Portrait de ruffo

bonjour,
voilà, j'ai 38ans et aprés de nombreux examens, prises de sang toujours normales, tests avec produit medicamenteux qui ne donnent rien, aujourd'hui il me reste un rv avec un specialiste pour écarter la derniére possibilité avant le dignostic final du SFC par mon neurologue.Je souffre d'une trés grosse fatigue inexpliquée et inexpliquable car comme me l'a trés délicatement fait entendre mon medecin géneraliste je n'ai pas de cancer donc je dois m'estimer heureuse et relativiser les choses. Oui, mais comment résister lorsque vous etes maman de deux enfants, avec un travail à plein temps, une maison à entretenir et une famille a gérer et que vous ne pouvez pas avancer dés le matin ? des douleurs dans le dos,dans le bras au ventre, à la tete etc... que votre corps ne vous porte plus et que seul votre esprit vous dit d'avancer et que vous devez tenir debout. C'est comme si vous etiez une pile avec une autonomie de une à deux heures et qu'aprés ce labs de temps différent selon les jours il n'y a plus rien, vous etes à plat, plus d'énergie, à la limite de tomber, si vous ne vous reposez pas pour recharger les "batteries". mais, quand je dis reposer c'est pas se reprendre 5 minutes et ca repart, non, c'est dormir pour pouvoir repartir. Ce qui m'insupporte le plus et me met au bord des larmes c'est lorsque quelqu'un me dit que je fais une dépression! parce que je sais ce que c'est une déprime et je me sents pas du tout déprimée au contraire j'aimerai faire plein de choses m'occuper mieux de mes enfants , faire du vélo avec eux, aller à la piscine, le soir résister pour leurs lire des histoires, ou partir en vacances. Parfois le soir lorsque je rentre du boulot , il est 19.00 donc l'heure de préparer le repas et manger et bien tellement je suisépuisée, meme parler j'ai du mal. Alors, avec deux enfants en pleine forme(dieu merci), il faut souvent redire les choses, s'activer car ils sont demandeurs ne m'ayant pas vu de lajournée, c'est terrible! ma fille de 13 ans, dit :"on se croirait à la maison de retraite." c'est trés dur pour moi d'entendre mon propre enfant dire cela. J'ai sans arret l'impression que les gens pensent que je joue le malade imginaire ou que c'est de la féniantise et pourtant je lutte chaque jour pour continuer à avancer et ne pas baisser les bras, mais j'avoue que parfois je suis dépitée et que j'ai seulement envie de pleurer car je ne vie pas, je survie chaque jour et ne peux jamais rien prévoir car un seul écart dans mon rythme et c'est la catastrophe. J' ai oublié de préciser que je fais entre une et deux heures de siestes tous les jours à13.00 . Sinon, ce n'est meme pas la peine d'y songer, je ne vais jamais jusqu'au soir. Ce que j'aimerai aujourd'hui et dont j'aurai besoin, c'est d'etre comprise et reconnue ! Ce qui m'a donné un brin d'éspoir c'est le jour ou grace à internet j'ai découvert que je n'étais pas seule et que d'autres personnes souffraient des memes symptomes et donc je me suis sentie un peu moins seule. ce que j'aimerai maintenant c'est partager avec d'autres les solutions que nous découvrons à travers une meme maladie mais parcours différents, des neurologues différents,si il existe une ou des associations en france pour le sfc ? s' il existe des solutions thérapeutiques pour aménager notre temps de tavail etc.....
merci d'avance et bon courage à tous.

