Portrait de edioryht
J'aime 0

suite du message il est parti

BIOCHIMIE

glycémie à jeun 1.14 (0.70/1.10)
hémoglobine glyquée A1C 5,70% (4/6)
HDL 0.67 (0.40/0.60)

cholestérol total:hdl 4.94

BILAN LIPIDIQUE
cholestérol total 3.31 (1.40/2.60)
L.D.L 2.41

triglycérides 1.16 (0.50/1.50)
aspect du sérum limpide
conclusion
interpréter en fonction des risques cardiovasculaires

ENZIMOLOGIE

transminases sgot (asat) 18 (10/31)
transaminases sgpt (alat) 20 (10/31)
gamma glutamyl transferase ggt 22 (7/32)

IMMUNOLOGIE SEROLOGIE

Anticorps anti thyroidiens

Ac anti thyroglobuline 189

Ac anti peroxydase 511

HORMONOLOGIE

T3 Libre 2.20 (2.63/5.70)
T4 Libre 7.99 (9/19)
T.S.H Ultrasensible 34,057 (0.350/4.940)

PROLACTINE

taux 6.00 (2.80 /29.20)

CORTISOL

Heure prélèvement 8Heures
résultat 10.70 (9/23)

FOLLICULOSTIMULINE

F.S.H 108.40

ménopause (17/113)

HORMONE LUTEINISANTE

L.H 53.60

ménopause (10.9/58)

Voilà, je surveille mon corps, là il ne prends rien, je sais pas, si je vais arriver à dégonfler, un peu, sans rien prendre, mais malgrès une tsh, très haute, mon généraliste à téléphoné à l'endrino, pour savoir, à quoi s'en tenir, car, et l'endocrino à dit de me surveiller, voir ce qui va s'en suivre.

Je n'ait plus mon foie enflée, dur, je bois facilement, je sue, alors que je n'avais plus ces symptomes depuis plusieurs mois, mon transit intestinal va mieux, je peux faire facilement une rando de 10 KM, sans fatigue???

Que penser de cette biologie??? je risque quoi de rester ainsi???

Est ce la ménopause qui chamboule tout, et que L Thyroxine, je la supporte pas???

Voilà, je ne pouvais pas rester,avec le traitement que j'avais ,j'étais, je sentais que ma santé dégringolait.

Merci Christiane, et me dire, votre idée.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Votre médecin n'aurait pas du vous permettre de stopper un traitement thyroïdien comme cela justement en ne vous connaissant pas.

Et là avec une TSH aussi haute, il ne sait même pas prendre une décision de traitement seul ???????????!!!!!!!!!!
Et l'endo, lui dit de simplement" surveiller" ?????????????!!!!!!!!!!!!!
C'est quoi ces médecins ???????????????
Je rêve là !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ils attendent quoi tous les deux ??????? Que vous fassiez un coma myxoedémateux ???????????????

Vous avez une Hashimoto et un grand besoin de reprendre très vite un traitement. Vous êtes en hypothyroïdie totale.
La ménopause peut être cause de certains symptômes mais là vous êtes en hypothyroïdie et il vous faut donc un traitement si vous ne voulez pas encore aller plus mal.

Si le L-thyroxine ne vous convient pas il en existe d'autres, enfin si vous êtes en France.
A force d'être en hypo, vous allez avoir TOUT l'organisme qui va se détraquer et les symptômes vont être complètement mélangés. Vous allez en avoir de toutes sortes. Mais votre problème est et reste L'HYPOTHYROÏDIE.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonsoir,

J'ai repris un traitement L thyroxine, à raison de 2 gouttes, par jours, depuis fin mars, je suis depuis à 14 gouttes,depuis fin avril, le contrôle sera dans six semaines, pour savoir, ou j'en suis avec 14 gouttes...
En ce moment j'ai fait une analyse, sachant que le traitement n'est pas encore à son maximum, mais il fallait savoir, ou j'en suis....

Le 07/05

T3 Libre 3.87 (VR: 2.63 à 5.70)

T4 Libre 12.30 (VR:9 à 19 )

TSH Ultrasensible 8.362 (VR: 0.350 à 4.940)

Cholestérol Total 2.39 (VR:140 à 2.60)

Je suis toujours encore gonflée, je fais de la rétention d'eau, car je bois beaucoup, mais j'élimine pas assez....

