Portrait de Ombres

Bonjour,

Je suis un jeune homme de 22 ans, je viens de découvrir il y a peu , le nom d'une maladie que je porte depuis l'age de 16 ans, et qu'on confondait avec des pathologies bénines ou nerveuses, ou juveniles, "grâce" à l'incompétence de certains medecins.
Je cherche aujourd'hui des solutions pour ma guérison...

Mes symptomes sont les suivants, successivement sur plusieurs années:

- Eruptions cutanées inflammatoires au visage, sous formes kystiques, papulaires, nodulaires, ou pustulaires créant un gonflement rosacé et douloureux autour de ces lésions; fonctionnant par poussés avec période de rémission sur plusieurs mois ( apparenté ltp à de l'acné inflammatoire mais qui se révèle etre lié au syndrome)

- Douleurs au dos ( bas de la colonne vertébrale)

- Diarrhées importantes et douleurs aigü à l'intestin

- Plaques eczema, ou dermite séborrhéique, psoriasis, dans cheveux, visage et mains

- Sensation de fatigue importante, vertiges, malaises

- Douleurs de picotemments dans mains, pieds, genoux, raideur cervicale, sensation de compression du poignet, tendons douloureux
( lontemps apparenté à des crise nerveuse de tetanie pffff)

- uretrite ( sans chlamidya ni gonocoques)

- érosion du glan

- conjonctivites à répétition

Apres avoir enfin, diagnostiqué ma maladie apres 6 ans de traitement en tous genres, 8 dermatologues et un sentiment d'incompréhension générale car TOUS les examens sont bons, je tourne en rond.

En effet, les analyses n'ont pas détectés l'infection de départ ( après tant de temps un peu logique), aucunes bactéries intestinales, ni infections urinaires.

On me propose, pour soulager cette maladie et espérer une guérison; les anti inflammatoires par voie orale. MAIS entre le nombre de ces traitements précédemment, et les atteintes gastriques de cette maladie, je ne les supportent plus ( gènes estomacs, douleurs migraines etc)

Que dois je faire??? Avez vous été confronté a ce problème sachant que les AINS sont la base du traitement !!

Le medecin me refuse des injections par intra veineuse, ce qui me semblerait efficace, par l'absence du passage à long terme par l'estomac! Ai- je tord??

Les corticoides me sont proposés par voies orales, à court termes, mais déconseillés par tous sites de medecine à cause de leurs inéfficacités.

Les médecins se contredisent et n'avance pas, me parlant déjà de la chronicité incurrable de la maladie ( 30 % des cas seulement d'après le net), et du caractère chanceux de la non déformation actuelle de mes membres ( Quels comiques!)

Avez - vous des suggestions à me faire, pour tenter de me soigner et non de me soulager temporairement?

Je vous remercie vivement

Charles

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Non il n'y a pas de traitement puisque dans 80 % des cas, les symptômes principaux disparaissent d'eux-même au bout de quelques mois. Il n'y a donc qu'un faible pourcentage, où il y a persistance des symptômes. Mais même dans le cas des 80 % il arrive qu'il y ait des récidives chroniques qui peuvent perdurer.

Donc pas de traitement pour traiter la maladie mais simplement des traitements pour la prise en charge des symptômes ou lors des crises de récidives.

On ne peut que tenter de soulager les symptômes mais traiter la maladie en profondeur.

On utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens.
Les corticoïdes eux sont utilisés afin de pouvoir calmer les douleurs inflammatoires dans le cas d'atteintes articulaires.
C'est pourquoi vous pouvez avoir eu des avis différents à ce sujet.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Merci mme Christiane 59 mais vous repondez , à ce que je sais déjà; mes questions portent plus sur la forme des AINS;

L'injection intra veineuse des AINS est-elle plus efficace et moins génantes, pour les personnes comme moi, ne supportant plus le traitement par voie orale à cause des effets secondaires niveau digestif??????

Pourquoi tous les sites déconseillent les corticoides par voie oral et parlent de leur inéficacité dans ce syndrome?

D'autre part entre le début des symptomes et le diagnostic actuel avec aggravations du syndrome, il s'est écoulé 6 ans, je peux donc imaginer etre dans la forme chronique??

