Portrait de Célo

Bonjour,

Mon fils présente des troubles de l'opposition avec provocation depuis toujours.
He oui, ça a commencé tout bébé: c'était le cirque pour le nourrire, il hurlait constemment, on lui donnait son lait et d'un coup de main il faisait gicler le biberon par terre! On se disait qu'il n'en avait pas envie, mais il hurlait à nouveau!
Pareil pour le change, il ne se laissait pas faire, se retournait, se mettait assis ou debout pour ne pas se laisser changer! Pareil pour l'habillement et j'en passe!
Il a grandit dans l'opposition constante, a toujours fait le contraire de ce qu'on lui disait: pour le brossage des dents on lui disait "fait iiiii" et il faisait aaaaaa alors on lui disait fai aaaaaaa et il faisait iiiiiiiiiiii. Ou alors il fait mine de ne rien entendre, ou il dit attend et fait mille autres choses ou alors il traine et fait tout lentement!
En résumé il s'oppose à tout: pour se lever, manger s'habiller, se laver, travailler...Il s'oppose à nos choix, à nos punitions, à nos désirs!
Il voit des psy depuis l'âge de 2 ans, mais rien n'y change! Je suis épuisée, je ne sait pas comment agir, je suis triste car il me fait beaucoup de mal et il en rit!
J'aimerais avoir des conseils et surtout savoir si ce trouble se soigne, si un traitement existe ou si avec le temps et l'âge ça va passer? Cela fait déjà neuf ans que ça dure, et il ne se passe pas un jour sans que je hurle à la maison ou sans que mon fils ne pleure, ne crise, ne s'énerve! Et pourtant on s'adore.....
Avez vous de bon conseils à me donner?

Portrait de medecin.vulgaris
J'aime 0

Nous avons lu les mots punition, crier, énervé, pleurer, crise tous ces mots sont bien évidemment très négatifs.
nous avons lu également le mot désire mais pour qui ?
l'opposition est quelque chose d'anormal chez un enfant quand cela ne va pas ce sont ces moyens de défense lui parce qu'il n'a pas autre chose pour se défendre.
bien entendu ceci nécessite de longues entrevues psychologiques pour pouvoir vous été plus efficacement. ce n'est pas sur quelques lignes, en quelques lignes que nous pouvons vous donner bon conseil car bien entendu il faut connaître l'état d'esprit, les milieux sociaux éducatifs, le milieu psychoaffectif dans lequel baigne l'enfant ce n'est pas facile et tout cela s'arrangera à condition de modifier certains éléments essentiels de son équilibre psychologique, mental, et affectif.
bon courage, ne baissez pas les bras, restez toujours dans la sérénité, quoi qu'il arrive, Il vous en saura gré un jour, peut-être pas si lointain .
Équipes médicales Vulgaris

Portrait de Célo
J'aime 0

Oui bien sûr, vous avez raison, il y a beaucoup de négativité dans tout ça! Notre fils est en souffrance il n'y en a aucun doute et il nous y entraîne parfois, car lorsqu'il y a des problèmes qui durent un certains temps et puis s'arrangent, c'est possible de tenir le coup ( je l'ai tenu durant de longues années) Mais lorsque cela fait neuf ans, je défie quiquonque de tenir 9 ans sans craquer!!!
Comme je l'ai précisé dans mon premier message, notre fils est né comme ça, il s'est opposé à tout dès qu'il l'a pu: d'abord à la nourriture, puis aux changes et à l'habillage dès qu'il a su se tourner, s'assoire ou se lever, puis aux interdits, dès qu'il a su marcher....Alors qu'est ce qui a pu faire souffrir ainsi notre petit bonhomme alors qu'il était tout bébé pour qu'il s'oppose ainsi à tout! Contre quoi un petit bout de choux désiré, attendu et chérit avait il besoin de défenses?
Je sais bien que personne n'en a la réponse, j'aimerais juste savoir comment l'aider, et avoir l'espoir que bientôt tout cela ne sera qu'un mauvais souvenir!
Et faire que les bons moments durent enfin plus longtemps que les mauvais!
C'est très dur de rester positif dans une telle situation! On lui consacre toute notre énergie, notre temps, notre patience, notre aide, notre écoute...mais il a aussi une petite soeur qui s'en trouve délaissée parce qu'on fait tout pour essayer d'aider notre fils!

Participez au sujet "trouble de l'opposition avec provocation!"