Portrait de NOUNOUCHE28
J'aime 0

Bonsoir Ruffo,

En ce qui me concerne on m'a fait un diagnostic de fibromyalgie (ou syndrome de fatigue chronique), je ne connais toujours pas la différence et ce qui m'interesse c'est de savoir comment ton médecin a exclu complétement le cancer de ses possibles diagnostics? Moi, c'est ma grande peur et personne n'arrive vraiment à me rassurer.
Je suis comme toi au niveau de la fatigue et avec trois enfants de 10 à 4ans, cela n'est pas facile tous les jours.En plus de la fatigue, j'ai une multitudes d'autres symptômes très invalidants et ce qui me gêne le plus c'est de me sentir aussi mal, je me sens vraiment malade tout le temps avec des moments où je me sens proche d'un malaise. Il n'est pas toujours facile d'avoir le moral et de positiver!
Si tu as besoin de parler, pas de problème, cela peut faire un bien énorme car je ne sais pas si cela est ton cas mais entre l'entourage qui reste perplexe et le corps médical qui ne nous comprends pas vraiment (du moins la plupart) c'est difficile de garder tout cela pour nous!
Bien amicalement

NOUNOUCHE.

Portrait de voice
J'aime 0

bonsoir NOUNOUCHE :)

fibromyalgie et syndrome de fatigue chronique sont assez proche au point de vue symptômes
si beaucoup de fibromyalgiques sont souvent aussi atteint de fatigue chronique, tous les malades de fatigue chronique ne sont pas forcément fibromyalgique.
le syndrome peut se retrouver en effet dans pas mal de maladies (dont la fibromyalgie). (surtout dans les maladies à pathologie plus lourdes)
le problème est que ces deux maladie distingues sont encore peu connu coté cause et mécanisme de la maladie.

dans le cas de la fibromyalgie + la fatigue chronique, il est difficile de dire lequel des deux déclenche l'autre.

le fait et aussi que les symptômes étant très semblable de ces deux maladies (fatigue (voir épuisement sans effort), douleurs divers (muscle, tête, etc.), sommeil non préparateur, etc) l'on confond souvent entre fibromyalgie et fatigue chronique.

dans le cas des fatigue chronique, c'est surtout le coté de fatigue qui est en avant des symptômes
dans le cas de fibromyalgie, ce sont surtout les autres symptômes comme le douleur qui est avant dans l'ordre d'importance dans les symptômes.

le pire, c'est encore d'être fibromyalgique et atteint de fatigue chronique.
car les deux ensemble plongent le malade dans une sorte de cercle vicieux qui fait que les deux maladie ont la fâcheuse tendance à s'augmenter mutuellement.

en gros, plus on est fatigué (fatigue chronique), plus on est sensible aux symptômes fibromyalgique (comme par exemple la douleur)
et plus ont souffre des symptômes fibromyalgique, plus vite on se fatigue et souffre de la fatigue chronique

Portrait de SEVELEN
J'aime 0

Bonsoir
Voila plus d un an que je me sents hyper fatigueeet meme par moment epuisee,j ai perdu beaucoup de poid j ai des douleurs articulaires (poignets,cou,doigts,bas du dos...,)des douleurs musculaires,mal au ventreil m'arrive frequement d avoir la diahree,il y a des moments ou je ne supporte plus le bruit,mal a la tete;;;;;;;;;;;
Jai fait bcp d examens et de prises de sang qui sont normaux mis a par une hypothiroidie minime du a un debut de maladie d hashimoto mais l endocrinologue dit que cela ne peut pas expliquer tous mes symptomes
Pensez vous qu il peut s agir d une fibromyalgie ou d une fatigue chronique
Quel médecin dois je voire pour faire le diagnostique?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si tu as une maladie d'Hashimoto, c'est normal d'avoir ce type de problèmes.

Et ton endo se trompe, c'est Hashimoto elle-même qui donne ces symptômes. Même avec des taux thyroïdiens en euthyroïdie tu peux avoir ces symptômes.
Si ils ne s'améliorent pas c'est que ton dosage thyroïdien n'est pas encore le bon.

As-tu fait analyser les T3 et les T4 récemment ? Et si oui peux-tu donner les résultats sans oublier les normes du labo ?
On a souvent des surprises de voir les T3 trop basses et ce sont elles qui donnent ces symptômes.

As-tu fait un contrôle du cortisol ? Certains symptômes peuvent provenir d'un problème des surrénales.

