Portrait de Ivana1

On essaye toujours. Mon conjoint et moi ne pensions pas être capables à avoir un bébé. Pendant une sortie chez des amis, je me mets à souffrir de maux de ventre atroce. Après 2 heures d'endurance, je dis à mon conjoint que je ne suis plus capable, ça fait vraiment trop mal. Pour la première fois, contrairement à ce qu'on m'avait dit, les résultats étaient justes. Examen gynécologique, un infirmier de blessé, je souffre le martyre. Je croyais que ça n’allait jamais finir. Échographie, examens, morphine... une fin de semaine horrible.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Pourquoi, tu ne finis par ton récit. Je commençais déjà le trop intéressant. Trop de suspense dans ton histoire. Ca très touchant et émouvant. J’aime la manière que tu as commencée. Malgré les difficultés, tu ne perds pas espoir. J’aime bien cette phrase qu’on essaye toujours. Qu’est-ce qui se passe donc ensuite?

Portrait de Ivana1
J'aime 0

Moi je ne trouve pas ça intéressant. J’exprime mes tortures. Je parle de mes vécus et toi tu trouves ca intéressant. J’espère juste que ce n’est pas intéressant comme une moquerie. Car ce que je dis est vrai. Tu te moques de moi ou quoi? Dis-le moi s’il-te-plait.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Non, je ne me moque pas de moi. Je suis sincère lorsque je dis que c’est intéressant. Ce n’est pas une moquerie. Ton histoire est très touchante. Ça me donne l’envie de pleurer. Et je ne vois pas la raison pour laquelle je devrais me moquer de toi. Peux-tu donc continuer?

Portrait de Ivana1
J'aime 0

Ah d’accord, je te comprends maintenant. J’avais vécu une semaine d’enfer. Je croyais que ça n’allait jamais finir. Ces deux heures de mal d’estomac était comme une éternité. C’était un mal atroce. C’était des très mauvais signes. Je savais que ce qui allait suivre après n’allait pas être une bonne nouvelle. Cette semaine, je ne vais jamais l’oublier.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Tu me fais peur. Je suis en en train d’imaginer le pire. C’est évident que de telle chose te marque à vie. Quoi que tu fasses, elle est là. Il faut juste l’accepter. Et comprends aussi que ta vie doit avancer. Et qu’est-ce qui s’est passé après?

Portrait de Ivana1
J'aime 0

Tu as raison d’imaginer le pire. Parce que ce qui a suivi n’était pas une bonne chose. Le mal atroce de l’estomac était parce que mes trompes étaient bouchées. C’est ça qui causait tout ce mal. C’était un mal que je n’avais pas à contrôler. Rien des médicaments que je prenais calmer ce mal. Absolument rien du tout. J’ai donc fait une échographie qui a révélé la cause de mon malaise. C’était un choc de plus à encaisser.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Ma chérie la vie est cruelle. Je ne sais si c’est l’Homme qui la rend comme ça. Peut-être que c’est la nature en elle-même qui est cruelle. L’un ou l’autre est la cause. Ça devrait vraiment être une semaine noire dans ta vie. C’est le genre de semaine qu’on ne peut pas oublier. La meilleure des choses c’est de l’accepter.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

C’est ça que j’ai essayé de faire. Mais je n’arrive pas. C’est très difficile pour moi. Moi je pense que l’Homme et la nature sont cruels. Je suis issue d’une famille sans antécédent médicale. Pire encore de la stérilité. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi ceci m’arrive. Je ne trouve pas d’explication à ça.

Portrait de Mia233
J'aime 0

N’essaie pas d’en trouver. Tu finiras par te faire plus de mal. Commence plutôt à accepter ce qui t’arrive. Mais honnêtement, c’est difficile à accepter. Si au moins, dans ta vie, il y avait déjà de telle maladie. On aurait pu dire que c’est génétique. Mais dans ton cas, c’est différent.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

C’est donc mon véritable problème. Je suis la première à qui de telle chose arrive. Même à la famille, ils ont eu du mal à croire. Nous sommes tous en bonnes santé. Tous avant, maintenant plus. Je suis la seule à avoir de tel problème. Mes parents me disent que ça va passer. Surtout ma vie, elle croit que c’est de passage.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Commence aussi à croire comme eux. J’ai remarqué quelque chose avec la maladie. Lorsque tu la prête plus d’attention, le stress commence à venir. Elle commence donc à t’anéantir. La meilleure des choses c’est de rester calme. Continuez comme si rien n’était. Et bien suivre son traitement. Tout ira pour le mieux. C’est d’abord quelque chose d’état d’esprit.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

