Portrait de Armony

Bonjour,

Je suis étudiante en médecine et je m’intéresse au traitement par HIFU (un traitement par ultrasons) qui est utilisé pour les nodules thyroïdiens et actuellement en étude pour l'adénofibrome du sein.

Je voulais savoir si des femmes souffrant d'adénofibrome connaissez l'existence de ce traitement? Si des personnes l'ayant eu pourrait témoigner?
Je trouve la méthode très intéressante et aimerait en apprendre d'avantage!

Portrait de Chrislane
J'aime 0

Bonjour Armony,

J'ai été attirée par votre post car j'ai bénéficier du traitement par les ultrasons pour soigner mon adénofibrome. En effet, Après des années de surveillance médicale, ma tumeur s'est mise à grossir et devenir douloureuse. Avec mon gynécologue nous avons donc conclu qu'il fallait le retirer. Seulement, un problème majeur se posait : la chirurgie. J'ai depuis longtemps une peur terrible de la chirurgie, peur qui me tétanisait au point de renoncer au retrait de mon adénofibrome du sein.

En cherchant parmi les alternatives je suis tombée sur un article qui présentait cette nouvelle technique de traitement par les ultrasons: l'échothérapie. Cette technique m'avait interpellée car les spécialistes disaient que le traitement ne laissait aucune cicatrice, que ce n'était pas douloureux et que le rétablissement était immédiat.

J'ai immédiatement pris contact avec un des centres qui proposait ce traitement et j'ai eu mon premier rendez-vous avec le spécialiste qui m'a osculté et pris connaissance de mon dossier. Après m'avoir expliqué la procédure nous avons pris rendez-vous. Le jour J, je suis entrée à l'hôpital le matin, j'ai eu une dernière entrevue avec le spécialiste avant l'intervention puis une infirmière m'a installé. Pendant le traitement, j'ai été sous sédation consciente donc j'ai de brefs souvenirs de ce qu'il s'est passé mais je sais que je n'ai pas souffert. L'infirmière m'a dit que l'intervention a duré un peu plus d'une heure. Je me suis réveillée un peu plus tard dans la journée et après contrôle j'ai été autorisée à rentrer chez moi. Au début j'apréhendais le fait de sortir de l'hôpital aussi vite mais tout s'est très bien passé. Le soir, mes douleurs au sein avaient diminué et j'avais vraiment bein récupéré. C'était comme si rien ne c'était passé. Aucune cicatrice, un adénofibrome qui diminue de jour en jour. Ce cauchemar n'est plus qu'un mauvais et lointain souvenir.

Si aujourd'hui j'ai décidé de témoigner c'est parce que les adénofibromes du sein sont les tumeurs bénignes les plus répandues chez les femmes et n'importe quelle femme peut se retrouver confrontée à cette maladie. La chirurgie me parait inappropriée quand on sait qu'aujourd'hui le progrès technologique a permis le développement de techniques alternatives moins contraignantes (pas d'anesthésie générale, pas d'hospitalisation, pas de cicatrice, une récupération immédiate et surtout une disparition très rapide des symptômes.

J'espère que mon témoignage te sera utile Armony , de même que pour les femmes qui comme moi connaitront l'adénofibrome.

Chris

Portrait de Flo2
J'aime 0

Bonjour
j'aimerai avoir des informations complémentaires
concernant: le lieu où vous avez réalisé cette intervention
le coût
les modalités de prise en charge
et aujourd'hui, comment cela a-t-il évolué ?
en vous remerciant
Florence

Participez au sujet "Traitement par ultrasons de l'adénofibrome du sein"