Portrait de Zarbird

Ce témoignage risque être long, mais il se veut précis et détaillé.
J’ai 32 ans et ai déjà eu de petits soucis d’hémorroïdes et une fissure anale, qui sont passés relativement facilement l’un et l’autre (par l’homéopathie : Aesculus composé pour la première, Nitricum acidum + suppo titanoreïne pour l’autre). J’ai certes qqles antécédents familiaux au niveau de la circulation sanguine, mais rien de méchant. Je ne mange pas épicé et suis de nature sportive. Bon.

Environ au mois de mars cette année, des hémorroïdes sont apparues. Ça a trainé sur deux/trois mois, sans jamais vraiment sortir ni guérir. Fin Juin, une grosse crise a été traitée par des anti-inflammatoires + pommade proctolog + daflon à forte dose (medecin généraliste). Les médicaments ont calmé l’inflammation, mais l’hémorroïde persistait. Je suis retournée voir mon medecin traitant (homéopathe) ; de moins en moins convaincue par ses prescriptions (argile pour absorber l’hémorroïde) sans effet à ce stade, je me décide à consulter un gastro-entérologue. Sa première ordonnance visait à évacuer la thrombose par voie médicamenteuse (Proctolog de nouveau + ginko fort). Sans succès. Je subis donc une thrombosectomie fin Août. Le docteur me remet sous anti-inflammatoires pour éviter qu’une autre hémorroïde ne se forme après cette petite opération.

Je ne vois que les anti-inflammatoires pour m’avoir chamboulée. Sinon, je ne comprends pas l’apparition d’une fissure anale mi-Octobre. Je consulte de nouveau le gastro qui me met sous traitement, anti constipation surtout (transulose + suppo titanoreïne + Myolastan pour détendre le sphincter). Au bout de 10 jours, je fais ma maline et crois être tirée d’affaire. Mais je me retrouve constipée. Et là, monumentale erreur, je force : la fissure se réouvre, plus profondément. Commence là une période difficile. J’ai accentué le même traitement qui est resté là sans effet. Les douleurs ont commencé à se prolonger après la selle (une sensation de brulûre pdt 5 à 6 heures). Pour ne pas être handicapée au travail, je me retenais jusqu’au soir, ce qui n’est évidemment pas bon pour la guérison ! Tous les jours donc, sur un créneau horaire le moins contraignant possible, je supportais la douleur, qqles heures durant. Rien ne me soulageait (bains de siège, antalgique et cie…). Sauf peut-être le massage du Périnée (allez savoir pourquoi !). Arg.

Mon gastro-entérologue me convainc d’essayer la dernière solution médicamenteuse : la pommade Rectogesic (non remboursée et assez chère (80€), elle marche en gros une fois sur deux). Prise de maux de tête dès le début du traitement, je stoppe assez vite, sur les conseils du même medecin. Une opération est donc envisagée. Sphincterectomie.

Voilà maintenant deux mois que je suis passée sur le billard et tout va bien ! J’ai mis du temps à reprendre le dessus, crevée que j’étais par deux mois de douleur. La cicatrisation met entre 4 & 5 semaines, il faut donc rester vigilant quant à l’état de ses selles. Et surtout ne pas forcer si constipation ! Qlqes pruneaux, des fibres en pagaille : des fruits secs, des légumes, des légumineux, des fruits… Une alimentation saine, et surtout pas trop grasse.

J’ai eu 3 semaines d’arrêt, et malgrè mes réticicences, elles étaient nécessaires, le but étant de retrouver calmement un équilibre en « écoutant son corps »… Je reste encore perplexe quant aux causes de cette fissure. Mais il n’existe apparemment pas de facteur précis.

J’espère évidemment que ce calvaire ne se reproduira pas et soutiens toutes les victimes de ce mal… bon courage à toutes & tous !

