Portrait de genemile

Bonjour les filles, je suis heureuse d’être parmi vous en cette nouvelle année. J’espère que la plupart d’entre vous allez bien. Bien qu’après avoir un peu parcouru ce forum, il est clair que la plupart souffre d’infertilité. Ça m’a réjoui de voir que plusieurs d’entre vous ont trouvé solution à leur problème. Vous avez sûrement deviné à travers le thème du sujet, que ma présence ici se justifie par mon infertilité. C’est effectivement le cas, bien que je n’arrive toujours pas à comprendre ce qui bloque. J’ai du mal à accepté que j’ai un problème car rien n’a été détecté.

Portrait de genemile
J'aime 0

En fait j’ai du mal à accepter mon infertilité. Tout simplement parce que tous les examens possibles ont été fait et rien n’a été détecté. Ça fait 5 ans aujourd’hui que mon mari et moi cherchons à avoir un bébé. Vous ne pouvez pas imaginez à quel point notre couple a été mis à l’épreuve. Toutes les tensions qui se sont installées. Chacun regarde l’autre d’un regard accusateur, sans toute fois parler haut. C’est comme si le mode nous est tombé dessus, souffrir sans savoir pourquoi.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Bonsoir Génémile, je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive. J’en sais quelque chose car moi aussi je souffre d’une infertilité inexpliquée. C’est encore mieux de savoir quelle est l’origine de son infertilité. On entend couvent certaines parler d’endométriose. D’autre de ménopause précoce, ou encore de trouble de l’ovulation, etc. Là au moins la personne c’est ce qui l’empêche de concevoir. Et là c’est facile de trouver le traitement adapté.

Portrait de jessica40
J'aime 0

C'est souvent très contraignant de voir les symptômes de grossesse et par la suite on vous dis que c'est négatif. Ma belle soeur après avoir eu recours a un do a fait la prise de sang. Le taux était bien élevé et doublait à chaque fois. Elle a sauté de joie car elle se croyais déjà enceinte. Après l'échographie on lui a fait comprendre qu'il s'agissait d'une grossesse biochimique. Alors je ne comprend pas exactement ce terme. De quoi s'agit-il exactement svp. Pourquoi est ce qu'on a pas pût déterminer cela avant? C'est vraiment tromatisant que de traverser ce genre d'épreuves.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Une grossesse biochimique c’est lorsque l’embryon cesse de se développer quelques jours seulement après son implantation dans l'utérus. C’est essentiellement phénomène est utilisé. Il s’agit d’une fausse-couche très précoce, qui ne nécessite ni curetage ni prise de médicament. Et se résout d’elle-même avec le retour des règles. Le terme est aussi parfois utilisé quand la grossesse s’interrompt avant la cinquième semaine. Donc avant on pouvait ne pas s’en rendre compte. Dans la mesure où il y’avait un retour de règle sans intervention.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Mais comme aujourd’hui il y’a une batterie de tests qui sont faits, on peut s’en rendre compte. Mais contrairement à la stérilité inexpliquée dont parle genemile. La grossesse biochimique ne peut pas être considérée comme une pathologie. C’est un phénomène physiologique faisant partie du processus normal de reproduction. Car il arrive dans de nombreux cas, qu’un ovule soit fécondé, mais ne réussisse pas à s’implanter ou à se développer. Mais cela ne remet pas en cause la capacité de la femme à procréer. Elle peut juste essayer de retomber enceinte.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Bonsoir à vous, je suis désolée pour toi Génémile. Mais pourquoi avoir attendu tout ce temps. 5 ans sans rien faire, depuis que vous n’arrivez pas à avoir un enfant ? Vous comptez toujours attendre ainsi indéfiniment ? Je peux comprendre que le fait que tous les examens soient positifs vous pousse à penser que vous pouvez continuer d’essayer. Mais est ce que vous n’avez cependant pas chercher d’autres solutions ? Ou des moyens de débloquer la situation?

Portrait de genemile
J'aime 0

Merci pumpum de compatir, ça me touche. Mais tu sais c’est normal d’avoir attendu tant d’années. Car ça dépend de l’âge aussi et de la durée de l’infertilité. Car quand on a encore moins de 35 ans, on se dit qu’il faut toujours essayé. Surtout comme tu le dis que tous les examens montrent qu’il n’y a rien. Du coup le premier reflexe est de continuer d’essayer. Ce n’est pas pour dire qu’on est resté les bras croisés sans chercher des moyens de déblocage.

