Portrait de calouni

Bonsoir.....
Voilà, l'autre jour je suis rentrée d'une soirée.....un peu arrosée.....et en rentrant, en allant dans ma cuisine, je me suis rendue compte que je n'avais pas pris mon levothyrox le matin.
Comme je n'avais pas toute ma tête, je me suis rendue compte seulement le lendemain que j'avais prix 4 cachets de levothyrox 150....
Ca fait maintenant 1 semaine et pour l'instant je n'ai aucun effet secondaire..........heureusement !!!
Puisque je n'ai pas eu d'effets secondaires, je me suis dit que ce n'était pas la peine que j'appelle mon médecin pour lui avouer ma bêtise....
Au bout de combien de temps le levothyrox agit-il ? Peut-on vraiment appeler cela un surdosage ?
Merci pour vos lumières......

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Avez-vous continuer à prendre votre Levothyrox normalement les autres jours de la semaine ?
Si oui, oui il a bien surdosage mais pas renouveler donc les effets négatifs ne seront pas les mêmes.

Le Levothyrox agit au bout de 168 heures soit une semaine, donc si il y a un risque d'effets secondaires, ils font commencer à apparaitre.

Le Levothyrox a une 1/2 vie.
Donc en fait à la fin de la première semaine, vous avez en plus 50 % de la prise supplémentaire dans l'organisme.
Donc à savoir 4 X 150 = 600 donc en fait maintenant vous allez avoir 300 µg en plus.
Mais comme vous n'avez pas renouveller cette prise supplémentaire, les autres 300 µg seront donc normalement éliminés.

Donc le surdosage se base sur 300 µg ce qui est donc tout de même important.
Le surplus peut alors se traduire par des maux de tête, des insomnies, des diarrhées, des nausées, de la nervosité, des palpitations.

Mais attention toutefois, il peut y avoir aussi un effet retard ou ne rien ressentir car tout simplement l'organisme n'utilise pas les hormones et surtout ne les transforme pas en hormones T3 (hormones réellement actives) de suite. Cette transformation se fait suivant les besoins et c'est le foie qui fait cette conversion.

Donc avec la prise d'alcool le foie peut avoir eu ou aura des difficultés pour travailler correctement et donc si la conversion des hormones T4 en T3 est perturbée, vous ne ressentirez pas forcément les effets d'un surdosage mais attention alors de ne pas ressentir l'effet du manque de conversion.

C'est le foie qui permet donc à l'organisme d'avoir les hormones réellement actives : les T3.
Si vous perturber le bon fonction de votre foie, de quelle que façon que ce soit, vous aurez alors un risque de symptômes d'hypothyroïdie au lieu d'hyperthyroidie comme on peut s'y attendre lors d'un surdosage.

Cela dit votre organisme a peut-être eu besoin d'un surplus d'hormones pour se remettre du trop d'alcool, donc il se peut qu'il n'y ait aucun effet secondaire qui pourrait survenir. Les hormones en trop ayant déjà utilisées ou éliminées par les effets de l'alcool.

Mais attention de ne pas recommencer trop souvent l'expérience, et là je ne parle pas de la prise en trop du Levothyrox mais de l'alcool ou tout ce qui peut nuire au bon fonctionnement du foie.

L'alcool n'est pas signaler comme pouvant être à risque avec la prise du Levothyrox et pourtant, il le devrait puisqu'il peut entrainer donc un mauvais fonctionnement hépatique et perturber la conversion mais en fait cela n'incombe pas au Levothyrox lui-même, mais à ce que l'organisme de chacun en fait. Mais j'espère tout de même que cette mise en garde sera précisée plus tard.
Les mises en gardes sont surtout basées, sur ce qui pourrait entraîner des symptômes d'hyperthyroïdie.

Donc comme les fêtes arrivent et que bien souvent elles sont une occasion de boire plus que de coutumes et si vous voulez "tenir le coup" pendant cette période, je préfère faire cette mise en garde, et donc merci de m'en donner la possibilité.

