Portrait de arlet

Bonjour, voici déjà qq années que l'on me soigne pr une hypothyroidie avec de l'elthyrone 75 mgr (après être par passée par du 25, 50 mgr) mais depuis mars 2006, après un séjour en Tunisie (Djerba - Zarzis ) où j'ai eu une forte rhinite allergique , j'éprouve des douleurs musculaires, une grande fatigue, je suis soi-disant dépressive (sipralexa 10 mgr),mauvais sommeil malgré le demi zopiclone (générique du stilnox), manque d'énergie, manque de tonus....Je suis suivie annuellement chez l'endocrinologue, avec prise de sang, échographie, et autres examens. En janvier dernier, je lui ai fait remarqué que le résultat TG avait augmenté, août 2006 - 315 UL/ml , valeur labo entre 0 - 70, janvier 2007 - 667 UL/ml valeur labo moins de 115 et le TPO 95 UL/ml valeur labo moins de 34, aujourd'hui résultat demandé par mon médecin traitant (que je dois revoir la semaine prochaine pr lecture de l'analyse) TG 1839 UL/ml valeur labo entre 0 et 30 et le TPO 412 UL/ml valeur labo entre 0 et 70. Ma TSH est de 1,40 (labo 0.2 - 5.0), la T4 libre 8.6 (labo 7.0 - 20.0). Le dernier relevé de la T3 libre de janvier était de 2.8 (labo 1.5 - 4.6).J'espère que la révision de mon dosage pourra m'apporté (peut-être) un nouveau bien être mais pourriez-vous entre-temps, m'éclairer sur l'état de ma thyroide?. Je précise que je suis belge, j'ai 56 ans, je suis pré-retraitée et volontaire deux demi journées par semaine dans un dispensaire pour animaux.En vous remerciant , salutations, et bonne soirée, arlet

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Bienvenue sur le forum.

Vu que tu es Hashimoto, il est normal que les anticorps fluctuent et jouent au principe des vases communiquant, entre eux. Un monte, l'autre descend et inversément et parfois ils font grimpette tout les deux.
Normal puisque tu as Hashimoto.

Les anticorps ne doivent plus être analysés puisque justement ils fluctuent tout le temps. Les analyses n'apporte rien de plus.

Il faudrait mieux que ton médecin fasse analyser les hormones T3 à la place, ce serait bien plus intéressant à connaître, car cela peut expliquer le pourquoi de ton mal-être et surtout cela permet de régler ce problème, car on pourra alors agir. Alors que les anticorps on ne peut rien faire pour les faire diminuer.

Tes T4 sont très basses et cela signifie que le dosage du Elthyrone n'est pas bon.
Ta TSH doit se situer entre 0,5 et 1, tu en es donc très loin.

Et attention certains médicaments interagissent avec les traitements thyroïdiens mais en plus peuvent modifier la phsyiologie thyroïdienne et certains même inhibent carrêment les hormones thyroîdiennes.

Les antithyrogobulines bloquent la fabrication des hormones et donc cela explique, le fait que tu ais besoin d'augmenter le traitement.
Mais lorsque les anticorps ne seront plus actifs, il est fort possible que tu doives diminuer le traitement. Donc il ne faudra pas t'inquiéter si tu vois un jour que tu passe en véritable hyperthyroïde. Une TSH basse ne signifie pas forcément hyperthyroïdie. Le taux des hormones est à prendre en compte.

Les anticorps quel que soit leur nombre, peuvent être actifs ou non-actifs. C'est pourquoi les analyser ne sert strictement à rien. Ils servent au diagnostic de la maladie d'Hashimoto mais après, ils n'ont plus d'intérêt du moins du point de vue analyse.
Ils agissent ou pas, oui mais l'analyse n'apporte donc rien de plus.

