Portrait de philippe777

Bonjour,
Peut on avoir un freinage minute correct à la dexaméthasone (2x0,5mg à 23h la veille)

7/2 1,0ug/dl
25/3 1,6ug/dl

et présenter toutde même des symptômes d'hypercorticisme.
L'hypophyse peut elle effectuer correctement son rétrocontrole et pourtant générer un ACTH trop élevé en fonctionnement normal?

Voici mes résultats cortisol/ACTH sur la jounée du 15/6/9

8h00 cortisol 33,87 ug/dl/ ACTH 92 pg/ml
12h00 cortisol 25,64 ug/dl/ ACTH 58 pg/ml
18h30 cortisol 14,41 ug/dl/ ACTH 34,3 pg/ml

Devrais je refaire un test à la dexaméthasone pour confirmer une éventuelle dérive?

Et pourtant depuis 5 mois j'ai perdu 8kg et si je me stabilise actuellement, je fais de la rétention d'eau

Je pensais que le cortisol faisait grossir

Dois je trouver une tumeur paraneoplasique qui me fait perdre du poids et génère un ACTH-like prise en compte par les surrénales?

Ou bien certains dysfonctionnements de l'hypophyse font ils croitre l'ACTH et maigrir ?

Merci Philou

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut les normes du labo correspondant aux différents horaires des prélèvements.

La thyroïde a-t-elle été contrôlée ? Si pas c'est à faire.
Cela permettrait de voir si le problème est localisé sur une glande ou si c'est le chef qui a un problème.

J'ai recopié les propos supplémentaires que vous aviez mit dans l'autre forum. Car il est inutile de mettre le sujet dans des forums différents.
J'ai donc supprimé l'autre discussion pour une question de clarté de propos.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Test à la dexaméthasone Ok et fonctionnement hypophysaire anormal ?"