Merci bonne soirée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Bin le dosage n'est toujours pas suffisant c'est clair.
Même en laissant passer encore un peu de temps, c'est toujours insuffisant.

Il faudra encore bien entendu donc l'augmenter et vu les résultats, il est logique que vous ayez toujours ces problèmes de rétention d'eau. L'hypo est loin d'être améliorée.
Les T3 sont vraiment trop basses.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonsoir,

Voilà mes résultats, avec 16 gouttes,L THYROXINE j'ai rendez vous chez mon endocrino Mardi 22.

T4 Libre 13.35 pmol/l (vr:9.00 à 19.00)
T.S.H 3.480 uUI/ml (vr:0.350 à 4.940)...

J'ai toujours les symptôme de poids, de rétention eau, qui persistent, et pas la forme pour faire des activités physiques longues.

Ce qui fait un calcul de 16X5=80

J

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonsoir,

Le message est parti.......

L'endocrino n'a pas marqué les T3, je pense que ça va pas être facile de trouver un médecin qui sache bien voir, si je convertis bien mes T4, car depuis trois ans, mes probs viennent de là,
Dès que j'augmenterai un peu, je me retrouverais en hyper....

J'aimerai bien trouver une solution

Merci

Bonne soirée
Eliza

Portrait de wynnie
J'aime 0

bonsoir
depuis quand etes vous à 16 gouttes? il faut 6 à 8 semaines pour assimiler le changement de dosage

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour

Quand le message part tout seul, pensez à utiliser la fonction Modifier en bas à droite de chacun de vos messages.
Faites les modifications ou continuez votre message et valider comme d'habitude.

Il y a de la marge encore même pour augmenter votre dosage. Vous ne risquez pas l'hyper du tout.
Mais il est clair qu'il faut faire analyser les T3 car si il existe un problème de conversion on ne peut pas le constater avec ces seules analyses.
Donc bilan à compléter et surtout si il y a bien problème de conversion voir à changer de traitement.
Je sais ce n'est pas facile, mais une bonne discussion ferme avec le médecin parfois s'impose, ou alors si vraiment il reste buté dans son idée de ne rien faire, il faut en changer dans la mesure du possible.

La prise de 16 gouttes est récente puisque le 13 mai vous disiez :

Quote:
J'ai repris un traitement L thyroxine, à raison de 2 gouttes, par jours, depuis fin mars, je suis depuis à 14 gouttes,depuis fin avril, le contrôle sera dans six semaines, pour savoir, ou j'en suis avec 14 gouttes...
En ce moment j'ai fait une analyse, sachant que le traitement n'est pas encore à son maximum, mais il fallait savoir, ou j'en suis....

Donc le dosage de 16 gouttes c'est un peu juste pour voir si c'est suffisant ou pas.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonjour,

Mon analyse de sang était du début mai, avec 14 gouttes, et depuis début mai, j'en suis à 16 gouttes, depuis le début de mai, avec les derniers résultats de juin, d'analyse, soit, 5 semaines, là j'attends de voir, l'endocrino, pour savoir ce qu'elle pense faire....

Bonne après midi et merci pour vos réponses

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonjour ,

Ici c'est une chaleur torride, 37, prévu encore cet après midi, depuis le mois de mai, il fait chaud, juiilet a été chaud, début aout frais, et là, les chaleurs sont repartis de plus belles, pour X jours....
J'ai du mal à supporter...
voilà mon dernier résultat concernant la thyroide,

T4 libre 18,85 pmol/l (vr:9 à 19)
TSH Ultra sensible 0,848 uUl/ml (vr:0.350 à 4.940)

traitement de Lthyroxine, avec 20 gouttes depuis deux mois......

Qu'en pensez vous, vu les résultats antécédents?

Merci bonne après midi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vous avez beaucoup de T4 et peut-être trop ce qui peut expliquer le fait que vous ayez encore plus de mal à supporter la chaleur.

