Portrait de brydou

Bonjour tout le monde,

Je suis nouvelle et comme j'ai beaucoup arpenté le site dernièrement, je me suis dit : pourquoi pas m'inscrire... enfin voilà.

Bref, mon problème est le suivant : suite à un hirsutisme, mon endocrino m'a fait passer un test au Synacthène (il y a 15 jours) dont j'ai eu les résultats qui ne sont a priori, pas alarmants. Elle attend un autre examen avant d'en tirer les conclusions qui s'imposent, mais je m'interroge un peu sur mes résultats. En attendant qu'elle me recontacte, j'aimerais essayer d'en savoir un peu plus !
Mon dosage de cortisol à 8h (d'après les normales indiquées, "8-22") est correct (21mcg/dl). Par contre, à T+1, il n'est que de 36 mcg/dl, et un astérisque se trouve à côté pour indiquer qu'il y a là un petit problème. Je n'arrive pas à savoir si cette réponse au test est satisfaisante, car apparemment, je n'ai pas d'insuffisance surrénalienne (sinon c'est mon niveau de base qui aurait été affecté), mais j'ai cru voir que la réponse normale doit être doublée, ce qui n'est pas mon cas (et explique l'astérisque).
Celà dit, j'ai passé des heures sur internet pour tenter de trouver une explication à ce cas de figure (en vain...). Donc soit je cherche mal (possible^^) soit je ne cherchais pas au bon endroit...

Est-ce que quelqu'un en sait plus que moi à ce sujet et pourrait m'éclairer ?

Merci d'avance.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour

Le test au Synacthène aurait dû faire grimper le taux.
Or ce n'est pas votre cas donc cela implique que le problème peut venir de plus loin et donc pas des surrénales mais de l'hypophyse.
C'est sûrement ce que le médecin veut contrôler par d'autres examens.

De quel autre examen s'agit-il ?

Il y a Claudine qui est plus spécialisé que moi sur les surrénales qui pourra vous expliquer mieux le principe mais elle passe quand elle peut.
Vous pouvez déjà aller sur le site de l'association : http://asso.orpha.net/AGS/index2.html

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de claudine
J'aime 0

Bonjour,

Avez-vous eu des analyses de 17 OH Progestérone et de testostérone?
Bonne journée
Claudine

Portrait de brydou
J'aime 0

Bonjour,

Merci à vous deux pour vos réponses rapides.

"De quel autre examen s'agit-il ?"
d'une échographie pelvienne, qui a démontré que je souffre d'ovaires polykystiques (mais "débutants", selon le médecin qui a pratiqué l'écho, alors que je souffre de cet hirsutisme depuis la puberté (j'ai 27 ans)). De plus je n'ai jamais eu aucun problème au niveau de mes menstruations (durée normale, régulières, peut-être un peu abondantes parfois).

J'ai eu effectivement des analyses de 17OH progestérone et testostérone qui sont trop élevés :

Testostérone totale : 1,22ng/ml (N = 0,09-1,09)
Testostérone libre : 2,70pg/ml (N = 17OH prog. : 2,6ng/ml (N = 0,15 - 1,1)

Lors du test au synacthène, j'ai eu de nouvelles analyses, en plus du cortisol, de progestérone et 17OH progestérone, ce qui donne :
Progestérone T0 : 0,5ng/ml (N=0-1,2), T+1h : 1,1ng/ml
17OH prog. T0 : 1,6ng/ml (N=

Les deux tests ont été réalisés en début de cycle à deux mois d'écart à peu près. Mon endocrino pensait à un bloc partiel de la 21-hydroxylase ou à des ovaires polykystiques. Comme j'ai réalisé l'échographie avant-hier, j'attends toujours ses conclusions.
C'est surtout le cortisol qui m'inquiète car je n'ai lu nulle part qu'un syndrome des ovaires polykystiques pouvait entraîner un problème au niveau du cortisol. Mais comme je m'y connais assez peu en médecine, je ne me fie pas vraiment à mon jugement.

Portrait de brydou
J'aime 0

Christiane59 wrote:
ce n'est pas votre cas donc cela implique que le problème peut venir de plus loin et donc pas des surrénales mais de l'hypophyse.
C'est sûrement ce que le médecin veut contrôler par d'autres examens.

Je me rends compte que je n'ai pas répondu à cette question (l'occasion de faire un petit up^^) et donc je vais tenter de faire complet.
Je doute que mon endocrino recherchait déjà un problème de l'hypophyse : lorsqu'elle m'a prescrit l'écho pelvienne et le test au synacthène, elle n'avait que mes tous premiers résultats, assez parlants niveau 17OH progestérone / testostérone (voir ci-dessus). D'ailleurs l'écho pelvienne a clairement montré que j'ai des ovaires polykystiques.
J'attends toujours un retour de sa part (j'ai envoyé mon écho samedi, elle a dû la recevoir hier, si la poste va bien, donc une réponse demain ou après-demain, avant la fin de la semaine j'espère !) et je stresse un peu parce que je ne sais pas trop à quoi m'attendre avec ce taux un peu faiblard de cortisol après stimulation.
Ca viendrait de l'hypophyse ? Au cas où, y'a-t-il des examens spécifiques que je devrais demander (s'ils ne me sont pas prescrits) ?

Je suis un peu perdue en fait...!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le test au Synacthène permet de stimuler les corticosurrénales et lorsque celles-ci ne répondent pas, on peut déjà avoir une idée de l'origine du problème.

Mais claudine vous en dira plus à ce sujet.

Les ovaires sont en relations directe avec les surrénales.
Donc les OPK peuvent avoir leur origine dans les surrénales et donc même de plus loin, soit l'hypophyse.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de brydou
J'aime 0

Bonsoir

Merci beaucoup Christiane pour vos précisions. De mon côté, toujours pas de retour de mon endocrino, je reviendrai poster un message ici dès que j'aurai ses conclusions (on ne sait jamais, si ça peut servir à quelqu'un d'autre...)

Portrait de brydou
J'aime 0

Bonjour,

J'ai enfin reçu la réponse de mon endocrino. Elle me dit que mon bilan tourne en faveur des OPK. Elle note "bonne réponse du cortisol également qui passe de 21 à 34µg" (-__- 36 !!). J'en conclus donc que ça n'a rien de foncièrement alarmant (d'un autre côté, mis à part ma pilosité et le fait que j'ai toujours chaud, je me sens relativement bien).
Elle propose une pilule antiandrogène (Diane35) pour me traiter. En prévenant qu'il me faudra 2 ans pour commencer à voir une "amélioration sensible" niveau pilosité... bref. Elle m'avait prévenue que le seul moyen de m'en débarrasser serait de tenter l'épilation laser.
A voir quand j'aurai des sous, donc...

Portrait de Kalésia3
J'aime 0

Bonjour, pardon du dérangement ..je viens de lire votre témoignage sur le test au synacthène en 2009. Vous aviez exactement les mêmes symptômes que jai aujourd'hui et vous aviez 27 ans et c'est aussi mon âge aujourd'hui. Qu'en est il pour vous mtn ?

Portrait de jeancarloscorr
J'aime 0

Prendez Amaryl, ce est un médicament oral sang sucre descente qui appartient à la classe des sulfonylurées. Acheter ici overthecounterstore.com/order-amaryl-online-fr.html salut at tout!

Participez au sujet "Test au synacthène"