Portrait de baster

Bonjour, j'ai 15 ans, je m'appelle David et j'ai un ami mythomane, du moins je le pense.

Mon ami a 16 ans et habite près de chez moi, il raconte, du moins on le soupçonne de raconter très souvent des mensonges pour se rendre intelligent ou plus fort (par exemple à un jeu) ou encore se protéger des choses négatives comme avoir fait une chose qu'il n'aurait pas du faire même si ça n'a aucune conséquence, il refuserait d'avouer.
Je vous donne des exemples : sa mère rentre dans sa chambre, elle lui demande comme sans importance si c'est lui qui a mangé le fromage et il nie alors que la boite est sur son bureau. Plein de petite choses comme ça plus ou moins flagrantes. Quand on nie ce qu'il dit, il s'énerve devient même violent parfois, donne des coups (pas très fort bien sûr mais énervants ..). on regarde un film de fantôme, il me dit que c'est tiré d'une histoire vrai je dis que non qu'il dit n'importe quoi et il me donne un coup sur la tête, je m'énerve lui dit de partir de chez moi. Le lendemain je vérifie à la fin du film, c'est un film totalement fictif, je lui montre pour voir ce qu'il a à dire, il me dit avoir confondu avec un autre film en rigolant, mais c'est vrai que dans l'autre film il est marqué qu'il est tiré d'une histoire vraie.

Voilà plein de choses comme ça. Il a eu une enfance spéciale, pas de père pour l'éduquer, il dit qu'il vit en France, qu'il a une grande maison avec une nouvelle femme et 3 enfants et qu'il le voit rarement, mais je ne sais même pas s'il est vivant.Sa mère a toujours eu des horaires de travail spéciaux, il ne l'a jamais vue très souvent et a toujours vécu plus ou moins seul (bon bien sûr il la voit quasiment chaque jour, mais pas très longtemps parfois. Il a de la peine avec la hiérarchie, était toujours puni en classe, il a été dans une classe spécialisée pour les enfants difficiles etc. Je pense qu'il est mythomane car il fait un complexe d'infériorité et qu'il a eu un manque d'affection.

Maintenant comment faire pour qu'il remarque qu'il a un réel problème et que mentir dans la vie ne le rendra que moins crédible face à des adultes, car il parle à moi comme il parle aux adultes, ce qui est étonnant, il devrait se rendre compte que les adultes pourraient savoir plus facilement qu'il ment puisqu'ils ont plus de connaissance (il ment souvent sur des faits scientifiques, raconte des histoires pour qu'on le trouve très intelligent, cultivé).

Donc vos réponses : est-ce qu'il est effectivement mythomane, et comment puis-je aborder la question avec lui.

Merci d'avance et si quelqu'un a besoin de précisions sur son cas ou d'autres exemple de ses mensonges pour pouvoir répondre correctement, je répondrais volontiers.

Cordialement, David.

PS : quand j'ai lu la définition de mythomanie sur wiki j'ai vu que les trois quarts des conditions lui collaient à la peau, ça m'a décidé à poster ici pour démêler les faits des suppositions.

Portrait de titelo78
J'aime 0

Je pense que c'est un pervers narcissique !!!

http://engageesenragees-textes-pervers-narci.blogspot.com/

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Rien à voir avec un pervers et narcissique en plus.

Mythomane oui et lié à un complexe d'infériorité oui qui peut entrainer parfois des réactions agressives si ils ne se sent pas écouté et entendu.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de baster
J'aime 0

Oui c'est ce que je pensais, l'autre m'a fait flipper avec son pervers narcissique x)
Parce qu'il fait ça car il croit qu'on pense qu'il est bête vu son parcours scolaire etc.
Donc comment faire pour le faire se rendre compte de ça sans qu'il pète un plomb ? Déjà faut-il est sûr qu'il en soit un, faudrait quand même d'autres avis.

Portrait de Spes
J'aime 0

Bonjour Baster

D'abord bravo de vouloir aider ton ami; effectivement, ce n'est pas un pervers narcissique même si c'est une pathologie qui existe, il ne semble pas en présenter le moindre symptôme.
Vouloir démêler les faits des suppositions est également une bonne atttitude scientifique.