Actuellement je n'ai meme pas de traitement pour soulager les douleurs, puisque le rhumatologue est énervé que je ne puisse prendre des AINS par voies orales, aucune autres propositions m'est faite!!!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

J'ai simplement préciser le pourquoi des choses, au niveau des corticoïdes vous disiez que les médecins se contredisaient. Donc j'ai expliqué pourquoi il pouvait y avoir des différences d'appréciation.

Cela dit les AINS attaquent fortement l'estomac, les corticoïdes pas ou de façon bien moindre.
Donc pour les personnes qui ne peuvent pas prendre d'AINS par voie orale, les injections sont une solution, mais les corticoïdes en sont une autre et ils existent aussi en prise orale mais également en injection.
Un dosage parfois léger par voie orale, peut souvent aider à soulager des douleurs articulaires.
Il faut aussi les associés alors à des antalgiques LP (libération prolongée) ou alors type paracétamol.

L'injection des AINS aura les mêmes répercussions sur l'appareil digestif mais en atténuant tout de même les effets secondaires, mais cela dépend également des personnes.
Les AINS injectés passant dans le sang, ils peuvent donc troubler aussi l'estomac.
Donc c'est tout de même à tenter.

Pour les douleurs si elles sont situées à un endroit précis comme par exemple le bas du dos, les cervicales, une épaule, on peut alors faire une injection de corticoïdes directement dans l'articulation, ce qu'on appelle une infiltration.
Si en revanche, les douleurs sont généralisées et surtout changent de zones, là il est vrai que les injections d'AINS ou un traitement à faible dosage de corticoïdes seraient alors à prendre en considération.
Car il n'est pas normal qu'on vous laisse sans tenter de soulager ces douleurs.

Oui apparemment vous êtes dans la forme chronique malheureusement.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Merci, mme Christiane 59, là votre réponse est très claire.

Le problème de base est déjà lié à la relation avec ce médecin avec qui, je ne peux discuter ou parler librement ( les medecins devraient aussi avoir une formation psychologique des patients, et apprendre le respect de l'autre et au pire changer de profession s' ils n'aiment pas les gens!!!!).
Sur ce, je vais changer de rhumatologue, et suivre vos conseils, persuadé que l'injection est une solution et qu' à long terme ca rentrera dans l'ordre; ainsi que des séances d'osthéopathie et au pire déménager au soleil.

Ceci dit la chronicité de la maladie, meme si elle est génante, ne présage pas forcement d'une aggravation importante des douleurs et de l'arthrite, mais simplement des recidives à long termes, n'est ce pas????

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La relation médecin patient a pourtant des règles bien établies. Elles sont consignées dans le code de déontologie que vous pouvez trouvez sur le site du Conseil de l'Odre des Médecins. Lisez-le, vous allez avoir quelques surprises !!!
Mais attention cela peut vous mettre les nerfs en boules aussi quand on sait ce qui se passe dans la réalité.

Si votre médecin ne vous écoute, pas, le mieux effectivement est d'en changer. Il en existe fort heureusement qui sont eux à l'écoute et qui sont devenus médecin parce qu'ils aiment vraiment le métier, car ils ont une vraie vocation et pas comme la plupart qui le sont devenus pour le standing et la position sociale que cette profession leur apporte mais aussi cette sensation de "toute puissance" sur les autres.

Quote:
Ceci dit la chronicité de la maladie, meme si elle est génante, ne présage pas forcement d'une aggravation importante des douleurs et de l'arthrite, mais simplement des recidives à long termes, n'est ce pas????

Là c'est un peu le p'tit bonheur la chance. Difficile de répondre affirmativement pour l'un ou pour l'autre ou les deux, car tout est possible à ce niveau. Et comme on dit seul l'avenir vous le dira.
Mais espérons que cela soit évolution aggravante.

Courage à vous.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Bonjour, alors personne ici n' a eut cette maladie??? Pas d'avis de malade???? Ce syndrome n'est pas si rare...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si, il s'agit d'une maladie rare, car les causes sont encore mal connues et de plus les symptômes peuvent s'apparenter à d'autres maladies et donc il se peut que le diagnostic précis n'ait pas été fait.
Donc une personne peut en être atteinte sans le savoir vraiment. Certains médecins ne trouvant pas obligatoire de donner le nom réel de la maladie. Et cela ne touche pas que ce syndrome.............. malheureusement.

