Portrait de fanyny

Bonsoir,

Je viens de m'inscrire sur ce site Mon mari est atteint de troubles bi-polaire, son papa aussi avait cette maladie
depuis 2 à 3 mois il va de moins en moins bien il a repris contacte avec son psy mais lui le trouve bien ! il reprend malgrés tout son traitement de tps en tps quand il veut bien (anti depresseur et lithium)
Il ne dort plus les nuits,ne mange presque plus, il a une muiltitude de projets qu'il abandonne, n'a plus le goût de s'occuper des enfants le matin, me dit ne plus avoir le goût de vivre, pourquoi travailler, .... Est ce que quelqu'un connait cette situation ??

merci

Portrait de krislene
J'aime 0

bonsoir,

je suis moi meme bipolaire et stabilisé depuis 2 ans. pour un bipolaire il est primordial de prendre son traitement tous les jours sinon les crises peuvent surevenir. depuis combien de temps ton mari est bipolaire? d'aprés ce que tu écris il ne prend pas son traitement tout le temps pourquoi? ton mari m'a l'air d'etre en profonde dépression en ce moment ce que tu décris je l'ai connu quand j'étais trés mal. il faudrait deja qu'il prenne bien son traitement et qu'il ait un bon suivi psy ce qui m'a pas l'air d'etre le cas. bon courage si tu veux d'autres réponses je suis la.

cathy

Portrait de fanyny
J'aime 0

bonsoir krislene

c'est après le dc de son père que son medecin lui a prescrit du lithium (il le suivait pour dépression)
en ce moment il est instable dans sa tête tout va très vitte, il veut se battre et le lendemain baisse les bras et veux tout lacher. Il n'a pas conscience de la nécessiter de prendre son ttt correctement et n'y croit pas ,il est fataliste
certain jour il me demande de partir parce qu'il pense ne pas s'en sortir mais je suis d'une nature optimiste j'essaie de le rassurer mais c'est difficile je ne sais pas si je dois être brutale ou garder ma patience et attendre que l'orage passe ?

Portrait de krislene
J'aime 0

bonjour fanynyy

etre brutale ne servira a rien il ne te reste plus qu'a etre patiente en étant quand meme ferme. oui l'orage va passer mais malheureusement si le traitement est pris irréguliérement son état instable reviendra souvent. si il n'a pas conscience de l'efficacité de la maladie c'est qu'il ne veut pas reconnaitre encore qu'il est malade. comme son psy ne m'a pas l'air d'etre compétent je te conseille d'en changer afin qu'on lui explique bien l'importance de prendre son traitement car le lithium fait partie des médicaments qui agissent le mieux sur cette pathologie. depuis que j'en prends depuis 2 ans il m'a changé ma vie je méne une vie tout a faire normal. courage on peut trouver une stabilité de vie il y a juste des régles a respecter traitement régulier et bon suivi psy. a bientot

cathy

Portrait de fanyny
J'aime 0

bonsoir, as tu mis du tps pour accepter cette maladie ?

l'autre jour il a pris le tel lui même pour contacter son psy me disant qu'il "etait malade " mais il recommence 15 jrs après à ne pas respecter des regles de vie saines ttt pris correctement , abs d'alcool , il boit du café !!!! 3 , 4 les soirs donc impossible de dormir le soir, forcemment moi je dort bc moins

Ca commence à devenir dur, mon job n'est pas facile, et avec mes pb perso j'ai du mal, vendredi j'ai lacher le morceau à une collegue pour elle, il faut que je me préserve moi mais aussi les petits qui se rendent compte des sautes d'humeur de leur papa

par moment il veut de l'aide et à d'autre j'ai l'impression qu'il aimerait être seul ?
mais est ce une bonne chose de le laisser toucher le fond ?