Mais il manque les hormones T3.
Avoir beaucoup de T4 ne dit pas que les T3 elles sont suffisantes.
Il faut les faire analyser à chaque fois, sans quoi il vous manque une information très importante : les hormones réellement actives.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonjour,

Mes derniers résultats d'analyse, du 2/11

T4 Libre 14.93 (9 à 19.6)
T3 Libre 4.52 (3.8 à 6.8)
T.S.H 1.680

Par contre, je suis réveillée chaque deux heures la nuit, depuis plus de deux mois, besoin de boire gorge très sèche, je trouve que j'urine beaucoup, il m'arrive selon les jours d'uriner un demi litre la nuit, je bois juste une gorgé, mais deux heures après j'ai besoin d'aller au wc.
J'avais fait des analyse sur la glycémie apparemment c'était bon, il ya plusieurs mois. La journée, selon le lieu ou je me trouve, j'ai très chaud dans un circuit fermée, avec lumière, chaleur, j'étouffe, besoin d'air frais, et cela fait depuis le mois de mars que j'éprouve ces malaises.

Est ce du à la thyroide? c'est invalidant si je doit travailler, car si je me lève cinq fois la nuit, le matin, je suis fatiguée.... que puis je faire ...

Je prends 16 gouttes de Lthyroxine depuis plusieurs mois....

Merci bonne journée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les hormones thyroïdiennes sont bien trop basses et là je parles des T3, que pour provoquer de tels symptômes qui eux peuvent être dus à un problème de cortisol ou des hormones oestro-progestatives par exemple ou encore d'autres possibilités.
Les T4 sont correctes.

Pour les mictions la nuit, faire un bilan urinaire et sanguin afin de contrôler la fonction rénale.
Uriner 1/2 l, la nuit c'est pas énorme et cela dépend aussi de ce que vous avez bu et uriner la journée.
Buvez-vous du café, du thé, de la bière ? Ce sont des boissons diurétiques.
L'ail, échalotes,.... sont aussi diurétiques.
Donc voyez vos consommations à ces niveaux car le cumul dans la journée de ce type de produits peut entrainer les mictions nocturnes sans que le problème ne soit médical.
L'âge est aussi un facteur. En effet plus on vieillit plus les mictions se font de nuit.

Dans la journée, les mictions sont-elles nombreuses ?
Si oui alors il est normal qu'elles le soient aussi la nuit.
Dans ce cas, il faut tenter d'augmenter le volume de la vessie en faisant en sorte de ne pas aller uriner dès que le besoin se fait sentir.
Attendre par exemple 15 minutes avant d'uriner. La capacité de la vessie pourra ainsi augmenter progressivement au bout d'environ 15 jours 3 semaines.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonsoir Christiane,

Meilleurs voeux

Ces dernières semaines, je sentais que je mon organisme faisait encore n'importe quoi, gonflement prise de poids. C'est l'hiver et j'ai la même posologie que l'été, par contre, depuis qu'il a fait froid, je ne me lève plus la nuit autant, et je bois qu'une fois si je me réveille...
Comme je disais j'arrive pas à être encore stabilisée, c'est encore pire..... je vis dans une maison humide, ou len matin au réveil quand il fait très froid certaines pièces sont glaciale, ma chambre je la chauffe le soir un peu, ça va être 15, puis la nuit quand il fait glacial, c'est 8 au réveil....est ce que les conditions de température, engendre ces modifications dans mon organisme?
Je suis à 17 gouttes, puis passage à 18 DEPUIS QUELQUES JOURS? MAIS je suis consciente, qu'il ya modification importante à faire, pour revenir à des sensations plus agréables...

Car toute ma personne en patie, sauf que je ne recherche pas le besoin de dormir, plus....L'été à 16, j'étais en hyper, et là à 18, je me sens en hypo????De combien pourrais je augmenter, pour finir de passer l'hiver en bonne forme?

De combien l'hiver faut il augmenter par rapport à l'été?

JE suis sous gouttes pour le moment, je voudrais bien passer en cachet de lévothyrox, car les gouttes c'est contraignant, et souvent je le sprends le matin, et je déjeune dans la foulée.....par contre un cachet, peut être pris au réveil à jeun.....j'ai toujours pris mon traitement le matin, .... le soir ça changerait il quelque chose?au moment de dormir?

EST CE QUE SI IL YAURAIT UN CHANGEMENT DE TRAITEMENT? PASSER DES GOUTTES AUX CACHET? YAURAIT IL UN BOULEVERSEMENT IMPORTANT SUR L'ORGANISME,? COMMENT FAUDRAIT IL S'Y PRENDRE? CAR SI JE DEMANDE A L ENDOCRINO? JE VEUX ETRE SURE DE FAIRE UN CHANGEMENT CORRECTEMENT , DOUCEMENT......