Donc les personnes qui en sont atteintes sont rares et celles qui ont la maladie ne fréquentent pas forcément notre forum.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Oui Chere Christiane, je voulais dire rare dans le sens ou ce diagnostic est connu et pas si rare pour un ami médecin généraliste qui m'a d'ailleurs donné des conseils, donc je vais consulter ailleurs, dès ce soir.

Je mes sens fievreux et terriblement mal partout, sensation de kilos dans les membres, et de plus en plus géné par la lumière du jour malgré un traitement de collyre qui m'avait appaisé.

Après c'est déjà assez compliqué pour moi, et j'ai tous les symptomes de la liste de ce syndrome, alors me dire que ca peut s'apparenter à une autre maladie ne m'aide pas!
C'est déjà assez lourd d'entendre les effets aggravants possibles de cette maladie....
Et oui, je pensais et aurais aimé dial avec d'autres malades ici...

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Si vos yeux sont sensibles, il faut consulter un ophtalmo et demander à faire un test de Schirmer afin de voir si vous n'avez pas les yeux secs.

Auquel cas, il faut un traitement précis de gel et de larmes artificielles.

Quand je dis que les symptômes peuvent s"apparenter à d'autres maladies, je dis tout simplement que pour un médecin n'étant pas lui habitué à cette maladie, n'y pensera pas et fera un autre diagnostic.
Donc je disais cela uniquement pour expliquer le fait que des personnes ayant la maladie ne le savent probablement pas.
Mais je ne disais pas cela pour une autre et encore moins mauvaise raison.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Merci, j'ai déjà vu un ophtalmo, qui m'a prescrit, un collyre anti inflammatoire que j'ai arreté apres 15 jours, il faudra peut etre le reprendre. Nan je n'ai pas les symptomes des yeux secs il m'a dit. Juste une gène à la lumière recentes avec la fatigue je pense.
Par contre j'ai la bouche toujours tres seche et tres soif, et je produis le matin des exces de salives visqueux blanchatres, sous formes de filaments importants est ce lié à mon syndrome??

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Attention les colyres anti-inflamamtoires ne doivent être utilisés que très rarement et sur juste une période de 15 jours pas plus. Et si on dit 15 jours ce n'est pas parce que c'est le délai pendant lequel le colyre est fiable mais tout simplement parce que c'est le maximum pour un traitement pour les yeux.
Et ilsdoivent être utilisés en cas de vraies douleurs très intenses, car ils peuvent faire pire que bien.

En ce qui vous concerne, pour calmer la sensibilité, les larmes artificielles vous aideront.
Les symptômes des yeux secs, sont : les yeux qui rougissent, qui picottent, présence de grains de sable, la vue se brouille et ils sont sensibles à la lumière.

La bouche très sèche, demander à faire une biopsie des glandes salivaires. Il peut y avoir une sécheresse bucale.
Le matin au réveil, la langue est-elle comme collée au palais ?
Les muqueuses des lèvres collées aux dents ?
Si oui alors la biopsie est vraiment nécessaire.

Mais attention avoir la bouche sèche et avoir soif ce n'est pas le même problème.
La bouche sèche ce sont les glandes salivaires, avoir soif il peut s'agir d'un diabète, une hyperthyroïdie,........

Mais attention aussi à ce que vous buvez, car certaines boissons sont diurétiques comme par exemple le thé, et donc cela peut entrainer une déshydratation.
Prenez-vous suffisamment de sel dans la journée ?
Car si le sel n'est pas bon en excès il est vital à l'organisme, puisqu'il retient l'eau au corps. La quantité journalière est de 5 à 6 gr, gros maximum 12 gr.

Si vous avez ce type de problèmes associés aux autres symptômes, il serait intéressant vraiment de faire la biopsie des glandes salivaires, ainsi que l'analyse des anticorps anti SSA et anti SSB, car il se pourrait qu'il y ait une autre maladie greffée au syndrome. Cela est courant.
Là je pense au syndrome de Gougerot-Sjögren qui regroupe donc un syndrome sec : yeux, bouche, nez, peau, gorge,...