Portrait de krislene
J'aime 0

bonjour

oui j'ai mis du temps pour accepter ma maladie 5 ans a peu prés c'est un long chemin a parcourir. ton mari a l'air conscient d'aller mal puis ayant du mal a accepter qu'il faut accepter des régles il recommence a tout laisser tomber. en priorité ne pas laisser son traitement, ne pas boire d'alcool incompatible avec le traitement et bien dormir. on sait tout ça lorsque on a fait un travail sur soi et qu'on se connait depuis combien de temps est il malade?

oui tu as besoin de souffler et de préserver tes enfants il faut parler mes enfants ont souffert parce que ils ne savaient pas de quoi je souffrai a l'aide d'une psy j'ai entamé le dialogue et a présent qu'ils sont au courant ça va beaucoup mieux. as tu de l'aide dans ton entourage? amis, parents? il ne faut pas que tu restes seule avec tout ça tu as besoin de parler.

le bipolaire veut etre seul quand il va vraiment mal et quand il est conscient de son état il veut de l'aide ne l'abandonne pas c'est tout ce que je peux te dire. c'est quand on touche le fond que l'on rebondit le mieux je suis bien placée pour te le dire j'étais dans un demi coma de part une tentative de suicide aprés j'ai peu remonté mais j'aurai pu y rester aussi sois proche de ton mari meme si c'est difficile si tu veux que l'on discute en directe j'ai MSN n'hésite pas. COURAGE

cathy

Portrait de fanyny
J'aime 0

Bonjour,

dans tout ce que tu me d'ecris je le retrouve, le week end a été difficile et je pense avoir été dur mais je ne sais pas il a du se rendre compte qu'il nous faisait souffrir mio et les petits (mon ainé lui a demander quand est ce qu'il partait , il a 5 ans )
ça lui fait comprendre combien nous aussi on souffrait de son état

j'ai pu en parler à sa soeur (qui avait compris qu'il n'allait pas bien) ensemble ils ont pu discuter et surtout qu'elle ne le prennait pas pour un fou, et ne le jugeait pas
C'est vrai que je n'osait pas mais finalement c'est un soulagement

depuis tout ça il prend mieux son traitement, il sait qu'on le soutient
mais je me demande combien de temps ça va durer car lorsqu'il va mieux il arrête tout traitement (il a été mis sous lithium il y a 2 ans mais prennait de l'anafranil depuis 3ans 1/2 ) ?????

merci de " m'eclairer " ainsi
j'arrive mieux a comprendre

fany

Portrait de krislene
J'aime 0

bonjour,

la reflexion de ton fils a du etre difficile a entendre mais en meme temps il a pu prendre conscience que son état povoquait de nomnreuses souffrances chez les autres d'ou l'interet de suivre son traitement.

tu as trés bien fais d'en parler a ta soeur tu ne pouvais pas rester toute seule avec tant de souffrance tu as besoin d'évacuer. de plus elle a pu parler a ton mari et savoir qu'il n'était pas pris pour un fou a du etre un grand soulagement. en tant que bipolaire on a toujours peur que la maladie soit mal perçue par les autres car ceux qui ne cherchent pas a savoir parlent vite de folie malheureuseusement et avoir cette étiquette c'est lourd a porter.

montre lui bien ton soutient tous les jours oui je sais c'est fatiguant et répéte lui encore combien c'est important de prendre son traitement. en plus il a le meilleur médicament pour les bipolaire le lithium fait des miracles a condition de ne pas l'arreter jamais.....

quand on est soit meme malade on essaye d'expliquer au mieux ce que l'on traverse car je sais que pour les personnes de l'extérieur ce n'est pas toujours facile a comprendre.

bon dimanche

CATHY

Portrait de chatalex
J'aime 0

Bonjour,

Il y a environ 1 mois, je viens d'apprendre que j'étais bipolaire en changer de médecin traitant suite à un déménagement dans un autre département pour remplir un questionnaire destiné à la sécurité sociale sur ma prise à 100%. J'ai été hospitalisé par mon initaitive il y a 3 ans suite à une tentative de suicite et ensuite j'ai été hospitalisé de force par hdt alors que je n'avais fait aucune tentative. Les médecins disaient que je faisais une dépression (car j'ai changé au moins 4 fois de médecins au cour de ma 1ere hospitalisation,c'était pendant les congés d'été). Aujourd'hui je viens d'apprendre cette maladie alors qu'aucun medecin ne me l'avait révélé, est - ce normal? De plus j'ai toujours été traité via des médicaments chimique tel zyprexa ou tercian alors que dans votre forum, vous dites qu'il existe du lithuim. On ne m'en a jamis precrit. Pouvez-vous me communique le nom de ce médicament, svp? J'ai arrété mon suivi psychatrique et la prise de médicamants car j'avais des somnolence et en plus jai pris du poids et surtout parce que j'avais l'impression que cela ne servait à rien. Ma mère aussi est dépressive et est actuellement hospitalisée et elle se gave de produits chimiques depuis plus de 10 ans ce qui la fait dormir tout le temps. Je déteste voir cela.

