Portrait de Olivia54

bonjour à tous,
je suis nouvelle sur le forum et ai, évidemment , des tas de questions.
j'ai 54ans, et j'ai vu ma forme décliner tout doucement depuis environ 2 ou 3 ans. Comme c'était progressif, j'ai pensé que c'était l'âge, la ménopause, la vie, quoi ... J'ai toujours eu des hauts et des bas, mais depuis l'an dernier; les bas sont vraiment très très bas, comme si tout le système se détraquait: douleurs partout, à des endroits changeants, fatigue, crises d'angoisse avec impression de mort imminente. Evidemment , quand on raconte ça aux gens ... on voit bien qu'ils ne nous prennent pas au sérieux. Depuis deux mois, je suis à nouveau en bas régime, douleurs à l'estomac, nausées, boule dans la gorge, mal au sternum, mal dans le dos, la nuque, fatigue, angoisses la nuit, ... j'en oublie certainement. On vient de détecter que ma TSH était trop élevée (4,2 alors que leur échelle va jusqu'à 3,7), et ça a été pour moi une révélation. Mon docteur m'a prescrit du Levothyrox 0,25 (1/2 comprimé par jour), et parallèlement j'ai commencé à voir une psychothérapeute sophrologue pour gérer mes angoisses (jusqu'ici mon allié précieux était le lexomil).
J'ai pris rendez vous avec un endocrinologue, mais ne le verrai qu'en avril.
Parallèlement au lévothyrox, j'ai commencé à prendre de la spiruline, qui me booste un peu, des probiotiques pour ma digestion et une préparation EPS de plantes pour mon humeur: millepertuis, valériane, passiflore.
que puis je faire de plus pour l'instant?
mon docteur pense que ça peut rentrer dans l'ordre d'ici quelque temps, mais alors, le lévothyrox, on l'arrêtera ou pas? Je croyais que ça ne s'arrêtait pas, ce traitement?
Désolée d'avoir fait si long, mais j'ai la tête pleine de questions et j'ai senti que sur ce forum je pourrais peut être trouver une écoute et des réponses . Merci d'avance ,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut demander à faire aussi analyser les hormones T3 et T4 et aussi les anticorps.

Pourquoi 1/2 cp seulement ?
Quand on débute le traitement et en plus au vu de vos symptômes et de votre TSH vous avez largement de quoi prendre le le comprimé en entier, ce ne sera pas de trop du tout, et en plus il sera sûrement nécessaire de l'augmenter.
Il ne faut pas se fier uniquement à la TSH et surtout pas au fait qu'elle soit dans les normes.
Si vous avez une hypo "simple", il faut que la TSH soit aux alentours de 1. Mais les hormones seront celles (associées aux symptômes) qui diront surtout si le dosage est correct ou pas.
Si les anticorps sont positifs il s'agit alors d'une Hashimoto et là la TSH doit être aux alentours de 0,5.
Et les hormones + symptômes bien entendu qui sont aussi déterminants.

Attention à la prise du Levothyrox qui ne se fait pas n'importe comment et qu'on ne peut pas associer non plus n'importe quoi.
Par exemple il ne faut pas prendre le Levothyrox et puis boire un verre de lait. Le calcium empêche la bonne assimilation du Levothyrox.
Pour plus d'aide à ce sujet : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/09/recommandations-pour-bien-prendre-le.html
Donc attention aux compléments prit.

Attention aussi car ce type de compléments peuvent nuire au bon fonctionnement du foie, ce qui pourrait alors entraîner un problème de conversion.
Vos symptômes étant surtout dû à l'hypothyroïdie mieux vaudrait dans l'immédiat, ne prendre que le Levothyrox, trouver le bon dosage = celui qui vous convient et pas celui qui fait plaisir au médecin, et ensuite vous pourrez affiner avec un complément si nécessaire. Quoique bien souvent, ils ne sont pas nécessaires dès qu'on a le bon dosage.

