Portrait de Plakar

Bonjour, on est dimanche, je peux pas aller chez le médecin avant mardi, du coup comme tout le monde j'ai recherché mes symptômes sur internet, et ce qui est ressorti c'est le syndrome des loges.

Perte de sensation (paresthésie) depuis une semaine à peu près et une boule qui apparaît quand j'écrase mon mollet (quand je me met à genoux par exemple), ça m'a l'air d'être le syndrome des loges au niveau de la loge latérale.

Alors niveau symptôme, c'est tout. C'est pas hyper alarmant, la paresthésie est désagréable, je ressent un minuscule picotement au niveau de la boule, à part ça je peux bouger tous les muscles, et j'ai pas l'impression qu'ils soient particulièrement faibles.

Du coup la question que je voulais poser, en espérant que quelqu'un ait des réponses (j'ai cru comprendre que c'était assez rare comme syndrome), dans le cas où j'ai effectivement ce que je pense avoir, est-ce qu'il y a des précautions à prendre en attendant de pouvoir consulter et être certain ? Comme éviter d'écraser mon mollet, de faire des efforts, ou à l'inverse ptet qu'il faut que je fasse des étirements, bref, aucune idée. Et aussi, est-ce que le syndrome s'aggrave rapidement ? Là c'est supportable, je peux faire du sport, je peux attendre j'ai l'impression en tout cas.

Aussi, vu que c'est pas un diagnostic, si quelqu'un a une idée à propos de ces symptômes, je suis preneur aussi, le gros point noir que je vois au fait que ce soit bien le syndrome des loges, c'est qu'il y a pas vraiment de déclencheurs. J'ai jamais porté de plâtre à la jambe gauche, je me suis jamais fracturé la jambe, je me suis juste fait une entorse une fois y a des années et c'est tout... Y a rien qui met la pression sur ma jambe à part mon jean et mes chaussettes, donc bon...

Bref

Participez au sujet "Syndrome des loges"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.