Portrait de Christiane59

Bonjour,

Une internaute a communiqué ce lien : http://www.canalacademie.com/La-fibromyalgie-docteur-j-ai-mal.html L'émission est très intéressante et les propos du Professeur sont extrêmement justes.

On peut trouver à la fin de l'article, l'intégralité du rapport de l'académie de médecine qui a été réalisé à la demande du ministère de la santé.

Il en ressort surtout deux choses très importantes : le fibromyalgique doit surtout pouvoir trouver une écoute sincère de la part de son médecin et le traitement doit être individualisé.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FANY
J'aime 0

Merci Christiane,

Une très nette avance sur la reconnaissance de cette maladie au travers de ce communiqué.

Maintenant, les médecins, les rhumatologues et les familles en ont 'ils pris connaissance, afin de mieux adapter leur convictions à la réalité qui comme l'évoque le Professeur dans ce communiqué, rendrait la vie plus facile aux fybromyalgiques d'être reconnus comme tels et non comme des malades imaginaires. C'est un peu, beaucoup , ce qu'il en sort des témoignages sur le forum.

Comment médiatiser d'avantage la maladie ?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
Maintenant, les médecins, les rhumatologues et les familles en ont 'ils pris connaissance,

C'est justement la réponse que j'ai obtenu de madame Bachelot.

Quote:
Afin de garantir que ces règles seront appliquées de la même façon pour l'ensemble des personnes atteintes de fibromyalgie en France, le directeur général de l'union nationale des caisses d'assurance maladie (UNCAM) et les médecins conseil nationaux des différentes caisses ont été saisis pour qu'ils élaborent et distribuent aux médecins-conseils un guide de procédure sur le fibromyalgie.

http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/08/rponse-de-roselyne-bachelot-mon.html

Et actuellement je suis en train de préparer un autre courrier (j'ai encore des documents à analyser avant de l'envoyer) pour justement que TOUS les médecins (rhumatologues, neurologues, spécialistes de médecine interne et surtout les généralistes -ce sont eux qui sont en première ligne lorsqu'un patient se présente atteint de fibromyalgie-) puissent être informés.
Car c'est bien que ce guide existe mais si les médecins ne le savent pas................

Quote:
Comment médiatiser d'avantage la maladie ?

Déjà, il faut que nous-mêmes soyons parfaitement informées sur notre maladie, afin de pouvoir en parler à notre entourage. Ce serait déjà bien si l'entourage pouvait aussi en parler ensuite. Cela aurait un effet boule de neige et enfin la maladie serait connue et surtout reconnue et nous prises au sérieux.

J'ai une amie journaliste qui m'a promis que dès qu'elle le pourra (faut trouver le mag) elle fera un article sur la maladie comme elle en a déjà fait d'ailleurs plusieurs sur la thyroïde qui est aussi très mal comprise.

Il faut penser à faire parvenir aux émissions de santé à la télé les nouveautés avérées, sur la maladie. Cela leur permettrait de faire le point sur la nouveauté et ainsi c'est encore une bonne occasion de parler de la maladie et de la faire connaitre.

On peut aussi contacter les journaux de la région, la télé régionale et les radios locales afin de demander qu'on fasse un article ou une émission. Des personnes l'ont fait et cela a très bien fonctionné.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de katiawar
J'aime 0

Christiane,

un grand merci à toi pour nous faire partager cette émission.

Enfin un rapport d'académie qui nous prend pas pour des illuminées.
car, il est vrai que l'on nous prend souvent pour des martiens.
maintenand, j'espére que la médecine prendra tout cela à bras le corps et que ça ne partira pas au panier
mille merci et bon courage à tout le monde.

Portrait de FANY
J'aime 0

Tu sais Christiane, pour en faire parler aux familles, il faut déjà qu'elles acceptent de vouloir comprendre la maladie. Pour mon cas, ils disent que je sommatise, que je prends mes rêves pour des réalités, ( un canal lombaire réduit de 50 %) mais c'est pas grave !!!!!!, tout le monde a cela me disent mes parents 78 ans, alors que ma mère a entendu le rhumato lui dire c'est surement cela qui lui fait les SJSR et les sortes de sciatiques, évidemment ils sont vieux et n'ont pas cela dailleurs, mais ne sont pas gatés non plus. On me dit même de marcher dehors, de faire du vélo, alors tu vois. Et quand je leur annonce de regarder la vidéo " oh, non, cela n'avancera rien, je sais ce que tu as.

