Portrait de Amydgie

Bonjour,
je souffre d'un trouble de la personnalité et j'ai 23 ans.
Je suis obligée de prendre un médicament mais un faible dosage accompagné de "médicaments" à base de plantes à côté.
Je vois une psychiatre qui me dit que j'ai beaucoup de capacités, je suis autonome et je peux exercer un métier fixe.
J'ai été suivi par un conseillers dans le cadre de mon année universitaire. Il m'a parlé des métiers de la comptabilité, de l'édition ou du conseil.
Je pense que la comptabilité peut m'être adapté.
Je précise que je n'ai jamais réussi à travailler sur une longue période ni à valider des études supérieures. En revanche, je suis capable de me gérer seule dans un logement. J'ai fait de l'intérim, du bénévolat, des stages.
J'ai pensé aux métiers du paramédical. J'aimerais avoir des avis de soignants.
Quand mes grands parents étaient vivants, j'allais souvent chez eux pour les aider à manger et pour leurs tenir compagnie.
Ils ont été hospitalisés plusieurs fois et c'est moi qui les aider à manger à l'hôpital.
Il y a une personne dans ma famille qui est bipolaire, elle a été prof toute sa vie et cerne bien les jeunes. Elle a questionné une infirmière pour moi un jour, sur son métier.
Mais du coup je me demandais quel métier du paramédical je pouvais exercer avec les troubles que j'ai. J'aime les enfants, je suis une personne empathique avec les enfants, je cerne les attentes des gens rapidement, je suis attentive et attentionnée.
J'avais pensé à auxiliaire de puériculture.
Je suis une personne sensible, souvent affecté donc je me demandais si ma maladie pouvait être compatible avec les métiers paramédicaux en général. Dans le cadre de ma maladie, on m'avait déconseillé les métiers trop stressants, avec beaucoup de pression. Je pensais donc aux métiers de l'administration hospitalière puis passer un diplôme de soignante plus tard.
Quel est votre avis sur les personnes ayant des troubles, qui souhaitent se tourner vers les métiers de la santé ?
Merci.

Portrait de Amydgie
J'aime 0

La personne de ma famille qui était prof avait dit qu'elle me voyait bien travailler dans un hôpital.
J'y reviens aujourd'hui, je suis + mature et j'ai + d'assurance.
En revanche, je ne sais pas du tout si c'est adapté à moi.

Portrait de Amydgie
J'aime 0

La personne de ma famille qui était prof avait dit qu'elle me voyait bien travailler dans un hôpital.
J'y reviens aujourd'hui, je suis + mature et j'ai + d'assurance.
En revanche, je ne sais pas du tout si c'est adapté à moi.

Portrait de Amydgie
J'aime 0

La personne de ma famille qui était prof avait dit qu'elle me voyait bien travailler dans un hôpital.
J'y reviens aujourd'hui, je suis + mature et j'ai + d'assurance.
En revanche, je ne sais pas du tout si c'est adapté à moi.

Participez au sujet "Travailler dans un hôpital quand on souffre d'un trouble de la personnalité"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.