Portrait de jecherche

Bonjour,

En lisant tous les messages, je constate que je ne suis pas folle ... ou pas tout a fait encore.
J'ai visité pas mal de forums avant celui ci . J'ai constaté que de nombreuses femmes étaient passées un parcours identique avant de trouver une solution.

Christiane59, j'aimerais bien votre avis ... J'ai bien aimé la précision de vos réponses sur le forum.

Mon problemes : nodules, depuis plus de 10 ans . Froids ou Chauds? Je ne sais pas car il parait (je cite) qu'une scintigraphie dans mon cas ne sert a rien.
J'ai fait ecchos et ponctions qui n'ont rien révélé ; sauf que suite à la seconde ponction je suis resté avec des douleurs lanscinantes dans la nuqe pendant plusiers jours. Sauf que de nouveaux nodules sont aapparus même si d'autres se sont stabilisés. c'est pas régulier mais parait il pas alarmant.

Il parait que la thyroide est par excellence la glande qui réagit "le mieux" au stress surtout apres la ménaupose.
D'accord je veux bien le croire car il est clair que ménaupose et exces de stress emotionnel ont considérablement développé et amplifié ces douleurs multiples et diverses.
Mais tout de même.

Depuis quelques temps sans raisons apparentes, si ce n'est effectivement une periode de stress émotionnel intense, douleurs des dents (surtout les couronnées), et de la nuqe par moment, douleurs dans le dos (points de la vésicule, de l'estomac ?), gonflement et douleurs des glandes sous les bras avec odeurs de transpiration franchement désagréables par moments, soudainement et puis ça disparait. Douleurs dans les seins avec glandes sensibles par moment, douleurs dans la partie posterieure des bras avec sensation de " la peau qui brule" ainsi que dans le dos. tete des os a peine sensibles et par moment seulement ; je cite "c'est pas grave ; une ostéo ne sert à rien".
Mamo et/ou Eccho ou radios vesicule / foie / reins, dents : RAS.
Analyses de contrôle : RAS d'anormale à mon âge (54 ans). Un peu de cholesterol mais c'est presque rentré dans l ordre.

Alors quid de l'incidence du stress à outrance sur la thyroide et ses nodules ?
Quid de la relation glandes sous les bras/ seins/ vésicule / gorge qui se sert / peau qui brule / douleurs dans les bras et thyroide + nodules ?

Je finis par passer pour une hypocondiaque notoire qui crie au loups sans raison et qui finira par ne plus etre crédible meme si un probleme réel se déclenche.

Résultat : j'ai peur et j'ai honte de mes angoisses peut être injustifiées.
J'ai l'impression de casser les pieds à tout le monde médical, ce qui est peut être vrai.
Mais j'en ai assez de me sentir "border line" à cause de ces douleurs voyageuses et incompréhensibles qui n'inquiètent personne sauf moi.
Du reste, j'ai décidé d'aller voir un psy ; c'est peut être une bonne suggestion et finalement peut être aussi une partie de la solution.

PS J'ai découvert que le Lévothyrox devait être pris à jeun ; j'avoue que je ne faisais pas attention. Je vais faire attention. Cela va peut être améliorer la situation. Peut être est ce à cause de ça que mon état fluctue en fonction de mes états de stress.

D avance merci ; je reste attentive à vos commentaires.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
Mon problemes : nodules, depuis plus de 10 ans . Froids ou Chauds? Je ne sais pas car il parait (je cite) qu'une scintigraphie dans mon cas ne sert a rien.
J'ai fait ecchos et ponctions qui n'ont rien révélé ; sauf que suite à la seconde ponction je suis resté avec des douleurs lanscinantes dans la nuqe pendant plusiers jours. Sauf que de nouveaux nodules sont aapparus même si d'autres se sont stabilisés. c'est pas régulier mais parait il pas alarmant.

A partir du moment où la cytoponction est faite, il n'est pas effectivement nécessaire de faire une scintigraphie.
Mais là bien souvent c'est aussi au bon vouloir du médecin.
Mais vu la présence de nouveau nodules, il serait intéressant d'en passer une et voir leur nature.

Une chose que tu ne précises pas, ce sont tes résultats sanguins avec les normes du labo surtout, et le dosage du Levothyrox.
Et as-tu déjà fait une prise de sang pour la recherche des anticorps ?
Si pas il faudrait envisager de les faire.

Les douleurs dans la nuque, cela arrive effectivement de temps, surtout lorsque le médecin préleveurs a dû appyuer un peu pour ponctionner.
Mais cela reste relativement rare.

Quote:
Il parait que la thyroide est par excellence la glande qui réagit "le mieux" au stress surtout apres la ménaupose.
D'accord je veux bien le croire car il est clair que ménaupose et exces de stress emotionnel ont considérablement développé et amplifié ces douleurs multiples et diverses.
Mais tout de même.