FAUT IL UN LAP DE TEMPS DE PRISE A JEUN POUR LE TRAITEMENT???? POUR SON EFFICACITE?? QUEL CONSEIL DONNEZ VOUS??

FERRITINE 208,2 ng/ml (20 à 185)

T4 Libre 1,02 (0,70 à 1.55)
T3 Libre 2.80 (à.3 à 4 )
T.S.H us 3è génération 4.30 (0.3 à 4.0)

Automatiquement je me retrouve avec cholestérol élevé, tryglicérides, alors que tout avait bien diminué l'été.....

PROTEINE SPECIFIQUES

TRANSFERRITINE 2.07 gl (1.80/3.82)
proteine c reactive 7 mg (inférieur à 5)

cholesterol total 2.71 (1.50/2)
cholestérol hdl 0.53
cholestérol L.D.L 1.82
cholestérol V.L.D.L 0.36
Tryglycérides 1.79 (0.50/1.50)

J'ai une analyse de sang très complète, j'ai retranscrit ce qu'il n'allait pas.

Bonne soirée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il n'y a pas un taux réel été-hiver.

On a des besoins différents effectivement, mais pour certaines personnes cela ne nécessitera pas pour autant un changement de dosage. Pour d'autres une légère augmentation en hiver sera nécessaire et d'autres une plus importante.
Donc cela dépend de chacun et même en fonction de l'hiver qu'on a. C'est à la longue que l'on sait comment notre organisme réagit et on arrive alors à savoir comment il faut être dosée.

Alors il y a plusieurs questions, je vais essayer d'y répondre de façon claire.

Le fait que ce soit des gouttes et non un comprimé, permet souvent à l'organisme d'assimiler plus facilement le traitement et surtout certains excipients ne se trouvent pas avec les gouttes. Or certains excipients peuvent ne pas être compatibles pour une personne.
Donc voir pourquoi vous on vous a prescrit un traitement en gouttes et pas en comprimé d'emblée. Si c'est pour un problème d'assimilation ou d'excipient incompatible avec votre santé, ce sera difficile de changer.
Si rien de cela, alors vous pourrez sans problème passer au comprimé.

C'est vrai que le comprimé c'est plus simple, on peut le laisser sur la table de nuit et le prendre dès le réveil.
Que les gouttes, elles sont normalement conservées au frigo, donc faut être déjà debout pour les prendre.
Mais parfois donc on est obligé de passer par les gouttes.
Mais le comprimé ne changerait rien en regard des gouttes. C'est la même chose, c'est la même molécule.

En ce qui concerne la prise du matin ou du soir; c'est possible oui et même avec les gouttes.
Mais alors la prise doit être faite au coucher et à au moins deux heures du dernier repas. Si vous manger à 20H30 et que vous allez vous coucher à 22H c'est un peu juste.

Pour le changement de gouttes aux comprimés, vous êtes à 18 gouttes = 90 µg.
Donc pour vous un traitement de soit 100 ou 87,5 de Levothyrox serait correct mais donc en fonction de ce que vous prenez actuellement. Et pas forcément en fonction de ce qu'il vous faudrait, au vu des résultats sanguins quoique au niveau T4 c'est relativement correct, et c'est plus au niveau des T3 qu'il y a un gros soucis.

Si les résultats que vous donnez ce sont les tout derniers en date, alors il vaut mieux 100, car là vraiment vos T4 ne sont pas très hautes, mais le problème est surtout dû aux T3 qui elles sont vraiment trop basses.
Les T3 sont les hormones actives et elles sont sous la minimale. Donc pas étonnant que vous ayez autant de symptômes.
En fait ce n'est pas tant le dosage de la T4, et donc du comprimé ou des gouttes qui sont en cause ici, mais c'est un problème dit de conversion.
Votre organisme ne convertit pas suffisamment les T4 en T3.
Donc à la limite, il faudrait que vous preniez un traitement de T3 aussi directement.
Là deux possibilités :
Soit Euthyral qui contient T3 et T4.
Soit Cynomel ajouté au traitement de T4 actuel.