Et si je dis cela c'est parce que bien souvent les médecins se focalisent sur le premier diagnostic et ne cherchent plus si il n'y a pas une autre possiblité à l'apparition de nouveaux symptômes ou même à des symptômes déjà existant.
Comme je ne sais pas les examens que vous avez eu (et ils doivent sûrement être nombreux) pour faire le diagnostic du FLR, c'est pour cela que je précise.
Parfois donc il ne faut pas rester sur le diagnostic connu, pour comprendre ce qui se passe. Im n'est vraiment pas rare de voir des maladies se greffer sur d'autres comme par exemple les maladies auto-immunes.

En tout cas, courage à vous, car c'est une maladie qu'on devine sans mal, être très pénible au quotidien.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Bonjour,
merci Chére Christiane, avec humour je dirais que maintenant, avec votre message, je me pose des questions différentes;
le saut du 6 eme ou le gaz??? ptdr

J'ai vu le medecin qui m'a prescrit un collyre moins fort sur 7 jours, et rectification le collyre précédent était un antibio, et non anti inflammatoire; on essait aussi une tentative d'antalgique et rdv en medecine interne à l'hopital.

Je n'ai actuellement aucun symptomes que vous enumérer pour les yeux secs, ( entre nous proche des conjonctivites que j'ai eu) juste une fatigue oculaire et gène à la lumière récente.

Pour l'évocation d'un autre syndrome, apres consultation ici, je n'ai aucun symtomes évoqués hormis ceux communs au FLR, et oui j'ai fais beaucoup d'examens mais aucun n'ont trouvé l'infection de départ seuls les symptomes sont présents. ( mais vu la lenteur du diagnostic c'est normal il me semble)

Pour revenir à la bouche sèche, le matin, je me trompe cest plutot une soif persistante, gorge sèche, et je n'ai pas les symptomes dont vous parlez. ( j'ai eu quand même une quizaine de traitements pour les problèmes de peau qui assèchent parait-il à long terme)
J'ai déjà vu un ORL, "qui m'a gratté ds la gorge" et tous va bien.

Je pense que c'est relatif au traitements reguliers et j'essaie de boire beaucoup, et oui je sale pas mal, mais avec la cortizone je diminue un peu, il le faut parait-il et de ce fait vous m'avez surpris.
En effet je bois beaucoup de thé et surpris d'apprendre que ca déshydrate un comble!!

Ma question de base portait sur ces exces de salives blanchatres et visqueux que j'ai en quantité le matin dans la bouche, ressemblant à des filaments, ou je demandais le rapport avec mon syndrome?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
merci Chére Christiane, avec humour je dirais que maintenant, avec votre message, je me pose des questions différentes;
le saut du 6 eme ou le gaz??? ptdr

hi le but du message n'était pas d'en arriver là. lol
Mais j'ai l'habitude de dire les choses telles qu'elles sont et pas comme les personnes veulent les voir.
C'est vrai que mon message peut paraitre aggravant le tableau mais pourtant ce n'est justement pas le cas du tout.
Mais je ne sais que trop, que lorsqu'une maladie est diagnostiquée, les médecins restent bloqués sur cette maladie, et ne pensent même pas qu'une autre peut faire son apparition. Pour eux, même une grippe ne leur viendrait pas à l'esprit car LA maladie suffirait a expliquer les symptômes même si ceux-ci sont nouveaux.

Donc heureusement vous avez prit cela avec humour, mais il est vrai que parfois ce n'est pas facile d'être claire et précise surtout, car chaque internaute peut interpréter différemment les propos. Bon en général cela se passe bien, sans quoi je ne serais pas modératrice.

Pour la sécheresse de la peau comme de la gorge, comme le problème de la bouche (je ne peux pas répondre à la question), oui il se peut en effet que ce soit secondaire à l'un de vos traitements. Avez-vous vérifiez les notices ?

Le thé est diurétique au même titre que le café, la bière,...

Quote:
AVANTAGES

* stimulant, rafraîchissant et pauvre en calories s’il est bu nature
* renferme des antioxydants et des bioflavonoïdes qui peuvent abaisser le risque de cancer, de cardiopathie et d’AVC
* renferme du tanin pouvant protéger contre la carie dentaire
* les tisanes sont exemptes de caféine

INCONVÉNIENTS

* le tanin du thé nuit à l’absorption du calcium si on en boit au repas
* effet diurétique qui stimule la miction
* peut causer de l’insomnie

http://www.selection.ca/mag/2005/02/the.html
Donc en trop grande quantité, il y a risque de déshydratation importante.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Bonjour,
alors je dois reconnaitre que mon nouveau généraliste est efficace et prend du temps pour moi, ce qui me change.