Comment accepter la maladie avec cela ,(Comme il est dit dans la vidéo, quand on sait ce qu'on a que ce n'est pas "nerveux" on va mieux. Pour mon généraliste et rhumato la fibro en +.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
maintenand, j'espére que la médecine prendra tout cela à bras le corps et que ça ne partira pas au panier

Je suis entrain de faire un courrier bien argumenté (je l'espère en tout cas) pour le Président de la République. Lui qui aime être présent sur tous les fronts je lui donne la possibilité de l'être aussi pour notre maladie.

Quand j'aurais une réponse (si j'en ai une bien entendu) je ne manquerais pas de la communiquer.

Quote:
Tu sais Christiane, pour en faire parler aux familles, il faut déjà qu'elles acceptent de vouloir comprendre la maladie.

hum ton cas me rappelle ma mère en 2004.
Elle m'a dit : "Mais moi aussi j'ai mal aux genoux et au dos et j'ai 71 ans".
"Et oui maman, justement moi ce n'est pas qu'aux genoux et au dos que j'ai mal, mais aussi les chevilles, les pieds, les cervicales, les épaules,.......... sans oublier les muscles et je n'ai que 46 ans".
Depuis ce jour, elle n'a toujours pas voulu comprendre, donc plus de contact démoralisateur.
Mieux vaut couper les ponts surtout si on peut le faire, que de se sentir encore plus mal dans la peau pour des gens qui ne veulent rien entendre.

Notre énergie nous est bien trop précieuse que pour l'user à cause de septiques.

Courage à toutes.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de cassandra 00
J'aime 0

il y a un article dans le telemagazine n°2704 du 01092007,qui parle d un nouveau remede:LE LYRICA!!! et du centre Cenaf www.cenaf.org(centre national des associations de fibromyalgiques) et de la FIBROMYALGIE (en resume)
peut etre que cela nous aidera a etre compris et aide par l entourage
vivons avec cet espoir!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui mais le Lyrica n'est pas un nouveau remède mais c'est un antiépileptique que les médecins tentent d'adapter à la fibromyalgie.

Et les résultats ne sont pas exceptionnels. Les effets secondaires d'abord sont importants, puis surtout les effets postifis sur le long terme ne sont pas spectaculaires non plus, car les effets à court terme il y en a mais cela s'estompe très vite.

Mais maintenant effectivement qu'on parle de plus en plus de la maladie aide à ce qu'elle soit plus connue et surtout que cette fois les autres comprennent ce dont il s'agit et ce n'est pas une maladie fantôme.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de cassandra 00
J'aime 0

c est pour cela les!!!!!!!

Portrait de boutchouchoc
J'aime 0

cassandra pourrai tu me scanner larticle

Portrait de anonymous
J'aime 0

FANY wrote:
Tu sais Christiane, pour en faire parler aux familles, il faut déjà qu'elles acceptent de vouloir comprendre la maladie. Pour mon cas, ils disent que je sommatise, que je prends mes rêves pour des réalités, ( un canal lombaire réduit de 50 %) mais c'est pas grave !!!!!!, ...... Et quand je leur annonce de regarder la vidéo " oh, non, cela n'avancera rien, je sais ce que tu as.

Comment accepter la maladie avec cela ,(Comme il est dit dans la vidéo, quand on sait ce qu'on a que ce n'est pas "nerveux" on va mieux. Pour mon généraliste et rhumato la fibro en +.

Bonjour Fany,

J'ai et je vis encore la même chose, alors j'ai fait le grand ménage autour de moi, même dans mes photos ! J'ai donné mes photos où une personne de ma famille apparaissait dessus, sur certaines où cette personne n'était pas seule, j'ai pris un feutre indélébile et j'ai noirci la personne, j'ai découpé certaines photos et une partie passait à la poubelle, des personnes ont jugé mon acte comme débile, mais je t'assure que je me suis sentie libéré d'un poids que je traine depuis le décès de ma Mère car cette personne m'a dit que j'étais responsable de sa mort (elle est décédée en 98 d'un cancer). Ca m'est resté en travers de la gorge, comme on dit ; certaines personnes de ma famille m'ont dit de passer outre les remarques désobligeantes et toutes les fois où cette personne me rabaissait devant des inconnus juste par plaisir, non, non et non, j'ai assez donné de ma personne et je ne veux pas que ma santé se dégrade encore plus à cause de personne comme elle ! C'est sûr, c'est très difficile surtout lorsqu'on était une famille très soudée ! J'avais même pensé à m'acheter un "Punching-ball" (désolée, j'suis pas sûr que ça s'écrive comme ça !), je faire agrandir une photo, de la coller dessus et de me défouler sur sa photo, le problème, avec mes douleurs musculaires, ben, je peux pas ! Et mieux vaut cogner sur une photo que sur la personne même LOL ! Je n'aime pas la violence et encore moins la violence physique !