Si je reprend tes anciens résultats qui datent de mai dernier :

Quote:
Les normes du labo sont :
TSH : 2,578 normes 0,270 A 4700
T3 : 4,18 normes 2,60 a 5,40
T4 : 10,85 normes 6,00 a 19,00

Tu n'avais pas qu'une hypothyroïdie minime puisque tes taux d'hormones n'étaient pas très élevés et que le moindre petit manque surtout de T3 entraine de gros symptômes tels que ceux que tu décris.

Où en es-tu sur le plan thyroïde ?
Je penses qu'il faut revoir le problème et faire un contrôle sanguin.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de SEVELEN
J'aime 0

bonjour Christiane
Je suis sous levotyrox 50 depuis le mois d aout
Ma derniere prise de sand date de novembre :
la tsh etait de 1.52 NORME LABO 0.4 a 3,6
T3 5,9 N 3,3 a6,1
T4 23,6 N 10,5 a25,5
Il n y a pas une de control por la cortisol de fait
Voila qu en pense tu?
Moi je ne sais plus quoi faire c tres dure et surtout pour les enfants car je ne suis pas tres en forme
Merci pour ta reponse et bonne journee

Portrait de NOUNOUCHE28
J'aime 0

Bonjour Voice,

Merci beaucoup pour tes explications Voice. Cela est plus clair mais par contre qu'entends-tu par maladies à pathologies plus lourdes?
Veux-tu dire que des maladies plus graves engendrent le SFC ou des synptômes de SFC? Et alors quelles types de maladies?
Merci de m'apporter ces quelques précisions,
Cordialement,

NOUNOUCHE.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

SEVELEN wrote:
bonjour Christiane
Je suis sous levotyrox 50 depuis le mois d aout
Ma derniere prise de sand date de novembre :
la tsh etait de 1.52 NORME LABO 0.4 a 3,6
T3 5,9 N 3,3 a6,1
T4 23,6 N 10,5 a25,5
Il n y a pas une de control por la cortisol de fait
Voila qu en pense tu?
Moi je ne sais plus quoi faire c tres dure et surtout pour les enfants car je ne suis pas tres en forme
Merci pour ta reponse et bonne journee

Pourtant là, tes T3 sont hautes voire même un peu trop ainsi que les T4 et un trop peut donner les mêmes symptômes qu'un trop peu.

Donc diminuer ton dosage à 37,5 serait sûrement intéressant à faire.
Ou alors tu prends, 4 jours à 50 et 3 jours à 3/4 de cp de 50 ainsi tu diminueras un tout petit peu le dosage mais pas de trop afin de conserver assez d'hormones.
On prend le traitement tous les jours mais il se comptabilise sur la semaine puisque le Levothyrox a une 1/2 vie d'une semaine (168 heures).

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de SEVELEN
J'aime 0

bonjour
Alors si je comprends bien le levothyrox serait trop dose pour moi?
Je n y comprends plus rien
Penses tu alors que mes douleurs ,ma fatigue soient due a cela
Jai oublier de dire maintenant il m arrive aussi d avoir des genres de crampes au nivau des orteils ou du pouce est ce que cela aussi est du a ma thiroide?
je me sens vraiment epuisee tout a l heure je suis allee faire des courses et je n arrivais meme plus a pousser mon caddi.
Merci pour tout

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La fatigue diurne peut être due à des insomnies provoquées par l'excès d'hormones.

Les douleurs articulaires et musculaires peuvent être présentes en hypothyroïdie tout comme en hyperthyroïdie. Les raisons ne sont pas les mêmes mais les douleurs si.