Mais attention si vous ajoutez du Cynomel, aux gouttes actuelles, pas de problème. On commence par 1/4 de cp, on attend au moins 6 jours, on voit et on augmente mais en le prenant en deux fois, soit 1/4 le matin + 1/4 le midi.
Ca c'est le plus simple.
Si vous passez au comprimé au lieu des gouttes, pas de problème, 1 dosage de 87,5 (1cp de 75 + 1/2 de 25) de Levothyrox + le 1/4 de Cynomel.
Ensuite si nécessaire on peut augmenter la T3 d'1/4 de Cynomel en plus à prendre à midi. Mieux vaut prendre la T3 en deux fois. Mais il y a une diminution de T4 alors à faire mais on en reparlera si nécessaire.
Mais j'expliquerais un peu le pourquoi, plus bas avec l'exemple d'Euthyral.

Si vous changez pour Euthyral, là ce n'est pas pareil.
Il faut introduire 1/4 de cp d'Euthyral en ajoutant le dosage actuel de T4 mais moins 25 µg.
Tout simplement parce que 1/4 d'Euthyral contient 25 µg de T4 et 5 de T3.
Donc il faut diminuer le dosage des gouttes.
Donc soit, là il faudra prendre 1/4 de cp d'Euthyral + 13 gouttes = 25 µg de T4 par Euthyral + 5 de T3 + 65 µg de T4 par les gouttes = T4 totale de 90 donc la même chose qu'actuellement.
Mais attention surtout ne pas modifier le traitement en passant directement à 1 cp d'Euthyral. Car là le comprimé contient 100 µg de T4 + 20 de T3. Et 20 de T3 d'un coup, votre organisme ne le supportera pas, car cela équivaudrait à 200 µg de T4.Donc beaucoup trop. Il faut absolument introduire la T3 en douceur. Aller trop vite et le traitement ne sera pas supporté.

Ensuite on prend ce traitement au moins une bonne semaine avec ce dosage. Puis on diminue alors les gouttes encore de 5. Mais là par mesure de précaution, on attend au moins une semaine avant d'ajouter un nouveau 1/4 d'Euthyral. Car le taux de T4 sera ainsi tenu au même taux mais il ne faut pas oublier qu'on ajoute de la T3 qui elle normalement équivaut à : 5 de T3 pour 25 de T4.
Donc si on ajoute la T3 mais qu'on conserve le même taux de T4 cela risque d'être de trop.
Donc on diminue les gouttes et on attend une semaine avant d'ajouter le nouveau 1/4 d'Euthyral.

Je résume :
1ère semaine : on passe à 13 gouttes + 1/4 d'Euthyral = 80 de T4 + 5 de T3.
2ème semaine : on passe à 8 gouttes + 1/4 d'Euthyral = 65 de T4 + 5 de T3. Là un peu moins de T4 mais c'est nécessaire pour pouvoir introduire plus de T3.
3ème semaine : on est toujours à 8 gouttes mais avec 1/2 Euthyral en plus = 90 de T4 + 10 de T3.
On peut toujours conserver les 90 de T4 puisque les résultats sont corrects avec ce dosage. Et l'apport de la T3, permet de ne pas avoir à augmenter la T4.
Remarque : à savoir que le 1/2 d'Euthyral peut se prendre en deux fois. 1/4 le matin et 1/4 le midi, en veillant seulement de ne rien manger dans les deux heures qui précèdent et attendre aussi 30 minutes avant de manger.
Cela permet d'avoir de la T3 le matin et l'après-midi autrement on peut avoir tout le matin et plus rien l'après-midi. La durée de vie de la T3 étant très courte, quelques heures seulement.

Donc au total avec le dosage actuel, vous en seriez à 40 de T4 par les gouttes + 50 par Euthyral + 10 de T3.
Là il faudra rester un moment avec ce dosage afin de voir comment cela évolue pour vous.
Car la T3 apportée ainsi devrait changer considérablement le ressentit, mais il faut attendre un peu afin de faire un bilan sanguin et voir comment continuer de doser les deux hormones.

Si au niveau T3 l'apport est suffisant, alors on pourra en rester avec le 1/2 Euthyral et remplacer les T4 restantes par du Levothyrox si les gouttes vous gênent toujours.
Soit un dosage de 37,5 à prendre soit avec 1 cp de 25 + 1/2 de 25 ou soit 3/4 de cp de 50.
Mieux vaut les 25, cela vous laissera plus de possibilités ensuite pour moduler le dosage des T4 en cas de besoins.
Mais on en reparlera en fonction de ce que l'endo décidera et en fonction de comment les choses se dérouleront. Ça ce n'est qu'un exemple dans le meilleur des situations possibles.