Portrait de jessica40
J'aime 0

je vois que tous s'accélère pour toi. Je ne pouvais imaginer que tu obtiendrais ton rendez-vous aussi vite! Biotex est vraiment génial dans ça manière de travailler. Ça ne peut qu'encourager d'autres patientes a y aller car un a toutes horreur de ces délais d'attentes interminable. Je suis sûre qu'à l'heure où on parle tu te prépare pour le voyage si la météo le permet. Tu sais c'est l'hiver en ce moment, beaucoup de vol sont renvoyé à cause du climat et c'est encore plus rude du coté de l'Europe de l'est en général, y compris l'Ukraine. En tous vas tiens nous informé. Je te souhaite un très bon voyage ma chère.

Portrait de genemile
J'aime 0

Je ne comprends pas trop ton intervention jessica. Je ne parle pas de prise de rendez-vous. Je n’en suis plus là, car si tu m’as lu jusqu’à la fin, j’ai pu devenir maman. Là je vous fais part de mon parcours. Comment j’y suis arrivée, afin de sensibiliser les femmes qui souffrent de la même chose que moi. Et qui ne savent plus à quel sein se vouer. Car la stérilité inexpliquée est un mal très sournois, plus sournois que l’endométriose. Car mieux vaut savoir contre quoi on lutte que de ne pas le savoir.

Portrait de piwi
J'aime 0

C’est même quoi cette affaire de stérilité inexpliquée là ? Est-ce que c’est sûr que tous les examens ont été faits. Pour prétendre que rien n’a été détecté ? Parce qu’il y’a tellement d’examens qui peuvent être effectués.

Portrait de genemile
J'aime 0

Salut Piwi, en fait on qualifie une infertilité d’inexpliquée, dès lors que tous les bilans médicaux masculin et féminin sont normaux. Et que lors des différents tests de fertilité, aucune cause n’a été clairement identifiée. Donc rien ne permet de comprendre le blocage de la grossesse. Biensûr que nous avons effectué un tas d’examens. Je dirais même tous les examens ont été effectués. En commençant par es examens les pus élémentaires. Jusqu’aux examens les plus poussés, qui permettent de détecter un mal qui peut être caché.

Portrait de piwi
J'aime 0

Ah bon, vous êtes vraiment sûr d’avoir fait les examens, même ceux les plus approfondis ? Les quels avez-vous fait s’il te plait ? J’aimerai savoir car je sais qu’il y’a tellement d’examens d’infertilité.

Portrait de genemile
J'aime 0

Effectivement Piwi je suis sûre de ce que je dis. Puisque pour qu’une infertilité soit caractérisée d’inexpliquée, il faut pratiquer un bilan très complet. C’est la moindre des choses, déjà dès 1 an d’essai sans grossesse. On s’est bien évidemment rendu à l’hôpital pour savoir ce qui n’allait pas. Donc après avoir effectué le bilan de base. Voyant que rien n’était trouvé. Nous avons approfondi avec la cœlioscopie à la recherche d’une endométriose silencieuse. Puis bilan immunologique et bilan génétique avec un caryotype.

Portrait de piwi
J'aime 0

Je pensais justement beaucoup plus à l’endométriose. Car j’ai appris qu’elle est parfois silencieuse. Donc beaucoup pense tout sauf à ça. Donc je vois que tu as même fait l’examen qui permet de la détecter. Bien que tu n’en manifestais aucun de ses symptômes. Je vois que tu as vraiment fait un bilan complet. Je suis vraiment désolé de l’embarras dans lequel vous avez pu vous trouver, voyant que votre bilan était normal.

Portrait de fleurdelys
J'aime 0

salut à toi piwi, comment ça va, bah oui ça peut paraitre surprenant, mais parfois le stress peut aussi être à l'origine de certains troubles de conception hein, bien que ce soit marginal, c'est vrai que par la suite com pour moi on avait découvert une endométriose, comme quoi il est important de faire tous les examens préalables, il ne faut pas précipiter les choses, changer de médecin tout le temps n'est pas toujours la solution, nous som là dans un domaine medical et seuls les résultats des examens devraient nous orienter, maintenant si le médecin recommand la fiv, il faut choisir la structure adéquate, sinonon risque faire le tour de la france, moi je suis passée par là avant de découvrir tardivement la meilleure solution à l'étranger, vas y mollo et tiens nous informées stp

Portrait de piwi
J'aime 0

Merci Fleurdelys, je vais assez bien merci. Mais lorsque le stress est la source du blocage de conception. C’est facilement déblocable par un suivi psychologique. Moi je suis d’avis que changer de médecin peut parfois s’avérer nécessaire. Comme ça au moins on est sûr du diagnostique final. Car il y’’a des médecins qui se trompent sur le diagnostique. Ce qui peut avoir de grosses répercussions sur la patiente.