Les personnes bipolaires sont carrectérisées par des personnes instables, j'en ai tout à fait les caractéristiques. Quand j'ai été hospitalisé la 1ere fois j'étais en cdi, et à ma sortie d'hospitalisation suite à un séjour de 2 mois, les médecins m'ont fait reprendre le travail tout de suite alors que je ne m'en sentais pas capable, pensez-vous que cela était normal? Dans la société où je travaillais à mon retour, mon hospitalisation a mal été perçue par mon employeur et mes colleagues qui m'ont mise à l'écart. J'ai pu négocier un licenciement à l'amiable, mon copain de l'époque m'a laissé tomber et mes amies aussi car ils ont voulu se protéger. Alors que c'était dans ces moments là que j'avais besoins le plus d'eux. J'éprouve comme ton mari fanyny et toi krislene, le besoin de rester seule et après d'être épaulée par mes proches. Je viens de lire un article parlequel cette maladie était génétique et dépendait souvent de phénomènes estérieurs à soi-même alors que les médecins me disaient le contraire. Aujourd'hui j'ai retrouvé qqn à mon nouvel emploi en cdi et manque de chance, notre société est passée en redressment judiciaire et lui et moi allons nous faire licencier économiquement. Voilà encore un facteur de riques. pouvez-vous me dire ce que vous en penser? Mon nouveau chéri me comprends, me soutient et trouve dégoutant ce qui s'est passé et à découvert mon contexte familliale et comprends qu'un moment ou un autre j'ai perdu pieds car mes parents ont divorcé pendant mon adolescence, ma mère est dépressive et mon père est alcoolique et à eu des gestes de violences vers ma mère et des menaces envers moi. Que pensez -vous d'une jeune femme qui ne fait plus confiance après tout ceci à ses parents et qui se raccroche à son copain qui est en plus parti à l'étranger pendant 4 mois à cause de sa profession et qui vit en meme temps un stress très important à son travail car il y avait une assemblée génrale à préparer avec la démission de sa colleague?
Moi je crois que çà peux destabiliser toute personne normalement constituer. j'attends vos commentaires? Et à toutes les 2, je vous souhaite beaucoup de courage pour vaincre la maladie et de patiente et d'amour pour vos proches.

A bientôt

alex

Portrait de krislene
J'aime 0

alex bonjour,

que te dire? il y a tellement de souffrance et d'injustice dans tes écris qui maheureusement refléte du parcours du bipolaire. si aucun médecin ne t'a révélé ta maladie jusque ici c'est tout simplement parce qu 'ils n'étaient pas assez compétents pour pouvoir le faire. je suis restée 7 ans sans savoir ce que j'avais pourtant j'en ai vu des médecins ils n'étaient pas assez informés a l'époque. et je vois que ça continue.... tu ne dois absolument pas arrété la prise de médicament ni le suivi psy c'est indispensable. le lithium est préconisé de plus en plus dans les cas de bipolarité c'est celui qui fonctionne le plus. ce n'est pas parce que tu vas prendre certains médicaments que tu vas dormir tout le temps. la bipolarité fait fuir beaucoup de personnes nous sommes plus sensible au stress mais nous sommes capables d'afronter la vie avec une prise en charge psy et médicamenteuse. lorsque on est différent on provoque le mépris mais il faut etre plus fort que ça car la vie est quand meme belle et tout ce que nous avons vécu nous rend plus fort.

courage

cathy

Portrait de chatalex
J'aime 0

bonjour cathy,

je te remercie te ta réponse et de tes conseilles mais aujourd'hui les medicaments et les psy ne m'ont pas aidé à retrouver un emploi et qqn dans ma vie, c'est seulement ma volonté d'aller mieux. Et je suis aujourd'hui toujours en contact avec des patients de l'hospital et du centre de jour où j'allais, ils nous avaient toujours dit qu'il nous aiderait à retrouver un emploi ou qu'il arrêterait notre arret maladie si on en trouvait un et aujourd'hui mon ami est obligé par eux de ne plus travailler ils veulent le mettre en invalidité. alors qu'il existe des organismes pour aider les personnes à retrouver du travail.