A savoir que avec la prise de T3, la TSH diminuera et peut même le faire très fortement. Mais ce qui sera absolument nécessaire de regarder pour faire les dosages, ce sera les deux hormones T3 et T4. Car la TSH elle ne sera plus vraiment significative puisque la T3 risque de la faire chuter. Et ce n'est pas parce que votre TSH sera très basse que vous serez pour autant en hyper. Il faudra donc surtout bien regarder les deux hormones.

Votre ferritine est très haute. Cela peut impliquer donc un trop de fer dans le sang, ce qui peut induire différents problèmes.
Mais cela dit, ce n'est pas encore un taux vraiment très à risques d'autant que la transferritine elle est normale. Mais ce n'est pas mon domaine donc voir avec le médecin.

Le cholestérol et les triglycérides anormaux et vu le taux des T3 ce n'est nullement étonnant.
L'apport de T3, si l'endo l'accepte, devrait permettre une amélioration à ce niveau.

J'espère avoir répondu au mieux et surtout au plus simple. Mais le sujet des dosages des traitements est assez complexe, donc j'espère que cela vous aidera. Si vous ne comprenez pas à la première lecture, relisez plusieurs fois.

Pour avoir un peu plus de détails sur la procédure des changements de traitement voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2009/09/passer-du-levothyrox-euthyral-ou.html
Que ce soit le Levothyrox ou les gouttes c'est la même chose, car il est surtout ici question des hormones T4 et des T3. Pas du nom du traitement. Ce sont les hormones qu'il apporte qui sont importantes.

Pour la prise du traitement voir : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/2007/09/recommandations-pour-bien-prendre-le.html

Portrait de edioryht
J'aime 0

J'ai pas de rendez vous, avant fin mars, pour aller voir l'Endocrino, c'est galère, et encore j'ai dit hier à mon médecin, que j'avais l'intention, de changer, si elle trouve pas une solution...
J'aimerais bien essayer le dosage avec Euthyral, mais je vais pas pouvoir m'en procurer sans ordonnance?
Je suis à 20 gouttes de L thyroxine depuis 3 semaines, et aucun changement, au contraire je suis de plus en plus en hypo....
et mon médecin, qui pige rien de rien aux résultats..

Tant que j'ai pas Euthyral, je ne peux pas essayer, ce que vous m'avez expliquez au dessus?

Peut on s'en procurer en ligne?
Tout en effectuant de temps en temps les contrôles sanguins? Connaissez vous un médecin dans le Tarn, qui comprendrait mon cas actuel?? Merci Bonne après midi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Je ne sais pas si on peut s'en procurer en ligne.
Et si c'est le cas, attention car certains vendent des produits qui peuvent être dangereux, car ce sont en fait des copies du traitement.
Donc prudence à ce niveau.

Pour un médecin dans votre région, j'ai un généraliste dont on m'a donné les coordonnées qui fait les analyses de T3 et T4, mais je n'ai pas de renseignement sur la prescription éventuelle de T3.
Voir sur la carte sur mon blog.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonjour,

Voilà, je me posais certaines questions hier :

Jusqu'au mois de novembre, je buvais des litres d'eau, précédent ce mois de novembre....là je me force à boire....; depuis l'hiver est installé, je vis dans une maison, ou il est impossible de chauffer, le tout ensemble, ce qui fait que je suis souvent exposé à des températures très basses, selon la méteo, de 8/10 le matin au réveil dans ma chambre, (je ne chauffe pas la chambre la nuit, et trois murs de la chambre, ne sont pas attenant).
La maison est froide, voire glacée, quand il fait des températures négatives. Je chauffe la pièce, ou je me trouve, un peu plus.
Depuis le mois de novembre, j'ai augmenté de 4 gouttes L thyroxine, mais en plus, de ne pas convertir, mes T4 en T3, il ya peut être ce problème mageur, que mon organisme lutte, qui ferait que je devrait augmenter considérablement mon dosage de Lthyroxine l'hiver?
L'été c'est un four, ou je vis, plus de 30° selon la chaleur, car ou les pièces, sont froides l'hiver, l'été, elles sont super chauffée par le soleil.....

L'été, je suis très mal, mal dosée..... l'hiver, je suis très mal aussi.....mal dosée aussi.......