Aussi étonnant que celà paraisse, saches que tout le monde ment: c'est une donnée de psychologie sociale parfaitement connue et de nombreuses études l'attestent au travail, en couple, etc.. Sans mensonge, la vie sociale devient très difficile en fait mais on ment le plus souvent sur des détails, pour ne pas froisser, etc...
Par contre, les gens qui commencent à mentir non en réaction mais pour trouver "leur place" à l'âge adulte effectivement sont mythomanes mais ce sont des gens en souffrance qui effectivement se protègent ainsi...

Ceci étant, il y a des degrés dans le mythomanie et de plus ce n'est pas une maladie en soi, plutôt une réaction liée à une carence affective, un symptôme de trouble de la personnalité qui se soigne parfaitement.

Beaucoup de gens se "racontent des histoires" en rêve éveillé: tel homme s'imagine champion, telle femme s'imagine au bras de James Bond.
Je crois déjà que le fait qu'il est un ami pour toi et que tu te préoccupes de l''aider est très positif; ensuite, c'est un symptôme qui peut disparaître le jour où il verra qu'il a sa place et que la valeur d'un être humain n'est pas liée à des connaissances scientifiques ou à un niveau de culture quelconque...

Le reste est affaire de contexte (familial etc...) mais on guérit de genre de blessure....On a tous, peu ou prou, des petites cicatrices :-)

Portrait de baster
J'aime 0

Merci pour ta réponse qui m'éclaire, mais que puis-je faire moi ? :)
J'espère que t'autres donneront leurs avis aussi.

Portrait de Spes
J'aime 0

Bonsoir Baster,

Ne te connaissant pas ni ton ami, je ne me harderai pas à te conseiller une stratégie particulière. Essaie de rester neutre mais empathique. Ne fais pas de son problème une affaire personnelle: tu ne peux pallier le manque de présence des éducateurs naturels mais si c'est ton ami, tu sais mieux que nous me semble-t-il ce qu'il faut lui dire ou ce qu'il ne peut entendre...
Etre présent à ses côtés, c'est déjà bien de ta part et cela prouve qu'il a sa place comme chacun d'entre nous, avec nos qualités, nos défauts..

Portrait de baster
J'aime 0

Ben n'importe qui qui parlerait de lui dirait ça : "il est bizarre, mais il est cool". En gros c'est un peu ça, après quand il dit des choses louches, je fais semblant de le croire, après quand il répète trop ça m'énerve et je lui dit qu'il dit n'importe quoi, il s'énerve, puis je laisse passer, j'me dis temps pis.
Mais est-ce que faire semblant de le croire ne l'encouragera pas à le faire mentir ?

Portrait de Spes
J'aime 0

Bonsoir Baster,

Je suppose que tu as d'autres amis communs et je crois que c'est bien de l'accepter malgré ce travers.. Je n'ai pas la réponse à ta question: encore une fois, vouloir exister aux yeux des autres est une donnée commune à tous les êtres humains....L'amour-propre, l'ego, nous amènent parfois à percevoir comme une agression une contestation.
Le problème, et tu le soulèves très bien dans ta présentation, c'est que celà lui amènera des difficultés dans sa vie affective et sociale s'il persiste dans cette voie.
De plus, tu n'as pas à taire tes propres convictions...

D'un autre côté, c'est le symptôme de difficultés dans la vie qui ne regarde que lui et éventuellement ceux à qui il accepte de se confier...
Je pense que tu n'as pas à te mettre en difficulté ou à mentir pour l'aider; tout au plus, te taire si tu le sens "mal"... De toute façon, seul des gens parfaitement entrainés peuvent mentir en restant cohérent......

J'ai connu quelqu'un quand j'étais adolescent un peu comme celà: il racontait des aventures féminines alors que l'on savait qu'il mentait, des bagarres où il se donnait le beau rôle alors que ce n'était pas un modèle de courage....

On a tous menti un jour mais celà devient pathologique quand on nie l'évidence ou que celà devient un mode de "valorisation" permanent. Dans une période où la personnalité se construit, ton ami n'a certainement pas bénéficié de l'écoute qu'il aurait mérité...
Tu es sage Baster, mais je crois que tu ne pourras pas seul l'aider même si tu sembles l'estimer.
Il est bizarre mais il est cool dit-tu et il s'énerve quand tu le démasques?