Zarbird

Portrait de PtiteLuciole
J'aime 0

Bonjour,
Merci pour votre témoignage. Je souffre moi aussi d'une fissure anale interne et ce, depuis fin octobre 2008. La cause, je ne la connais toujours pas. Par contre, j'ai déjà eu ma dose de souffrances ! ET come vous, anti-douleurs, pommades, suppositoires, ... depuis 2 semaines, je me suis mise aux suppos de glycérine (en plus des autres) et ce, pour "m'aider" à aller à selles. Douleur au moment même, je connais mais ce qui m'ennuie le plus, c'est la douleur persistante qui parfois m'empêche de rester assise ! Cette impression de brûlure remonte parfois jusqu'au coxsys (pardon, j'ai un doute sur l'orthographe). Le chirurgien digestif m'a également conseillé une opération qui consisterait à recouvrir la fissure par la muqueuse, puis suturer. Il parait qu'on a très mal après l'opération mais que "la plupart" des patients en sont très contents. J'avoue n'avoir jamais autant souffert et pourtant, je me dis que bcp de gens ont des 'maladies' bcp plus graves et souffrent bcp plus que moi... mais malgré cela, j'avoue que j'en ai marre et que j'aimerais en être débarassée. De plus, ces fortes douleurs commencent à m'inquiéter... Parfois, je me dis que c'est peut-être un cancer, une tumeur... je n'en sais rien !
Pensez-vous que cette opération est LA solution ?
Merci pour votre réponse !!!

Portrait de Zarbird
J'aime 0

Bonjour,

Je suis moi aussi passé par l'étape "je me fais peur toute seule en regardant sur internet". Je me suis donc imaginé un cancer, une maladie de Khron et tout un tas de trucs incurables... Non ! dans la plupart des cas, ce n'est rien de grave, mais ça fait mal, et sur la durée. c'est donc épuisant physiquement ET psychologiquement. Je te conseille donc d'en discuter avec ton chirurgien : c'est un profesionnel qui saura te rassurer. Je n'ai pas eu "très mal" après l'opération : c'était de la gnognotte par rapport à ce que tu vis actuellement.

Il te faudra par contre du temps pour récupérer : les trois semaines d'arrêt dont j'ai bénéficié étaient nécessaire. Le temps d'évacuer le stress lié la selle et de retrouver un transit normal.

Bon courage...

Portrait de virgule59500
J'aime 0

Bonjour,

J'ai moi aussi une fissure anale. Celà fait 3 semaines que je suis passée chez le gastro, il m'a fait une injection sclérosante et j'ai eu très très mal au point à en avoir les larmes aux yeux. Aujourd'hui je vais un peu mieux, j'ai plus mal comme au début mais j'ai la trouille car je retourne le voir jeudi prochain pour vérifier ou en est la cicatrisation mais le plus beau c'est que mon médecin traitant me dit qu'il risque de me refaire une injection et vraiment ça me rend très mal au point de me rendre malade. Je préférerai l'opération mais mon médecin me dit qu'on n'opère pas d'une fissure. Pourtant je vois que bcp de personnes ont été opéré. le gastro m'a donné une pâte à base de parrafine àprendre matin et soir pendant 1 mois mais il ne m'a rien donné d'autres. Faut il mettre une pommade, on me conseille de mettre BEPANTHEME est ce que ça marche ou pas, j'ai peur de faire pire que mieux. Je ne comprends toujours pas pourquoi j'ai eu ça, je n'ai jamais été constipé, le gastro me dit que mon anus serait trop serré et que les selles ont du mal à passer. Ce genre de truc me bouffe ma vie, j'en peux plus, j'ai qu'une hâte c'est que celà soit terminée. Je ne sais pas quoi faire pour jeudi prochain mais j'ai vraiment une peur bleue de souffrir une fois de plus. J'ai besoin de vos conseils. Merci

Portrait de lynda09
J'aime 0

bonjour à tous,
je souffre également de fissure anale très douloureuse et je passe les détails car je crois que nous en savons tous qqchose!
j'ai également une importante aérophagie après chaque repas, des brûlures d'estomac et une impossibilité aussi loin que je remonte dans ma mémoire à éructer...je suis actuellement en traitement pour la fissure dont j'ignore toujours la cause mais les autres symptômes ne me semblent même pas avoir été pris en compte par le gastro-entérologue! je doute sincèrement de l'efficacité de cet énième traitement (quasiment le même à chaque fois) et je commence à m'inquiéter...