J'étais une personne qui a grandit, à l'époque, dans une maison, grande, où l'hiver, il faisait froid, voire glacial, mais ça ne me génait pas..... à l'époque, on se couvrait ...
J'ai vécu la plupart du temps de ma vie, dehors, car, j'ai fait plus de trente ans de course à pieds (je voudrais pouvoir me stabiliser, pour reprendre...)
J'aime marcher, vélo,jardin, etc.... tout est bon, pour être à l'air...
et avec ce prob de thyroide, je ne suis pas moi même...

J'étais toujours active, de tempérament et je n'arrive pas à retrouver, ces sensations là? faut il que j'outrepasse et persévérer à obliger mon organisme à se réactiver, malgrès les sensations d'hypo? peut être qu'il faut secouer l'organisme........

J'ai l'impression que mon corps est sensible à la température....et peut être que le prob est là aussi?
Qu'en pensez vous?

Qu'est ce que je risquerais d'augmenter encore plus ? j'étais à 16 de Lthyroxine, et mal dosée, l'automne (pas de conversion, en T3), là je suis à 20 gouttes, (mal dosée aussi... l'augmentation fait rien....j'ai l'organisme qui gonfle de plus en plus.....)
Il ya aussi ce froid que l'organisme lutte, alors qu'il acceptait très bien il ya deux mois?
Il ya 2 mois, mon médecin, me disait que mes bouffées de chaleur étaient dû, à la ménopause, qui se préparait, et depuis plus aucun symptôme de chaleur....
Depuis trois ans, je remarque, qu'il ya des périodes, où j'ai des soifs excessives, et plus rien l'hiver? et je supporte à ce moment là, dans des locaux surchauffées, où en temps normal je serais en tee shirt....quatre épaisseurs, (gros pull, manteau...) voilà ou j'en suis là....

Merci pour vos réponses

Bonne journée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

La météo et les températures dans lesquelles on évolue sont effectivement à prendre en compte.
Quand il fait froid l'organisme a besoin de plus d'hormones. Si il fait chaut il en faut moins.
Donc il faut que vous adaptiez votre traitement en fonction de ces paramettres quitte à changer le dosage à chaque saison, ou du moins le modifier un peu.

Si en plus il y a un problème de conversion alors là il est plus que nécessaire de changer non seulement le dosage mais alors aussi le traitement.

Si vous buviez beaucoup d'eau avant et que maintenant ce n'est plus le cas, faite un bilan de la glycémie et des reins.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonjour Christiane,

Voilà ma dernière analyse avant mon rendez vous endocrino fin mars.

Je suis au max en rétention eau, je gonfle enormement autour de la taille, et le cou, double menton par moment, je n'ait rien bougé aux 20 gouttes de Lthyroxine depuis 2 moi;, car cette molécule me convient pas....

T4 Libre 1.23 ng/dl (0.70 à 1.55)
T3 Libre 3.28 pg/ml (2.47 à 4.43)
T.S.H. us 3è génération 1.470mUI/I (0.3 à 4.0)

Il me faut attendre le 23, pour voir ce que je pourrais faire, mais c'est pas la solution, en un an et demi, j'ai pris 15 kilos, je suis assez active, mais l'organisme ne brûle plus, j'ai l'impression, les sucres, graisses, tout est chamboulé..... et je ne peux pas rester à rien manger......

Voilà ou j'en suis en ce moment, merci

Bonne après midi

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ca fait un moment mais vu les zones que vous indiquez gonfler, le cortisol est à combien chez vous ?
Car là cela laisse supposer un excès de cortisol et plus précisément donc un Cushing.

Le problème en ce qui concerne le traitement thyroïdien c'est que vous avez suffisamment de T4 mais il semble que l'organisme ne la convertisse pas suffisamment en T3.
Donc voir pour ajouter de la T3 au L-thyroixine actuel.
C'est le manque de T3 qui fait que les sucres et les graisses ne sont pas brulés.

Portrait de edioryht
J'aime 0

J'avais fait une analyse en novembre 2010, l'endocrino, ne l'a pas encore vue, et mon généraliste, n'est pas capable de l'interpréter, c'était l'endocrino qui lui avait dit de me le prescrire.