Je suis consciente que je suis malade et j'essaie de ne pas toujours m'appitoyer sur mon sort et de me culpabilisé pour tout ce qui arrive. Moi je reste persuadé que lorsque l'on a du monde autout de soi pour nous épauler face à la maladie, on a plus de chance de s'en sortir que d'enfermer qqn dans un hospital psychatrique pour s'en débarrasser car on ne sait pas ou on ne veux s'en occuper. Je crois que ce n'est pas les medicaments chimiques (je prefere les medicaments naturels) et les compétences des medecins qui te voit 5 minutes par semaine et qui applique un protocole qui aide le plus les personnes malades, je crois que c'est plus l'amour, la patiente de ses proches qui aide le plus à guérir.

j'espère que tu as aussi cette chance,.
En tout cas, je me bat contre cette maladie qui je viens de découvrir est génétique et causée par des évenements extérieurs et donc qui n'est pas entèrement notre faute.

En tout cas, aujourd'hui j'ai 26 ans, je suis jeune, je suis amoureuse et j'èspère un jour me mariée et avoir des enfants qui n'auront pas cette maladie. je vais essayer de me renseigner pour que mes futurs enfants ne chope pas ce gène et donc je souhaite avoir les meilleurs conditions possibles pour mes futurs grossesses.

J'ai toujours voulu me marier et avoir des enfants avant de tomber malade et meme pendant ma maladie et quand cela n'a pas pu se réaliser les medecins et ma famille ne comprennait pas. Mes projets ont eu du retard mais j'espère qu'il se réaliseront dans de meilleurs conditions.

A tu des enfants?

J'espère continuer de dialoguer avec toi et d'echanger nos points de vue.

A bientôt

alex

Portrait de krislene
J'aime 0

bonsoir alex,

malheureusement l'envie d'aller bien ne suffit pas avec cette pathologie c'est impossible j'ai eu des moments dans ma vie ou j'ai cessé tout traitement et ce fut la catastrophe j'ai été plus longue a revenir. j'ai bien compris qu'a présent il fallait un traitement et un psy c'es la combinaison pour etre stable. tu parles de on pour un emploi, pour la maladie ton ami aussi est bipolaire?

bien sur que l'amour que l'on a est important mais ça ne fait pas tout tu ne vois pas a quel point un traitement médicamenteux est important ainsi que le psy. j'ai changé souvent de psy et je peux te dire que je reste pas 5mn dans son cabinet j'y reste 30mn minimum et quand j'ai des problémes j'y suis restée deja 1h! nous ne sommes en rien responsable dans cette maladie elle est génétique et une certaine fragilité nous l'a provoqué.

malheureusement tu ne peux pas savoir si tu transmettras ce géne a tes enfants. j'ai 2 enfants j'ai eu le premier alors que je ne savais pas que j'étais bipolaire ma vraie crise s'est déclaré quand mon fils avait 6 mois. quand j'ai eu le deuxième les psy ont pris des risques en arretant mon traitement j'ai fais une grave depression 2 semaines aprés l'accouchement j'ai été hospitalisée quand mon bébé avait 1 mois une horreur. mes enfants ont connu mes hospitalisations ils en ont souffert. je dirai que c'est possible d'avoir des enfants en étant vigilante et meme si j'adore mes enfants et mon petit je pense que je n'aurai pas du en avoir 2 et pourtant c'est eux qui me font avancer. c'est difficile car les enfants c'est aussi beaucoup de soucis et les gérer avec cette maladie c'est un long parcours du combattant. je te souhaite d'en avoir mais tu es jeune il n'y a pas de raisons que tu n'en n'ai pas il faut juste faire attention car les grossesses, les accouchements sont de vrais bouleversements pour nous.

il n'y a pas de problème pour dialoguer j'espére aussi que l'on continuera.

bonne soiree

cathy

Portrait de fanyny
J'aime 0

Bonjour Krislene,

Il y a un petit moment que je ne suis pas venue. En effet mon mari traverse une crise et c'est assez dur à gerer. Il sent qu'il n'est pas bien me dit que rien ne peut le rendre heureux, et s'en veut de nous faire souffrir .

