Portrait de bouskraoui

Un moyen plus facile et meilleur marché de traiter une
maladie de l'œil qui cause la cécité chez des millions de personne a
fait
l'objet d'essais cliniques lors d'une étude financée par l'Institut
national de l'œil, qui relève de l'Institut national de la santé des
États-Unis.

Maladie de l'œil, le trachome est la principale cause de cécité dans le
monde qu'il est possible de prévenir. Il provoque le trichiasis, la
déviation des cils vers le globe oculaire, qui est susceptible de
causer
une irritation de la conjonctive et de la cornée et d'entraîner une
perte
de vue.

Le trachome se transmet lors de contacts avec des insectes, des
vêtements,
du linge ou d'autres articles ménagers où se loge la bactérie
« Chlamydia
trachomatis ». Il est répandu dans les localités pauvres et surpeuplées
qui n'ont pas accès à l'eau potable, à des installations sanitaires ou
à
des soins médicaux.

Selon le communiqué de presse que l'Institut national de l'œil a
diffusé
le 13 mars, il est possible de soigner le trichiasis par une simple
opération chirurgicale de la paupière, mais souvent cette opération est
suivie d'une infection qui cause la réapparition du trichiasis.

C'est pourquoi il a été décidé de faire en Éthiopie des essais
cliniques
portant sur l'administration du médicament azithromycine après
l'opération
chirurgicale. Les patients ont reçu par voie orale une seule dose de ce
médicament au lieu du traitement habituel qui consiste en l'application
pendant six semaines d'un onguent antibiotique.

La directrice de l'étude, le professeur Sheila West, de l'université
Johns
Hopkins à Baltimore (Maryland), a déclaré à ce sujet : « En
administrant
une seule dose d'azithromycine après l'opération de la paupière, nous
avons réussi à réduire de 33 % la réapparition du trichiasis. Ce
résultat
a des implications importantes pour l'amélioration des effets de
l'opération. »

Chaque année, le triachiasis frappe 11 millions de personnes dans le
monde. Cette étude devrait donc avoir une grande incidence en
permettant
de réduire la cécité.
signé:acharif moulay abdellah bouskraoui
www.bouskraoui.blog.fr

Participez au sujet "Trichiasis : des essais cliniques d'un médicament paraissent prometteu"