Cortisol Libre-ug/24h

23u g/24 h valeur réf : (10-50 ug/24 h)
63 nmol/ 24H (28-138 nmol/24H

Merci pour vos réponses

Portrait de Christiane59
J'aime 0

C'est une analyse d'urine ça ?
Si oui le taux est un peu faible = peu de cortisol éliminé donc le taux plasmatique peut être lui élevé = risque de Cushing.
Le mieux est de refaire un bilan urinaire et plasmatique ainsi on aura vraiment le rapport entre les deux.

Portrait de edioryht
J'aime 0

Bonsoir Christiane,

Je suis allée voir l'endocrino, le 23 mars, voir message au dessus....
pour elle tout va bien.....

T4 Libre 1.23 ng/dl (0.70 à 1.55)
T3 Libre 3.28 pg/ml (2.47 à 4.43)
T.S.H. us 3è génération 1.470mUI/I (0.3 à 4.0)

.mes plaintes, sont dues d'après elle à d'autres hormones.... (j'ai commencé la consultation, avec vingt minutes de retard, et pendant ma consultation, elle a eut au moins six coup de fil.... (la secrétaire ne travaillant pas le mecredi ....).
Je lui ait dit que je voulais plus L thyroxine, (j'en était à 21 gouttes)et elle m'a dit de prendre 100 de Levothyrox....

J'ai vu la semaine dernière un autre endocrino, que j'avais eut écho ces derniers jours, et j'ai eut mon rendez vous, sous quinze jours.......c'est vrai la ville est plus importante....

Lui, m'a dit vu que ma thyroidie, est hashimoto, (mes propres anticorps détruisent ma thyroide... pour lui, ma THS, est trop haute, je devrais me situer, à 0,3.... car en étant haute, j'entretien en permanence, un état de fatigue, vu que mon organisme à ses anticorps, en permanences qui bougent...

Lui me dit de passer à 125 de lévothyrox, et on voit au bout de deux mois, cela que ça donne.....
En ce moment il fait chaud,plus de 24 pour les prochains jours... mon organisme à toujours chaud, je suis à 100 de lévothyrox depuis six jours, (l'organisme doit s'habituer à lévothyrox (vu que j'avais L thyroxine...d'après vous pour augmenter de 25 de plus, comme je fais?

Que pensez vous de la solution que cet endocrino me préconise?
Dans deux mois, j'aurais à vérifier, les anticorps aussi.....

Merci bonne soirée

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
Je lui ait dit que je voulais plus L thyroxine, (j'en était à 21 gouttes)et elle m'a dit de prendre 100 de Levothyrox....

Sa réponse est à côté puisque 21 gouttes = 105. Alors qu'elle vous propose de prendre 100. Donc c'est moins.

Quote:
Lui, m'a dit vu que ma thyroidie, est hashimoto, (mes propres anticorps détruisent ma thyroide... pour lui, ma THS, est trop haute, je devrais me situer, à 0,3.... car en étant haute, j'entretien en permanence, un état de fatigue, vu que mon organisme à ses anticorps, en permanences qui bougent...

Tout à fait. Sauf qu'on table plus sur 0,5 que 0,3. Mais bon le principal est qu'on soit d'accord sur le principe : la TSH est bien trop haute.

Mais personnellement, je trouve que ce qui vous manque surtout ce ne sont pas les T4 mais les T3.
Il faudrait voir pourquoi il n'y a pas plus de T3. Problème de conversion apparemment puisque les T4 sont elles suffisantes.
Donc augmenter la T4 si c'est un problème de conversion cela ne va pas vous aider. Car vous aller avoir tous les symptômes désagréables ressemblant à un surdosage mais pas l'avantage de ce que les T3 peuvent vraiment apporter.

Donc un bilan du : sélénium, zinc, hépatique, lipidique devrait être fait afin de voir pourquoi la conversion ne se fait pas plus.

Les anticorps ont déjà été analysés, je redonne ici les résultats de mars 2010 :

Quote:
Anticorps anti thyroidiens

Ac anti thyroglobuline 189

Ac anti peroxydase 511

Donc suffisamment hauts pour ne plus avoir besoin d'être contrôlés.
Mieux vaut faire analyser les T3 qui nous donneront bien plus d'indications que les anticorps.

Pages

Participez au sujet "thyroide hypo?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "thyroide hypo?"

  • Ptérygion ... Le ptérygion est une lésion bénigne de la conjonctive (membrane qui tapisse la ... intempéries). C'est sans doute pour cette raison que le ptérygion s'observe tout particulièrement dans les pays ...