyl et cela m'inaquiete un peu.
La perspective d'une piquouse tous les 15 jours toute ma vie me fait un peu peur.
Et surtout je crains enormement les effets secondaires, comme les seins qui poussent, l'acnee dans une autre mesure, peut etre la calvitie? - sans parler du cancer de la prostate
Ces effets sont ils frequents? Le fait que je ne produise pas de testosterone me met il a l'abri?
Selon le specialiste que j'ai consulte,ce traitement me fera simplemet avoir un taux de testosterone normal , necessaire non seulement pour mon confort, pour avoir une vie d'homme, mais aussi pour les os.
Mais j'ai peur de desequilbrer un equilibre hormonal et de devoir rentrer dans un logique de traitement a n'en plus finir pour contrer les effets secondaires
Si j'arrete les injections que va t il se passer, est ce que ca reviendra a la "normale" je veux dire par la mon etat actuel. Une de mes phobies serait de me feminiser. Ou de vieillir d'un coup, car c'est vrai que faire jeune a aussi de tres bon cotes, et comme je n'ais pas trop envie pour l'instant de me fixer cette sensation d'eternelle jeunesse est agreable, meme si je me demande si il n' y aura pas un prix a payer
Pouvez vous m'orienter un peu et m'eclaircir sur ce qui va m'arriver si ca marche et sur les risques potentiels du traitement car je suis tres angoisse, a la fois par le traitement ( je ne suis pas sur d'avoir envie de passer par ts les problems de la puberte a 36 ans ) et ses efftes secondaires evnetuels et par le fait de ne pas avoir de traitement et de continuer dans mon etat actuel. Je me demande si ca vaut vraiment le coup. Existe t il d'autre forme de traitement ( nebido?) Faire simplement bcp de sport et avoir une alimentation adaptee ne suffirait il pas ? Je fais pas mal de sport depuis qulques annes , et ca m'aide pas mal a renouer contact avec monn corp que j'ai eu tendance a refuser .Si quelqu'un a rencontre la meme siutation, peut il m'en parler?

Merci de votre aide,

Bertrand

Portrait de Malanakin
J'aime 0

Bonjour, bon bah moi c'est Malik j'ai 18ans. Je vis actuellement ce que toi tu as du vivre. Depuis le début de l'année, j'ai des rendez-vous avec un endocrinologue, la raison manque de pilosité, aucune mue de la voix,testicules petites, stérilité, manque de testostérone (0.3ng) et surtout glandes mamaires développées.
Dans ma vie affective, il n'y a rien casiment, à part l'hypersensibilité. Je n'ai jamais embrassé, aucune petite copine, bref rien. Poutant mes amis sont à 90% des filles. Si j'ai la côte auprès des gays LOL
Mercredi, je commence mon traitement, je t'avouerai que celà me stresse car comme toi être jeune çà à des avantages, et j'ai la même peur de vieillir. En plus l'idée d'avoir des poils sur le visage (moustaches et barbe) m'oripile sans mauvais jeu de mots. Se raser tout les jours c'est contraignant. En plus les filles envient mon côté jambes douces.
Ainsi, il m'a prescrit le même traitement que toi. En faites celà devrait faire muer la voix, me donner un peu plus de masse musculaire, faire disparaître les seins.
Dans l'immédiat, celà ne va rien changer, mais celà préviendra l'ostéoporose. En effet, la testostérone fortifie les os, et sans çà les os risquent de se briser.

Ce qui me gène ceux sont les piqures à répétitions. Pour le moment c'est une demi ampoule toute les 3 semaines et après se sera 1 toute les 2 semaines.
Juste aussi pour terminer, il y a 5ans une de mes testicules à anormalement grossit, pour éviter l'ablation il m'a donné des médicaments, et la semaine d'après c'est l'autre qui m'a joué des tours. Mais a chaque fois il me les a préservés. Et j'ai également un taux de tryglycéride très élevé le double de la moyenne, ce qui inquiète d'ailleurs mon médecin car la testosterone a tendance à accroitre ce taux là.
Voilà, je suis prêt à dialoguer avec toi si tu veux, même si je sais quà mon stade tu m'en apprendras surement bien plus .
A+

Participez au sujet "utilisation androtardyl"