Apres 3 semaines de corticoides, et l'association d'antalgiques me soulagent vraiment malgré quelques effets secondaires type nausées et brulure d'estomac, j'ai des compléments pour les apaiser; il me laisse de l'espoir que je sois en pleine crise la et que ca s'apaise pour la suite.

Il ne m'envoie pas en medecine interne finalement; mais il reste septique de ce diagnostic sans avoir trouver l'infection de depart.

Il me fait passer des radios des endroits ou j'ai mal, notamment de la colonne et m'a parlé des liquides synoviales qui pourraient etre en inflammation.

Ce qui est toujours un comble puisque jusque la tout est normal.

J'ai pas tout compris je pensais que c'étais articulaire mes douleurs, et en quoi peut-on le voir sur une radio??

Ma maladie va t-elle attaquer les articulations ( visible en radio pour le coup) ou est ce juste une inflammation??

Son collyre reparateur de la cornée et des infections m'a fait du bien au fait.

Mais maintenant que je commence a sentir le soulagment il veut baisser la cortizone, la aussi un comble??!!!
Je n'étais qu'à 10 mg ce qui est peu.
Je ne comprend vraiment rien à la medecine.......

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

La cortisone soulage certes mais il est très nocif pour l'organisme et plus précisément pour les surrénales d'en prendre trop et/ou trop longtemps.

Donc une diminition est de toutes façon à faire car déjà il ne faut jamais arrêter du jour au lendemain afin de protéger les surrénales, mais surtout on ne peut pas en prendre éternellement.
Donc le temps que vous diminuiez le dosage, cela vous profitera toujours et même après l'arrêt total, le traitement agira encore pendant quelques temps.

Quant à savoir si la maladie va attaquer les articulations, difficile de répondre.

Sur les radios on peut observer des anomalies qui permettent de savoir que les articulations sont touchées, par la déformation, le déplacement des os, ou si ceux-ci portent une anomalie (bosses, géodes = trou dans l'os), mais aussi on peut observer les cartilages et voir si ils présentent un problème ou pas.

Parfois cela dit on peut avoir mal dans des zones qui radiologiquement ne montreront aucune anomalie.
Cela ne veut pas dire pour autant que la douleur est imaginaire car elle est bien réelle mais elle n'est pas la conséquence d'une dégradation de la zone douloureuse, mais peut être la preuve d'une exacerbation du ressentit des douleurs, comme se présente dans la fibromyalgie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Bonsoir,
J' ai fait des radios et on ne voit rien. J'ai attaqué des séances de kiné qui me font du bien aussi.

Mais je repose ma question; le medecin me parle des liquides synoviales qui pourraient etre en inflammation; donc par quel moyen peut-on le savoir, puisque ce n'est pas visible en radio?

Je n'ai toujours pas saisi de votre part, si ces inflammations de ce liquide peuvent attaquer les cartilages??

Et concernant la cortizone je savais qu'il fallait baisser et que ce n'est pas à vie. Mais vu la consistance des douleurs et le soulagement au bout de 15 jours je reste surpris qu'au bout de 3 semaines de traitement on parle de baisser et d'arreter. De plus que la dose était basse soit 10 mg puis la 7,5.
N'est ce pas TROP court???
J'en aurait prit depuis un an; six mois je comprendrais.

Je vous cache pas d'avoir peur de la suite; que se passera t-il quand la cortizone ne fera plus effet?? On me dira c'est fini, vous avez eut un traitement, d'un mois et demi on peu plus rien faire????

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

On peut faire des ponctions. Mais attention douloureux !!!

Une inflammation quelque soit et où qu'elle se trouve peut toujours avoir des répercusions sur les tissus avoisinants même parfois sur les organes avoisinants.
Donc la réponse est oui et/ou non. Seules les suites vous le diront.

Pour la cortisone, si le dosage a soulager, il est normal alors justement de diminuer afin d'arrêter. Car cela signifie que le gros de l'inflammation (voire en totalité) est stoppé.
Donc continuez le traitement plus longtemps ne servirait à rien.
Les surrénales vont produire à nouveau du cortisol qui continuera le travail de la cortisone.