La thyroïde régule l'humeur et es très sensible à tous changement hormonal.
C'est d'ailleurs pourquoi les maladies thyroïdiennes sont plus féminines que masculines : la puberté et l'apparition des seins et des règles, les maternités, l'allaitement et donc la ménopause, qui sont des grands chamboulements à chaque fois.

Ceci dit la maladie thyroïdienne peut influer sur le moral mais est-ce que le moral influe sur la thyroïde ....... ???? Ca c'est ce que les médecins disent. Mais dans ce cas on pourrait se poser la question pourquoi tout le monde n'a pas un dérèglement thyroïdien ?
Personnellement je suis assez sceptique. j'ai peut-être tort mais j'ai du mal à croire ce point de vue.
C'est un peu comme avec la fibromyalgie que l'on disait issue d'un choc émotionnel, alors que maintenant il est bien démontrer que la fibromyalgie joue sur le moral mais ce n'est pas le moral qui provoque la fibromyalgie, dixit le Professeur Le Goff.

Il y a quelques années pour les médecins toutes les maladies étaient virales, et maintenant elles sont psychologiques. Au lieu de dire : "je ne sais pas" ou "on ne sait pas".

Quote:
Depuis quelques temps sans raisons apparentes, si ce n'est effectivement une periode de stress émotionnel intense, douleurs des dents (surtout les couronnées), et de la nuqe par moment, douleurs dans le dos (points de la vésicule, de l'estomac ?),

Ces troubles peuvent effectivement provenir d'un problème thyroïdien.
Que ce soit le digestif ou les douleurs de la nuque, le manque de T3 peut être le responsable.
Les T3 sont nécessaires à la digestions puisqu'elles aident à brûler les sucres et les graisses, et elles sont nécessaires aux os, aux muscles.

Quote:
gonflement et douleurs des glandes sous les bras avec odeurs de transpiration franchement désagréables par moments, soudainement et puis ça disparait. Douleurs dans les seins avec glandes sensibles par moment, douleurs dans la partie posterieure des bras avec sensation de " la peau qui brule" ainsi que dans le dos. tete des os a peine sensibles et par moment seulement ; je cite "c'est pas grave ; une ostéo ne sert à rien".

Ces problèmes peuvent être dûs à une mastose. La douleur dans les seins est-elle présente à un moment précis du cycle ou si tu es déjà en ménopause, la douleur est-elle bien cyclique ?
La mastose : http://www.medisite.fr/medisite/Mastose.html

Quote:
Alors quid de l'incidence du stress à outrance sur la thyroide et ses nodules ?

Le manque d'hormones thyroïdiennes a une incidence sur les nodules, pas le stress ou du moins si il s'avère qu'il est bien responsable, c'est alors indirectement qu'il est responsable du nodule.
Mais disons qu'un nodule formé ne grossira pas parce que le stress sera lui amplifié.
Si le dosage thyroïdien est correct, le nodule ne bougera pas.

Quote:
Je finis par passer pour une hypocondiaque notoire qui crie au loups sans raison et qui finira par ne plus etre crédible meme si un probleme réel se déclenche.

Rassures-toi tu n'es pas la seule à en passer par là. Pour certains médecins, à croire qu'il faut arriver chez eux en rampant pour qu'ils se disent : "h oui il y a quelque chose qui ne va pas".
Pour eux la thyroïde c'est rien du tout. D'ailleurs la plupart du temps, ils nient tous les symptômes alors que ces symptômes sont reconnus et approuvés dirais-je, par des professeurs de réputation mondiale. Carole Spencer entre autres.

Quote:
Résultat : j'ai peur et j'ai honte de mes angoisses peut être injustifiées.
J'ai l'impression de casser les pieds à tout le monde médical, ce qui est peut être vrai.
Mais j'en ai assez de me sentir "border line" à cause de ces douleurs voyageuses et incompréhensibles qui n'inquiètent personne sauf moi.

Continue de leur casser les pieds car c'est le seul moyen que nous patients avons pour qu'enfin ils prennent notre santé au sérieux.
Mais un bon conseil également tu as parfaitement le droit de changer de médecin. Des médecins à l'écoute de leur patients existent.
Et surtout n'aie pas honte. C'est eux qui devraient avoir honte de se dire médecin et de ne pas écouter le mal être du patient.

Quote:
Du reste, j'ai décidé d'aller voir un psy ; c'est peut être une bonne suggestion et finalement peut être aussi une partie de la solution.

Si tu penses que cela peut t'aider à te sentir mieux, il ne faut pas hésiter. Mais ATTENTION pas d'anti-dépresseurs qui ne feront qu'aggraver ton mal être. De plus certains ne sont pas copains du tout avec le Levothyrox.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de jecherche
J'aime 0

Merci Christiane 59
Je vais tenir compte de tes commentaires et regarder les résultats d analyse de plus près.
Quoiqu'il en soit merci de ta réponse. Le seul fait d'avoir quelqu un qui écoute ça fait déjà du bein.
A bientot sur le forum.

Participez au sujet "thyroide et nodules ? la galère ..."