Portrait de banhal
J'aime 0

bonjour l'injection sclérosante peut se faire sous anesthésie locale ce qui rend l'opération sinon agréable du moins très supportable ( pendant l'action de l'anesthésique) L'injection sclérosante a comme la sphinctérotomie le désagrément ( moindre dans le premier cas ) d'engendrer plus ou moins tardivement une petite incontinence anale ( à prendre en considération) Si bien que certains gastro préférent le traitement médical disant en gros que le délai de guérison est le même dans les deux cas ( fissure récente )

Portrait de virgule59500
J'aime 0

bonsoir,

Petite question à Banhal : vous dites que l'injection sclérosante peut se faire sous anesthésie locale mais est ce que l'on sent l'aiguille piquée ? Moi ça m'a fait très mal lorsque je suis allée chez mon gastro il y a 3 semaines si bien que je vais annuler mon rendez vous de jeudi prochain tellement j'ai une peur bleue. Je me rends complètement malade au point d'en être traumatisée. En fait je pense ne pas être guérie complètement car ce midi en allant à la selle j'ai trouvé du sang sur le papier et quand je me suis lavée, il y en avait encore. Puis ça m'a fait ensuite une petite douleur si bien que j'ai du prendre un anti-douleur. Je vois en tout cas que même avec une injection sclérosante on ne guérit pas donc pourquoi recommencer ? Si à chaque fois je dois recommencer ça ne m'intéresse pas, je préfère utiliser les grands moyens pour être tranquille définitivement.

Portrait de banhal
J'aime 0

bonjour l'anesthésie locale bien conduite avec une petite aiguille ne fait pas mal
Les grands moyens guérissent rapidement au prix d'une fragilisation du sphincter anal avec le risque de fuites de matières impossibles à guérir
il faut être patiente et écouter le Médecin ,peut être prendre un anxiolytique avant de se rendre accompagnée au cabinet du spécialiste
Le sang sur le papier dans les conditions actuelles n'est pas un signe de gravité

Portrait de Zarbird
J'aime 0

J'ai qqles commentaires :

1) Je n'ai aucune espèce d'incontinence anale suite à mon opération. Peut-elle encore apparaitre au bout de 4 mois ? c'était une de mes préoccupations avt l'opération, mais les autres solutions ne fonctionnant pas...

2) A l'attention de Lynda009 : peut-être peux-tu te faire une bonne cure de fibres, ça stabilisera ton transit. Et surtout, fais confiance au corps médical. A la rigueur, rencontre un autre medecin pour un deuxième avis. Mais ne laisse pas les choses s'envenimer d'elles -mêmes : halte à la soufrance !

Portrait de banhal
J'aime 0

bonjour avec l'âge ,les sphincters ont une tendance au relâchement, il faut voir loin
Il ne faut plus jamais se laisser constiper( prévention des rechutes de fissure)

Portrait de julyz
J'aime 0

bonjours à tous.
je suis agée de 22 ans et cela fait maintenan 2 semaine que je me suis faite opéré d'une fissure anale par anesthesie generale, apres 4 semaines de souffrance apres chaques selles. desormais ca va un peu mieu les douleurs non rien avoir avec celle que je recenter avant, mais il me faut tout de meme la matinee pour ne plus du tout avoir mal...
deplus je n'ai aucun antalgique pour calmer ces douleurs,
celui qui m'etait prescrit me fait faire des malaise.
De plus je souffre de spasme regulierement , comme si le sphyncter se contracter involontairement et ses vraiment douloureux..
quelqu'un pourrait il me conseiller ou m'aider...je ne sais pas combien de temps c'est douleurs vont persister. .

