Portrait de corine83

bonjour à tous

je suis traitée depuis 3 semaines par un antidépresseur pour une suspiscion de fibromyalgie et des douleurs ainsi qu'une grosse fatigue (depuis 1 an). Ces symptomes semblent déjà se calmer... j'ai eu très peur toute cette année d'avoir une maladie mortelle car une telle fatigue ne me semblait pas normale. Maintenant que mon généraliste m'a parlé de la fibromyalgie je suis rassurée car je vais peut être vivre longtemps... mais je suis un peu surprise de lire vos témoignages car je vois que la maladie peut être invalidante. j'ai plusieurs questions à vous poser si vous voulez bien m'aider à m'eclairer

- la fibromyalgie évolue t elle ? (je n'ai que 39 ans...)

- quelles sont les conséquences d'un traitement antidépresseur à long terme (sachant qu'à aucun moment je ne me suis sentie dépressive et que ce traitement vise à calmer les douleurs et faire disparaitre cette fatigue)

je suis maman de 2 enfants en bas âge, en congé parental et j'envisage de mener une vie normale et de reprendre le chemin du travail bientot.

merci de m'aider à savoir si je dois approfondir les examens ou si je continue tout bonnement ce traitement (qui n'en est pas vraiment un)mais jusqu'à quand???... puisque apparemment la maladie ne se soigne pas.

en tout cas bon courage à tous et merci d'avance pour vos infos

Portrait de anonymous
J'aime 0

corine83 wrote:
- la fibromyalgie évolue t elle ? (je n'ai que 39 ans...)

- quelles sont les conséquences d'un traitement antidépresseur à long terme (sachant qu'à aucun moment je ne me suis sentie dépressive et que ce traitement vise à calmer les douleurs et faire disparaitre cette fatigue)

merci de m'aider à savoir si je dois approfondir les examens ou si je continue tout bonnement ce traitement (qui n'en est pas vraiment un)mais jusqu'à quand???... puisque apparemment la maladie ne se soigne pas.

Bonjour Corine83

La fibromyalgie peut effectivement évoluer mais elle peut très bien ne pas évoluer ! Certaines personnes peuvent continuer à vivre presque "normalement" (travailler, danser, etc....), d'autres ne le peuvent plus et doivent apprendre à gérer leurs journées selon la fibro.

Pour les anti-dépresseurs, il peut y avoir dépendance à long terme, mais si un jour, malheureusement ils n'agissent plus sur tes douleurs, surtout ne pas les arrêter d'un coup car les conséquences peuvent être plus ou moins grave (grosse dépression, etc....), il faut le faire en étant suivi très régulièrement et diminuer petit à petit. Le sevrage, selon la durée de prise des anti-dépresseurs, peut durer plusieurs mois.

Il serait intéressant pour nous ainsi que pour le Dr Martzolff que tu nous précises le nom de chaque médicament que ton médecin traitant t'a prescrit, peut-être que cela aiderait certain(e)s d'entre nous....ce n'est pas une obligation. Il y a un topic réservé au traitement " Propositions de participation à une enquête sur la fibromyalgie".

Il serait peut-être bien que tu consultes dans un centre anti-douleurs de ta région.
Pour les autres examens, il existe des maladies de type auto-immune, etc... qui ont les mêmes symptômes que ceux de la fibro. Il faut que ton médecin avant de poser le diagnostique, ait éliminer ces maladies (ex : gougerot, ....). Là aussi il existe un topic consacré mais je ne me souviens plus du titre de ce dernier.

As-tu consulté un médecin en médecine interne dans un hôpital ? Je pense qu'ils sont le mieux placé pour éliminer les autres maladies.... Si ce n'est pas fait, peut-être peux-tu en parler à ton médecin traitant, car bien entendu que ce soit pour le cente anti-douleurs ou une consultation en médecine interne, il te faut une lettre de ton médecin traitant.

Je pense que si je me suis trompée dans une de mes réponses, Christiane ou le Dr Martzolff interviendront.... ou même pour compléter mes réponses

Bonne journée et bon courage
Guylaine

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjur,

Personnellement les traitements anti-dépresseurs je ne le conseillerais pas car comme le Docteur Martzolff le dit, il faut y mettre un bémol :

Quote:
Néanmoins, j'ai un petit bémol à émettre, vers la fin de la conférence, quand il s'agit de l'utilisation des antidépresseurs comme antidouleur et surtout d'une éventuelle efficacité quant à leur utilisation. Pragmatiquement les patients fibromyalgiques qui viennent me consulter, sont le plus souvent, relativement déçu par les antidépresseurs surtout quand il s'agit des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

http://www.vulgaris-medical.com/forum/viewtopic.php?pid=47687#p47687

D'autant plus que c'est AD sont pour la plupart reprit comme étant nocifs et surtout ayant une influence sur des tentatives de suicide chez les jeunes adolescents.

