Portrait de Potatoes

Bonjour,
Je suis actuellement militaire en école et je souffre d'un syndrome des loges particulièrement handicapant. J'étais sportive de haut niveau en ski, j'ai donc longtemps souffert des mollets, périostites entre autre.
Face à l'intensité de la douleur en marchant et en courant, j'ai consulté un médecin du sport civil (le médecin militaire me mettrait inapte sans attendre), qui m'a confirmé le diagnostique après mesure de la pression intramusculaire, à savoir syndrome des loges bilatéral touchant les loges antérieures et postérieures. S'ajoute à cela des périostites bilatérales histoire d'en rajouter un peu.
Je dois courir environ 1h par jour du lundi au vendredi, et c'est un vrai supplice, les plus fortes douleurs sont dans les 20 premières minutes puis les 20 mn qui suivent l'effort. Lorsque je cours à une cadence soutenue, par exemple lors d'un cooper, je ne peux plus marcher le lendemain, il faut attendre un jour ou deux et énormément de massage pour reprendre la position debout. J'ai encore 6 mois à tenir, en sachant que j'aurais moins de séance de sport à partir de maintenant, environ 1 jour sur deux.
Quels sont les risques à ne pas faire soigner mon syndrome, en dehors de violentes douleurs, ais-je un réel risque de lésions irrémédiables ? Y-a-t-il des médicaments qui puissent me permettre de repousser l'opération jusqu'en mai ?
Je suis preneuse de tous conseils, je suis un petit peu coincée, alors je suis prete à tout pour tenir jusqu'à fin avril

Portrait de solochris
J'aime 0

BONSOIR POTATOES POUR MA part j avais un double syndrome des loges antero-externes et c est le pr saillant qui ma opere a paris avant j ai refait faire des prises de pression apres effort qui etaient superieures a celle que j avais fait avant ma premiere operation car si tu as mal aux jambes a mon avis c est que tu as un probleme au niveau de l artere poplitee a l effort en courant tu dois avoir l impression que tes jambes surtout au niveau des mollets sont dans des etaux qui se serrent a mesure que tu cours par exemple donc il faudrait faire une radiographie des jambes et surtout tomber sur un bon radiologue qui voit sur les cliches a mon avis le pr lacombe a lhopital ambroise pare a paris tu lui expliques que tu as du mal a faire un effort d ailleurs si tu as mal aux loges c est parce que le sang ne descendant pas correctement dans les jambes tes muscles ont grossi pour compenser et il faut ouvrir la gangue qui les contient pour l instant repos de plus ne prend pas trop l avion car tu pourrais avoir un malaise voir faire une thrombose a cause du fait d etre longtemps assisse le sang ne peut pas bien descendre et donc danger d ailleurs une anglaise de 23 ans faisant sydney -londres est morte et a mon avis a cause de ce que je t ai explique donc bonne chance a toi et essaie d expliquer cela a ton medecin militaire car il vaut mieux t arreter que mourir salut et tiens moi au courant a larmee j avais ce probleme et j en ai chie et pour expliquer a des cons

Portrait de solochris
J'aime 0

si ce probleme ne voyez pas 27 medecins comme moi

Portrait de Potatoes
J'aime 0

merci pour les réponses ;)
Il y a du nouveau, je souffre en prime d'un syndrome de l'artère poplité piégée (SAPP pour les connaisseurs !) bilatéral qui vient compliquer l'affaire. Alors comme il parait que c'est très rare, j'ai du mal à trouver des infos. A l'écho dopller on voit une obstruction complète de l'artère et des veines lors de la contraction du muscle jumeau. Quelqu'un pourrait m'expliquer en quoi consiste l'opération, la durée de convalescence, en combien de temps je pourrai reprendre le sport...?!!!
Merci !

Portrait de Faukcapet
J'aime 0

Bonjour, j' ai joué au foot pendant près de 15 ans et à mes 21 ans j' ai commencé a ressentir de vives douleurs autour de mes tibias. Devenant de plus en plus atroces j' ai décidé de consulter mon médecin généraliste qui ma diagnostiqué une périostite et prescrit des séances de kiné. Mon kiné a immédiatement vu que ce n' était pas une périostite mais un syndrome des loges. Apres 7 séances de kiné il m' a dit que tout était bon et qu' il suffisait seulement de mettre les jambes en l' air après un long effort. J' ai donc repris le sport (rugby) mais les douleurs sont revenues peu de temps après et ce malgré ce que m' avait conseillé mon kiné.Même quand je monte des escaliers ou que je cours quelques minutes sur du dur je ressens de vives douleurs qui restent plusieurs jours. Le problème est que je dois partir en école de police d' ici 6 7 mois et tous les jours, nous aurons droit à des séances de sport avec de longues courses. Serait-il possible de pousser mon médecin à me faire faire un test d' effort pour diagnostiquer mon SDL et me faire opérer avant mon départ en école???
Merci

Participez au sujet "Syndrome des Loges mollets"