Les autres, eh bien, je ne leurs parle plus de mes problèmes, je dis : "oui, oui ça va très bien même si ce n'est pas vrai ! Fin de la discussion !". Quelque fois des personnes veulent en savoir plus et insistent, je leurs dit "Mes problèmes de santé n'ont pas disparu par enchantement, faut pas rêver !" Enfin, ce genre de truc quoi, et là en général, elles ne savent plus quoi dire ! Et toc, j'ai gagné 1 manche LOL !

Mon petit-frère a compris sans même avoir lu quoique ce soit ou vu des émissions sur mes syndrômes, il est aussi présent qu'il le peut mais il a aussi sa vie à vivre ! J'ai toujours été très indépendante, et je n'aime pas déranger les autres, mais je sais qu'il le fait avec plaisir ainsi que ma belle-soeur.

Seule ma soeur m'a dit un jour qu'elle regrettais de ne pas avoir lu les rapports explicatifs de la fibro envoyés par mon association pour faire accepter et comprendre la fibro aux proches, lorsqu'elle a vu un témoignage d'une femme un peu plus jeune que moi et dire mot pour mot ce que je lui avais dit, elle m'a dit avoir compris ce que j'endurais, aujourd'hui, je doute vu les réflexions qu'elle me fait de temps en temps.

Avant je gardais tout pour moi, et je remunais, aujourd'hui je réponds du tac au tac et sincèrement je me sens bien mieux psychologiquement !

Alors garde espoir, qu'un jour peut-être certains de tes proches finiront par te croire ! Et si ce jour ne vient pas, laisse-les parler, il faut que ca rentre d'une oreille et que ca ressorte immédiatement par l'autre ! Fait la sourde-oreille aux réflexions et ne réponds pas, tu te fatigues pour rien. Essaye de ne plus en parler en leur présence, plus facile à dire qu'à faire je sais, mais dans mon cas, depuis que je vais voir la psy, c'est à elle que je confie mes douleurs, que je parle de mes problèmes et depuis j'en parle que très rarement à mes proches, sauf le jour où j'en prends plein la figure quand je dis que je ne vais plus pouvoir monter 3 étages pour rendre visite à certaines personnes et qui me rétorque : "Quand on veut, on peut". Je ne sais pas si c'est parce que je suis du signe du taureau, mais là je vois rouge ! LOL

Tes parents sont âgées, ils ont vécu différement souvent élevé à la dure (dur ???) comme on le dit. Je pense que c'est un peu plus normal qu'ils ont dû mal à comprendre, et que peut-être ils n'acceptent pas que leur fille souffre, tout simplement ! Et par leurs réflexions, veulent peut-être te secouer pensant que cela t'est plus bénéfique que de te plaindre. Je crois que pour la plupart des parents, il est difficile d'accepter qu'un de leurs enfants puisse souffrir et être malade.

Courage et garde le moral
Bsous
Guylaine

Portrait de anonymous
J'aime 0

Guylaine68 wrote:
[je remunais,
Bsous

OUILLE, un peu fatiguée aujourd'hui la fille LOL !

Je remunais = je ruminais

Bsous = bisous

Bon, je ne rectifie pas toutes mes fautes, sinon j'en ai pour la journée !

Waouh, je constate que les somnifères ne font beaucoup d'effets ! Non seulement j'ai un peu régularisé mes insomnies (je m'endors entre minuit et 1h du matin au lieu de 5h !), mais je somnole un peu trop dans la journée, mais bon ce n'est que temporaire, juste 8 jours car je ne tenais plus debout avec ces insomnies !

Guylaine

Portrait de anonymous
J'aime 0

Christiane,

Merci pour tous les liens, j'ai imprimé quelques infos pour mon médecin traitant, il était ravi car il a 2-3 cas de fibromyalgiques que la sécurité sociale ne veut pas reconnaître en ALD.

