Portrait de RADIA

bonjour à tous, je vais vous résumer ma situattion en quelques lignes, voila mon pére est atteint d'un cancer au colon qui a attaqué le foie(métastases hépatiques) aprés plusieurs avis de medecins,ils ont décidé de traiter mon pére par chiomio, il a commencé la chimiothérapie, les premiéres analyses sont catastrophiques les globules blancs en baisse, l'hymoglobune présue rien, les globules rouges aussi, mais le taut des plaquettes est trés trés élévé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!(985) ...j'aimerai just savoir pourquoi le nombre de plaquettes est si elevé que ça? EST CE QUE c'est grave ? qu'est ce qu'il ya lieu de faire????? je vous remerci tous a l'avance .

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour...Même recherche que toi, ce jour...m^^eme parcours pour mon mari, mais au départ cancer du poumon, puis métastases au foie...Donc plaquettes hyper élévées et globules blancs bas...Quelle angoisse !!! et l'ignorance est le pire de tout...la je vais tél à mon médecin traitant...

Participez au sujet "taux de plaquettes trop élevé"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "taux de plaquettes trop élevé"

  • La neuropathie diabétique, ou polynévrite diabétique, fait partie des complications dégénératives neurologiques dues au diabète.

    Il s'agit plus précisément d'une atteinte des nerfs périphériques (système nerveux excepté le cerveau et la moelle épinière), s'accompagnant d'une dégénérescence avec inflammation et entraînant une dégradation de la myéline (substance grasse formant la gaine des cellules nerveuses : neurones).

  • Le syndrome de Klippel ou Klippel-Lhermitte, étudié par le Français Maurice Lhermitte, né en 1858, mort en1942, se caractérise par une association de plusieurs symptômes dont une polynevrite due à une  intoxication alcoolique (éthylisme chronique) dont l'évolution est très rapide.
    Le patient présente une cirrhose du foie se caractérisant par une augmentation importante du foie de nature graisseuse. On constate également des perturbations psychiques dont l'évolution se fait rapidement vers le décès à cause d'une insuffisance hépatique.