Je pense qu'il y a une bonne dose d'hérédité dans cette pathologie, mais aussi un manque d'assurance ressenti petit non ? qu'est ce que vous en penser ?

Avec mes enfants j'essaye de les encourrager, de leur laisser faire des choses tout seul et de les féliciter quand ils reussissent qqc

A bientôt

fanyny

Portrait de krislene
J'aime 0

bonsoir fanyny,

c'est bien que tu viennes poster un message malgré que ton mari aille mal il ne faut pas que tu sois seule. d'aprés ce que je comprends ton mari traverse plutot une phase dépressive. la culpabilité qu'il ressent et le fait de dire que rien ne le rendra heureux est le résultat d'un profond mal etre. va t'il toujours chez son psy? pourquoi ne pas aller a l'hopital pour faire le point? ne lache pas répéte lui que tu es la et que vous allez trouver une solution.

oui je pense aussi que l'héridité joue dans cette maladie et que le manque de confiance en soi est la aussi meme si j'arrive a aller de l'avant avec l'age et les enfants.

continue a l'encourager et a l'entourer.

courage et a bientot

cathy

Portrait de fanyny
J'aime 0

bonsoir,

il devait aller chez son medecin en debut de mois mais il n'y a pas été , j'ai retrouver la carte ou était noter son RDV

j'ai discuter avec ses amis de son pb, eux aussi en ont conscience (je ne le savais pas mais ils essayent de le soutenir ) mais certains ont bien compris qu'il avait la même maladie que son père, et ne savent pas trops comment réagir , tout le monde dans le village connaissait son père disant qu'il "était sanguin "

sa maman s'en rend de plus en plus compte et m'a dit qu'il fallait vraiment faire qqc, je suis un peu retissant à l'hospitalisation, je trouve que c'est un engrenage ,non ?
en fait je sais pas trop ......

A BIENTÖT

Portrait de krislene
J'aime 0

bonsoir,

pourquoi penses tu que l'hospitalisaiton est un signe d'engrenage? une hospitalisation permet de mettre les choses a plat, d'ajuster le traitement, d'etre suivi jour par jour. je suis bipolaire depuis 14 ans et j'ai eu 4 hospitalisations heureusement que je les aient eu car c'est grace a elles que je suis repartie dans la vie. ton mari ne peut pas rester comme ça il a une grande souffrance il faut juste qu'il reconnaisse qu'il a besoin d'aide.

a bientot

Portrait de fanyny
J'aime 0

Bonsoir Krislene,

Excuse moi si je t'ai blessée, mais en fait c'est peu être à moi que ça fait peur ...
Je n'en sais rien
L'hospitalisation c'est aussi accepter cette maladie, vivre la maladie de son papa à été très éprouvant pour toute la famille, il avait été place en HO et cette décision à été très dur à vivre
Demain je vais voir sa maman, je vais en discuter avec elle.

Mon mari vient de rentrer du travail, je vais essayer de lui faire prendre le ttt, il a à nouveau arreter de prendre le lithium !

A bientôt

Portrait de krislene
J'aime 0

bonsoir,

ne t'inquiète pas tu ne m'as pas blessé du tout je voulais seulement t'expliquer les bienfaits d'une hospitalisation. je comprends tout a fait qu'une hospitalisation fasse peur la maladie est constament présente et puis ça fait peur tu as raison et en premier par le malade. meme si j'ai toujours accepté mes hospitalisations j'ai toujours été très mal car c'est la qu'on réalise qu'on souffre d'une maladie grave et surtout on est face a soi meme. il faut s'assurer que l'hopital ait une bonne structure car il y en a qui mélangent toutes les pathologies dont les plus graves.

ton mari a cessé encore de prendre son traitement tu vois il n'a pas pris conscience réellement qu'il était malade.

a bientot

cathy

Portrait de fanyny
J'aime 0

Bonjour

Ca y est il y a du nouveau , maintenant il trouve qu'avec lui (moi et les enfants ) il nous en fait trops voir donc il trouve qu'il faudrait qu'on parte qu'on le laisse seul .....

