Portrait de smartyroy

Je viens jeter mon ancre sur ce forum car je n'en peux plus. J'ai 54 ans, je souffre depuis très longtemps (15 ans au moins) de douleurs "voyageuses"
Ce sera pendant des semaines une sciatique et puis là, cela ira mieux mais ce sera surtout les épaules, on me dira que c'est de la tendinite ou de la bursite. Le fait est qu'il n'y a jamais de période SANS douleur.
Je ne supporte absolument pas les anti inflammatoires (gastrite et oesophagite immédiate même si prise d'anti ulcéreux en même temps)
On (les différents médecins consultés) semble penser que c'est dans ma tête puisqu'on me prescrit des anitidépresseurs associés à des antalgiques style contramal. Le pire c'est que je dois conduire pour aller travailler et TRAVAILLER en forcing permanent (je suis nettoyeuse)

A présent, les douleurs aux épaules sont pratiquement permanentes, complétées par les poignets et une drôle de façon que ma main se met :
dès qu'il fait froid, que j'ai les mains dans l'eau froide, ou que je fais un mouvement de préhension "précis", ma main se replie douloureusement en une sorte de griffe que je ne pourrais pas faire spontanément.

Les prises de sang n'ont pas été parlantes. L'IRM signale une foultitude de foyers d'hyperactivité (??) je ne sais ce que cela signifie.

Je sais que tout cela fait un peu fouillis, mais je n'ai plus un instant de répit et j'ai l'impression d'être esclave de cette "maladie"
Je ne suis pas du tout d'un tempérament dépressif.

Merci de m'avoir lue, et j'espère trouver des pistes de guérison ou des informations.

Merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Votre cas semble décrire des douleurs et situations rencontrées dans le cadre de la fibromyalgie avec toutefois une spécificité la main en griffe.
Voir : http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/main-generalites-7422.html

De quelle IRM parlez-vous ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de smartyroy
J'aime 0

Je voulais dire une scintigraphie osseuse - pas IRM
J'en ai les résultats devant moi (date de 2000 mais cela ne s'est pas arrangé depuis)
Hyperactivité
- acromio-cleido-sternale;
- sacro iliaque
coxo fémorale
genoux chevilles tarses + renforcement face plantaire 2 calcanéums
MTP (?) de plusieurs orteils
poignets et carpes

conclusion : polyarthropathie modérée du squelette des extrémités avec composante inflammatoire ,possible, affectant la ceinture scapulaire, les mains, les pieds.
Lésions dégénératives diffuses du rachis avec atteinte focale modérée de L1
----
voilà donc le résultat en 2000

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour smartyroy,

Vous avez donc la solution à vos douleurs " voyageuses " que l'on nomment " douleurs ératiques ", c'est pourquoi Christiane a parlé de fibromyalgie.

Vous avez en plus de l'arthrose, il faut consulter un rhumatologue si votre traitement et ancien ou inexistant, vous avez de toute évidence besoin de sédatifs de la douleur.

Avez-vous un traitement ?

Votre profession n'arrange rien et est directement liée à votre pathologie ostéoarticulaire.

Votre généraliste s'est-il alarmé depuis 2000 ?

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de smartyroy
J'aime 0

Merci pour vos réponses.
Cela fait du bien d'être écoutée.

Je n'ai pas de traitement efficace car mon parcours de vie m'a amenée à déménager de nombreuses fois, de France vers la Belgique et vice versa.

Je n'ai de ce fait pas de médecin de famille, me suivant bien.

En anti douleurs, j'ai du Rivotril pour le soir, dus serexat et du Contramal ou du Zaldiar pour la journée mais c'est illusoire :
si je les prends, je suis incapable de travailler et de conduire pour me déplacer sur mes chantiers de travail

J'ai également subi une tumorectomie du sein gauche, l'an dernier et cette pathologie avait un peu pris le devant de la scène.

Ensuite, parce que je dormais très mal et très peu, j'ai eu des épisodes de narcolepsie. Je suis allée à l'hôpital et on m'a traitée avec de la Rilatine.

