Portrait de charline24

Bonjour,

Je me permets de vous solliciter car je me pose beaucoup de questions concernant ma situation et plus précisément mon état de santé, questions qui me freinent terriblement. Voilà, depuis deux ans, je souffre de troubles du comportement alimentaire et plus précisément de boulimie-vomitive. Durant la première année, je me suis fait vomir de manière irrégulière, les crises n'étaient pas fréquentes et très liées à des moments de vie difficiles à gérer. J'ai arrêté de me faire vomir quelques mois et ensuite je suis rentrée dans une deuxième phase difficile l'année dernière. Durant trois mois j'ai eu des crises quotidiennes. Après cette deuxième période, j'ai commencé une psychothérapie. J'ai recommencé à faire du sport, à manger de manière équilibrée et j'ai même arrêté de fumer, bref un changement radical qui a duré plusieurs mois.
Ce mois-ci j'ai à nouveau recommencé à me faire vomir,six fois, ces crises liées à des facteurs évitables m'ont profondément perturbé....je pensais avoir le contrôle. Bref aujourd'hui j'ai décidé de recommencer ma psychothérapie arrêtée brutalement à cause d'un déménagement toutefois, concernant la prise en charge médicale, je me pose beaucoup de questions. Je n'ai jamais vomi de sang, j'ai de bons bilans (dernier datant du mois de juin) mais lors de la dernière crise, j'ai eu une douleur violente dans l'estomac, douleur que j'ai ressenti jusque dans l'épaule gauche. 48 h après je ne souffrais plus mais j'ai eu très peur, peur de mettre ma vie en danger......Bref qu'en pensez-vous? Comment expliquer cette douleur? Ces vomissements provoqués ont-ils pu causer des lésions dans l'estomac et au niveau de l'œsophage? Ces éléments de vie laissent-ils à penser que la situation est grave? Si des lésions existent, peuvent-elles disparaitre avec le temps? Ces pratiquent favorisent-elles l'émergence de pathologies cancéreuses? Merci d'avance pour votre écoute, votre expertise médicale et de m'aider à avancer.
Cordialement

Participez au sujet "Tca"

Articles à lire concernant "Tca"

  • ... cas-là, la réaction porte le nom de céphaline activée ou TCA. Il peut s'agir  : D'une poudre inerte, le kaolin (pour le temps ... de) Recalcification (temps de, de Howell) TCK TCA ...