Portrait de nomy68

bonjour a tous je suis étudiante infirmière et je prépare mon TFE voici mon sujet:
en quoi l'information permet elle a la personne soignée de gerer son anxiété avant une rectosigmoïdoscopie?
Si vous avez des idées je suis a votre écoute.Merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Je penses que ce type de question peut être posée aussi au sujet d'autres maladies ou des examens.

Si je puis me permettre je te donnerais donc un avis personnel général, issu de ce que j'ai pu remarqué depuis que j'interviens sur les forums.
J'ai en effet une bonne approche des questions principales que se pose un internaute, et toutes les inquiétudes qui peuvent l'envahir.

En effet, on peut constater l'engouement des internautes sur les sites médicaux et les différents forums, il en existe de plus en plus.
Une étude à même déterminer que d'ici très peu de temps (ordre de quelques années), les sites qui seront les plus souvent consultés seront ceux qui traitent de la médecine ou de la santé en général.

Les médecins étant souvent avares d'informations ou ayant des termes trop techniques, c'est bien connu que le jargon médical est incompréhensible pour des néophytes et le patient lui cherchant à savoir ce qu'on va lui faire, ce que cela va pouvoir montrer, ce que cela impliquera ensuite comme traitement, et aussi l'évolution probable de sa maladie ou du dysfonctionnement passager ou définitif, se met donc à visiter les différents sites médicaux et forums et cherchent les informations.

Savoir pour un patient permet de mieux appréhender la suite.
Même si cela ne rassures pas forcément, cela permet de connaître l'absolue nécessité de l'examen, ce que cela va permettre de voir mais surtout comment cela se déroule :
- anesthésie locale ou générale
- si c'est douloureux pendant et/ou après
- si il faut injecter des produits ou pas et dans ce cas, les risques ou pas de ces produits
- ce que cela va montrer et dans ce cas il demander des explications sur ses propres résultats mais aussi sur ce qui normalement devrait être. Donc histoire de se faire une idée sur l'intensité, ou la gravité de son état.

Et donc se sont les questions sur les suites en fonction de ce qui sera trouvé, qui surviennent.
En effet autant l'examen en lui-même peut être source d'interrogations diverses, c'est surtout ce qui pourrait être découvert qui inquiête le plus.
- Quel sera le traitement ? Médicament ou opération qui dans ce cas sucitera encore d'autres questions.
- Si il s'agit d'un traitement, sera-t-il long ? Nocifs ? Les effets secondaires ?

Il y a bien d'autres choses à dire ou à développer.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de nomy68
J'aime 0

Merci beaucoup pour votre réponse
A biento

Participez au sujet "Tfe"