Je ne l'ai pas supportée, mes douleurs s'intensifiant, et j'ai perdu mon emploi. Depuis je n'ai trouvé que des postes de nettoyeuse. Il faut bien manger...et nourrir mes enfants mais je suis au bout de mes forces.

Toujours forcer, serrer les dents et mordre sur ma chique comme on dit en Belgique.

Merci pour vos conseils.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Avez-vous fait un bilan thyroïdien ?

Contramal* et Rivotril* ne sont pas si illusoire...Il vous faut un réel traitement, car vous n'allez pas mordre sur votre chique encore longtemps, votre corps va s'épuiser avant que votre moral soit en berne.
Ou prendre ce traitement régulièrement, pas seulement pour pouvoir aller au travail.

Vous êtes à bout de force, vous n'allez pas pouvoir continuer comme ça.
Oui, il faut bien manger et s'occuper de ses enfants, mais lorsque votre santé va dire stop, comment ferez-vous ?

Niveau nourriture, que mangez-vous ? Le plus souvent ? Avez-vous "poser vos valises pour l'instant ? Ce serait le moment de prendre un médecin référent pour vous suivre et vous remettre un traitement efficace.

Supportez-vous Rivotril* ? Avez-vous pris du poids ou perdu depuis quelques temps ?

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de smartyroy
J'aime 0

Bonjour Chère Fée Clochette,

Oui je suis à bout de forces moralement et physiquement mais je suis seule à assumer mes deux adolescents. J'ai souvent l'impression que je vais "tomber morte" à la tâche.

Question Rivotril, je le supporte en le prenant le soir seulement. Le jour, cela me fait tomber endormie au volant ou incapable d'exécuter mon travail. Avant le Rivotril, je grossissais lentement et régulièrement. Depuis le Rivotril, je maigris tout aussi lentement et régulièrement mais j'ai de la réserve....

Je mange sainement dans le sens où je mange varié avec beaucoup de légumes et pas trop de sauces et Cie. Je ne mange jamais de fruits par contre. Je suis vite rassasiée et j'ai facilement des nausées.

J'ai été soignée pendant une quinzaine d'années pour la thyroïde, avec du Levostyrox 100. Ensuite mes "grosseurs" à la thyroïde ont disparu et on m'a diminué jusqu'à arrêter le traitement.
Cela fait environ 3 ans que je n'ai plus de traitement.

Question de tension, j'évolue entre 9 et 13 parfois sur la même journée. Ce n'est jamais stable et là non plus, on n'a jamais compris pourquoi et on me dit que ce n'est pas grave, que cela doit être fonctionnel et physiologique.

Moi je sais que j'accuse une énorme fatigue et que je continue "sur mes nerfs" plutôt que sur une énergie normale.

Aujourd'hui encore, j'étais réveillée à 4h du matin par mes douleurs et je n'ai pas su me rendormir.

Bien merci pour tout

Le fait d'avoir changé souvent de lieu de vie m'a empêchée d'être suivie.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour smartyroy,

J'avais bien compris que vous étiez seule avec deux ados, ce qui ne facilite pas la tâche, même s'il sont dans la catégorie " cool ", ils ont des besoins et des envies, des pulsions qu'ils ne peuvent contrôler, donc dure, dure d'être maman et fatiguée à ce moment.

Il est tout à fait normal que Rivotril* vous fasse dormir puisqu'il à aussi une visée anti-épileptique qui est prescrit pour les douleurs neurogènes.

Question tension, il vous faudrait peut-êtr un contrôle pour stabiliser cette tension, ce n'est pas étonnant d'être une fois à plat et quelquefois bien, et ceci n'est pas normale, cela à une incidence sur l'appareil cardiovasculaire. Que ce soit physiologique, cela arrive, mais pour vous, en est-on sûr ?

Avez-vous un bilan lipidique ? Cholestérol, Triglycérides, ...

smartyroy, vous avez besoin de vous poser deux secondes pour un bilan....C'est essentiel pour votre santé.