Bonne journée
Guylaine

Portrait de FANY
J'aime 0

Bonour à tous,

Guylaine et Christiane, merci de me comprendre. Vous avez le même retour de vos proches. En effet, c'est dur d'être incompris, mais grace a vos témoignages, je vais faire pareil, ignorer les personnes qui ne "VEULENT PAS COMPRENDRE". Tout du moins ne pas parler de ma maladie....
Merci encore, si d'autres on aussi reçoivent des reproches sur leur maladie !!!! Ecrivez nous ici, cela nous permets de nous confier et de faire notre psychothérapie. Moi, le soucis, c'est que je ne dois pas parler, mais tout écouter avec mes proches. Et dans ce genre de maladie, on a besoin de s"épancher. Le psy, j'y pense mais ce n'est pazs rembourser et lequel est bon ??? il ne faut pas se tromper.
Le lyrica, j'en ai personnellement beaucoup parlé sur le site. Il m'aide dans les douleurs, mais les effets secondaires ....... ouille ouille !!!!!!
A bientôt et bon courage

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Côté psy, il faut déjà trouver un psy qui connaisse bien la fibromyalgie sans quoi s'est voué à l'échec.

J'en ai fait l'expérience.
Côté Lyrica, je n'ai pas essayé au vu de tout ce qui est dit justement. De plus, même si ce n'est pas parfait, j'ai un traitement tout simple qui me permet de supporter et de soulager sans engendrer d'autre problème. Donc pour moi sauf exception, pas question de changer pour le moment.

Il faut trouver chacune LE traitement qui nous convient.

Courage à toi.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de anonymous
J'aime 0

FANY wrote:
Le psy, j'y pense mais ce n'est pazs rembourser et lequel est bon ??? il ne faut pas se tromper.

Fany,

Tu peux trouver des psy remboursés ! Les psychiatres normalement le sont d'office, mais il faut demander le tarif qu'ils pratiquent car certains dépassent le forfait de la sécurité sociale !

Lorsque les médecins ont posé les diagnostics de mes syndrômes, dans leurs compte-rendus ont tous mis qu'il fallait que j'ai un suivi psychologique, c'est dans leur habitude car on sait bien qu'il est souvent difficile d'accepter une maladie surtout lorsqu'on nous dit qu'il n'existe aucun traitement pour guérir ou qu'aucun traitement ne nous soulage.

Mon médecin traitant m'a fait une lettre (obligatoire pour être remboursé), côté de mon village, il y a un hôpital psychiatrique, j'ai pris un rendez-vous avec un psychiatre, certains ont des jours bien définit où ils consultent gratuitement pour les personnes ne pouvant pas se permettre de payer une consultation. Il m'a adressé un à psychologue de l'hôpital et là aussi, j'ai eu la possibilité de consulter gratuitement et en plus ça passait bien entre nous ! Malheureusement, elle est tombée malade et je sentais que j'avais besoin d'un suivi.
Lorsque j'ai pris un rdv avec le médecin du centre anti-douleurs, là aussi certains jours étaient réservés aux personnes ne pouvant pas avancer l'argent d'une consultation, il m'a dit de prendre rdv avec la psychiatre du centre anti-douleurs, et là j'ai eu encore beaucoup de chance car le courant passe bien, moins bien que ma 1ère psychologue, mais suffisament pour avoir un suivi correct et pour me sortir la tête de l'eau ! Je ne paye rien non plus.

Et cela n'a strictement rien à voir avec ma reconnaissance d'ALD et donc la prise en charge à 100%.

Cela dépend aussi des médecins, par exemple pour les médecins qui travaillent avec la carte vitale, ils peuvent accepter le tiers-payant (je crois qu'on dit comme ça), et comme je suis en ALD, je n'avance rien, j'ai même été étonnée que mon nouveau gynécologue ne me fasse pas payer la consultation mais comme dit, la consultation était en rapport avec les 2 syndrômes et donc se fait payer directement par la sécurité sociale. Par contre, le médecin de sport qui me fait de l'acupuncture, ne travaille pas avec la carte vital, donc là j'avance le prix de la consultation même si c'est en rapport avec l'ALD.

