Portrait de rescapé

J'ai fais de nombreuses tentatives de suicide au cours de mon adolescence ( ce n'étaient que des appels au secours parce que je ressentais un profond malaise ) . Vers l'age de 40 ans , mes "problèmes" ont refais surface et malgré un travail sur moi important , mon couple vient de voler en éclats . Ma vie professionnelle est une vraie catastrophe aussi parce que j'ai abandonné mes études avant le bac et j'ai principalement travaillé dans le bâtiment ou des petits jobs à la con ininterressants .
Plus les années passent et plus je me rends compte que j'ai de trés mauvaises relations avec les autres ( alors que je suis bien souvent "trop gentil " ) et je suis de plus en plus sensible à la moindre parole qui pourrait me juger . Ma vie est un enfer relationnel ( mes relations ne durent pas sans que je sache pourquoi ) . J'ai tous les symptômes du syndrome d'asperger mis à part que je ne brille dans aucun domaine précis .
Quelqu'un peut il me renseigner sur les possibilités de dépistage ?

Portrait de ninette082
J'aime 0

je ne crois pas que l'on soit trop gentil mais ce n'est qu'une de mes théories
c'est juste que tu n'arrives pas à dire non aux autres alors tu te fais du mal à toi en acceptant
si tu veux on en parle
je suis devenue trop méchante

Portrait de mouaibof
J'aime 0

c'est typiquement le syndrome d'abandon.
une "névrose abandonnique" avec une personalité qui correspond à l'état limite ou le dominant est l'idéal du moi.
les relations sont fusionnelles avec le sentiment refoulé d'abandon, de peur d'abandon qui est alors transmis à l'autre.
cette insatisfaction mène à l'hystérie des deux membres de la relation si on poursuit la quête d'amour. On provoque le transfert de l'hystérie chez l'autre qui accepte le lien. Donc, ça ne peut durer que si on force l'autre par un contrat (la liaison devient donc une psychanalyse avec un contre transfert)

L'origine de l'échec est une insatisfaction affective qui provoque systématiquement le dépendance dans toute relation et donc par protection la fuite de l'autre et l'abandon...

dans cette hypothèse

ce que tu as besoin c'est des câlins que t'a pas eu enfant, mais ce n'est pas sur le plan sexuel, mais sensuel, avec des fantasmes enfantin, d'être entouré, fusionné, facsciné par ce contact..
ceux qui acceptent spontanément de rendre son service sont souvent ceux qui n'assumeront pas (les hystériques répondent à la demande et puis font le transfert et le refuse ensuite car ça les mène à leur angoisse et toute personne devient plus ou moins hystérique)

En gros, la personne qui n'est pas prête à plonger avec vous refusera de partager avec vous la quête d'Amour, sa remise en question.

pour le ressentir et combler ce trou, ce manque, il faut faire un transfert, se rendre amoureux de la personne qui fera la contention, et ne pas aller jusqu'à l'acte sexuel (ça détourerait tout), vraiment, en faire une hystérie qui sera spontanée mais dangereuses si elle n'est pas contrôlée (envie d'Amour mais insatisfaction de ne pas l'obtenir pleinement et peur de se révéler chez le partenaire) Il s'agit de sombrer de chagrin dans ses bras et combler... combler, dans la consolation le manque de câlins enfantils qui sont la forme infantile de la sexualité.... pour boucher le trou de demande refoulée qui provoque cette fuite de l'autre...

voilà ma recette... faire une psychanalyse corporelle...
pour un asperger cela consisterait à faire une psychanalyse par le coté du cerveau qui convient: celui qui lie les émotions dans le corps.

ça m'a réussi...

Portrait de giselme
J'aime 0

bonjour,
moi aussi je pense que je suis autiste asperger. J'ai plein de phobies
je n'arrive pas à fixer mo attention. J'ai 58 ans, je suis mariée, j'ai 3 enfants. J'ai peur des voitures (je me suis faite renverser 4 fois) je ne sais pas faire de vélo, ni nager. J'ai honte j'ai l'impression de ne pas etre normale. Que puis-je faire ? Ma vie professionnelle a été nulle je ne peux faire que quelque chose de répétitif
merci de m'aider

Participez au sujet "Syndrome d'Asperger ?"

Articles à lire concernant "Syndrome d'Asperger ?"