Portrait de elodie687

bjr, j'ai 23 ans depuis 3 mois je souffre énormément.
symptomes :
picotements quand j'ai envie d'uriner
picotements et brûlures a la fin de la miction.
dans la journée je ressent des picotements aussi a l'intérieur.

De facon générale j'ai consultée mon médecin traitant, mon gyneco et un urologue, il ne trouve rien.
ni germes, ni infection du vagin, le scanner montre rien, la cystoscopie non plus il finisse par dire que c'est dans ma tête alors que je souffre une horreur et ca me réveille même la nuit.

J'ai differents traitement dont certains qui mon soulager deux ou trois jours.
aidez moi svp je ne sais plus vers qui me tourner cela deviens invivable.

pour info mon ami a fais des examens (ecbu) et il n'a aucun germes qui l'aurait pu me transmettre.

moi je pense a une inflammation de l'urètre ... et en meme tps il l'aurait surement vu sur mes 20 ECBU !

MErci d'avance de m'aider

Portrait de nanouk
J'aime 0

bonjour
si les examens ont rien dit ce n est une affection
avez vous changé de lessive avant ces trois mois
ou de savon pour vous laver
as vous changer le mode de protection lors de votre regles
par exemple avant serviette et apres tampon
etes vous sensible a votre peau par exemple avez vous de l exema ?
bien cordialement

Portrait de jaliloune
J'aime 0

salut
j'ai lu ton message avec beaucoup d'attention, car je suis dans le mème cas que toi et ça fait 9 ans que je souffre; ça commencé juste apres ma première grossesse ,par des petites brulures en urinant avec des petites tàches rouge sur le torce! le medecin ,le gyneco ont suspectes une infection urinaire ,j'ai été bombardé d'antibiotic ;alors que les analises étaient negatives c ensuite que j'ai consulter 4 urologues sans m'expliquer se que j'avais et mantenant la douleur est tripple et je desespère!

Portrait de jaliloune
J'aime 0

salut
j'espere que tu vas bien!
si c possible j'aimerai en savoir plus sur toi juste pour faire des .comparaisons.
MERCI

Participez au sujet "symptomes d'une infection urinaire mais aucun examens n'en a decelés"