Quant à arrêter ou pas le traitement, il faut voir la cause de votre hypothyroïdie si elle est auto-immune c'est à vie, si c'est une primaire car votre thyroïde est devenue paresseuse, ce sera aussi à vie, si c'est un passage, ce sera momentané.
Mais pour le savoir aussi il faut faire une échographie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane,

merci de cette réponse, je suis en effet très désemparée depuis la découverte de cette hypothyroïdie, à la fois soulagée qu'on ait trouvé l'origine de mes maux, et de savoir que je ne devenais pas tout simplement folle, mais aussi surprise quand je regarde mes anciennes analyses et me dis que ça pouvait peut être se deviner depuis longtemps.

Christiane wrote:
Il faut demander à faire aussi analyser les hormones T3 et T4 et aussi les anticorps.

mon médecin m'a donné une ordonnance pour faire ces dosages 6 semaines après le début de la prise du levothyrox (TSH, T4, AC antithyroxydase et thyroglobulaine, phosphatases alcaline), pas de T3 dans la liste.

Christiane wrote:
Pourquoi 1/2 cp seulement ?

je l'ignore, peut être que mon médecin a jugé que mon cas était passager et sans gravité, je ne saurais vous le dire.

Christiane wrote:
Il ne faut pas se fier uniquement à la TSH et surtout pas au fait qu'elle soit dans les normes.

je vous donne les résultats anciens que j'ai retrouvés dans mes archives:
1999: TSH :3,6 (0,2 2001: TSH : 3,3 (O,2 2002: anti-thyroperoxydase négatif, anti-thyroglobuline: négatif
2004: TSH: 3,26 (0,4 Ces différentes annalyses ont été faites dans le passé suite à des périodes de crise, où mon système immmunitaire semblait s'emballer avec rhumatismes en différentes parties du corps, urticaire retardé à la pression sur plusieurs mois, crises d'urticaire géant, etc.

Christiane wrote:
symptômes bien entendu qui sont aussi déterminants.

pour les symptômes principaux, je les ai en partie évoqués: grosse fatigue, le matin et le soir, essoufflement, cholestérol haut qui devient très haut subitement sans raison, tension qui augmente, crises d'angoisse le soir et la nuit, fourmillements dans les mains, et le long de la colonne vertébrale, mal de dos, maux de tête à l'arrière du crâne, déprime, plus certains que je n'associais pas aux autres avant de lire un peu ce forum: poils des jambes qui ne poussent plus (Youpi!), rechute de mon oesophagite, nausées, perte de l'appétit, boule dans la gorge, , arrêt de mes règles depuis septembre (j'ai cru que c'était normal).
Mon médecin m'a prescrit une échographie de la thyroïde, qui n'a pas révélé d'anomalie au niveau de la thyroïde, juste quelques ganglions dans les zones latéro cervicales droite et gauche.

Christiane wrote:
Attention à la prise du Levothyrox qui ne se fait pas n'importe comment et qu'on ne peut pas associer non plus n'importe quoi.
Par exemple il ne faut pas prendre le Levothyrox et puis boire un verre de lait.

j'ignorais cela. Pour l'instant (je débute, j'en suis à mon 8ème jour), je prends mon demi comprimé à jeun avec un verre d'eau et mes probiotiques, qu'il faut aussi prendre à jeun. Une petite demi heure plus tard, je déjeune, mais il m'arrive de prendre un chocolat chaud, même si le plus souvent je prends un thé déthéiné ou un bol de cerecof ou de café décaféiné, avec un peu de pain complet avec de la margarine. Plus ma spiruline et un comprimé d'IPP pour mon oesophagite. Faut il respecter un délai plus long avant de prendre autre chose? Dois je décaler les probiotiques aussi?

merci de vos conseils, votre aide et votre soutien sont précieux.

bonne journée à vous et à tous ceux qui me liront,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Au vu de vos résultats passés, bin dites donc pas très réactif votre médecin.....