Hashimoto est une maladie chronique, donc il t'arrivera encore de devoir augmenter le traitement, par exemple dans le cas, si ce sont les anti TPO qui deviennent actifs, eux détruiront la thyroîde et donc le traitement devra être augmenté.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de arlet
J'aime 0

Bonjour, et un grand merci pour la réponse aussi rapide et qui me rassure ,J'ai relu le rapport de l'endocri de janvier qui remarquais un pseunodule au lobe gauche, et hyperparathyroïdie secondaire à une insuffisance en vitamine D.
Depuis j'ai pris de la vitamine D et du calcium.
Maintenant depuis +- 3 semaines,
j 'ai diminué le sipralexa a 1/2 comprimé par jour et j'ai arrêté mon traitement hormonal pour ma ménopause (livial), en effet , cela ne sert pas, car j'ai de nouveau des bouffées de chaleur, des spotings, la thyroïde en serait-elle la cause?.
Je prends des oméga 3 et un décontractant musculaire Epsipam, ce qui à amélioré légèrement mon état, mais je ne continuerai pas ce décontractant car
benzodiazépine, pourrais-tu , svp, me conseiller à ce sujet?.
A bientôt, salutations, arlet

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il a été démontré que lors de la ménopause, les symptômes étaient fortement améliorés avec le traitement thyroïdien.

Le benzodiazépine est très efficace ça c'est certain mais il est assez déconseillé vu l'addiction qu'il provoque et surtout par exemple, chez les fibromyalgiques, on a constaté qu'il agravait fortement la maladie.

Pour quelles raisons prends-tu un décontractant musculaire ?
Car quand on prend du calcium, on détruit le magnésium, Donc peut-être qu'un complément de magnésium prit à distance d'au moins 4 heures du calcium sera tout aussi efficace. + de la vitamine B6 utile aux muscles.

Et donc en ce qui me concerne, je prend du Lumirelax et du MagnéB6 dans le cadre de la fibromyalgie.
Le Lumirelax est aussi addictif mais n'a pas les mêmes effets secondaires que les benzodiazépines.

Dans quel région de la Belgique es-tu, sans indiscrétion bien entendu ?
Je suis originaire de Liège et la dernière ville où j'habitais c'est à Huy.
Maintenant j'habite à Valenciennes.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de arlet
J'aime 0

Bonsoir Christiane,
Moi aussi j'habite la province de Liège, à Seraing plus précisément, nous n'étions pas très loin l'une de l'autre.
Hier soir, nous étions à Huy, au festival d'art organisé par le centre culturel, concert de musique cubaine à l'église saint-Mangold, j'ai apprécié car cela faisait longtemps que je n'étais sortie aussi tard (trop fatiguée) et aujourd'hui, je n'étais pas trop K.O.
Pour le calcium, je le prends le matin et le soir du magnésium (bio-magnun 450 mgr) car je suis souvent en carence de magné.
Comme j'ai assez bien de douleurs musculaires pendant la journée et le soir des difficultés à m'endormir, SJSR, voilà le pourquoi du décontractant.
Crois-tu que je pourrais trouver du Lumirelax en Belgique ou similaire?.
Encore merci pour tous tes conseils et tes explications.
Félicitations pour ton Blog, à consulter régulièrement sans modération !
Bonne soirée, a bientôt, arlet

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Eh la petite ville de Huy, elle a bien changé depuis que je l'ai quitté en 76. ^^ Et là ca fait plusieurs années que je n'y suis pas retournée. Et c'est la fête là en ce moment, j'y ai pensé le 15 car c'était un rite; le 15 août hop à la fête !! Des bons souvenirs. ^^

Le magnésium et le calcium s'annulent donc il faut bien veiller à les prendre espacés.

Pour le syndrome des jambes sans repos, il existe l'Ardartrel qui paraît-il donne de bons résultats, mais pas chez tout le monde et surtout les effets secondaires sont assez importants (nausées allant jusqu'au vomissements surtout et en plus de nuit donc pas marrant, somnolence,....).

Personnellement, je l'ai refusé. J'ai un SJSR également dans le cadre de la fibromyalgie.
Il est assez important car en plus comme le renomment les canadiens, c'est plus le syndrome des membres sans repos, car il est vrai qu'il n'est pas seulement retrouvé au niveau des jambes mais il existe également au niveau des bras.
Heureusement tous les SJSR ne vont pas jusqu'aux bras.
Est-ce aussi le cas pour toi, ou est-il juste localisé dans les jambes ? Tu as fait un test du sommeil ?