Portrait de annaarif
J'aime 0

bonjour, est ce que la constipation peut causer une fissure anale chez enfant?
est ce qu'un frottement sexuel peut causer une fissure anale chez enfant? merci de me répondre

Portrait de angel6925
J'aime 0

Bonjour , j'ai eu un double cancer du sein , j'ai fais donc de la chimiothérapie et ca m'a provoquer une fissure anale j'ai horriblement mal je change tout le temps de traitement je prend des supos de plus en plus fort mais cela ne change pas mon horrible douleur , j'en ai vraiment marre j'ai tout essayer sauf l'operation , j ai super peur d aller aux urgences de peur qu ils me fassent , pensez vous que l'opêration fera l'affaire ? aidez moi svp ! :'(

Portrait de angel6925
J'aime 0

de peur qu'ils me fassent mal *

Portrait de achtouk
J'aime 0

bonjour Zarbird,

coment s'est deroulé l'operatoin ? était- elle douleureuse ?

Portrait de Haythem123
J'aime 0

Bonjour ça fait 6 jours que j'ai été opéré de fissure anale. Je sens des douleurs insupportables après chaque selle !!!est-ce que c'est normal. Ma vie s'est changée et j'ai jamais eu de telles douleurs. Que dois-je faire ??

Portrait de Poulou
J'aime 0

Bonjour, j'ai moi-même été opérée il y a 13 jours et je commence enfin à être soulagée. Je dors à nouveau et les passages à la selle sont à nouveau supportables. Mon seul regret est d'avoir attendu si longtemps avant de me décider à me faire opérer. Jai souffert 4 longs mois.. L'opération n'est pas très agréable et les suites un peu douloureuses, mais c'est sans commune mesure avec ce que je vivais avant. Pour les douleurs je suis allée voir mon médecin après l'opération pour que nous trouvions le traitement adapté car j'avais beaucoup souffert avant et j'étais épuisée. Je ne regrette pas mon choix. Ce matin j'ai repris la course à pied (doucement et une faible distance).

Portrait de tuituit
J'aime 1

Bonjour à tous,
J'ai 61 ans et j'ai commencé à souffrir d'une fissure annale il y a deux ans en 2014 à la suite d'une constipation exceptionnel :
pêché de gourmandise par abus de carottes cuites. Pas courant je sais.
Je compatis à vos douleurs que je partage avec vous encore aujourd'hui. Et puis je suppose aussi que vos proches en ont aussi assez que nos sujets de conversation qui se focalisent sur nos arrières-trains !
Moi aussi il me fallait subir une bonne demi-journée de douleurs insupportables après les selles. Aujourd'hui je ne conduis plus en position tendu sur les pédale tout en poussant des sons continus graves qui me soulageaient par leurs vibrations jusqu'au siège.
Comme aucun traitement médical doux (pommades titanoreïne, suppositoire flagil, paracétamol) ne m'a guéri, je me suis résigné à l'opération chirurgicale sous anesthésie générale. Pas besoins d'assister à la charcuterie.
Une première pour la fissure annale en décembre 2015.
Une deuxième pour un hémorroïde que nous pensions à l'origine de la persistance de saignements et douleurs en mars 2016. En plus j'ai maintenant des petites marisques non douloureuses mais gênantes. Il paraît que leurs cicatrisations sont douloureuses aussi si on les enlève.
Enfin une troisième en mai 2016 pour reprendre le tout (?) avec un nouveau diagnostic de la persistance des douleurs et saignements. J'ai refusé qu'on touche à mon sphincter par peur d'une incontinence ultérieure.
Le chirurgien diagnostique une" fissure rebelle"; bizarre... Enfin soit je ne peux pas me contorsionner pour le vérifier moi même.
Une semaine après opération on me répète qu'il est normal d'avoir encore des douleurs et quelques saignements; logique.

