Portrait de Invité

Bonjour,

Suite à une intradermo (seconde en 1 mois puisqu'il y avait eu des réactions à la première), un de nos collègues enseignant s'est révélé "réactif" puis au 30 juin, malade.
du 9 juin au 30 juin, il n'a pas été écarté. que faire? Refaire une intradermo chez tous ou rien?
J'attends des réponses car il me semble qu'il y a pu y avoir contamination depuis la réaction et les contacts qui ont suivi.
Merci

J.Conrard

Participez au sujet "tuberculose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "tuberculose"

  • L'andrologie est la spécialité médicale, l'étude des éléments anatomiques, biologiques et psychologiques permettant un fonctionnement normal de l'appareil urinaire et génital masculin.

    L'andrologie regroupe un ensemble de spécialités médicales dont le but est le diagnostic et le traitement des pathologies concernant la fertilité.

    En ce qui concerne la partie hormonologique c'est-à-dire endocrinologique, l'andrologie s'intéresse aux anomalies c'est-à-dire aux perturbations hormonales de la sécrétion des testicules. Le testicule, l'hypophyse et l'hypothalamus sécrète chacun des hormones sous-tendant l'action des testicules.

    La prostate, les vésicules séminales, les testicules, les épididymes et le pénis sont les organes appartenant à la sphère urinaire et génitale de l'homme. Les anomalies constitutionnelles ou acquises de ces éléments sont prises en charge par la partie urologique de l'andrologie. Il en est de même des atteintes de l'appareil excréteur des voies urinaires c'est-à-dire des reins, des uretères, de la vessie et de l'urètre.

    La vascularisation de l'appareil urogénitale entre dans la sphère vasculaire de l'andrologie. Ces éléments vasculaires sont étudiés par la clinique c'est-à-dire l'étude des symptômes les concernant. Cette étude est enrichie par l'imagerie médicale de la vascularisation de l'appareil urogénital.

    Le sperme est quelquefois mis en cause dans certaines de stérilité masculine. La biochimie et la biologie permettent chez quelques patients, de mettre en évidence des anomalies des spermatozoïdes ou du sperme lui-même. Il s'agit de la recherche des caractéristiques chimiques comme par exemple la concentration en carnitine ou  en fructose du sperme ou bien le nombre, la mobilité la vitalité et la forme anormale des spermatozoïdes.

    À la suite de ces différentes investigations les équipes médicales spécialisées en andrologie vont proposer au patient diverses modalités thérapeutique comme par exemple une intervention chirurgicale ou un traitement médical visant à rétablir la fertilité et le fonctionnement génito urinaire normale.
    D'autre part, avant d'envisager d'intervenir par le biais de la procréation médicalement assistée il est nécessaire d'effectuer un grand nombre de bilans obligatoires entrant dans le cadre de l'andrologie.

  • Le syndrome acro-réno-mandibulaire se caractérise par l'association d'anomalies concernant les membres avec en particulier des mains ou des pieds fendus. À cela s'ajoutent des anomalies de l'appareil rénal à type de rein polykystique (voir ce terme dans l'encyclopédie médicale Vulgaris) et d'agénésie rénale (insuffisance de développement des reins), une insuffisance de développement de la mandibule et des anomalies de l'utérus chez la fille.

  • Le syndrome de Waardenburg-anophtalmie est une maladie transmise selon le mode récessif autosomique c'est-à-dire qu'il est nécessaire que les deux parents portent l'anomalie génétique pour que la descendance présente la maladie. Cette pathologie associe des anomalies du visage avec

    • Un front proéminent.
    • Un rétrognathisme (mâchoire déformée, comme rejetée en arrière quand on l’observe de profil).
    • Une anophtalmie.
    • Des anomalies des membres.

    La radiographie permet de mettre en évidence différentes anomalies concernant le squelette avec en particulier une syndactylie des mains et des pieds.

    Voir également
    Waardenburg-Klein (syndrome de)

  • ... la date d'acquisition de la position assise, l'âge de la perte de la marche, la date d'apparition des premières douleurs dans les ...
  • ... maman ne possède plus suffisamment de force à cause de la fatigue liée à l'accouchement et à la grossesse et est donc incapable de ...