J'ai beau lui expliquer que je suis là pour le soutenir il n'a que ça dans la tête.
Il trouve qu'il nous fait trop de mal, il a conscience qu'il n'arrive pas à gerer les enfants et s'en veut
il me dit que les traitements n'ont pas reussi à le rendre plus heureux (le peu de mois ou ils les a pris !

Mais bon, ce matin je l'ai aider dans son travail on a pu discuter et souhaite prendre RDV avec un autre psy (je vais essayer par le bouche à oreille d'en trouver un "correcte"

C'est pas evident !

T u a mis longtemps pour trouver le tient ?

Mais au fait je te parle bc de mes soucis et toi comment va tu ?

A bientôt

FANY

Portrait de krislene
J'aime 0

bonjour,

le comportement de ton mari est typique de celui qui s'en veut d'etre comme ça il culpabilise de vous faire du mal cet état je l'ai connu et je peux te dire que c'est trés diffiicile a vivre. tu pourras lui dire tout ce que tu veux pour le rassurer il n'entendra rien du tout il est enfermé dans une bulle de culpabilité. chose positive il veut changer de psy et c'est bien! ce n'est pas évident mais c'est a ton mari de voir si le courant passe avec le psy.

j'ai changé 5 fois de psy des psy avec qui ça n'allait pas je suis restée avec une psy pendant deux ans mais je faisais 300km aller retour pour la voir et avec des enfants en bas age ça devenait difficile. la dernière en date je l'ai depuis le mois de septembre elle est formidable si je tiens c'est grace a elle. auparavant je suis restée avec un psy pendant 4 ans mais depuis longtemps il ne m'apportait plus rien mais par facilité j'y suis restée au bout d'un moment j'en avais marre de raconter mon parcours.

je vais bien j'arrive a gérer les soucis de la vie grace a ma nouvelle psy et a un bon traitement. j'ai beaucoup de soucis avec un de mes fils et si je n'avais pas un bon traitement et un bon psy j'aurai sombré. j'ai aussi une autre aide précieuse dans ma vie c'est le tennis c'est une grande passion qui me permet de bien évacuer les tensions. je ne suis a l'abri de rien comme tout les bipolaires il faut vivre au jour le jour.

a bientot

cathy

Portrait de Nath13
J'aime 0

bonjour,
je suis nouvellement inscrite et je n'avais jamais eu l'idée de chercher un forum sur le trouble bi-polaire c'est chose faite! Pourtant je "connais ma maladie depuis lgtps(1996 environ) suite à 1 1ére consultation d'un psy, qui a mis pas mal de tps à en faire le diagnostic... J'ai pris ttt (tjs depamide , jamais entendu parlé de lithium). Mais j'ai lgtps pensé "ne pas être vraiment malade, etc...Puis grosse crise avec grave inondation ds la maison, séivi ds les mois d'une rupture "sauvage" a d'avec mon mari dont j'ai 3 grands enfants. j'ai connu descente infernale ,engrenage de la prise alcool medic.... HDT à plusieurs reprise, TS j en passe et des meilleurs ... Grace aux hospit. forcée j'ai trouvé un psy qui me suit maintenant dps 7ans! Je suis plus ou moins stabilisée (grosses crises environ 2 fois/an voir plus selon les situations affectives du moment Ex décés de mon père à 56ans d'un ca

Portrait de Nath13
J'aime 0

pb de divorces et gardes des enfants , pb avec le compagnon de vie ( depuis 6ans mais qui commence a en avoir PLUS QU ASSEZ de ces moments.... Lui a presque les mme symptomes ms ne veut pas reconnaitre qu'il est "malade ds sa tete"...J'aurais plein de choses à partager. La je suis en phase de montée , j'ai l 'impression d'assurer partout, pour tout et pour tous...Je sais qu'après je vais redescendre doucement... Jusqu'a la phase + ou - depresseive. C'est épuisant pr nous et notre entourage. ET il faut garder une lueur en veille au fond de soi, mme ds les pires moments. Allez Courage LUTTONS!!