Oui je continue aussi d'appréhender le moment des selles, sans consigne du médecin qui nous dit qu'on peut reprendre une vie normale - bouger et manger normalement (?)- on ne sait plus en fait quoi manger (régime sans résidu ou au contraire riche en fibres - un, deux ou trois sachets journalier de normacole qui génère des selles molles fréquentes ou au contraire abuser des potage...)
On craint le pire, l'arbre qui cache la forêt...
Rassurons-nous : certains d'entre nous présentent plus de faiblesse de ce côté là par l'âge, la génétique, l'alimentation, le stress ou une somatisation (on dit bien qu'on en a "plein le cul" - pardonnez-moi)...
Tout naturellement nous prendrons plus ou moins de temps pour nous rétablir. Alors soyons stoïque, patientons
Pour moi ça commence à bien faire, j'en ai vraiment marre mais j'ai bon espoir.
Maintenant je croise les doigts en espérant qu'après trois opérations ça va finir par se réparer...

Portrait de Khalil Torki
J'aime 0

Bonsoir tuituit ,
Merci beaucoup pour ton témoignage.
Moi j'ai 23 ans et j'ai commencé à souffrir de terrible douleurs au niveau de l'anus il y a environ 3 mois , au début j'avais impeu honte d’en parler mais au cour de temps je supportai plus , je pouvais plus ni étudier ni travailler ni rien faire j’étais vraiment a bout , alors j'ai décider de voir un spécialiste et après diagnostic il ma dit que je soufrer d'une homoroide interne plus une fissure anal alors il ma prescrit quelques médicament( tel que la Titanoréine et daflon etc...) a essayer pour 10 jours , au cours des 6 premiers jours je sentais beaucoup mieux j'ai même plus des douleurs ni au cours des selles ni après, jusqu’à ce matin ou les douleurs sont réapparu ! dans 2 jour je dois voir le spécialiste et j'ai énormément peur qu'il me dit qu'une intervention chirurgicale est obligatoire , j'ai beaucoup soucis que je soufrerai de douleur après l'opération pour une longue durée . je suis vraiment besoin je votre conseils et de votre avis sur ce type d'opérations :(
Merci d’avance .

Portrait de Soukouna Fatoumata Keita
J'aime 0

Slt, moi j'ai 39 ans je souffre d'une fissure anale causé par l'accouchement depuis 2 ans et souffre énormément, mais j'ai peur de l'opération. Que faire?

Portrait de RIZZI23
J'aime 0

Bonjour!
A mon avis il faut suivre un traitement prescrit par un spécialiste .Faire des bains de siège à base d'un liquide violacé .Eviter d’être constipée et surtout suivre un régime alimentaire bien stricte en évitant les excitants et les piquants.
Prompt rétablissement.

Portrait de Ophelie Cjabenat
J'aime 0

Bonjour,

Voilas moi aussi j ai une fissure anale depuis maintenant 4 ans suite à l accouchement de mon dernier fils ( au moin j en sais la cause) . J ai eu comme vous tous les traitements crème et suppo inimaginable sans vraiment de résultats. Au bout de 2 ans et demi j ai tout de même enfin réussit à aller à la selle "normalement" sans cette purée de douleur ( et je reste poli)
Puis récemment re belotte petite constipation et hop crac pour la fissure et on est reparti depuis plus d une semaine :-( de douleur.
Alors jeudi dernier suis retourner voir mon gastro en urgence pour vérifier et comme dab madame est de nouveau la.
Mon soucis depuis le début c est que sur cette fissure j ai un polype ( pour bien évidement arranger les choses) . Comme le polype est lourd il tire forcément sur la fissure à chaque fois ( comme si déjà ce n'était pas assez compliqué)

