Portrait de Estelle

suite à mes 2 grossesses, mes problémes gynecologiques n'ont cessé de s'agraver : kystes fonctionnels, douleurs de dos, coccyx, trés invalidantes, hemorragies au moments de mon retour de couches, douleurs aux moment des rapports sexuels, regles anarchiques sans traitements. Sans parler des fatigues chroniques des douleurs articulaires avant les regles, les difficultes pour aller à la selle et les cystites à repetitions.
Il a fallu que j'interrompe mon travail suite à la naissance de mon 2nd enfant car les douleurs et les problemes devenaient ingérables. J'ai eu un traitement hormonal pendant 1 an et demi (luteran) la dose etait en continu pendant 6 mois et augmenter actuellement je le prend en discontinu et les effets sont positifs (plus de saignements moins de douleurs et d'inflamations), Un kiné me suis depuis 4 ans ainsi qu'un osteopathe, qui me soulagent les douleurs, remusclent, lacher les adherences, detendent les muscles et les ligaments..
J'ai eu une celio sous traitement hormonale en continu depuis plusieurs mois et une coloscopie qui ne revelent aucune endometriose. Par contre les echographies en periode de regles montrent un uterus completement à gauche et un aspect douteux.
Le diagnostic actuellement est un etirement ligamentaire. Ma question est donc est il connu de faire des interventions durant les periodes de traitement pour le depistage de l'endometriose? et connait-on ce genre de probleme uniquement avec une malformation utenine?
Si des professionnels connaissent ce probleme ou si quelqu'un peu temoigné du meme genre de probleme ? Je serai heureuse de le lire car je commence à me sentir seule et incomprise.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Estelle,

Le diagnostic actuellement est un etirement ligamentaire.

qu'est-ce que vous entendez par étirement ligamentaire.

Ma question est donc est il connu de faire des interventions durant les periodes de traitement pour le depistage de l'endometriose? et connait-on ce genre de probleme uniquement avec une malformation utenine?

Si j'ai bien compris votre question, demander s'il est possible de poser un diagnostic d'endométriose, en faisant des examens complémentaires, pendant le traitement de l'étirement ligamentaire ? piscidia cela le diagnostic endométriose ne se fait avec certitude que après visualisation directe de la cavité abdominale par cœlioscopie.

Dosage du C. 125 peut également aider.

Si des professionnels connaissent ce probleme ou si quelqu'un peu temoigné du meme genre de probleme ? Je serai heureuse de le lire car je commence à me sentir seule et incomprise.

Portrait de Estelle
J'aime 0

Merci pour votre reponce .

Ma question etait plutot pendant la celioscopie, peut on voir avec certitude une endometriose si un traitement est en place depuis plusieurs mois? Je me demande si le traitement n'a pas attenuer les lesions et que le chirurgien n'a peut être rien pu decele à cause de cela.

Quand à mon uterus retroversé, est-il capable de donner tant de symptome à lui tout seul?

Car à l'heure actuelle personne ne veut prendre le risque de m'arreter le LUTERAN, alors que je n'ai aucune endometriose. Ni mon gyneco, ni mon generaliste n'arrivent à me l'expliquer.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Ma question etait plutot pendant la celioscopie, peut on voir avec certitude une endometriose si un traitement est en place depuis plusieurs mois? Je me demande si le traitement n'a pas attenuer les lesions et que le chirurgien n'a peut être rien pu decele à cause de cela.

Le diagnostic d'endométriose est fait sans problème malgré le traitement.

Quand à mon uterus retroversé, est-il capable de donner tant de symptome à lui tout seul?

Pas tous, non.

Car à l'heure actuelle personne ne veut prendre le risque de m'arreter le LUTERAN, alors que je n'ai aucune endometriose. Ni mon gyneco, ni mon generaliste n'arrivent à me l'expliquer.

Portrait de Estelle
J'aime 0

Alors connait on d'autres probleme qui puisse donné les symptomes que je ressent?
Il me semble tout de meme que je joue litteralement de mal chance car à chaque etape on me trouve quelque chose d'autre qui n'explique toujours pas mon etat et qui de plus n'a aucune solution connu.

Portrait de Estelle
J'aime 0

je reponds moi même à mes questions mais je crois qu'il est important que les femmes qui ont des problémes gynécologiques puissent s'orienter et les gynecologues ouvrir les yeux: je n'ai effectivement pas d'endometriose, j'ai un uterus retroversé et je fais des kystes fonctionnelles ( un kyste apres 2 à 3 semaines d'arret de traitement, je vous fait gres des detai

Portrait de Estelle
J'aime 0

> estelle a écrit:

> je reponds moi même à mes questions mais je crois qu'il est important que les femmes qui ont des problémes gynécologiques puissent s'orienter et les gynecologues ouvrir les yeux: je n'ai effectivement pas d'endometriose, j'ai un uterus retroversé et je fais des kystes fonctionnelles ( un kyste apres 2 à 3 semaines d'arret de traitement (luteran), je vous fait gres des details)

Portrait de didi
J'aime 0

Bonsoir,
Suite à douleurs irrégulières au coccyx j’ai consulté un ostéopathe.
À ma 2ème consultation il a pratiqué un touché vaginal et c’est aujourd’hui que j’ai appris que j’avais un utérus rétroversé.
Mes règles sont douloureuses depuis leurs débuts cad vers l’age de 11ans, et lors de mes rapports j’ai mal atrocement.
J’ai 29ans et je n’ai jamais eut encore d’enfant, et à mon esprit la 1ère idée c’était de savoir si un jours je pourrais porter un pti bout de moi et de ma moitié.
L’ostéopathe avait l’aire de dire que ça serait plus complexe que les femmes dites normales, mais pas impossible et que la fécondité avait d’autres facteurs annexe.
Et sur le net les informations que j’ai pu lire m’informent qu’il n’y a AUCUN lien.
Qui croire ?

En sortant de ce même ostéopathe j’avais l’impression d’être anormale, non pas par ses explications au contraire il s’est voulue rassurant, mais par mon esprit qui m’a jouée des tours de paranoïa.
J’avais l’impression d’être un alien.
Mais ce soir je me sens rassuré par vos témoignages et explication et je me sent soulagé.
Merci

Portrait de didi
J'aime 0

dommage je n'ai aucune réponses mais j'ai tout plein de questions .
en voilà une :
suite à un rapport sexuelle avec ma moitier aujourdhui , son liquide séminale c'est completement échappé de mon me corps enfin de mon vagin .
c'est comme si mon corps ne l'acceptait pas et l'avait rejeté est ce du à mon uterus retroversé ?
Merci de vos rép futur

Participez au sujet "uterus retroverse"