Vos résultats montrent depuis toujours que vous êtes en nette tendance à l'hypo.
Donc à voir cela, ce serait très étonnant que le traitement ne soit que passager car l'hypo elle ne semble pas du tout l'être. Elle est même plutôt bien ancrée.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

Merci Christiane,

je viens d'aller lire sur votre blog les conseils pour la prise du levothyrox.
merci pour tous ces conseils, qui sont précieux, et pour votre soutien, qui l'est tout autant.
c'est vrai que je comprends maintenant seulement pourquoi je me sentais parfois mal, sans raison apparente. Pendant toutes ces années, j'ai fait de gros efforts pour maigrir et rester mince, sans succès durable, j'ai souffert mentalement autant que dans mon corps perclu d'arthrose. je me dis que ma vie va peut être changer bientôt, et ça me console, et que ma forme physique sera peut être à la hauteur de mes projets.

merci encore et passez une excellente journée,

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane,

j'ai encore une petite question, j'espère que je n'abuse pas:
depuis quelque temps je saigne du nez le matin quand je me lève. Pas chaque jour , mais plusieurs fois par semaine. Pas énormément, mais c'est complètement spontané et ça n'arrive que lorsque je me lève, voire quand je me réveille. Est ce que ça peut être lié à mon hypothyroïdie?

bonne journée,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour

Non les saignements de nez ne sont pas en rapport.

Voir un ORL. Il sera peut-être nécessaire de faire une cautérisation des vaisseaux sanguins du nez.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

merci Christiane, je préférais demander avant d'aller voir un nouveau docteur, de peur qu'il soigne le symptôme sans en rechercher la cause, comme ça m'est trop souvent arrivé. J'ai même eu un début de traitement anti cholestérol, vite arrêté quand j'ai eu mes résultats de TSH.

bonne journée à tous,

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane,
j'en suis à mon 16ème jour avec un demi comprimé de 25 levothyrox.
je prends parallèlement un peu de spiruline le matin, des plantes en sirop le soir (millepertuis, valériane, passiflore). Depuis quelques jours, je ne prends plus de lexomil, je me sentais apaisée et je pensais que c'était le millepertuis. Mais depuis hier, j'ai l'impression de rechuter un peu. J'ai essayé de comprendre l'histoire de demi vie du levothyrox, mais je ne comprends pas bien. Est ce que c'est normal après deux semaines de régresser un peu?
Hier mon mal de dos a démarré dès la fin de matinée alors que j'avais eu du mal à sortir de ma torpeur avant 10 heures, et aujourd'hui je me lève avec des angoisses, la poitrine serrée. Je n'ai pas la dépression, je ne pleure pas, juste l'oppression. Est ce que je dois revoir mon médecin pour augmenter la dose à 25 ou au moins faire les analyses avant les 6 semaines prévues? Ou est ce juste un creux de vague?

Sinon, j'ai beaucoup parcouru les autres discussions, et il y a une chose qui m'intrigue. J'ai bien tous les symptômes de l'hypothyroidie, sauf un qui est opposé: le pouls.Mon pouls a toujours été rapide au repos (80) et a même été augmenté récemment jusqu'à 90 ou plus. Bizarre, non?

je vous souhaite une bonne journée,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui c'est normal.

Les deux premières semaines c'est la période pendant laquelle l'apport en hormones est le plus important.
Donc la sensation de mieux est assez présente.

Ensuite le pourcentage est de moins en moins important donc le mieux diminue voire même régresse.
Car le traitement met la aussi la thyroïde au repos, donc en fait, le traitement alors remplace ce que la thyroïde ne produit plus. Ce qui entraîne alors un retour parfois même en arrière et on a l'impression que le traitement ne sert à rien.
voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2008/07/le-levothyrox-comment-fonctionne.html

Donc c'est signe qu'une petite augmentation s'impose.

On n'a pas forcément tous les symptômes et tous les symptômes ne sont pas forcément hypo.
Chacun nous avons nos propre symptômes.