A mon avis, tais-toi si celà te semble plus sage mais ne commence pas à le renforcer dans un monde irréel en mentant.....
Essaies plutôt de le voir dans des contextes collectifs (avec d'autres amis par exemple) pour qu'il comprenne qu'il ne peut que se nuire à terme en inventant tout le temps et il comprendra aussi que tout le monde ment "un petit peu". Ce qui est plus embêtant c'est qu'il ment sur des points, si l'on t'en croit, qui n'ont pas une importance vitale.
Je crois qu'il a de la chance d'avoir un ami comme toi et qu'il doit avoir quelques qualités: je crois que j'essaierai de sortir, de faire du sport avec lui, bref d'agir en évitant les situations où il se croit obligé de montrer sa science et qu'il comprenne que l'amitié ce n'est pas la compétition!!!

Portrait de baster
J'aime 0

Ok, merci de tes conseils, ça va me faire réfléchir.

Portrait de Spes
J'aime 0

Bonjour Baster

Tu sais, ce ne sont que des avis mais en tout cas, je souhaite à chacun d'avoir de vrais amis comme toi... Ne te prends pas la tête non plus, il faut aussi que tu avances dans la vie... Ce qu'il faut, c'est le valoriser là où il est bon mais rester toi-même et ne pas tout accepter...

Si la vie sociale nous oblige à mentir parfois, à se mentir aussi d'ailleurs, le "principe de réalité" s'impose rapidement.

Bon courage mais je pense que tu n'en manques pas.

Portrait de baster
J'aime 0

J'en ai discuté avec un ami qui le voit souvent et il disait vouloir en parler à sa mère, même si il ne savait pas exactement ce qu'il avait donc pour finir on va en parler à sa mère et selon sa réaction, on pourra lui expliquer son problème, je pense que si on s'y prend à 2 calmement, il ne s'excitera pas et verra peut-être la réalité.

Portrait de Spes
J'aime 0

Ne te précipites pas; tu n'as pas tous les éléments pour juger de la situation. Si c'est l'affection qui lui a manqué, tu n'as pas pour autant à juger où à réunir les "parties" concernées....

En plus, quelle est ta logique? Tu vas voir sa mère pour lui en parler à lui???

Attention, un forum sur le web n'est qu'un échange et ne constitue pas ni un jugement ou un diagnostic. Pour ma part, je crois plus à une prise de conscience progressive qu'à une table ronde qui résout 10 ou 15 ans de communication mal perçue.

En plus, qu'est ce qui prouve que sa maman ne va pas se sentir coupable (et de quel droit la juger?).
Ne mélange pas tout, tu n'es pas le conseiller de la famille: enfin c'est toi qui voit!!!!
Toute blessure prendu temps à cicratiser...

Portrait de baster
J'aime 0

Non on pense en discuter avec mère d'abord on verra ensuite ce qu'elle en dira.
Car sa mère qui ne parle pas avec lui dans le contexte dune amitié ne voit peut-être pas son problème et c'est important qu'elle s'en rende compte, simplement car c'est son fils.

Portrait de Spes
J'aime 0

Bonsoir Baster

Ne confonds pas la volonté d'aider et l'aide réelle: fais ce que tu croies bon mais tu entres sur un terrain "affectif" où la réflexion, le recul sont parfois absent.

Tu as au moins le mérite d'avoir la volonté d'aider et je t'en fécilite... Mais comment sais-tu que sa mère ne voit rien de son problème?

Une famille, c'est une histoire. Il y a un dicton médical qui dit "surtout ne pas nuire". Penses-y?
Il m'est arrivé en voulant aider quelqu'un de me mettre tout le monde à dos... Tu peux avoir raison et être rejeté parce que tu menaces un équilibre fragile......

Fais ce que tu crois juste et assumes tes décisions... Et chapeau bas Baster, que tu aies raison ou tort, j'aime bien les gens comme toi qui on leur "propre opinion" et qui n'ont pas peur d'avancer, surtout pour aider un ami que d'autres rejeteraient pour ne pas "se prendre la tête", prétexte utile pour ne rendre aucun risque. "Simplement parce que c'est son fils".
Bellle phrase, Baster.

Je te salue amicalement.

SPES

Participez au sujet "Un ami mythomane ?"