Le traitement de corticoïdes ne doit toujours n'être qu'un traitement d'attaque ou d'aide, mais jamais du permanent sauf dans certaines maladies mais même pour elles, le traitement est régulièrement diminué et arrête afin de soulager un peu le reste de l'organisme.
La cortisone soulage certes mais attention elle peut être très nocives pour les surrénales mais aussi le foie par exemple. Mais aussi si vous prenez ce traitement tout le temps, le jour où une inflammation resurgit, vous devrez toujours alors augmenter et augmenter encore les doses ce qui n'arrangera pas votre inflammation mais également cela provoquera surtout divers dysfonctionnement digestifs mais surtout les surrénales qui elles sont importantes pour bien des fonctions. Trop de cortisone les met au repos et si elles ne travaillent plus, les problèmes divers commencent.
Donc c'est par prudence et surtout afin de protéger votre organime que le traitement ne doit pas durer plus longtemps, votre situation médicale ne justifie probablement pas actuellement un traitement plus long et surtout une prise de risques aussi importants. Votre médecin veut sûrement protéger les possiblités de soins dont vous pourriez avoir vraiment besoin plus tard. Si vous prenez trop ou trop longtemps de la cortisone maintenant cela peut donc réduire les chances de vous traiter plus tard.

Lorsque le traitement sera stoppé, et que même la cortisone ne fera plus effet, vos surrénales auront donc prit le relais mais en plus, l'inflammation elle sera stoppée. Donc les douleurs ne reviendront pas directement. C'est possible, mais généralement ce n'est pas le cas.

Si il y a récidive, on pourra tenter un nouveau traitement ou tenter autre chose

Je sais que ce n'est pas facile.
Personnellement, je n'ai pas du tout votre maladie, mais d'autres qui m'amènent aussi régulièrement à devoirs prendre de la cortisone.
Je peux donc vous dire que par exemple en 2006 à 3 reprises j'ai dû prendre un traitement pendant plus d'un mois diminution comprise, mais mes dosages ont été pour la première fois à 60 mg/jour pendant 5 jour, car nécessité d'un traitement d'attaque. Ensuite le temps de faire la diminution cela a permit de calmer complètement.

Il y a ensuite eu la rechute quelques mois plus tard. Retraitement mais moins dosé.
Ensuite une troisième fois encore quelques mois plus tard et le dosage était encore moins dosé.
Depuis j'ai eu encore deux fois le problème qui est revenu, et cela a pu être traité, avec aussi un faible dosage. Le dernier était 20 mg.

Donc on peut toujours reprendre un traitement. Mais de façon raisonnable et surtout en fonction du problème du moment T.

J'ai été un peu longue mais j'espère que là maintenant c'est plus clair.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

bonjour, je ne vais malheureusement pas bien, et le medecin à decider de m'envoyer en médecine interne pour remettre a plat le diagnostic à la fin du mois.

Mon intolérance aux anti inflammatoires et antalgiques n'arrangeant rien il reste perplexe, puisque nous n'avons toujours pas trouver l'infection qui à créer le syndrome.

Je dois vous avouez me demander si une autre maladie ne serait pas présente car mes problèmes digestifs sont au devant de la scene maintenant, et s'en suit des fatigues tres importantes, une impression de planer, d'etre loin, de malaises, de sueurs, une éruption sur le corp arrive type urticaire qu'il n'etiquette pas; et aggravation problème foliculite inflamatoire du visage.

J'aimerais vous posez une question en fouinant sur le net, j'ai trouvé une maladie qui ressemble encore de plus pres a mes symptomes: candidose digestive, hormis mycose bouche et des plis j'ai tous pbl évoqués.
Qu'en pensez vous???
Sachant que me dernière coloscopie ne montrait rien et analyse des selles coprocultures néant.
Pourriez vous me renseigner, le medecin ne m'a meme pas repondu.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il faut faire des examens qui permettraient de le vérifier.

Mais déjà la coproculture aurait pu répondre puisque dans ce cas, on aurait trouvé la trace du responsable soit un champigon du nom de candida albicans (pour le plus courant). Vérifiez dans le compte-rendu si il y a eu observation ou pas d'un champignon.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Bonjour Christiane alors la suite de mes aventures qui deviennent épiques MAIS SURTOUT TRES TRES LONGUES ET epuisantes.