C’est très facile à dire. C’est un très bon conseil. Ca me plait même. Mais c’est seulement avec le temps que je peux faire ce que tu dis. Actuellement c’est impossible. Ca fait plus d’un an que ça se produit. Pour moi c’est comme si c’était hier.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Je sais que c’est difficile. Je le propose parce que j’ai déjà vécu quelque chose identique. Elle ne rassemble pas à ton histoire à 100%, mais elle ressemble aussi. Je suis aussi stérile. Ca fait aujourd’hui plus de 10 ans. Je ne voulais pas accepter mon sors. J’ai finis par comprendre que je n’avais plus trop de choix. Je devais vivre avec ça. Ce qui est le cas jusqu’aujourd’hui.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

Répondre

Portrait de Ivana1
J'aime 0

Chacun a ses manières. Tu as ton cœur. Moi j’ai mon cœur. On ne peut pas tacler les difficultés de la vie de la même façon. Ce n’est pas possible. Ce qui a encore aggravé la situation sont les échecs de PMA à répétition. Ce n’est pas de ma faute. Je suis faible de nature.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Si ce n’est pas de ta faute, c’est donc la faute de qui. La faute à la nature. La faute à l’Homme. Certes tu n’as pas choisir cette maladie. Mais tu peux choisir comment mener le combat contre cette maladie. C’est à toi de choisir. Personne d’autres ne pourra mener le combat à ta place. Même ton mari ne pourra pas. Car ton mari ce n’est pas toi. Toi tu restes toi.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

Non je ne peux. Je ne suis pas une combattante comme les autres. A une année, trois grand échec. Et en une semaine, deux échecs. Je ne peux pas. Je suis désolée c’est au-dessus de mes forces. Je peux bien continuer le combat. Je ne pourrais pas l’oublier.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Qui te demande de l’oublier. Est-ce que je te demande l’oublier. Je ne te demande pas de l’oublier. Il y a cela plus de dix ans que j’ai su pour ma stérilité. Une journée ne passe que je ne me suis pas rappelée. Je me rappelle tous les jours. Hélas, je ne laisse pas ça prendre le contrôle de ma vie. Je reste débout et je ne compte pas laisser ca un jour prendre le contrôle de ma vie.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

J’aurais aimé avoir ton cœur. Les choses seront plus faciles pour moi. Je me sentirai plus forte. Je me dis que ce sont ces trois échecs qui m’ont anéanti. Surtout que je suis la seule à souffrir de telle chose dans ma vie. Je suis la seule à avoir faire recours à la PMA. Qui n’a d’ailleurs pas marché. Les autres ont eu leurs enfants naturellement.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Moi aussi je suis la seule avoir faire recours à la PMA dans ma famille. Mes sœurs n’ont jamais pensé même à cette idée. Même les femmes de mes frères n’ont pas eu besoin de la PMA. Je suis la seule. Je ne me suis jamais sentie bizarre. Lorsque nous sommes ensembles tous réunis en famille, je n’ai jamais eu le sentiment que mon enfant sort d’un laboratoire. Pour moi, c’est la fin qui compte. Je ne prends pas en compte les moyens utilisés.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

C’est ça, tu es un bon modèle. Tu n’as vraiment pas de complexe. Tu fais tes choses à ta manière. Tu ne gère pas les autres. J’aime bien ca de toi. Si vraiment je peux être comme toi. J’aime bien cette attitude.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Tu n’as besoin d’être comme moi. Tu es toi et reste toi. Ne baisse pas les bras pour tes rêves à être mère. Comme toi, j’ai aussi connu les échecs dans la vie. J’ai fait recours à la PMA et c’était un total fiasco. Mais cela ne m’a pas découragé. J’ai persévéré dans ce que je croyais. Je n’ai jamais abandonné mon rêve à devenir mère.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

C’est bien fait pour toi. Tu dois être un modèle pour d’autres femmes. Ce n’est pas facile de supporter le poids d’échec de la PMA. C’est un poids très difficile à porter. Et avant ça, tu dois d’abord accepter ta stérilité. Il y a trop de chose à accepter. Et toi, tu l’as fait avec simplicité. Comme s’il ne s’agit de rien. Un grand bravo à toi.

Portrait de Mia233
J'aime 0

Merci, tu peux suivre mes pas. Je compte y retour. Je suis allée en Ukraine pour que ceci puisse se réaliser. Je veux avoir un deuxième enfant. Pour moi, c’est le meilleur centre de reproduction en Europe. Je ne vois pas une clinique qui dépasse la clinique Biotexcom. Ils sont très simples à contacter. Il n’y a pas de liste d’attente. Rien de tout ça.

Portrait de Ivana1
J'aime 0

C’est très formidable tout ça. Je me vois déjà là-bas. Si de telle information provient d’une source comme toi, je ne vois pas pourquoi, je devrais refuser. Ca l’air d’une piste a fiable. Y-a-t-il d’autres informations qui pourrai être utile. S’il y en a n’hésite pas. J’aimerais connaitre plus, utile ou pas.

Pages

Participez au sujet "techniaues pour avoir un enfant"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "techniaues pour avoir un enfant"