Portrait de BreathIn

Bonjour à tous,

J'ai créé un profil sur ce site un peu en désespoir de cause.. J'espère être dans la bonne catégorie, si ce n'est pas le cas je vous prie de m'excuser.

Je vous explique mon problème; je suis une jeune femme de 20 ans (21 dans peu de temps) qui n'avait jamais eu aucun problème de santé particulièrement affolant.
Mais l'automne juste après mes 19 ans j'ai déménagé dans une autre partie de ma région et un problème est arrivé; du mois de septembre au mois de juin j'ai contracté une rhinite non stop qui évoluait de temps à autres en bronchite, trachéite, angine, grippe et autres réjouissances.. Toujours surinfectées. J'ai donc eu un certain nombre de traitements à base d'antibiotiques, de cortisone et autres, qui pour être honnête n'étaient pas très efficaces sur moi.
Durant cette période un gros problème de glaires s'est installé. C'est simple j'en ai en permanence, 24/24 et 7/7. La plus grande partie du temps elles sont blanches, mais il arrive qu'il y ait du vert le matin au réveil (ce n'est quand même pas tous les jours). J'ai même quelque fois constaté du bleu (moins de 4 fois en deux ans tout de même). Des médecins m'ont dit que c'était peut-être allergique ou du à l'humidité de la zone et qu'à part déménager ils ne voyaient pas quoi me proposer..

Depuis j'ai emménagé dans une grande ville pour mes études, pas plus humide que ma ville natale dans laquelle je n'avais aucun souci et assez proche de celle ci d'ailleurs, en espérant que tout s'arrangerait.
Seulement cela fait désormais un an, j'ai fait des examens, radio des poumons, prise de sang.. Mais rien n'en ressort de particulier d'après mon médecin à part l'absence d'un bout de sinus qui selon lui ne peut rien faire hormis me déclencher des céphalées (mais je n'en ai pas).

Si il n'y avait rien de plus à ajouter je pourrais vivre avec mais il m'est parfois difficile de respirer. La plupart du temps j'ai simplement des glaires très épais dans la gorge qui sont très difficiles à dégager (avec un combo nez bouché très fréquent). Ce qui est déjà difficile à supporter quand ça dure en permanence. (difficulté à respirer, manger aussi parfois)
Mais j'ai aussi ce que j'appelle des "crises". C'est-à dire que parfois mes poumons se mettent à être extrêmement handicapants, parfois j'ai la sensation d'avoir bu la tasse et qu'ils sont plein de gouttelettes.. Parfois j'ai la sensation de respirer une poussière très fine. Cela me gêne énormément et peut être très impressionnant à ressentir. Cette sensation se fait ressentir dans l'intégralité de ma poitrine, notamment à chaque inspiration.
Ces crises peuvent survenir n'importe quand n'importe ou, chez moi le soir, dehors, à l'université, dans une librairie.. Que je sois sortie ou non. Qu'il fasse beau ou mauvais temps. Cela peut durer d'une demi heure à deux heures, heureusement ça ne m'arrive pas très souvent, jamais plus de 2 ou 3 fois par mois je dirais. Les quatre médecins que j'ai consulté m'ont aussi prescrit des fluidifiants bronchiques ou encore de la Ventoline, mais en vain, le problème ne s'est pas atténué.

Alors voilà ma question, quelqu'un aurait-il la moindre idée de ce qui pourrait entraîner cette surproduction de glaires ou vivrait il la même chose?
Car honnêtement qu bout de presque deux années je ne supporte plus et aimerais bien comprendre..

PS: je précise que ce n'est pas psychologique étant donné que je crache des dizaines de glaires bien réelles chaque jour.

PPS: après une énième crise je reprends rendez vous chez un médecin cette semaine pour faire plus d'examens mais je doute que l'on trouve mon problème vu le nombre de médecin resté complètement impuissant face à mes symptômes.

Portrait de BreathIn
J'aime 0

Oh et je précise que je suis strictement non fumeuse.

Portrait de jean luc combelles
J'aime 0

Bonjour,
Je m'appelle Jean Luc 63 ans retraité, ma démarche est sérieuse, je peux peut être vous aider. J'ai bien lu votre appel.
Êtes vous toujours dans l'attente de réponse a ce problème que j'ai connu également et que j'ai pu traiter par un lavage de nez avec du sérum physiologique 0.9 et du bicarbonate. La surproduction peut être du a des réactions allergiques de types acariens de livres, mais il faudrait approfondir ensemble vos symptômes.

Portrait de jean luc combelles
J'aime 0

Répondre

Participez au sujet "Surproduction de glaires"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.