Vous connaissez le dicton : " A trop tirer sur la corde, il arrive qu'elle se casse " ou " tant va la cruche à l'eau qu'elle se casse "...

La santé d'un être humain est bien plus précieuse, c'est même son bien le plus précieux, alors n'allez de maltraitance de votre corps en maltraitance, un jour il va se rebeller.

Je sais que vous savez cela, que vous pensez ne pas pouvoir faire autrement, mais arrêtez-vous le temps d'un bilan...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de smartyroy
J'aime 0

PS
Je ne voulais pas dire que Contramal était illusoire dans le sens où il ne ferait pas d'effet.
Contramal me soulage bien au niveau douleur.

Le fait est que je ne sais pas à la fois être sous Contramal et à la fois conduire et travailler. Or, le médecin ne me met pas en repos excepté cette semaine car pour couronner le tout, j'ai la grippe avec fièvre, toux et nausées + courbatures supplémentaires et mes fils l'ont aussi.

Si on va chez un médecin qu'on ne connaît pas depuis longtemps, et qu'on raconte sa multitude de plaintes ..il se fatigue de mon blabla et pense que soit je suis en dépression, soit hypocondiaque, soit je cherche à avoir quelques jours de repos.

Car outre mes douleurs, j'ai aussi de l'eczéma voyageur, des nausées des acouphènes etc... et effectivement cela ressemble à la chanson "jai la rate qui se dilate etc..."

Cela fait presque 37 ans que je travaille (j'ai commencé à 16ans1/2) en plein temps et en ayant eu 7 enfants. On ne peut donc pas me taxer de paresseuse, mais c'est l'impression que me donne le médecin quand il écoute distraitement mes plaintes.

Enfin, je suis dans un certain désarroi. Familialement, mes enfants me soutiennent, et me comprennent. Ce n'est pas le cas du reste de la famille.

Portrait de wynnie
J'aime 0

Bonjour
avez vous eu de nouveaux controles thyroidiens depuis l'arret du traitement? tsh t3 t4.
vous etes peut etre tout simplement à nouveau en hypothyroidie!

Portrait de smartyroy
J'aime 0

Non je n'ai plus eu de contrôle depuis.
De +, en Belgique les soins de santé ne sont pas vraiment gratuits et je tire sur la corde financièrement aussi.
Je viens d'avoir eu l'huissier pour ma facture de l'hôpital que je traînais à payer.

Mais vous avez toutes raison. Je me rends compte que Je me maltraite la première et que Je dois faire qq chose pour moi, sans quoi les autres (médecins - famille) ne me prendront pas au sérieux non plus.

Je vais prendre rendez vous avec une assistante sociale pour commencer et voir si un centre médical pourrait globaliser et traiter mes soucis de santé.

Question Cholestérol, ma dernière prise de sang, l'année dernière montrait des valeurs tout à fait correctes et la TSH était normale, quoique limite basse. Je n'ai plus le double mais je m'en souviens.

Je ne me mange pas gras et peu de sucreries.

Merci encore, vous me donnez le courage de me prendre en mains

Mes ados sont des ados bien sûr, mais franchement ils sont super avec moi. Ce sont des garçons mais ils m'aident à la maison spontanément.
On s'entend bien ensemble, donc pas de tension sauf avec leur père quand il est présent. (Nous sommes séparés mais pas divorcés)

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Bien prenez-vous en main, avec des ados ado-rables comme les vôtres ce doit être possible.

Faites ce que vous demande wynnie ( que je salue ) pour tout recontrôler, allez voir cette assistante sociale et ce centre, vous devez remettre à plat votre santé.

Le fait qu'un médecin vous écoute distraitement ne veut pas dire qu'il n'entend pas vos souffrances, essayez jute de faire confiance à un et vous verrez, le santé est une recherche et un soin mutuel, s'il sent que vous énuméré tout sur un ton lancinant il peut interprèter de façon érroné votre vécu. Refaites confiance, smartyroy et consultez...

