Portrait de Invité

bonjour, depuis une semaine je me plaignais de douleur au niveau de l'aine, il s'est avérer qu'une tuméfaction y est apparue. Je suis allé voir mon médecin traitant il pensai à un kyste. Il a souhaité que je passe une échographie...cette dernière a révélé une thrombophlébite spermatique. Le radiologue n'était pas sûr de lui, il n'avait jamais vu cela à cet endroit...mon médecin en 35 ans n'avait jamais vu cela non plus. A l'heure d'aujourd'hui je n'ai pas plus d'information et je souhaiterai connaître si cela s'opère et si cela peux s'avérer cancérigène???

merci....

Portrait de anonymous
J'aime 0

La thrombophlébite spermatique, d'après ce que vous en dites, et en théorie, est l'apparition d'un déficit circulatoire avec éventuellement formation de caillots sanguins au niveau du cordon spermatique qui permet de transporter l'urine et le sperme à l'intérieur de la verge vers l'extérieur. Il est exact qu'il s'agit d'une affection relativement rare et peu de médecins la connaisse en effet. S'il s'agit simplement d'un déficit ou si vous préférez d'une déficience circulatoire cela semble pouvoir être traité par des médicaments à visée circulatoire type anticoagulant ou fluidifiant sanguin comme par exemple l'aspirine à petites doses. Bien entendu la problématique de ce type de questions est le diagnostic différentiel. Autrement dit il est nécessaire de s'assurer du diagnostic de thrombophlébite spermatique et de ne pas passer à côté d'une autre étiologie c'est-à-dire d'une autre maladie (par exemple une tumeur maligne ou bénigne d'ailleurs) à ce niveau. C'est la raison pour laquelle il est souhaitable d'effectuer un IRM de contrôle et par la suite pourquoi pas une scintigraphie de l'appareil urinaire.
Si la tuméfaction (grosseur, anomalie) devait persister, serait peut-être état d'effectuer un prélèvement de tissu pour les analyser. Bien entendu si le radiologue échographiste est certain de son diagnostic il n'y a pas de problème.
S'il s'agit d'un problème de type coagulopathie il serait souhaitable d'effectuer des examens complémentaires dans ce sens (analyse de sang un peu plus poussé chez un hématologue).
Vous trouverez la définition, de certains termes difficiles à comprendre, dans l'encyclopédie médicale Vulgaris (coagulopathie, cordon spermatique, tuméfaction, fluidifiant, anticoagulant etc.).

Participez au sujet "thrombophlébite spermatique"