Portrait de marcle

mon fils dit dit à sa mère qu'il la déteste pcq qu'elle ne l'a jamais favorisé ,
il dit des méchancetés vraiement mauvaises : qu'elle est folle ...
il lui dit qu'elle veut règler ça avec elle : c'est à dire lui faire admettre que c'est vrai qu'elle a toujours favorisée ses soeurs .... à détriment
il lui dit qu'elle a toujours pris contre lui , qu'elle l'a élevé comme une fille
il lui dit des grosses bêtises inacceptables et fait des colères violentes. de façon occasionnelle, il souffre de crises de panique et a peur de mourir et il a peur des maladies
je crois qu'il est malade j'aimerais qu'on me donne des pistes pour l'aider pcq c'est invivable POUR TOUS LES MEMBRES DE LA FAMILLE
il a 23 ans et est étudiant très doué... il travaille avec acharnement

Portrait de Ara3n
J'aime 0

Bonjour marcle,

peut-être que ton fils à ressenti une douleur étant enfant, qu'il en veut à sa mère parce qu'il a vu l'amour qu'elle donnait à ses filles (il y a plus de complicité mère/fille que mère/fils) et il a eu un sentiment de rejet. Ca s'est peut-être aussi répercuté sur sa vie privée : a-t-il eu beaucoup de petites amies ? A-t-il des amis tout court ? Le sentiment de rejet de la société vient souvent des parents qui ne se rendent pas compte de favoriser d'autres membres de la famille. Il est un peu tard pour résoudre le problème mais essayez de partir au camping, faire du sport en ensemble. Tu es son père alors profite du lien père/fils (au détriment de celui mère/fils) et partage le maximum de choses seul avec lui, peut-être qu'il se sentira aimé ;)

A bientôt.

Portrait de gerdom87
J'aime 0

Moi, je crois que tu dois le convaincre de consulter un psy. En effet, il semble qu'il soit fortement perturbé : depuis quand est-ce que cela dure ? Comment réagissez-vous en famille ? Penses-tu qu'il pourrait devenir violent physiquement, agressif ? Je crois qu'il faut agir sans tarder, parce qu'il soufffre, qu'il vous fait souffrir, et que la situation pourrait peut-être empirer

Participez au sujet "trouble de la personalité"