Portrait de Nanouchou
J'aime 0

Bonsoir,

Si je me suis inscrite sur ce forum, c'est pour essayer de comprendre comment une personne bipolaire comprend qu'elle l'est, quels en sont les symptômes et surtout comment les médecins font leur diagnostic.
Je ne suis pas concernée par cette pathologie, mais ma soeur vient de m'annoncer qu'elle était hospitalisée suite à une nouvelle crise dépressive.
C'est la deuxième fois qu'elle utilise ce terme et elle a l'air convaincue qu'elle souffre de cette pathologie.
Ce que j'aimerais savoir c'est comment les uns et les autres vous avez appris que vous étiez bipolaires?
Je sais qu'il existe des tests psychométriques, y en a t-il parmi vous qui en avez passé? et si oui qu'en pensez vous?
D'après ce que je connais de sa vie et de ce qu'elle peut m'en dire, ma soeur connait ces troubles dans des moment particuliers. Elle s'est séparée de son mari depuis plusieurs années; elle s'est donc retrouvée seule avec 3 enfants et pas de boulot et depuis c'est la galère. A partir du moment où sa vie est stable ( relation sentimentale et espoir d'améliorations professionnelles) tout va bien. Elle perd pied dès qu'elle n'a plus cet équlibre. Elle m'a dit il y a bien des années qu'elle serait incapable de vivre seule..alors!
Pouvez vous m'aider à comprendre?
Je vous en remercie

Portrait de olgabionic
J'aime 0

bonjour
ça fait tellement de bien de lire vos témoignages !
mon amour a des troubles du comportement depuis que je le connais. Et ses symptômes me font penser qu'il est bipolaire.
il a des phases dans lesquelles il déborde de projets, veut s'installer avec moi, avoir un bébé.
Et d'un coup, plus rien ne va. Il s'enferme chez lui, ne veut plus parler à personne et bois beaucoup. quand il est dans ce état il ne me réponds même plus au téléphone et je m'inquiète beaucoup.
Je voudrais vous poser une question. Avant chaque phase depressive, il trouve un prétexte pour me reprocher tt et n'importe quoi. Il dit que je lui prends la tête, que je détruis tout et que je suis la cause de tous ses malheurs. Et tt cela est faux bien sûr. Est un symptome de la maladie ?
Son médecin traitant lui a prescrit des antidépresseurs mais il arrête tjrs le traitement quelques jours avant les crises.
Comment faire pour qu'il soit bien soigné ? Nous habitons en lorraine. G deux filles de 12 ans et j'ai peur pour leur équilibre. Cet homme est mon grand amour mais j'avoue que je suis perdue. dois je tt laisser tomber ? Je ne sais pas. Il n'a que moi. Pas d'amis et pas proche de sa famille. Mais je suis à bout là...
Merci de me lire et de prendre un peu de temps pour me répondre.

Portrait de fanyny
J'aime 0

bonsoir olgabionic

Ce que tu d'ecris me fais penser à mon mari, tous ces troubles de l'humeur, ces reproches qui font si mal !

Mon mari a dejà consulter, a suivi un traitement mais l'arrête frequement d'ou des rechutes ! dès qu'il se sent mieux il arrête. Et avec les rechutes c'est pire !

C'est vrai que ce n'est pas facile à vivre, en ce moment c'est difficile, lui est sur une periode assez équilibrée mais il a eu des mots tellement violent au printemps et durant l'été que pour moi c'est une periode de doute.
Avec des enfants ce n'est pas facile à vivre au quotidien, dans l'organisation familial et les enfants comprennent bien des choses...

Pour mon mari sa crise a debuté par bc de reproche sur son malêtre tout était de ma faute, et c'est vrai que c'est difficile !

Pour lui montrer, lui faire prendre conscience de sa maladie, et l'importance de se faire suivre j'ai trouvé un site sur internet qui d'ecrivait les symptomes de la bipolarité, et là il a eu un declique, tout ce qu'il y avait de d'ecrit lui correspondait.
Malheureusement ça n'a pas duré !

A bientôt

Portrait de coquelicot2000
J'aime 0

A partir de samedi 1er septembre, nous vous invitons, si vous le souhaitez, à visiter le nouveau-né des forums bipolaires, et serions heureux si vous vous attardiez un peu avec nous.

Nous voudrions ce lieu tout plein de fraîcheur, toujours très convivial d'abord, mais aussi offrant une information et une aide de qualité.

Bipotement votre

http://bipotes.leforum.eu/

[

Participez au sujet "Troubles Bipolaires"