Quote:
Les antidépresseurs rendent-ils fous ?

Les nouveaux antidépresseurs destinés aux enfants et aux adultes ont des effets troublants sur le comportement et les émotions. Ils sont responsables de troubles anormaux: retrait social, violence, dépressions, automutilations, suicides et meurtres. Les drogues psy: un enfer pavé de bonnes intentions.
source : http://www.naturavox.fr/article.php3?id_article=2765

Un des AD cités dans la liste du lien, est un que les médecins m'ont prescrit à plusieurs reprises et que je n'ai jamais prit. Ils sont restés bien sagement à la pharmacie.

De plus la fibromyalgie n'est pas une dépression ou due à une dépression.
En revanche, on peut à la longue de la maladie avoir un état dépressif mais pas une dépression telle qu'on l'entend.
Si c'était le cas tu ne chercherais même pas à savoir ce que tu as, à tenter de comprendre ce qui t'arrive, et donc encore moins à aller mieux. Tu resterais tranquillement dans ton coin, en espérant qu'une seule chose : "qu'on te fiche la paix".

Donc tu vois tu es très lon d'être dépressive et donc encore moins sujette à devoir prendre ce type de traitement qui de toutes façons n'ont guère d'effet, ou si ils en ont c'est vraiment qu'à très court terme.

L'Académie de Médecine à rédigé un rapport dans lequel est surtout préconiser comme traitement de fond contre la douleur : Tramadol + paracétamol.

Quote:
Maladie mal comprise, la FM a fait l’objet d’un nombre considérable de tentatives thérapeutiques [47].
La plupart de ces tentatives ont donné lieu à des échecs, ou à des résultats incertains et non confirmés.
......
Les Antalgiques
L’usage des antalgiques est logique dans cette maladie dont la douleur est un symptôme capital, mais le paracétamol est habituellement inactif, et la morphine, qui a un effet inconstant, ne saurait être utilisée de façon prolongée dans une telle indication. Le tramadol, doué d’une activité opioïde et noradrénergique s’est par contre montré efficace dans un essai à court terme [49] et son intérêt vient d’être réaffirmé par une étude sur l’effet de l’association tramadol-paracétamol sur un index de qualité de vie chez les fibromyalgiques [50].

Je peux moi-même attesté du mieux être que j'ai avec Tramadol + paracétamol et depuis plusieurs jours que j'ai même augmenté le paracétamol, certaines douleurs sont complètement endormies et j'espère qu'une seule chose c'est que cela dure.
Mais il faut vraiment associer les deux traitements.

Pour le reste des traitements préconisés dans ce rapport, là j'y met personnellement un très GROS bémol. Il y est effectivement beaucoup question des AD qu'ils mettent même très en avant.
A noter que ce rapport a été rendu en janvier 2007 et depuis fort heureusement il y a eu des nouveautés.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Lauriane2001
J'aime 0

Bonjour,
Je ne vois pas ce qui pourrait etre plus précis comme réponse , comme d'hab tu as tout dit ,il est vrai que connaitre ton parcours médical jusqu'au diagnostique serait plus simple pour te comprendre face à la maladie...
Bises à plus tard
Caroline ( Lauriane est le prénom de ma fille et 2001 son année de naissance : plus simple ...)

Portrait de corine83
J'aime 0

juste pour dire si yen a qui suivent à long terme les discussions.... je suis toujours sous anti dépresseur (ludiomil 75 1cp/jour) et mes douleurs thoraciques et dorsales sont revenues peu à peu par épisode.... fibromyalgie ou dorsarthrose (une minime est visible sur la radio poumons faite il y a un an) finalement mon généraliste n'a jamais fait vérifier par un médecin interne la fibro... une dorsarhrose me donnerait elle des douleurs aigues sur plusieurs années??? ppfff je sais plus quoi faire... Bonsoir à tous :-)

Participez au sujet "un peu perdue, un peu surprise..."