Les crampes elles sont dues généralement à un problème de magnésium. Pas forcément qu'il en manque dans le sang mais que tout simplement certaines parties du coprs ne le fixent pas.
Donc l'apport par comprimé peut permettre et permet d'ailleurs généralement la fixation, car le magnésium en comprimé est associé à des excipients qui permettent l'assimilation mais également la fixation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de SEVELEN
J'aime 0

bonjour
Je prends du magnesium depuis environ 2 mois
Justement hier soir j ai eu a nouveau ce genre de grampes au niveau du pied .J e n avais palais a l endo qui m avait dit que c etait surement une crise de tetanie donc elle avait complete mon bilan sanguin mais il y avait eu un probleme au nivau du labo est la recherche n avait pas etait faite.
En ce qui concerne le levothyrox je vais esssayer de baisser comme tu me l a dit on verra bien
bonne journee a toi et encore merci pour tes reponses

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quel dosage de magnésium prends-tu ?

Et lorsque tu le prends n'as-tu pas tendance très rapidement à aller à selle avec des selles assez molles à liquides ?
Si c'est le cas, il faut changer de magnésium car il ne prend pas dans ton organisme.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Le-stonge
J'aime 0

salut ,j'ai 31 ans et je viens de decouvrire se site avec plaisir,moi aussi je suis tres fatigué par moment surtout apres manger, je m'endort tres rapidement pour 20 min et ensuite je peux repartire ,y a des jours ou c plus long mais la ou ca me pose un probleme c que je peux pas controler ca je m'endort peu importe la situation,je peux pas travailler ou conduire ,et c pas toujours comme ca y a des jours ou tous va bien,j'ai souvent mal au ventre aussi,mes amis m'appele le mexicain tellement je fais des siestes,je suis chanceux de pas etre pere mais ca va pas toujours etre de meme pis je veux plus d'energie pas du red bull,je sais pas trop par quoi commencer pour me sentir mieux
merci de votre attention

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut faire une analyse de la glycémie à jeun et de la glycémie post-prandiale.

Faire en même temps des examens pour la thyroïde : TSH, T3 et T4.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Le-stonge
J'aime 0

merci christiane
la glycemie c correct,mais la thyroide,j'aimmerais savoir pour quel genre de raison cette glande arrete de fonctionner,pis qui veux me prendre pour me faire passer le testde thyroide, j'ai pas de doc et a 3-rivieres ca fait 3ans que j'en cherche un a qui je peux poser des questions,la clinique ou j'allais on effacé mon dossier,je suis pas malade assez souvent qui m'ont dit...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La thyroïde peut avoir des dysfonctionnements pour beaucoup de raisons :
- le manque ou le trop d'iode
- présence d'anticorps (il en existe 3 sortes mais qui peuvent indiquer plusieurs maladies) mais les causes ne sont donc pas encore très bien déterminées. Les maladies auto-immunes n'était pas encore bien connue.
- certains médicaments (anti-arythmique, gastro-entérologique, lithium.......)
- compléments alimentaires justifiés et non-justifiés (vitamines, calcium, fer,...)
- certains aliments (choux, arachides, soja,.......)
- la gènétique
- la polution

Ce sont des endocrinologues qui sont les spécialistes de la maladie.
Mais les généralistes peuvent demander à faire les examens.

La clinique n'a pas pu effacé votre dossier puisque une loi les oblige à conserver tout dossier médical jusqu'à 30 ans après le décès d'une personne.

Et ils n'ont pas le droit de vous refuser des soins sous prétexte que vous n'êtes pas assez malade. C'est complètement absurde et en plus complétement contraire à la déontologie.
Depuis quand est-ce que les personnes occassionnellement malade ne sont pas soignées ??

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de LA MESSAGERE
J'aime 0

ruffo, bonjour! on plus de la maladie tu te laisses abattre non c'est ce qu'il ne faud pas faire sois courageuse et forte je sais que c'est pennible mais il le faud tu dois etre tres belle entourés de tes enfants et c'est le plus beau cadeau du ciel. pour ta fatigue tu dois te traité par tous les moyens ne baisse pas les bras sinon sa va te joué sur le moral .je ne suis pas medecin et j'ai le meme probleme je souffre enormement .tu peux m'ecrire à tout momment amicalent