Et surtout comme le dit Christiane, il faut que le courant passe entre la/le psy et toi et qu'il(elle) connaisse la fibro (le mieux serait de voir dans le centre anti-douleurs de ta région où il y a souvent une équipe diversifiée (médecin de la douleur, psy, infirmière, acupuncteur, hypnotiseur, etc), du moins c'est le cas dans le centre où je vais. Si ce n'est pas le cas, il faut en trouver un autre !

Bon courage et bisous
Guylaine

Portrait de Valériane
J'aime 0

Bonjour à toutes et à tous.

Merci Christiane de nous avoir fait partager cet exellent rapport.
Merci à toi aussi Guilaine pour toutes tes infos.
Je ne vais pas pouvoir revenir sur ce forum pdt quelques temps car je déménage aujourd'hui. Aille!Aille!Aille!.
Je serai couper d'internet mais je penserai à vous toutes qui m'apporter tant de chaleur et de compréhension.

Bien amicalement. Valériane.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Valériane

Bon courage pour ton déménagement !

Surtout n'oublie pas de ménager ton corps, un déménagement n'est pas facile pour nous, essaye de ne pas soulever trop de charges lourdes si tu en as la possibilité !

J'espère à bientôt sur le forum
Bisous
Guylaine

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oups je prend après coup mais tu auras le message à ton retour parmis nous.

Prudence effectivement. N'essayes pas d'en faire plus que tu ne le peux.

Je veux surtout te souhaiter plein de courage car un déménagement c'est une source de fatigue et de douleurs très importante.

A très bientôt. ^^

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FANY
J'aime 0

Christiane dit :
Côté Lyrica, je n'ai pas essayé au vu de tout ce qui est dit justement. De plus, même si ce n'est pas parfait, j'ai un traitement tout simple qui me permet de supporter et de soulager sans engendrer d'autre problème. Donc pour moi sauf exception, pas question de changer pour le moment.

Excusez moi tous mais je ne sais pas comment faire pour recopier la phrase entre autre celle de Christiane.

Quel est ton traitement Christiane ? S'il te réussit ou tout du moins t'améliore, peux être pourra t'il agir sur moi?
Si tu veux je te remercie de me le communiquer. Comme tu le vois le Lyrica ne m'est pas formidable .
Moi : Matin :
1 lyrica 75

Midi : 1 trivastal 50 (SJSR)

Soir : 1 tranxene 10 , 1 prazinil et 1 Trivastal 50 et 1 lyrica 75

Avec cela je dors très bien, mais je souffre en me réveillant la nuit de tout mon corps surtout la colonne vertèbrale, je n'arrive pas a me retourner dans mon lit. pour se faire, je tiens ma jambe pour tourner, mais les épaules nesuivent pas et je ressents comme un déchirement .

Le jour, si je me ménage, cela va nettement mieux. Mais si je fais les courses, dans le magazin, je me baisse, je ne peux plus me relever.
Et tout est dur, chaque mouvement est dur.
Et quand je pose toutes mes courses sur la table en arrivant, , je courre me coucher pour que mon dos et mes membres reprennent, tant j'ai mal.

Ce qui mle fait le + souffrir, c' est les problèmes relatipnnel s avec mes parents, ces vieux, ils continuent a semer le doute sur ma maladie auprès de ma fille 19 ans. Mon père a bien voulu écouter la vidéo que je lui ai demandé d'écouter ( de Christiane), mais après, ils m'ont dit que le médecin disait nimporte quoi pour se faire des clients !!!!!!!

COMMENT POURRAIS JE GUERRIR ??

Je n'en peux plus, maintenant, je suis bien seule a me comprendre, heureusement que vous êtes la. Je vis toute seule aussi avec ma fille. Mon ami, habite à Paris, et je le vois que de temps en temps.
Gros bisous a tous et a ce soir.

Portrait de anonymous
J'aime 0

FANY wrote:
Excusez moi tous mais je ne sais pas comment faire pour recopier la phrase entre autre celle de Christiane.

Ce qui mle fait le + souffrir, c' est les problèmes relatipnnel s avec mes parents, ces vieux, ils continuent a semer le doute sur ma maladie auprès de ma fille 19 ans. Mon père a bien voulu écouter la vidéo que je lui ai demandé d'écouter ( de Christiane), mais après, ils m'ont dit que le médecin disait nimporte quoi pour se faire des clients !!!!!!!

COMMENT POURRAIS JE GUERRIR ??