Attention aussi aux fruits de mer qui comme ils contiennent beaucoup d'iode, peuvent entrainer un sucroit d'hormones thyroïdiennes. Ceci est valable pour les personnes malade ou pas mais surtout attention aux personnes qui sont en hyperthyroïdie.
Attention également aux malades Hashimoto qui peuvent avoir des effets négatifs avec l'iode qui en effet est très souvent mal toléré.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de calouni
J'aime 0

Merci beaucoup pour cette réponse très développée, je vous en suis très reconnaissante.
Sachez aussi que ce n'est pas dans mes habitudes de boire d'où mon état de l'autre jour, donc il est clair pour moi que je ne recommencerai pas.
Effectivement juste aujourd'hui j'ai ressenti quelques accélérations du coeur après un effort ce midi (je fais de la natation), mais absolument rien d'affolant et ce soir, j'éprouve une certaine gêne respiratoire, comme si j'avais avalé un cachet de travers. Sinon, oui, j'ai continué à prendre mon lévothyrox normalement les autres jours.
Encore merci beaucoup, je suis très touchée pour tout le temps que vous venez de m'accorder.
Je vous souhaite une bonne soirée.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Au sujet de l'alcool, j'en ai parlé surtout de façon généralement et pas du tout en forme de jugement, rassurez-vous, c'est pas le genre de la maison du tout.
Il est clair que cela peut arriver, même en ne buvant qu'un verre surtout avec une maladie d'Hashimoto.

Cela dit, la natation est un bon moyen d'éliminer le surplus assez vite.
Normalement tout devrait rentrer vite dans l'ordre, mais attention la prochaine fois plutôt que de prendre le comprimé attendez le lendemain matin pour reprendre la prise normalement.
Mieux vaut manquer une dose qu'en prendre en plus.

Bonne continuation.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de calouni
J'aime 0

Alors voilà, j'ai fait une prise de sang ce matin et voici les résultats, je ne pense pas que ce soit uniquement dû à ma surdose de l'autre jour.
T4 libre : 76,54 pmol/l - N: 9,00 - 24,0
AIA Pack T4 Tosch Biosciences : 59,46ng/l - N:7,00 - 17,00
TSH ULTRA SENSIBLE : 0,02 mUI/l - N: 0,34 - 3,80

J'ai eu mon médecin au tel qui me dit qu'il va me passer au lévothyrox 125............alors que je suis au 150.

Certes, je ne suis pas docteur, mais 125 ça me paraît encore bien élevé.............même s'il est vrai qu'il faut baisser les doses petit à petit.

Je suis quand même un peu affolé par les résultats.........mais bon, ça ne doit pas être grave, je n'ai aucun symptôme d'hyperthyroïdie !!!

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ah si il y a de fortes probabilités que le surdosage soit en cause, mais aussi probablement que le dosage à 150 était déjà de trop.

Donc une diminution à 125 pendant au moins 6 permettra d'y voir clair. Ensuite refaire un contrôle mais il faudra aussi alors demander les hormones T3, car il se peut aussi qu'il y ait un trouble de la conversion des hormones T4 en T3 et dans ce cas, il y aura trop de T4 mais pas assez de T3 ce qui vous donnera de l'hypothyroïdie malgré tout puisque les T3 sont les hormones réellement actives.

Le fait que vous n'ayez pas justement de symptôme d'hyperthyroïdie malgré ce taux élevé de T4 peut justement mettre en avant ce problème de conversion.

Donc diminuez bien à 125 pendant 6 semaines, temps nécessaire pour éliminer complètement le surplus du dosage, et pouvoir donc faire un contrôle pour savoir exactement où vous en êtes.

25 µg en moins par jour = 175 µg en moins par semaine, donc c'est beaucoup.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de BOUZIANI KHELAF
J'aime 0

Répondre

Portrait de BOUZIANI KHELAF
J'aime 0

BONLOUR

j'ai pris 0.75 de plus durant 7 jours. je prenais 03 compimés au lieu de deux à 0.75.

Participez au sujet "Surdosage Lévothyrox"