Portrait de evelyne37170
J'aime 0

Bonjour, je suis nouvelle. J'ai 43 ans et depuis plus de 10 ans je souffre de douleurs partout et depuis 3 ans de fatigue.
A ce jour mon médecin traitant me parle de fibromyalgie et fatigue chronique. Mais il ne me donne rien comme médicament.
J'ai une tension depuis plus d'un an à 9 et demi couchée jamais plus.
Cet ap.midi en faisant mes courses j'ai eu à nouveau des tremblements, des vertiges, je suis devenue blanche, mais jambes ne me tenaient plus. Je marche de moins en moins. J'ai un poids très fort, puisque je ne fais plus d'activité.
J'ai été opérée 4 fois de la thyroide pour maladie de Basedow.
Je ne peux plus travailler et suis à la COTOREP.
Même pour promerner mon chien, je ne peux plus. Je suis épuisée chaque jour.
Epuisée avec malaise en continue. Je dors avec une PPC pour apnée du sommeil, mais cela n'a rien arrangé sur le plan fatigue.
J'en peux plus psychologiquement.
Si mon médecin, m'a dit qu'il faudrait que j'arrête un anti-dépresseur -cela fait 6 ans que je le prends- et lorsque je l'oublie une journée tous les symptomes sont quadruplés. Il veut que je l'arrête pour pouvoir prendre un médicament nouveau pour la fatigue chronique mais je ne sais plus le nom.
J'ai pas encore pris la décision, car simplement le fait de savoir qu'il va falloir que je sois encore plus épuisée, cela me met le moral à zéro.
Si vous pouvez m'aider ou me donner vos témoignages. Merci

Portrait de ocean
J'aime 0

J'ai 34 ans et j'avoue comprendre votre problème, en tout cas les symptômes...Jusqu'au mois de décembre dernier, j'étais qqun de dynamique, disponible, partant pour des sorties, etc.
Et puis, après un journée de boulot longue et super stressante, j'ai eu l'impression que "tout disjonctait à l'intérieur"...J'ai même craint, ensuite, des problèmes cardiaques (les consultations n'ont rien révélé de ce côté là).
Aujourd'hui, j'ai l'impression de fonctionner à 2 Km/H : fatigue, lassitude, manque d'envie et surtout, de temps en temps, des picottements qui circulent dans mon corps, surtout côté gauche...
Du coup, ma santé devient une obsession et j'ai peu d'entrain à vouloir entreprendre des choses sorties, voyages). L'énergie qu'il me reste, je ne la consacre qu'au boulot.

Portrait de badoux
J'aime 0

Bonjour, je m'appelle Patricia, je suis en ce moment en train de faire les examens pour le SFC en Belgique, à Mont-Godinne. Mon médecin traitant m'a avoué dernièrement qu'elle tournait en rond avec moi, du coup elle m'a envoyée chez une psychiatre qui, elle a tout de suite compris mon problème de fatigue récurrente, douleur dans les muscles, diminution des activités physiques et surtout sociales, je n'ai plus d'amis, je travaille maintenant à mi-temps, jusqu'en 2003, j'étais temps plein et je faisais des études supérieures le soir avec 2 enfants et un mari à la maison. Que s'est-il passé, je n'en sais rien, mais aujourd'hui, je suis enfin écoutée par une équipe de spécialistes qui me testent. Je ne suis qu'à la moitier des examens et je suis toujours aussi fatiguée, mais j'ai bon espoir qu'en mai, je sois enfin fixée.
Pour le moment, je dors entre 11 et 14 heures par jour, tout dépend si je travaille ou non. D'ailleurs au travail, je ne suis plus trop productive, je suis distraite, j'ai des trous de mémoire, je n'ai plus de courage devant les tâches à accomplir, ... Je ne me sens pas dépressive mais parfois déprimée, c'est un cercle vicieux car c'est la fatigue qui me déprime et la déprime provoque l'envie de dormir.
Je suis cependant heureuse d'avoir trouvé un forum de personnes qui vivent la même chose que moi car mon entourage est très septique ... merci.

