Portrait de emine

bonjour je suis enceinte de 2 mois et à ma 1ere prise de sang mon taux de TSH est de 0.246 ce qui est inférieure à la normale.

mon taux était toujours normal jusqu'à maintenant.

je sais que c'est la thyroide et rien d'autres.

que represente ce taux??

les conséquences??

merci de me répondre car je suis inquiète

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Rassurez-vous rien de trop grave.

C'est fréquent en tout début de grossesse qu'il y ait soit une hypothyroïdie (le plus fréquent) ou une hyperthyroïdie.

Là pour l'instant le taux est bas certes, mais n'indique pas pour autant une hyperthyroïdie.

Il faut faire analyser IMPÉRATIVEMENT les hormones thyroïdiennes et les anticorps antithyroïdiens et les 3 car il se peut qu'il y ait des anticorps antirécepteurs de la TSH élevés et dans ce cas, un traitement freinateur sera obligatoire (PTU).

Les hormones et les deux donc T3 et T4, car ce sont elles qui diront si vraiment il y a tendance ou réelle hyperthyroïdie voire même pas du tout.

En effet, la TSH n'est qu'un indicateur qui peut se tromper. C'est une hormone de l'hypophyse qui elle est souvent pertubée sous l'influence d'une grossesse.
Donc la TSH peut signaler qu'il y aurait trop d'hormones thyroïdiennes alors qu'en fait il n'y en aurait pas suffisamment.
Or les hormones sont VITALES au développement du foetus. Un manque important et cela peut entraîner de nombreuses malformations foetales.
Mais je rassure de suite, bien souvent le manque c'est maman qui le subit parce que bébé lui se sert.

Un trop peut entrainer des fausses couches.

Donc il est vraiment très important de faire analyser les hormones car ce sont elles qui diront vraiment ce qui se passe. Quoique certains symptômes peuvent aussi être révélateurs.
Quels sont vos symptômes ? Palpitations, bouffées de chaleur, diarrhée, mains qui tremblent,. insomnies,....ect ou tout le contraire : frilosité, constipation, fatigue intense, perte d'appétit,....ect ?

Les anticorps car ils augmentent naturellement la plupart du temps pendant une grossesse mais d'une certaine façon. En véritable excès, ils pourront démontrer une maladie auto-immune soit une Hashimoto en phase d'hyperthyroïdie si ce sont les anticorps antithyropéroxydase et antithyroglobuline (l'un ou l'autre ou les deux) qui seraient élevés, ou alors une maladie de Basedow si en plus de l'un ou l'autre ou des 2 autres anticorps, les anticorps antirécepteurs de la TSH sont eux aussi élevés.

Si il n'y a pas d'anticorps et que les hormones sont élevées mais toujours dans la norme du labo, il faudra bien entendu contrôler ces taux tous les mois de la grossesse, mais aussi refaire un bilan anticipé si les symptômes venaient à changer ou à s'intensifier.

Si le taux des hormones est trop haut (supérieur à la norme maximale du labo), vous devrez alors être mise sous traitement PTU, c'est celui qui est le mieux adapté lors d'une grossesse mais il peut interférer sur la propre thyroïde de bébé (qui peut être réversible), donc c'est pourquoi il faut vraiment ne le prendre qu'en cas d'absolue nécessité.

Si le taux des hormones est correct ou voire même un peu trop bas soit inférieur à la moitié de la norme ou même trop proche de la minimale, alors il faudra en revanche prendre des hormones de substitution pendant un moment le temps que dame hypophyse se reprenne et se remette à donner les bons ordres à la thyroïde.

Donc il faut compléter IMPÉRATIVEMENT les analyses en faisant analyser les hormones T3L et T4L mais aussi les anticorps antithyroïdiens et les 3.
Une échographie thyroïdienne peut être faite mais elle n'apportera pas vraiment d'indication, car dans le cadre d'une grossesse il est très fréquent de voir la thyroïde augmenter de volume de près de 30 % de sa taille habituelle.
De plus il est aussi fréquent qu'elle se mette à fabriquer des nodules qui disparaissent par la suite.

Il faudra contrôler tous les mois les taux thyroïdiens tout au long de la grossesse.
Pour les anticorps une seule analyse sera suffisante, sauf pour les anticorps antirécepteurs de la TSH si ils sont positifs. Un contrôle tous les 2 à 3 mois sera nécessaire.

On en reparlera au fur et à mesure si vous le voulez en fonction des résultats que vous aurez des analyses complètes.
Mais insistez bien auprès de votre médecin pour avoir les analyses que j'ai cité car la TSH seule n'est pas suffisante pour un bon suivi d'un dysfonctionnement thyroïdien et surtout encore plus lors d'une grossesse puisque comme dit plus haut, l'hypophyse est très souvent perturbée par la grossesse et donc elle peut donner des ordres complètement erronés.
Donc la TSH n'est pas suffisante mais surtout elle n'est pas fiable du tout dans le cas présent.

J'ai été un peu longue mais c'est important surtout lors d'une grossesse.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "TSH et grossesse"