Portrait de hancookie

Bonjour,
J'ai 21 ans et je viens de subir tout récemment une opération après être diagnostiqué ayant une tuberculose ganglionnaire:les symptômes sont tous là, le Test tuberculeux très positif (14mm) avec un ensemble d'analyses immunitaire qui le confirme.
Seulement le rapport de la "biopsie du ganglion de 1gr mesurant 1.7x0.4x0.3 cm montre un ganglion lymphatique d'architecture conservée, sièges d'une hyperplasie lymphoïde diffuse et folliculaire. Les follicules sont munis d'un volumineux centre germinatif comportant des corps tangibles. Entre les follicules, on observe des lymphocytes, ds plasmocytes, des immunoblastes et quelques cellules épithélioides.
il existe une lymphocytose médullaire avec présence d'une hyperplasie des veinules post capillaire.
On note la présence d'une histiocytose et d'une congestion sinusale avec présence d'un infiltrât leucocytaire."
Avec comme conclusion du rapport:
- Lymphadénite subaiguë et chronique
- Absence de spécificité ou de malignité
j'ignore à quoi m'en tenir, surtout que mon médecin était sur à 99% que c'était bien la tuberculose alors que la biopsie de dit rien de cela.
Je devrais peut être me sentir soulagée sauf que j'ai en plus de plusieurs ganglions au niveau du cou, un nodule de 8mm au niveau de la thyroïde, et j'ai appris que si les ganglions ne sont pas d'origine tuberculeuse alors c'est la thyroïde qui en est responsable et là ça devient pire!

J'ai vraiment besoin de quelqu'un qui pourrait me briffer sur ce que j'ai, parce que là je flippe et mon rendez-vous avec le médecin n'est que pour la semaine prochaine.
Merci d'avance.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

L'analyse d'un ganglion n'est pas faite pour confirmer la tuberculose, mais elle est faite pour contrôler la nature du ganglion, ce qu'il contient.

Les ganglions sont les agents du système immunitaire.
Donc lorsqu'il existe une maladie inflammatoire ou infectieuse, ils font leur travail. Certains seulement peuvent dans certains cas, dégénérer et devenir cancéreux.
Donc lorsqu'un ganglion semble suspect, on le ponctionne, on l'analyse afin de voir si il n'est pas porteur de cellule cancéreuse.
Et dans votre cas; le ganglion n'est pas cancéreux.

Et non ce n'est pas forcément la thyroïde qui est responsable des ganglions qui se trouveraient éventuellement dans le cou.
Bien des pathologies ORL, ou qui concerneraient les dents, la bouche, des problèmes inflammatoires des épaules ou clavicules, bref : toutes maladie qui peut toujours les zones environnante du cou, peuvent entraîner la présence de ganglion qui enflent.

Et ce n'est pas plus pire parce que c'est la thyroïde qui en serait responsable. Cela signifie simplement alors que la thyroïde est enflammée et donc qu'il y a thyroïdite. Mais il en existe plusieurs, et les traitements permettent de traiter la thyroïdite.

Donc rassurez-vous.
Cela dit, il faudra faire contrôler votre thyroïde, car la tuberculose et les traitements peuvent affaiblir la thyroïde.

Voir : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/tuberculose-pulmonaire-8034/classification.html

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Tuberculose ganglionnaire"