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de smartyroy
J'aime 0

Merci à toutes les deux.

En vous lisant je comprends que je dois faire confiance et que peut-être c'est le noeud du problème....
Je vous tiendrai au courant.
Merci encore

Portrait de Ninneke
J'aime 0

Bonjour Smartyroy!
J’ai lu au sujet de votre maladie dans le forum et je pense que je peux vous aider. Les maux rhumatismaux comme l’arthrite, l’arthrose , la fibromyalgie et d’autres formes sont à vrai dire le résultat d’un empoisonnement par les acides qui se trouvent dans la nourriture. Les acides laissent fondre le cartilage des articulations et le calcium des os. Aussi les médicaments contiennent des acides. Une fois que l’anesthésie du médicament n’agit plus on reste avec les acides qui s’accumulent dans l’organisme. On peut aussi être sensible aux acides des suppléments comme les vitamines et les minéraux. Je vous conseille de prendre le moins que possible de médicaments. Remplacez-les par l’huile de foie de morue pure sans additifs. Il paraît que l’huile de foie de morue agirait comme un anti-inflammatoire.
J’ai souffert pendant 20 ans de la coxarthrose dans la hanche gauche. Aussi dans le dos j’avais des douleurs chroniques pendant toutes ces années. En plus, avant dix-sept ans, j’attrapais une crise aiguë dans le dos qui, selon le docteur, ressemblait aux symptômes d’une hernie discale. J’avais aussi plus mal dans la hanche. C’était comme ma hanche et mon dos étaient brisés. Je ne pouvais plus me bouger, ne pas me baisser et je ne pouvais rien soulever. Ces douleurs étaient indescriptibles. Je ne pouvais pas vivre avec. Seulement les gens qui ont subi la même chose peuvent s’imaginer.
Alors, à la longue, je commençais a faire attention que mes douleurs s’aggravaient après avoir consommé de la nourriture et des boissons acidulées. Par observation et par expérimentation j’ai alors trouvé tous les malfaiteurs dans ma nourriture qui provoquaient ou qui aggravaient les douleurs. Ainsi j’avais plus mal après la consommation du vin, les jus de fruits, le babeurre, le yaourt, le fromage blanc, les citrons, le Molkosan, le vinaigre, les tomates, la rhubarbe, les oranges, les pamplemousses, les kiwis, l’ananas et d’autres fruits. J’ai alors supprimé tous ces acides de mon alimentation. Après 2 semaines les douleurs les plus aiguës diminuaient et après 3 mois j’étais libérée de toutes ces douleurs que j’endurais depuis ces longues années.
C’est depuis ce moment là que je m’occupe des malades rhumatisants. Je ne supportais pas de connaître le moyen de guérir les maux rhumatismaux d’une façon naturelle et justifiée sans le communiquer aux autres. Je voulais aider d’autres rhumatisants. Ainsi j’ai raconté l’histoire de ma guérison dans un livre titré: ‘Libérée du rhumatisme en suivant un régime‘.
I
MODÉRATION
Attention à ce type de méthode. On ne supprime pas les médicaments et l'alimentation sur de simple suppositions.

J’espère que je peux vous aider avec mes conseils.
Jeanine Van Belle

Portrait de smartyroy
J'aime 0

En tout cas, votre méthode vous a aidée, donc elle peut être valable. Cependant stopper les médicaments et bouleverser totalement l'alimentation me semble difficile en une fois.
D'office j'évite les acides car j'ai une hernie hiatale et je dois faire attention à mon estomac. Mais il y a aussi les acides cachés ou ce qui devient acide après digestion ou transformation.
Je décide donc de diminuer au maximum la viande. Je mange beaucoup de légumes cuits. Je pense que le poisson peut être conservé.
Je ne consomme pas de sucreries ni de fast food.
Par contre je bois du café et j'ai la migraine si je m'en passe.

Merci pour vos conseils et je vais les suivre progressivement.
Merci

Participez au sujet "trop de douleurs - je n'en peux plus"