J'ai eut rendez vous avec un medecin interniste, qui pour une fois sympa m'a écouté, mais partit sur le diagnostic de fiessinger, il s'est arreté à un diagnostic NON fiable de son confrere.

Il m'a parlé donc de spondylartrite et des traitements lourds qui empecherait du moins l'évolution.

Un peu décu qu'il ne remette en cause, le diagnostic, mais avant tout ca, il voulait simple confirmation par scintigraphie osseuse et recherche du gene HLA B 27;

A la surprise totale, je n'ai pas ce gene, que nous n'avons pas trouvé l'infection de départ, et de plus la scinti s'avere totalement négative aux rhumatismes inflammatoires etc
Une scinti est ce fiable au début d'une maladie rhumatoide, d'abord?

Donc avec tous ces éléments j'imagine qu'on ne peut pas confirmer ce syndrome.

Je suis jeune, les mois, les années courent et mon état s'aggrave vraiment.
Puis ce etre possible d'avoir mal à toutes articulations, mais rien sur scinti? suis je malade imaginaire?

Avez vous d'autre maladies en tete qui pourraient rassemblées tous mes symptomes??

Je vous les rappellent, des douleurs articulaires périphiques et axiales, une sècheresse apparait sur la peau des articulations, retour de psoriasis; diarrées non maitrisées ( certains aliments ne passent plus),nausées, foliculite inflammatoire au visage, fatigue tres tres importante, vertiges, sensations de planer,probleme de concentrention, fourmillements ds mains et pieds, fatigue visuel surtout matins, yeux lourds, douleurs urinaires, sensation de sueur et bouffées de chaleur SANS fievre, au contraires froid intense ds mains pieds, frisson dans la colonne, et sensation febriles, parfois marbrures rouge sur bras, legere eruption du tronc et bras, jambes (type urticaire)
Et tout dernierement bouche seche (sans langue collé) et me donnant toujours envie de boire, (pas diabete), nez un peu sec, et retour de mes allergies en pleine hiver (je crains surtout les graminées donc stupéfiant). Mes anxiétés reviennent et jai l'impression d'étouffer dans un carcan qui devient lourd à trainer: mon corps

Voila le jolie tableau que j'ai, on m'a parlé de sclérose EP est ce possible? J'ai tres peur de paralysie mais pas de mourir si c'est le destin.
Problème thiroide malgé mon jeune age?
Autre maladie auto immune???
Je suis dépité mon généraliste m'a dit,il fallait pas déprimé par des bons résultats PFFF.
MAIS jusque là PAS DE DIAGNOSTIC PAS DE TRAITEMENT!!

Il y a bien un problème. Et pourquoi il m'hospitalise pas pour recherches de fond??

L'interniste, doit me rappeler je lui est dit que je me sentais partir des fois,comme si mon esprit etais au dessus de mon corp, je sais c'est stupide. Mais ma tete est là, et mon corps ailleurs, c'est triste vu mon dynamisme d'auparavant.
Votre avis m'interresse avant, il patauge parce qu'un autre medecin avait posé un dignostic, et ca le gene un peu. ON se moque de leur courtoisie stupide.

En tout cas merci de votre gentillesse, et detre la à écouter les problemes des autres ce qui ne doit pas etre facile je l'imagine;ce que vous faites avec tact et proffessionnalisme (mais alarmiste des fois lol), sans écarter le relationnel qu'oublie de nombreux medecins.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ah oui la scintigraphie est fiable. Le moindre petit point de rhumatisme est observé.

Quant au HLAB27 il n'est pas forcément présent même avec une spondylarthrite.
C'est vrai qu'on considère que ce gène est le responsable de la pathologie, mais bien des patients ont la pathologie sans le gène.
Donc le fait que le gène ne soit pas présent, ne supprime pas le diagnostic de spondylathrite pour autant car il existe d'autres éléments qui peuvent démontrer la pathologie.

Quote:
Puis ce etre possible d'avoir mal à toutes articulations, mais rien sur scinti? suis je malade imaginaire?

Oui c'est possible et non vous n'êtes pas le malade imaginaire.
Les fibromyalgiques en savent quelque choses. Les douleurs sont bien réelles mais pourtant les examens reviennent négatifs.