Je pense que l'Adartrel existe aussi en Belgique mais peut-être sous le nom de Requip.
C'est un traitement qui était donné depuis toujours contre la maladie de Parkinson.
Il n'y a que très peu de temps qu'on a fait les essais pour le SJSR et donc on n'a pas le recul nécessaire de savoir ce que cela donnera au niveau de Parkinson même et moi ça, ça m'inquiète un peu.
Car bien souvent, on voit les médecins foncés dans une direction sans penser aux conséquences sur le long terme. Un peu comme d'ailleurs avec le Lyrica actuellement au sujet de la fibromyalgie. Ce traitement devient systématique pour cette maladie et est presque considéré comme LE traitement. Or il existe effectivement une amélioration mais à court terme chez certains patients et c'est un traitement qui est à la base un anti-épileptique. Quelles seront les conséquences plus tard ? Aucune idée. Et moi dans le doute je m'abstiens. On est déjà assez mal maintenant que pour prendre le risque d'être encore plus mal d'ici 10 ans. Enfin c'est une question de choix personnel bien entendu.
C'est pourquoi il faut bien te renseigner avant.

Il y a sûrement l'équivalent du Lumirelax voire même il existe peut-être même sous le même nom en Belgique, bien que le laboratoire est bien français.

Tes douleurs diurnes doivent sûrement être dues à ton SJSR, car dans la nuit les jambes bougent beaucoup et donc cela se répercute dans la journée.
Ton sommeil est-il perturbé ? Tu te réveilles souvent la nuit ? Où la sensation de fatigue au réveil est très importante ?
Si oui, mieux vaut calmer effectivement le SJSR car depuis que pour moi il est un peu calmé je dors tout de même mieux.
Mais ce n'est pas facile de gérer tout ensemble.

Merci pour le blog, j'aime le slogan !!! (mdr)

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de arlet
J'aime 0

Bonjour, tardif aujourd'hui, dur-dur, mais on fait avec.
Le Requip, la rhumatologue du centre de la douleur du CHU a voulu m'en prescrire, mais lorsque j'ai vu les contre-indications, j'ai préféré m'en abstenir, le décontractant a un effet plus positif sur mon SJSR.
Au niveau des bras, je n'ai pas l'impression qu'ils remuent mais j'ai des courbatures (bras et jambes) dès le matin au lever, cela s'atténue légèrement quand je m'active, mais si j'en fais de trop, je le paie par la suite.
Et effectivement, le matin, grande fatigue, même lorsque j'ai l'impression d'avoir eu une nuit +- potable.
Pour l'examen du sommeil, une 1ere visite chez le neurologue est prévue pour octobre dans le cadre du suivi du centre de la douleur.
Jeudi, ils me font une injection de magnésium (je leur ai signalé que j'en prenais),
je crois que cela ne s'aurait me faire de tort, mais cela ne résoudera pas mon problème, ils me disent que je dois surveiller mes AC, mais il s ne réagissent pas.
Je consulte un autre endocrinologue début septembre.
Pour l'instant , j' attends donc jeudi prochain .
Bonne soiréé, merci et salutations, arlet

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Dis donc, les symptômes du matin, le SJSR,les douleurs, cela me fait penser que tu dois avoir une fibromyalgie associée, non ?
Ce que tu décris est assez typique.

Non dans les bras, ce n'est pas tout à fait cela qui se passe.
C'est un besoin, de forcer sur les muscles, c'est une irritation des muscles qui donne une envie de contracter fortement les muscles. Ce n'est pas de l'impatience comme on peut le caractériser au niveau des jambes car au niveau des bras c'est carrément de l'agacement. C'est encore pire que les jambes.

Que dit le centre anti-douleurs à ce sujet ? A-t-on parlé d'une éventuelle fibromyalgie, ou autre chose ?

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "suspicion thyroidie d'hashimoto"