80 pour un pouls ce n'est pas rapide, c'est parfaitement correct.
C'est au-delà de 90 que cela devient rapide.
Donc c'est parfaitement correct.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

Merci Christiane,

Christiane wrote:
80 pour un pouls ce n'est pas rapide, c'est parfaitement correct.
C'est au-delà de 90 que cela devient rapide.

je croyais que mon pouls était rapide, et je m'inquiétais de le voir encore augmenter.Or apparemment il diminue un peu depuis le début du traitement.

Christiane wrote:
voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.c … ionne.html

merci pour le lien sur le levothyrox, je comprends maintenant un peu mieux ce qui se passe. Il me faudra donc être patiente. C'est vrai qu'on voudrait aller mieux du jour au lendemain, quand on sait ce qu'on a , et se dire qu'il va falloir encore se trainer des semaines dans cet état n'est pas réjouissant.

Christiane wrote:
Donc c'est signe qu'une petite augmentation s'impose.

Mon docteur ne veut pas mettre tout de suite au 25, je vais donc devoir attendre les résultats de l'analyse du mois prochain pour qu'elle se décide ...ou pas... En attendant, je vais essayer de profiter au mieux de mes séances de sophrologie et de mes massages chez le kiné.

Christiane wrote:
On n'a pas forcément tous les symptômes et tous les symptômes ne sont pas forcément hypo.
Chacun nous avons nos propre symptômes.

A ce sujet, ça serait intéressant de répertorier tous les symptômes des uns et des autres, pour savoir avec certitude ce qui est dû à l'hypothyroïdie ou pas. Je ne sais pas s'il existe un questionnaire sur une page de site où on peut aller inscrire ses symptômes, pour faire le point sur un grand nombre de malades.Par exemple, en ce qui me concerne, je souffre depuis plusieurs mois de dyspepsie, avec nette impression que mon estomac ne se vide pas bien, perte d'appétit, et je suis quasi certaine que c'est lié. Or mon médecin me dit de ne pas tout mettre sur le compte de la thyroïde, pour elle ça n'a rien à voir.

en tout cas, merci encore pour cette réponse détaillée et précise, comme chaque fois, vous êtes un soutien précieux .

bonne journée,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

N'attendez pas plus longtemps pour faire une augmentation.

Revoyez votre médecin et insister. Attendre ne fera qu'aggraver la situation. Donc pas la peine de perdre du temps, vous en avez déjà assez perdu.

En ce qui concerne les symptômes, c'est impossible de tous les lister puisque l'hypothyroïdie c'est le ralentissement de TOUT l'organisme.
Donc pour chaque individu le ralentissement peut se situer dans des zones et pas chez d'autres.
Mais les principaux et surtout disant les plus courants sont lister dans l'article L'hypothyroïdie sur mon blog.

Quant au problème de l'estomac, il est clair qu'il ne faut pas tout mettre sur le dos de la thyroïde, mais il faut bien se mettre en tête comme dit plus haut, que l'hypothyroïdie c'est le ralentissement de TOUT l'organisme.
Donc y compris le digestif. Vous avez parfaitement raison c'est à coup sûr lié.
En ce qui vous concerne votre dyspepsie, elle peut être due à ce ralentissement digestif qui en plus associé à la perte d'appétit, semble pourtant bien être relié à la thyroïde.
La perte d'appétit étant un des symptômes principaux de l'hypo.

Donc essayer déjà une chose très importante : manger quand vous avez faim et pas parce qu'il est l'heure.
Tout simplement parce que votre organisme au ralentit, digère moins vite.
Votre digestion du matin n'est même pas encore entamée qu'à midi vous en remettez déjà dessus. Donc l'estomac ne suit plus = douleurs diverses qui ensuite se propagent aux autres organes digestifs.
Donc mangez quand vous avez faim et vous verrez que relativement vite ce type de douleurs vont disparaître d'elles-mêmes.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane,

et merci pour cette réponse.

j'ai déjà demandé à mon docteur, elle ne veut pas augmenter la dose trop vite, je patienterai donc. D'une part, parce que j'ai déjà changé de docteur l'année dernière (je sentais que j'agaçais l'autre avec mes malheurs), d'autre part parce que je réagis parfois violemment aux traitements, et je m'en voudrais d'insister pour finalement me retrouver dans un état pire que le précédent.

