Portrait de Lafourmi2011

Bonjour,

J'ai 29 ans. Début 2007, on m'a diagnostiqué une tendinite épaule gauche long biceps. J'ai eu toutes sortes de traitements : médicaments, infiltrations par simple piqûres, infiltrations sous contrôle radio, kiné, ultrasons, ondes de choc et rien de tout cela n'a fonctionné. J'achète par moi-même des trucs en pharmacies pour tenter de soulager mes douleurs, mais rien ne marche.

Cette tendinite a évolué vers une ténosynovite du long biceps et j'ai des tendinites à plusieurs tendons du bras gauche, cela a été révélé par les examens physiques pratiqués par le rhumatologue qui me suit. J'ai donc la ténosynovite depuis presque deux ans et je continue à avoir des traitements pour tenter de soulager les douleurs, en vain.

J'ai eu toutes les doses d'infiltrations. La dernière, sous contrôle radio, remonte à fin mars dernier. N'ayant pas fait effet durant la première semaine, le rhumatologue m'a vu en urgence pour deux infiltrations par piqûres, l'une à l'épaule et l'autre au coude. Aucun résultat.

J'ai tenté l'homéopathie, l'ostéopathie etc. mais rien ne soulage ces douleurs.

A ce jour, je travaille 12 heures par semaine, avant j'étais à 18 heures et je devais avoir plus d'heures encore, mais la patronne ayant découvert ma pathologie suite à l'arrêt maladie, m'a réduit d'office les heures de travail. Au travail, ça m'est pénible ( employée de maison ) mais je n'ai pas la possibilité de perdre des revenus sinon ça serait très compliqué.

Par ailleurs, à l'origine, j'ai attrapé la tendinite initiale à mon ancien emploi répétitif, intensif et port de charges. Le patron n'acceptait pas les arrêts du coup je n'ai pas pu me reposer.

J'ai quitté cet emploi en été 2009 et suit restée presque un an sans travailler mais j'avais ces fichues douleurs.

Récemment, j'ai eu une très vive douleur au long biceps au travail en tenant quelque chose. Le rhumatologue m'a dit qu'un endroit du tendon s'est fissuré.

L'opération n'est pas souhaitable car on m'a dit que ça laisse des séquelles et une gêne. Par ailleurs, la ténosynovite est plus fréquente chez les sujets autour de 50 - 60 ans. Je suis le premier cas que mon rhumatologue voit de 29 ans, pareil pour le chirurgien que j'ai rencontré et pour tous les autres.

Le rhumatologue m'a dit de faire un dossier mdph car à ce jour il n'a plus de solutions. Je lui demande des anti-douleurs, mais rien ne marche.

Je suis désemparée face à la situation, cela fait quatre ans et demi que j'ai ces tendinopathies et j'ai du mal à me projeter dans l'avenir surtout que d'après les récents examens, ça s'aggrave.

Avez-vous des idées ? Que faire ?

Désolé, c'est un peu long...

Merci de votre attention.

Portrait de cora_line
J'aime 0

bonjour !

J'ai 27 ans et ai déjà été opérée 3 fois de l'épaule gauche (19, 20, 21 ans) pour tendinite+luxation du long biceps pour venir à bout des douleurs de l'épaule. je n'ai plus jamais mal à cette épaule mais j'ai perdu entre 30 et 40% de la masse musculaire, ce qui fait que j'ai du mal à porter des choses avec ce bras.

J'ai également dû me faire opérer du poignet droit pour une ténosynovite de DE QUERVAIN pour venir à bout de la gêne et des douleurs de cette partie.

J'ai une maladie des insertions tendineuses encore non identifiée, ce qui fait que je vis entre autre avec épicondylite et épitrochléite du coude droit + tendinite + bursite de l'épaule droite.

J'ai la reconnaissance travailleur handicapé. Ma demande auprès de la MDPH a été la seule solution pour espérer travailler. A chaque fois que j'arrive à trouver un emploi, les douleurs et des arrêts de travail sont inévitables, mais je suis bien obligée de vivre, et je vis ! j'avance.

dernier exemple, je vais subir une sesamoidectomie pour espérer marcher sans boiter. le premier chirurgien me disait qu'il ne fallait pas opérer puisqu'il n'y aurait que séquelle et handicape, mais ce qu'il ne comprend, c'est qu'aujourdh'ui, ce n'est que ça ! donc, j'ai trouvé un 2nd chirurgien, dont la réponse a été qu'il fallait absolument opérer car on ne peut pas me laisser boiter à vie (surtout à 27 ans). donc encore opération ! mais c'est le seul moyen pour ne plus souffrir et ne plus boiter.

je vous donnerai donc comme conseils :
- ne vous arrêtez pas à 1 ou 2 avis défavorable, revoyez d'autres chir.
- ayant dû subir 3 interventions de l'épaule pour cesser ces douleurs, je peux vous dire qu'aujourd'hui, ce doit être le seul endroit de mon corps qui ne me cause pas de pb, et que j'arrive très bien à me servir de mon épaule (cependant, votre métier est incompatible pour un souci de bras)

tenez moi au courant et consultez à nouveau jusqu'à ce que vous trouviez LE chirurgien car vous avez essayé bcp de choses qui se sont avérées infructueuses.

Portrait de Lafourmi2011
J'aime 0

Bonjour,

J'ai eu l'avis de plusieurs chirurgiens, rhumatologues etc. et tous disent que l'opération n'est pas souhaitable dans mon cas précis car elle va laisser des séquelles et une gêne dont on ne sait pas le degré et la situation pourrait être pire que maintenant. C'est pour cela que j'essaie de trouver des idées en venant sur internet. Une personne que je connaît a été opérée des tendons de la cheville et garde des séquelles et est gênée, mais elle a été opérée car c'était un cas différent.

J'ai la ténosynovite du long biceps plus d'autres tendons touchés par la tendinite dans le bras gauche, le coude, le poignet, la main etc. Les douleurs sont variables pour les tendinites, mais le plus contraignant c'est pour la ténosynovite, ça me gêne beaucoup pour les gestes quotidiens, par exemple, couper le pain ou une saucisse est devenue une épreuve ! j'ai mon concubin qui veut m'aider, mais la plupart du temps je refuse car je ne veux pas me sentir comme une " assistée ". Et puis les diverses douleurs dans le bras n'aident pas pour les gestes. J'ai beaucoup moins de force qu'avant. Si je serre quelque chose, ça me fait mal de suite en partant de la main et remontant dans tout le bras.

Oui, je sais que mon emploi actuel est incompatible avec cette pathologie, mais je n'ai pas trop le choix, déjà que je suis à 12 heures par semaine, donc je gagne pas tant que cela, en arrêt maladie je gagnerai une misère ! déjà pour l'arrêt alors que j'étais à 18 heures je n'ai pas eu beaucoup d'indemnités... A part ça il m'est arrivé de faire des heures de secrétariat mais j'avais mal quand même, porter des dossiers est dur, lourd et j'ai mal même sans rien faire.

J'ai aussi des douleurs type tendinite dans le bras droit, avant c'était de temps en temps, maintenant c'est quasi tous les jours... je revois le rhumatologue dans peu de temps, j'espère qu'il prendra cela en compte.

Merci de m'avoir répondu.

Participez au sujet "Ténosynovite + Tendinites épaule bras gauche"