Alors mon gastro m à annonce que cette fois ci je devais être opérer pour qu on m enlevé les polypes et refaire cette fissure.
J avoue que je suis partagé car en lisant vos com ça me rassure plus ou moin car je sais que si je ne l à fait fait pas ça va être de pire ne pire mais je sais que "normalement" après quelques dernières semaine de douleurs je devrais être enfin débarrassé.
Je passe une colo le 3 /10 et ensuite on programme l opération :-(
Je ne sais pas du tout ce qu'il veut me faire exactement car il va m envoyer chez un confrère à une 100 en de kilomètres de chez moi qui d après lui a des doigts de fée et va me faire ça au petit oignon lol ( je n ai pas du tout rigoler quand il m à dit ça)

Je suis un peu perdu..... Mais j'ai tellement mal depuis 4 ans et demi.......
Pas encore envi d avoir mal. Et surtout j ai lu que certaine personne avait encore mal 4 mois après l opération et même de nouvelles fissures :-(

Portrait de Rosalie86
J'aime 0

Bonjour à tous je souffre de cette saleté de fisure anale qui pourrit au quotidien la vie
Ma question est esce après l'opération esce qu'on vous met des mèches ou pas pour la cicatrisation ?
Bon rétablissement courage et je partage sincèrement vos douleurs

Portrait de Kimo kimo
J'aime 0

Bonjour à tous j'ai 34ans j'ai eu une fissure anale suite d'un accouchement j'ai boucoup soufer pendant 3ans j'ai tout près comme traitement mais rien donné et la je suis passé à opérer le 14/10 c'est bien passé l'opération j'ai moins mal que avent mais je souffre encore un petit peu car la plait pas encore sicatrisè bonne chance à tous

Portrait de olivier919191
J'aime 1

Voilà en quelques lignes comment j’ai résorbé une fissure anale.
Diagnostic : la mienne a commencé par comme une grosse veine qui faisait une protubérance de quelques mm au-dessus de l’anus. Aux toilettes, à l’essuyage, il y avait un peu de sang sur le papier.
Au visu (je ne vous raconte pas l’acrobatie avec un miroir) un bouton rouge et blanc percé au milieu.

1. Après lecture de nombreux forums j’ai appliqué la méthode suivante
2. Aux toilettes éviter de pousser fort pour ne pas aggraver la situation
3. Douche après chaque « grosse commission »
4. Remplacement du savon standard par un savon intime que les femmes utilisent (anti bactérien)
5. Séchage délicat y compris en laissant un mouchoir quelques mn sur l’anus entre les fesses.
6. Nettoyage en 1 passage sur la fissure avec un mouchoir ou coton imbibé d’alcool à 70 °. 1 passage pour éviter les brulures (j’ai testé de le garder quelques mn et je ne conseille pas) puis passage sur l’anus. Ceci est à faire dans l’ordre pour ne pas ramener des bacteries de l’anus vers la plaie.
7. Un peu de Cicatril sur la plaie
Ma fissure s’est résorbée en 1 mois.

Portrait de Amel alger
J'aime 0

Bonjour a tous j'ai 31ans et je souffrais de deux fissure anale bipolaire l'une a 6h et l'autre à 12h et aussi d'emoroides interne et externe voila la total depuis le 1novembre 2015 j'ai essayée tout les traitement ( titanoreine...sealar une creme que j'ai commander de la Jordanie a base de la mer morte)j ai beaucoup souffert des calment pour les douleurs mais le médecin m'a dit qu'il n'y a plus rien a faire il faut opéré voila et le 21mai 2017 je suis passer a l'acte en me fesant opéré cela fait 14jours alors les 3 premiers c'était le calvaire des douleurs atroces et je m'était des suppos lamaline a base d'opium c t très dure et la j'ai toujours des douleurs surtout après être aller a la selles j'ai aussi des saignement un peu pas beaucoup mais j'ai de moins en moins mal je vous conseille n'hésitez plus moi je me suis beaucoup privé pendant 1an et demi et j'espère que je vais aller mieux courage a tous

Pages

Participez au sujet "Témoignage opération fissure anale"