Portrait de piwi
J'aime 0

Qu’avez-vous donc fait pour essayer de trouver la solution. Car vous n’allez quand même pas me dire que les médecins ne vous ont rien proposé. Bien qu’aucune maladie n’ait été détectée !

Portrait de genemile
J'aime 0

Comme je le disais, la prise en charge en cas d’infertilité inexpliquée va dépendre de l’âge de la femme et de la durée de l’infertilité. Dans mon cas, comme j’avais encore moins de 35 ans. De plus, ça faisait juste un an qu’on essayait sans succès. On a commencé une prise en charge par une assistance psychologique. Afin d’essayer de débloquer la situation. Car des blocages psychologiques pourraient être impliqués dans cette infertilité restée inexpliquée. Parfois ce blocage psychologique peut être inconscient nous a-t-on dit.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Effectivement quand tous les bilans sont normaux, c’est normal qu’on pense que ça peut être psychologique. C’est la raison pour laquelle j’entends souvent conseiller à certains couples de ne plus trop penser à la conception. De ne plus trop se mettre la pression ni s’inquiéter. Surtout lorsque rien ne présage une anomalie. Et après cela certains réussisse à tomber enceinte de manière naturelle. Donc c’est tout à fait normal que vous ayez commencé par là. Car tout pouvait porter à croire qu’il s’agissait d’un blocage psychologique.

Portrait de piwi
J'aime 0

Mais s’il s’agit d’un blocage psychologique, on ne peut plus parler d’infertilité inexpliquée. Puisqu’à ce moment là on saura que la cause était un blocage psychologique. Donc la cause est connue.

Portrait de genemile
J'aime 0

Justement il faut également passer par le déblocage psychologique. Pour déduire finalement à une infertilité inexpliquée. Dans le cas où cette assistance psychologique ne débloque rien. Du coup, on nous a pratiqué le lâcher prise. Je ne sais pas si vous avez une idée de ce que c’est. C'est-à-dire on nous fait croire qu’on ne peut pas avoir d’enfant. Et qu’il faut penser à l’adoption par exemple. Comme ça une fois qu’on a intégré cela dans nos têtes, il se peut que la grossesse survienne naturellement quelques mois plutard.

Portrait de piwi
J'aime 0

Bonjour génémile, j’espère que tu te portes bien. En quoi consiste exactement le lâché prise dont tu parle? Je n’ai pas très bien compris ton explication. Et je n’ai pas encore entendu parler de ce traitement.

Portrait de genemile
J'aime 0

Bonjour Piwi, j’imaginai que beaucoup ne saurait pas de quoi il s’agit. En fait come je disais c’est l’une des thérapies en cas d’infertilité inexpliquée. En fait ce processus consiste entre autres à préparer les partenaires à comprendre qu’ils vont effectuer un chemin long et difficile. Et qu’ils risquent d’y avoir de nombreuses déceptions. Ensuite, repérer les problèmes psychologiques sous-jacents qui peuvent apparaître comme ceux cités plus haut par Nunoa. La suite du lâché prise consiste à repérer les conflits dans le couple. Car ces conflits risquent de s’aggraver lors de ce long parcours de mise en place de solutions de leur infertilité inexpliquée.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Eh bien, j’en sais quelque chose concernant les conflits dans le couple. Je suppose que les conflits dont tu parle peuvent être de plusieurs ordres. Et pas seulement des conflits liés au problème de conception. Mais moi particulièrement, c’est mon problème de conception qui a créé des conflits dans mon ex couple. Ils se sont aggravés au point de mettre fin à la relation. C’est pourquoi je suis célibataire jusqu’à présent. Et que je m’apprête à me lancer vers le double don à l’étranger.

Portrait de genemile
J'aime 0

Ensuite, toujours dans les lâché, débloquer le cerveau par la technique du Rebirth intra utérin. Une fois de plus, je ne sais pas si vous en avez déjà entendu parler. Puis, il faut faire appel au binôme gynéco –psy. Qui est le meilleur pour se sentir compris et accompagné dans sa globalité. Ensuite vérifier que la femme ne se soit pas ressentie désirée comme garçon dans sa propre gestation. Et qu’elle se sente vraiment femme et non garçon manqué. Vous voyez un peu ce que je veux dire, les filles ?

Pages

Participez au sujet "Stérilité inexpliquée: que faire?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.