Portrait de palomette5

Bonjour,
Je vous écrit aujourd'hui en espérant trouver de l'aide...je vais essayer de résumer ce qu'il m'arrive : il y a 10 on découvre que je souffre d'hyperthyroïdie, jusque là, rien de bien méchant hors mis la fatigue, les sautes d'humeur et une prise ou perte de poid régulière, j'avais 18ans.
Tout mes pbs ont surgit il y a 3 ans après une grossesse et un avortement. Je me suis mise à faire des "crises" : cou qui triple de volume, impossible de déglutir, 14 kg en 6 mois et une tension à 8. Je faisais régulièrement un passage aux urgence car les médecins pensaient à des œdèmes de quinque : cortisone, anti staminique...je suis allez voir 8 endocrinos dont un responsable du service endocrinologie à l'hôpital Sainte Marguerite à Marseille. J'ai vécu l'horreur, il m'a dit que j'étais folle que c'était psychologique, qu'il fallait que je me fasse soigner...vu mon état, il était certain que le psychologique avait pris le dessus à un moment donné car cela faisait 2 ans que ça durait...je suis donc allez voir un psy qui lui a écrit un mot disant "Monsieur quand on ne sais pas, on dit je ne sais pas et pas vous êtes folle...."enfin, le dernier endocrino que j'ai consultai m'a simplement écouté et m'as dit qu'il savait ce que c'était mais qu'il voulait des examens afin de pouvoir me l'affirmer (il a juste pris le temps de m'écouter une demi heure...).
Les résultats tombent et c'est un problème d'aldostérone...j'étais tellement gonflée qu'on aurait dit que j'allais exploser. Depuis, je suis sous aldactone 75, j'ai perdu un peu de poid et je me sentais mieux, jusqu'au moment où, j'ai repris 5kg sans raison et m'a tension et à nouveau tombé à 8, tête qui tourne sans arrêt mal dans le bas ventre....j'ai fait des examens et apparemment j'ai un taux d'acide udrique trop élévé...je dois voir mon endocrino le 22 avril mais quelqu'un pourrait m'aider, je ne peux plus me supporter, me regarder dans une glace devient insupportable et je suis très malheureuse...
Merci d'avance

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pouvez-vous donner les résultats sanguins thyroïdiens, surrénales et aldostérone que vous avez fait ?
Surtout n'oubliez pas les normes du labo.

Donnez également les résultats sanguins qui vous disaient en hyperthyroïdie la première fois.

Aviez-vous après la grossesse fait des analyses d'anticorps antithyroïdiens ? Si oui donnez les résultats avec les normes du labo toujours.

Avez-vous fait une échographie thyroïdienne ?
Si oui donnez le compte-rendu.
Si pas ce n'est guère normal vu que l'on vous a dit un moment que vous étiez en hyperthyroïdie.
D'ailleurs à cette époque avez-vous été mise sous traitement freinateur de la thyroïde type Néo-mercazole, Basdène, PTU ? Si oui lequel, quel dosage et pendant combien de temps ?

Essayez de répondre précisément à ces questions cela permettra de bien débrouiller la situation afin d'y voir bien clair et d'éviter ainsi de dire bétises, je pense que vous avez déjà assez entendu.

La thyroïde bien dépatouiller on pourra y regarder de plus près niveau surrénales.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "thyroide, aldstérone et acide urique"