Portrait de NOUNOUCHE28
J'aime 0

Bonjour à tous,

J'ai bientôt 40 ans, un mari et trois enfants. Après plus de trois ans de recherche (surtout prises de sang) les médecins se sont arrêtés sur un diagnostic de fibromyalgie puis il y a quelques semaines mon médecin traitant m'a dit qu'il pencherait plus pour le syndrome de fatigue chronique. Je suis comme vous, fatigue, douleurs musculaires, parfois tête qui tourne, une multitudes d'autres symptômes mais aussi et je ne sais pas si c'est le cas de quelqu'un, sensation de malaises (j'ai fait quelques crises de spasmophilie ou du moins du même genre et cela me fait comme si j'étais au bord d'une crise tout le temps où du moins les jours où ça ne va vraiment pas). Cette fatigue et tous ces symptômes sont si assomants et si angoissants que oui effectivement cela mine le moral. Parfois il est bien difficile de faire face mais je ne me sens absolument pas dépressive.
J'ai aussi beaucoup de mal avec les médecins... Pour moi ils ne prennent pas du tout cette maladie au sérieux, mais j'ai enfin fini par trouver un médecin qui m'écoute et qui prends ça au sérieux ! Il m'a d'ailleurs dit il y a peu que lui et ses confrères voyaient de plus en plus de cas comme les notres et qu'il devait bien y avoir une raison (lui a soulevé le problème des vaccins mais il s'agit d'une des multiples pistes à l'heure actuelle...).
Pour ma part, ce qui me gêne également c'est ce doute que j'ai toujours concernant le dignostic tellement je me sens mal (je me sens vraiment bizarre, malade... sans parler de ces "malaises"), j'ai pourtant insisté auprès pas mal de médecins mais ils me parlent tous de fibro ou du syndrome de fatigue chronique. Vous sentez-vous aussi mal, malade et avez-vous ce genre de "malaises" ?
Bon courage à tous,
Bises.

Portrait de badoux
J'aime 0

Nounouche, la situation de malaise vient chez moi quand je suis fatiguée et que je ne peux pas dormir. Alors j'ai des nausées et la sensation de ne plus contrôler ce qui se passe autour de moi.
Les médecins estiment que le SFC et la fibromyagie sont des pathologies proches, j'ai lu sur ce site qu'on pouvait à présent dépister la fybromyalgie en faisant une ponction lombaire.
Les médecins généralistes ne prennent pas cette maladie au sérieux parcequ'ils ne la métrisent pas. Plusieurs symptômes physiques et psychologiques pour aucun traitement à proposer; alors ils nous envoyent chez des psys. Heureusement, certains écoutent plus loin que ce qu'ils voient et tentent d'autres diagnostics. Courage ...

Portrait de NOUNOUCHE28
J'aime 0

Merci pour ta réponse, Badoux ! Tu parles également de ton entourage septique, eh bien pour moi aussi on peut dire ça ! Je sens bien que mon mari se pose des questions et comme il me dit si bien "qu'est-ce que tu veux que je te dise !". En ce qui concerne les copines, c'est pareil, d'ailleurs je n'en parle plus trop car forcément elles sont un peu désarmées par rapport à ça et on ne peut pas non plus demander à nos proches de comprendre ce que la médecine ne comprends pas ! Alors évidemment, on se sent bien seule face à nos problèmes sans solution !
Qu'est-ce que tu entends par " tenter d'autres dignostics " ?
Par contre en effet, cela fait du bien de voir que l'on est pas seule sur le forum car parfois on se demande si l'on est pas fou !! Et échanger nos expérience, cela peut nous aider ... et nous faire du bien au moral !
J'espère vraiment que les scientifiques travaillent et que l'on pourra expliquer cette maladie et surtout la traiter. Vu les résultats peu concluants d'après ce que je lis, je ne prends rien à part du magnésium, que j'avais arrêté mais que j'ai repris il y a quelques jours. Mon médecin fait le forcing depuis peu pour que je prenne du rivotril mais je ne suis pas chaude...
Bises.