Coucou Fany,

Pour ta 1ère question, tu cliques sur "Citer" qui se trouve sous le message de la personne que tu veux mettre dans le tien. Puis tu supprimes les phrases que tu ne veux pas faire apparaître, mais il faut que tu laisses les quotes qui ouvrent et ferment le message [quote...] pour qu'il s'affiche.

Je ne comprends pas la réaction de tes parents vis-à-vis de ta fille ! Ce n'est pas une situation très saine pour elle ! Lui as-tu montrer la vidéo du Dr Martzolff ? Elle est en âge pour se faire elle-même une idée et comprendre ! Il ne faut pas qu'elle se laisse enfluencer par ses grands-parents !

Excuses-moi d'avance, mais je ne comprends pas très bien la réaction de ton père en disant que le médecin veut se faire des clients ! Ce n'est pas lui qui gagne de l'argent avec les médicaments, il ne reçoit pas de pourcentage sur la vente de ces derniers ! Et nous ne sommes pas des clients, nous n'allons pas faire nos courses, nous sommes des patients !
Je suis assez en froid avec mon père, il m'en a aussi sortie des vertes et des pas mûres comme on dit, et pire depuis qu'il est avec sa nouvelle copine (enfin je crois que ca fait bien 3 ans),elle fait tout pour le séparer de sa famille, à réussi en grande partie, ah ces vieux comme tu dis ! Bien qu'elle est à peine plus âgée que moi. Mes conversations avec lui, s'arrêtent à "Rien de neuf, tout va bien (même si ce n'est pas vrai), il pleut ou fait soleil, enfin les banalités quoi ! Je lui ai dis qu'il avait par ses agissements, perdu toute la confiance que peut avoir un enfant vis-à-vis des ses parents. Ca n'a pas dû lui plaire, mais il l'a cherché !
Tu sais, si un jour ton père va voir le médecin et que tu sois au courant, demande-lui combien il a payé en passant par la caisse ? Combien de clients il y avaient dans la salle d'attente ? Ne pouvait-il pas aller faire ses courses à la superette du coin ? Peut-être comprendra-t-il à quoi tu fais référence et si ce n'est pas le cas, rappelle-lui sa réflexion ! C'est sûr, c'est très dur comme réflexion, mais j'ai appris pour mon bien psychologique et pour avancer vers un meilleur futur, à ne plus tendre l'autre joue lorsqu'une personne me "giffle".

Je ne sais plus, est-ce que tu travailles ? Que pense ton ami de tout cela ? Ne pourrais-tu pas emménager avec lui ? Peut-être qu'un éloignement avec ta famille et le fait de les voir moins souvent serait une solution ? Je ne connais pas vraiment ta situation et celle de ta fille mais je sais que le jour où je me suis retrouvée loin des langues de vipères, mon moral s'est amélioré.

Bon courage, si tu en as besoin, n'hésite pas à m'écrire sur ma messagerie perso (tu cliques sur 'e-mail' sur mon profil).
Bisous
Guylaine

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Eh beh, Guylaine a très bien parlé (comme d'habitude d'ailleurs ^ ^) donc je ne vais pas revenir sur cette partie de ton message mais répondre juste au sujet du traitement.

Je prend juste un décontractant musculaire (Lumirelax), du magnésium et de la vitamine B6, recommandée chez les fibromyalgiques (Magné B6), un anti-arthrosique pour limiter les douleurs des hanches et des genoux (Chondrosulf), un antalgique à libération prolongée (Topalgic LP) associé à du paracétomol.
La combinaison des deux permet une meilleure amélioration de la symptomatologie douloureuse. Voir d'ailleurs dans les recommandations données dans le rapport, il en est question et je peux en tout cas personnellement affirmer que cela fonctionne parfaitement.

Il y a quelques mois je ne prenais que le Topalgic, j'en étais à 200 mg le matin et 200 le soir. Mais j'ai eu des symptômes assez curieux après plusieurs mois de prises. Curieux car en principe ces symptômes surviennent généralement en début de traitement et moi comme à mon habitude évidemment j'ai fait le contraire, je les ai eu après. (lol)

Donc comme il faut y aller doucement pour le sevrage, j'ai diminué progressivement et actuellement je prend juste 50 mg le matin de Topalgic (qui pour le coup lui n'est pas LP), dans l'après-midi je prend le paracétamol et le soir je ne prend plus que 100 mg de Topalgic. Et les douleurs sont bien diminuées malgré que je prenne moins en dosage. Comme quoi c'est pas la quantité mais le dosage et une association correcte peut faire toute la différence.
Il est clair que dans le dosage il faut trouver celui qui nous convient.

