Portrait de NKG

Mon père est décédé le 13 mai dernier mais je ne suis pas sûr des causes de sa mort. Il a passé un IRM cérébral le 25 avril dernier et le résultat était le suivant : "probable tumeur gliale avec metastase..." En trois semaines, ses pertes d'équilibre se sont aggravées, sa vue a énormément baissée, il à commencé à ne plus pouvoir s'alimenter pour finalement le dernier jour ne même plus pouvoir boire le moindre liquide. Mon père à toujour été trés maigre (55 kg maximum dans les bons jours pour 1m75) La nuit ou il est mort il devait peser au alentour de 38 kg. J'ai eus l'impréssion qu'il était mort de faim tant il était faible. Le simple fait de respirer lui demandait des efforts considérables dans les dernières heures de sa vie. Comment un soi disant cancer du cerveau peut tuer en trois semaines sans aucun signe avant coureur ? Comment a évolué la maladie en si peu de temps, quel est son parcour ? Je voudrais que l'on m'explique comment on a pu le laisser mourrir de cette façon sans même l'hospitaliser sous pretexte qu'il n'était pas assez malade ?

Portrait de NKG
J'aime 0

ça roupille grave sur ce forum, à moins que vous ne soyez tous mort...Je croyais que ça n'était pas contagieux !!!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

SVP un peu de respect.
Nul n'est tenu de répondre, il n'y a aucune obligation.

De plus c'est les vacances, et surtout les personnes sur le site peuvent n'avoir rien à vous répondre car ils ne connaissent tout simplement pas le problème.

Merci de bien vouloir respecter la liberté de chacun.

Et il est très difficile effectivement de répondre à votre message sans avoir aucune analyse ou examen.

Et le meilleur moyen d'avoir des réponses à vos questions est de demander aux médecins qui suivaient votre père.
Si ils ne veulent pas, et que vous considérer que sa mort n'est pas normale, engagez une procédure, vous aurez alors accès au dossier médical.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NKG
J'aime 0

Je ne pense pas avoir manqué de respect à qui que ce soit, a moins que mourrir soit un manque de respect. Je pensais, bétement apparement que mon pére n'était pas le seul à être décédé de ce genre de chose et je voulais simplement savoir si d'autre avait été confronté à ce genre de cas. J'ai besoin d'informations pas de diagnostic, c'est trop tard....

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si c'est un manque de respect de dire que les gens "roupillent" ou que "à moins que vous ne soyez tous mort...".

C'est un manque de respect de la liberté de chacun à ou ne pas répondre.

Quant aux informations, diffiicle de vous en donner avec les seuls éléments que vous citez.
Mais si le diagnostic de départ a été erroné, les soins ont pu l'être. Donc vérifier que le diagnostic était le bon, me semble un bon point de départ à vos recherches.

Il y a bien eu un diagnostic de fait ? Donc déjà vous l'indiqueriez............. on pourrait peut-être vous répondre.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NKG
J'aime 0

Bonjour,
les soins, quels soins ? C'est là qu'est le problème. Aprés l'IRM nous avons consulté un neurochirurgien qui a dit texto à mon pére "pour moi ça n'a pas la tête d'un cancer, votre problème de vue n'a rien à voir avec la tumeur, vous allez voir un ophtalmo pour ça". Il était programmé pour des examens complémentaires le 14 mai soit trois semaines aprés cette entrevue et il est mort le 13 mai...Jusqu'au 12 mai à 23 heures, nous ne savions pas de quoi il souffrait, c'est un interne qui nous à annoncer que c'était un cancer en phase terminale 4 heures avant sa mort !!! Pendant trois semaines je l'ai vu s'étioler de jours en jours, il ne pouvait plus rien faire et nous n'avions aucune explication, même son médecin traitant n'a rien vu venir.
Je pensais juste que de nos jours les médecins disent la vérité aux patients alors pourquoi pas cette fois ? Mon pére n'est pas un cas unique ? Et comme je le dis dans ma première intervention, il n'y a eut aucun signes avant courreur, tout est allé trés vite.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Donc il y a un gros problème de suivi, et si j'étais vous je demanderais une contre-expertisse.

Quant aux médecins qui disent la vérité, c'est pire qu'avant. Non seulement ils ne disent pas plus la vérité qu'avant mais maintenant ils ne vous expliquent plus rien.

Ce qui est surtout inacceptable dans la situation de votre papa c'est que les médecins n'aient surtout rien dit et rien fait apparemment.
Donc ne restez pas avec ces interrogations qui risquent de vous bouffer la vie petit à pettit.
Réagissez et demandez des comptes directement aux médecins qui l'ont prit en charge.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NKG
J'aime 0

Bonjour, merci de m'avoir répondu. Comment dois je procéder ? N'est-il pas trop tard ? Combien de temps les dossiers sont gardés ? On t'ils le droit de me refuser des renseignements dans la mesure ou je ne suis que sa fille et que ma mère ne veut rien savoir ? Au revoir.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les dossiers médicaux sont normalement conservés 20 ans après la date du dernier séjour de la personne et il y a maloration de temps suite au décès de la personne mais aussi si il existe une enquète.
Avant c'était 30 ans, mais vu l'augmentation importante de la population, les archives avaient du mal à pouvoir conserver tous ces dossiers pendant aussi longtemps. D'où les différentes modifications des textes.
Mais 20 est une durée minimale. Donc chaque établissement peut avoir un délai plus long.

Voir les textes en vigueur à ce sujet : http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2007/07-09/a0090274.htm

Quote:
2.1. Les nouveaux délais
de conservation des dossiers médicaux

Aux termes de l’article R. 1112-7 du code de la santé publique, le dossier médical constitué dans l’établissement de santé doit être conservé pendant vingt ans à compter de la date du dernier séjour ou de la dernière consultation externe du patient dans l’établissement (cf. note 1) .
Les dispositions de l’article R. 1112-7 obligent à conserver l’ensemble des informations relatives à un même patient, quelle que soit la date à laquelle elles ont été constituées ou recueillies par l’établissement de santé, tant que le dernier passage de ce patient ne remonte pas à plus de vingt ans.
Ces nouvelles règles de conservation ont pris effet à compter du 5 janvier 2007. Les établissements de santé doivent les porter à la connaissance des usagers. L’article R. 1112-9 du code de la santé publique dispose à cet égard que « les conditions d’accès aux informations de santé mentionnées à l’article L. 1111-7 ainsi que leur durée de conservation et les modalités de cette conservation sont mentionnées dans le livret d’accueil prévu à l’article L. 1112-2. Ces informations sont également fournies au patient reçu en consultation externe ou accueilli au service des urgences. »

Lisez les articles qui suivent, vous aurez ainsi d'autres informations importantes pour le cas de votre papa.

En tant que fille, il se peut que vous ayez des droits puisque si la maladie de votre papa est héréditaire, vous êtes en droit de savoir si vous avez vous et vos enfants un risque.
Mais là il faudra voir, avec un juriste.

Le site http://www.voslitiges.com/forum.html pourra peut-être vous aider.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de NKG
J'aime 0

Bonsoir et MERCI de ces précieux renseignements, j'ai déjà entrepris des démarches et grace à vous, je vais pouvoir allez plus loin.

Participez au sujet "tumeur cérébrale"