Portrait de nicemikael

Bonjour, un merci d'avance pour toute lumière concernant mon sujet,
Voilà les faits:
Mon épouse est à sa 4 eme fausse couche ( entre 7eme et 8eme semaine à chaque fois), au début impossible de diagnostiquer quoi que se soit, dernierement un médecin prescrit un examen sanguin complet et elle diagnostique une ménopause précoce (mon épouse a 38 ans), en fonction de son taux de FSH élevé( 21,3 UI / l ), donc nous pensions être fixés et nous tourner vers un éventuel don d'ovocytes, mais voilà, je viens de recevoir ses résultats de confirmation ( nouvelle prise de sang au 3eme jour des règles) et le taux de FSH est passé à 8,9 UI / l ; je ne comprend pas, ce taux peut-il etre variable? si c'est un cas de ménopause précoce, est-il possible que ce taux redescende?

Portrait de Rolf
J'aime 0

Voila ce que j'ai pu lire entre les lignes sur un site.

Les tests de FSH sont utiles dans le cas des femmes qui n'arrivent pas à tomber enceintes. Mesuré le troisième jour d'un cycle menstruel spontané, le taux de FSH permet de déterminer si les ovules ont atteint un stade de vieillissement trop avancé pour mener à une grossesse et à un accouchement. Au début du cycle menstruel, les taux d'œstrogènes et d'inhibine augmentent et le FSH devrait alors se trouver à son niveau le plus bas. Si l'ovaire ne répond pas normalement au FSH, l'hypophyse produira celle-ci en quantité plus grande pour tenter de stimuler l'ovaire. Une femme qui présente des valeurs FSH élevées au jour 3 de son cycle a peu de chances de tomber enceinte (ou, si elle tombe enceinte, de le rester très longtemps). Apprendre que son taux de FSH est élevé peut être décevant, mais c'est un test qui permet malgré tout d'éviter de dépenser de larges sommes pour recourir à des techniques de procréation assistée qui n'apporteront vraisemblablement aucun résultat.

Tiré du site : http://www.cwhn.ca/ressources/kickers/perimenopause.html

A bientot
Rolf

Portrait de nicemikael
J'aime 0

Merci vraiment pour votre réponse qui m'a permis de comprendre un peu mieux la situation et hélas, mon espoir fut cour, sur la suite du bilan de mon épouse, en plus du taux de FSH, il y a le LH serique, ainsi que l'Estradiolémie ( qui est de 29 pg/ml (avant 13)) donc la compensation est bien là, donc son cas est bien une ménopause précoce, cependant je garde un grand espoir d'un eventuel don d'ovocytes lui permettant de mener à terme une grossesse avec un ovule robuste.

Portrait de Rolf
J'aime 0

J'ai fait ce que j'ai pu pour aider. Bon courage ! A bientôt

Portrait de axel
J'aime 0

Bonjour,
j'ai lu avec intérêt votre message , étant dans un cas presque identique à celui de votre épouse. j'ai eu 2 enfants malgré une fsh régulièrement au-dessus de 20. Pour cela, j'ai été aidé par un gynécologue tenace qui a pris son métier à coeur et l'homéopathie. Bon courage.

Portrait de louiziane
J'aime 0

bonjour , je vient de lire votre message ; et je voudrai comprendre quel es le taux normal de F.S.H au 3eme jour du cycle : le mien es de 9,7UI/I est -il trop elevé? merci de votre reponse

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le taux normal de la FSH est en fonction de votre labo, et il faut savoir qu'au tout début du cycle, donc à 3 jours des règles, le taux doit être bas ainsi que cela de la LH.

La FSH est une hormone de l'hypophyse qui stimule les follicules.
Donc elle augmente au fur et à mesure qu'on approche de la phase ovulatoire.

La LH quant à elle, est également une hormone de l'hypophyse et quand elle est plus haut, il y a ovulation.
Ce sont les béta-oestradiols (produit par les ovaires et les surrénales) quipermettent à la LH d'augmenter.
Les béta-oestradiols élevés en phase d'ovulation indique que l'ovulation s'est bien déroulée si surtout en plus donc la LH et la FSH sont elles aussi dans augmentée. Il faut donc contrôler le taux de ces hormones en fonction des normes du labo où vous avez fait les examens, pour chaque hormone et pour chaque phase.

C'est pourquoi il est important de savoir à quel moment du cycle on a fait la prise de sang.
Mais surtout il ne faut pas regarder que un seul résultat mais les trois afin de savoir ce qui se passe.

En phase ovulatoire ou lutéale, on peut alors aussi contrôler la progestérone, qui permet alors de compléter les résultats si nécessaire.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "un taux de fsh variable?"