Portrait de virginie13
J'aime 0

oh ben zut je n'ai pas de compte facebook et en plus je n'aime pas ca, si tu as des news intéressantes tu me les communiquera, bises, merci

Portrait de prizma
J'aime 0

okk c pas grave ; bien sur si j'ai des news je vais te communiquer pas de problémes .. porte toi bien

Portrait de virginie13
J'aime 0

coucou, merci beaucoup, toi aussi porte toi bien, bises

Portrait de vérochar
J'aime 0

Bonjour, ma fille de 21 ans aujourd'hui a été opérée 2 fois d'une synovite villonodulaire :
fevrier 2006 : déclaration de la maladie suite à des douleurs du genou et brutalement gonflement du genou : ponction de liquide qui s'avère être du sang - IRM, diagnostic fait de synovite villonodulaire opérée par arthroscopie.
Février 2007 : récidive et orientation du traumato sur le CHR de lille avec IRM. 2ème Opération mais cette fois ci par voie postérieure et antérieure.
Rééducatio, sans problème récupération de la flexion et de l'extension
Janvier 2008 : récidive
Décision est prise de réaliser une synoviorthèse isotopique en avril 2008 (étudiante en vacance)
Depuis, contrôles réguliers, qui sont bons, pasde récidives mais parfois douleurs dans le genou
A ce jour , un contrôle IRM est prévu pour le suivi courant janvier.
Nous espérons qu'il sera bon
Je sais que nous avons eu un bon chirurgien et un bon suivi
Bon courage à vous

si mes réponses tardent à venir c'est que je ne suis pas souvent sur le site merci pour votre patience

Portrait de virginie13
J'aime 0

coucou vérochar,
vous avez fait une synoviorthèse isothopique ?
Apparement c'est assez courant sur Lille mais que ce soit sur Lyon ou sur Marseille, les professeurs ne veulent pas pratiquer ce genre d'intervention.
J'ai pratiqué tout ce qui pouvait être possible mais pas l'isothopique.
J'espère que le prochain irm sera bon, bises

Pages

Participez au sujet "synovite villonodulaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.