pour l'estomac, vous avez raison, c'est exactement ce que je décrivais aux docteurs, l'impression de me lever le matin avec l'estomac encore plein de la veille et du coup, pas faim, mais ça n'inspirait rien à personne.

pour les maux divers, j'ai essayé quelque chose hier pour le première fois, et comme je m'en suis très bien ressentie, je voudrais le partager avec toutes celles qui nous lisent et souffrent du dos crispé: la réflexologie plantaire. Jusqu'ici rien ne m'avait détendue de la sorte, j'ai passé une excellente soirée, le dos détendu, et presque pas fatiguée.

bonne journée à tous et à toutes,

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane, bonjour à toutes et à tous,
j'ai compris en suivant le forum qu'il valait mieux rester dans le même fil de discussion, je reprends donc celui ci pour mes questions du jour.
je fais un peu le point pour rappeler la situation: j'ai 5 semaines de traitement Levothyrox 1/2 comprimé de 25, je vais refaire mes analyses dans une semaine.
je prends une préparation d'EPS millepertuis valériane passiflore pour arrêter le lexomil, or je n'y arrive pas vraiment. Je ne dois pas bien m'y prendre. Je prends 1/4 de comprimé presque chaque soir. Parfois, je n'en prends pas pendant un jour ou deux, je n'ai pas d'angoisse pour autant, je dors un peu moins bien mais ça ne me gêne pas plus que ça, par contre j'ai beaucoup plus mal dans le dos, et je viens de réaliser que le mal de dos correspond aux jours sans lexomil, comme si le lexomil décontractait mes muscles. Difficile de couper le 1/4 de comprimé en deux, je vais donc essayer de passer à 2 jours sur 3, puis 1 sur 2, et 1 sur 4, mais quel rythme me conseillez vous pour ne pas avoir ces douleurs musculaires (plutôt des contractures, en fait). Je sais que je sors un peu du sujet, mais je ne dois pas être la seule à être en hypothyroïdie et à essayer de décrocher du lexomil.
merci de vos conseils,
bonne journée à tous et à toutes,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Votre dosage de Levothyrox est bien trop faible que pour avoir une amélioration nette de la situation.

Donc dès que vous aurez fait votre prise de sang, on verra pour l'augmenter ce qui permettra là de voir une amélioration.
12,5 µg c'est vraiment peu et en général ce dosage n'est prit que pendant un très court laps de temps soit 15 jours, afin d'habituer l'organisme en douceur.
Mais là depuis le temps vous auriez dû augmenter.

Les douleurs musculaires et/ou articulaires sont sûrement dues au manque d'hormones thyroïdiennes.
Et plutôt que de prendre du Lexomil mieux vaudrait prendre du magnésium associé à de la vitamine B6 absolument nécessaire aux muscles.
Donc lorsque votre dosage thyroïdien sera plus approprié à votre état, le Lexomil ne sera plus du tout nécessaire et vous pourrez le supprimer complètement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

Bonsoir Chrisiane,

Christiane59 wrote:
Votre dosage de Levothyrox est bien trop faible que pour avoir une amélioration nette de la situation.

je sais, vous me l'avez déjà dit, mais mon docteur a voulu attendre 6 semaines et je prends donc mon mal en patience, si je puis dire. Plus qu'une semaine, et je ferai mes nouvelles analyses.

Christiane59 wrote:
Les douleurs musculaires et/ou articulaires sont sûrement dues au manque d'hormones thyroïdiennes.

oui, et c'est certainement pour cela qu'elles réapparaissent dès que je ne prends pas de lexomil, qui agit comme un myodécontractant? Je me demandais si elles étaient dues à l'hypothyroidie ou au sevrage du lexomil, ou peut être aux deux.