Portrait de badoux
J'aime 0

Bonjour Nounouche, Ce que j'entends par autres diagnostics, c'est que la psy que j'ai vue a été la première à me parler de fatigue chronique ou de troubles psychosomatiques. Mon médecin traitant ne savait plus comment traiter les symptomes et même maintenant, j'ai du mal à avoir un rendez-vous avec elle parce que je la mets mal à l'aise, elle dit qu'elle ne peut rien faire pour moi. Qui d'autre que nous pouvons savoir ce qu'il nous faut : du repos, de la compréhension, une attention, une écoute,seulement si même les médecins n'en sont pas capables, nous ne pouvons pas en demander autant à notre entourage, allez, courage, à bientôt,
Patricia.

Portrait de peter pan 4
J'aime 0

Bonjour,

J'ai 21 ans et je suis trés fatiguée... fatigée.... fatiguée...

Pendant l'enfance, j'ai toujours eut quelques troubles de la concentration et de la mémoire, des moments de grande fatigue (seulement par periodes). J'étais persuadée d'avoir un probleme car je voyais mes camarades sens difficultées de concentration mais personne ne m'a jamais prise au sérieux.

Mais depuis un an, aprés avoir subit un surmenage (que je présume), j'étais extremement fatiguée et j'ai été contrainte d'arréter mon travail. (troubles de la vision chronique depuis quelques années, anxiété, douleurs musculaires, troubles du sommeil, spasmophilie etc...)

Je me suis dit qu'un repos intensif me remettrais sur patte mais ça fait 10 mois que je fais une cure de sommeil, sans activités fatigantes, et toujours cette fatigues qui va jusqu'a l'épuisement.
Plusieurs nouveaux symptomes et l'intensification des autre sont survenus pendant ces 10 mois : grands trouble de la vision, vertiges, picotements, accélération et grande perception (je les sens trop) de mes palitations cardiaques, anxiete, spasmophilie, souffle court, difficultées a suporter les grandes chaleurs et les changements de temps, mal au dos et à la nuque, troubles de la concentration et de la memorisation immediate, difficultées a m'endormir si bruits ou lumiere, mal de ventre, mal de tete (pas tout le temps) douleurs musculaires, fatigue extreme aprés un effort physique moyen et pendant la digestion etc.................................................
De plus d'autres symptomes correspondent beaucoup à une irritation du colon.

J'ai une impression de souffrance physique permanante alors que j'ai le moral et envie de faire pleins de choses mais mon corps m'en empeche!

Est ce que je souffre de la SFC? Est ce lié aux troubles de mon enfance? Comment vais-je survivre si je ne peux plus travailler?

Portrait de ruffo
J'aime 0

bonjour peter pan 4
désolée de n'avoir répondu plutot à ton message et à tous les autres messages qui laissent tous ressortir beaucoup de detresse et d'incomprehension. Cet état de fatigue chronique est trés handicapant pour tous ceux qui le vivent au quotidien et qui ne s'appelle plus "fatigue" mais "epuisement chronique". Ne désesperez surtout pas, deux grands professeurs l'un specialiste en immunologie et l'autre allérgollogue font des recherches pour nous aider à faire reconnaitre et à comprendre les causes du syndrome de fatigue chronique aussi appellé encéphalomyélite myalgique de son nom scientifique. vous n'etes pas des malades imaginaires des tests existent actuellement pour diagnostiquer cette maladie. pour plus d'informations et vous sentir compris et moins seuls vous pouvez contacter l'association francaise du syndrome de fatigue chronique et de fibromyalgie cfs/spid adresse e-mail :

Ils pourront vous indiquer toutes les demarches à suivre pour rencontrer le professeur qui est à lyon et qui s'occupent d'etablir les diagnostics. Grace à l'assoc vous pourrez egalement etre informé de réunions qui se passent dans plusieurs villes de france et qui vous permettront de mieux comprendre votre maladie. courage vous n'etes pas seuls. ruffo

Pages

Participez au sujet "syndrome de la fatigue chronique (SFC)"