Et à part le Lumirelax qui entraine une accoutumance et quelques effets de somnolence 1/2 heure après la prise, et qui s'estompe rapidement, il n'y a pas d'effet secondaire important dans ces traitements.

Ah une chose toutefois, cela ne calme pas les douleurs des tendinites des épaules qui sont entrain de se réveiller. pfuiit il a fallu que j'en parle dernièrement. snif !!!!!
Va falloir que je reprennes de la cortisone si cela s'amplifie encore. Pour le moment c'est encore du domaine du largement supportable, mais si l'humidité persiste................ aie aie aie !!!!

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de FANY
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Je prend juste un décontractant musculaire (Lumirelax), !!

Je devrai essayer. Mais pour l'instant on ne m'en donne pas. Mais c'est évident que comme j'ai des contractures si violentes comme je le disait partout, mais surtout sous la plantes des pieds et les mains, pourquoi ne me donne t'on rien pour me décontracter ????? Ah ! j'oublie pour certains médecins, c'est dans la tête donc" neurotransmetteur"(Lyrica), mais cela n'empêche que les décontractants pourraient améliorer la situation. Je vois un spécialiste du rachis vendredi 7, car on ne sait pas trop si c'est la canal lombaire, la fibomyalgie ou les 2 ou PR ou ??????????? alors, qui va mettre un terme a cette longue liste et me dire ce que c'est ?
En tout cas, je ne peux pas rester comme cela tout comme vous a souffrir.

Pour répondre a Guylaine,
Je passe les WE avec mon ami chez moi (77) ainsi que et les vacances, et la semaine je suis avec ma fille chez moi, mon ami habite a Paris et il travaille dans le 92 , moi je travaille a mi-temps dans le 77. Mes parents habitent paris.

Bien compliqué, mais on s'y retrouve dans tous les sens du terme.

Portrait de APM
J'aime 0

Fany wrote:
Mais c'est évident que comme j'ai des contractures si violentes comme je le disait partout, mais surtout sous la plantes des pieds et les mains, pourquoi ne me donne t'on rien pour me décontracter ????? Ah ! j'oublie pour certains médecins, c'est dans la tête donc" neurotransmetteur"(Lyrica), mais cela n'empêche que les décontractants pourraient améliorer la situation.

Fany,

J'essaie de te rassurer, un neurotransmetteur n'est pas un antidépresseur !
Le Lyrica calme les douleurs au niveau des terminaisons nerveuses. Enfin, que quelqu'un vienne infirmer ou confirmer ce que je dis, car je ne suis pas médecin !

Le thiocolchicoside est un myorelaxant qui endort moins que le tétrazépam.
Peut-être que tu pourrais demander à ton médecin qu'il t'en prescrive ?
Du Miorel, c'est plus simple à retenir ...

Mais, surtout, Fany, dis-toi bien que Lyrica ne veut pas dire "c'est dans la tête !".
Bien sûr que le Lyrica, comme tout antiépileptique calme le stress, et ce qui s'en suit ...

Bonne soirée,

Agnès,

Mes nuits sont plus rebelles que vos jours ; Mon sommeil ne connaît pas le mode "sans échec" ! APM

Portrait de FANY
J'aime 0

Oui, tu as raison Agnès, dailleurs le LYrica n'est pas tout mauvais, depus que je le prends, je me sens nettement mieux au niveau des douleurs.
Une chose bizarre, il y a des jours, ou le douleurs est assez faible, et d'autre l'inverse pourquoi, je n'en sais rien peut être et j'ai remarqué, c'est lorque j'en fais trop : porter trop de charge, être debout trop longtemps , en fait les efforts p)hysiques. etc....

Portrait de cassandra 00
J'aime 0

on en est la:des que cela va mieux,on fait le maximum comme si on pouvait rattraper le temps perdu et apres on le paie;
je le sais mais c est plus fort que moi!
le lyrica a un peu ameliore mes douleurs "de fond" ce qui fait que je suis un peu plus eveillee dans l apres-midi mais il a augmente les pertes d equilibre,la sensation de vertige,le" flou".

Participez au sujet "Une émission de télé et le rapport de l'académie de médecine."