Christiane59 wrote:
Et plutôt que de prendre du Lexomil mieux vaudrait prendre du magnésium associé à de la vitamine B6 absolument nécessaire aux muscles.

j'en ai, mais j'essaye de ne pas superposer trop de choses, j'en prendrai dès que j'aurai réussi à stopper le lexomil.

Christiane59 wrote:
Donc lorsque votre dosage thyroïdien sera plus approprié à votre état, le Lexomil ne sera plus du tout nécessaire et vous pourrez le supprimer complètement.

j'espère que ça sera bientôt le cas, je ne voudrais pas devenir dépendante de ce produit.

merci pour votre réponse et bonne soirée,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vous arriverez à stopper plus vite le Lexomil avec la prise de magnésium qui permettra de calmer les contractures musculaires.

Le magnésium est un élément naturel de l'organisme. Pas le Lexomil.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane,
merci , je commence aujourd'hui même le magné B6.
bonne journée à toutes,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Attention prenez 2 cp pour commencer. Ensuite vous verrez si il est nécessaire de prendre plus.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

Ok merci! vous avez bien fait de me le dire, j'allais en prendre 6 comme indiqué sur la notice (c'est du magné B6). je commence donc par deux.

bonne fin d'après midi,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

De préférence commencer le soir, cela permet d'avoir moins de crispation pour la nuit qui sera plus détendue.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

merci Christiane, passez une bonne journée,

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane,
je m'en vais faire ma prise de sang. J'ai trouvé ça bizarre, la secrétaire m'a dit de ne pas prendre mon Levothyrox avant. Je croyais avoir compris comment ce médicament était assimilé, du coup, je ne comprends pas du tout pourquoi elle me dit de ne pas le prendre avant la prise de sang. Je le prendrai juste après la prise de sang, ça ne fera que 2 heures de décalage par rapport à d'habitude, mais je m'interroge quand même. C'est moi ou c'est elle qui n'a rien compris?
bonne journée à vous tous,

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Eh oui y a des labos qui vous disent de ne pas le prendre alors que si on est à jeun, on peut le prendre puisque il faut plus de 3 heures pour qu'il soit dans le sang.

Personnellement j'ai toujours fait mes prises de sang à jeun ou pas avec le traitement.
D'ailleurs le principal c'est n'est pas de ne pas le prendre pour faire la prise de sang, c'est de faire la prise de sang dans les mêmes conditions à chaque fois.
Donc si on est à jeun habituellement on fait le contrôle à jeun les autres fois. Si on fait la prise de sang vers 10H le matin, on la fait les prochaines fois dans le même créneaux horaire, dans les mêmes conditions, mangé ou pas.
Pour les femmes, il faut aussi parfois surveiller de bien le faire dans la même phase du cycle menstruel. Car là on peut avoir des écarts importants et donc bien plus que si on a prit ou pas le Levothyrox pour une prise de sang à jeun.

Moi mon labo, me demande juste si je suis sous traitement et quel dosage. Sans me demander ou me dire de prendre ou pas prendre.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Olivia54
J'aime 0

merci Christiane,
bon, j'ai fait la prise de sang, a jeun, et sans levothyrox, puisque je prends mon levothyrox à jeun, j'ai juste commencé ma journée un peu plus tard. J'aurai les résultats mardi, je les posterai ici.
bon weekend à vous , et à tous les autres participants du forum

Portrait de Olivia54
J'aime 0

bonjour Christiane, bonjour à toutes et à tous,
je reviens du labo avec mes résultats à 6 semaines de levothyrox à 1/2 comprimé de 0,25:
phosphatases alcalines: 80 [38 à 126]
TSH: 2,63 [ 0,15 à 3,7]
T3: 2,80 [ 2,5 à 3,9]
T4: 6,97 [ 6,1 à 11,2]
Anti Thyroperoxydase: 44 [ Anti Thyroglobuline: Cortisol sérique : 65,5 prélevé à 9h25, valeurs normales le matin 8h [67 à 226], l'après midi [32 à 167]
bonne fin de journée à tous,

Pages

Participez au sujet "Une hypothyroidie peut elle etre passagère?"