Mais que les examens radiologiques ne montrent rien est une chose, mais si les biologiques eux en montrent, c'est qu'il y a bel et bien un soucis. Le problème est de trouver son origine.
Les fibromyalgiques eux, ont des bilans sanguins qui reviennent aussi négatifs.
Avez-vous des résultats sanguins qui montrent l'inflammation, ou des anomalies rhumatologiques ? Si oui donnez les résultats sans oublier les normes du labo.

Et un conseil faites contrôler votre thyroïde, car plusieurs symptômes que vous citez peuvent être provoqués par un dysfonctionnement thyroïdien.
Demandez aussi une biopsie des glandes salivaires ainsi que l'analyse des anticorps anti SSA et anti SSB.

Quote:
(mais alarmiste des fois lol),

Quand je suis "alarmiste" (et si c'est vraiment le cas), c'est qu'il est temps pour la personne de faire changer les choses car trop d'erreurs ont été commises et trop longtemps durées.

Je n'utilise pas la langue de bois. Les internautes l'entendent suffisamment de la part des médecins.
Donc j'estime que si les internautes viennent poser des questions ici, c'est qu'ils veulent des réponses nettes et franches, ils veulent la vérité.

Donc cela peut passer pour être "alarmiste", mais si cela l'est dans ce cas, et que cela peut aider la personne à aller enfin mieux....... eh bien tant mieux.

Je suis bien plus souvent entrain de relativer et de rassurer les internautes qu'être "alarmiste". Donc lorsque je le suis c'est qu'il est vraiment temps.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Bonjour merci Christiane,

Je me posais la question du syndrome FLR, du fait que pas de gene, pas dinfection, et scintillo négative???

Au niveau biologique, aucune infection ne ressort, ni dans proteine C reéctive, ni au niveau immunitaire, ni vitesse de sedimentation.
Au niveau sanguin rien du tout en fait.

Je prend en main avec l interniste et compte bien remettre à plat et notamment thiroide et salive. C'est quoi les SSA SSB?
Et que pensez vous de la sclérose en plaques??

Pour ce qui est de la fin du message c'étais positif envers vous personnellement et le forum, en gardant un minimun d'humour ( d'ou l e lol).
Je ne faisais pas ca en attaquant votre facon de faire,bien au contraire.
Les messages sont parfois mals interpretés a tord!!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Les anti SSA et B sont les anticorps du syndrome de Gougerot-Sjögren qui peut donner les mêmes symptômes.

En ce qui concerne la sclérose en plaque, il faut faire les examens et surtout une IRM cérébrale mais les prises de sang montreraient des anamalies ce qui ne semble donc pas être le cas actuellement.
Donc mettons là de côté surtout sans l'IRM.

Je l'avais bien compris comme tel, rassurez-vous.
Mais j'ai précisé car cela permet aux personnes qui ne connaîtraient pas de savoir de quoi il s'agit sans quoi effectivement cela pourrait être mal interprété. Mais quant à moi, je l'ai bien compris dans le sens que vous l'aviez donné.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Ombres
J'aime 0

Merci tres bien, mais d'apres ce que je viens de lire sur la fibromialgie, ca pourrais y ressemblé vivement, notamment ds examens négatifs, et douleurs et colopathie fonctionnelle sans m'affoler car de nombreuses maladies se ressemblent.

Le syndrome gougerot peut creer seul des douleurs articulaires aussi?
Mais je pourrais avoir d'autres choses notamment, qui se soit associé.

Je vais convaincre medecin de faire ca sans tarder.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Le SGS provoque des douleurs articulaires et un syndrome sec généralisé dont les principales parties touchées sont les yeux et la bouche.

La fibromyalgie peut être diagnostiquée si vraiment aucune autre pathologie ne peut être mise en avant.

Donc il faut effectivement d'abord faire tous les examens possibles et ensuite seulement on peut poser le diagnostique.
Et attention toutefois, même le diagnostic posé, il sera cependant nécessaire de faire régulièrement des bilans sanguins afin de contrôler si rien d'autre ne se détermine, sans quoi on pourrait passer à côté de quelque chose.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Pages

Participez au sujet "syndrome de Fiessinger Leroy Reiter, Solutions????"